« L’Algérie n’a pas présenté d’excuses pour l’Égypte pour le retour de leur ambassadeur »

Portrait de MedSouilah
Share this
L’ambassadeur d’Algérie au Caire, Abdelkader Hadjar, a démenti l’information faisant état que l’Algérie aurait présenté des excuses aux autorités égyptiennes en contrepartie du retour de l’ambassadeur égyptien Abdelaziz Chouki Seif Ennasr à son poste en Algérie. Cette question a été une condition indiscutable posée par l’Égypte afin de permettre à son ambassadeur de retourner à son poste en Algérie.
le scénario de l’agression dont la sélection nationale de football en a été victime durant le mois de novembre dernier, ne se reproduira pas.
  • Abdelkader Hadjar, qui occupe le poste de représentant permanent auprès de la ligue arabe, a déclaré, hier au Caire, au quotidien Echourouk : « Il n’y a eu aucun compromis entre l’Algérie et l’Égypte pour que l’ambassadeur Seif Ennasr retourne en Algérie pour reprendre son travail. », ce qui veut dire que les autorités égyptiennes ont fini par abdiquer, après le retrait de son ambassadeur en Algérie pour une durée de prés de quatre vingt jours, surtout que l’ambassadeur Hadjar a toujours été en poste, comme si de rien n’était.
  •  
  • L’ambassadeur Hadjar a ajouté : « Le pouvoir égyptien est libre de faire ce qu’il veut. Il a déjà décidé auparavant de convoquer son ambassadeur en Algérie pour se concerter, et quelques après, il avait décidé de le réintégrer à son poste. Cette décision revient à l’Égypte, et l’Algérie n’est pas concernée par cette affaire. »
  •  
  • Le représentant permanent auprès de la ligue arabe a affirmé que le pouvoir égyptien n’a pas contacté son homologue algérien pour discuter du retour de l’ambassadeur Abdelaziz Seif Ennasr, et il dit : « Cette question est une affaire égyptienne interne, et c’est pour cela qu’on n’a pas contacté le pouvoir Algérien.. Je pense que le problème se posait au niveau de l’autre partie (l’Égypte), parce que l’Algérie a dés le début annoncé qu’il n’y avait pas de crise entre les deux pays. »
  •  
  • Quant à la situation des ressortissants Algériens en Égypte, Hadjar a déclaré : « Tout se passe le plus normalement du monde pour nos ressortissants, dont le nombre s’élève à prés de 1500 ressortissants. », indiquant que : « Les Algériens qui ont quitté le Caire sont revenus après le retour du calme, et rares les personnes qui ne sont pas revenues. »
  •  
  • Par ailleurs, l’ambassadeur d’Algérie au Caire a affirmé qu’il a entrepris les contacts avec les services du ministère égyptiens des affaires étrangères pour assurer la sécurité à la délégation Algérienne, composée de deux équipes, garçons et filles, afin de prendre part à la phase finale de la coupe d’Afrique des nations de hand-ball, qui aura lieu au Caire entre les 11 et 22 du mois en cours.
  •  
  • Et pour cause, Hadjar a déclaré : « Nous avons entrepris des contacts avec le ministère égyptien des affaires étrangères, et on nous a affirmé que toutes les mesures sont prises pour assurer toute la protection à la délégation Algérienne. », et il a ajouté : « Nous leur avons incombé la responsabilité de la protection de la délégation Algérienne de l’aéroport jusqu’à leur lieu de résidence, ainsi que lors du tournoi, et ils nous ont donné des garanties.
  •  
  •  
Par : Mohamed Meslem / Hakim Benyahia

Commentaires

Tongue outbien sure qu'ils reviennent toujours

Cet ambassadeur a décider de partir tout seul par peur de repeésaille de la population et vu le problème de chomage tres élevé dans son pays alors il a préférer le retour au paradi immense qui est l'algérie tout en chantant ONE,TWOO, TREE VIVA L'ALGERIE.

c'est vrai que pou eux l'Algerie est un paradis ,si non il ne serait pas revenue pour prendre une douche