Jijel: 1.700 milliards pour le développement

Portrait de MedSouilah
Share this
La wilaya de Jijel a bénéficié de 1.700 milliards de centimes dont 200 pour les programmes communaux de développement et 350 milliards de centimes pour les réévaluations dans le cadre du programme de consolidation de la croissance économique 2010/2014.
En somme des opérations susceptibles de prendre en charge un certain nombre de préoccupations ayant trait au cadre de vie des habitants de l'ensemble des communes et des localités de wilaya où un considérable pas a été réalisé, ces dernières années, en matière du développement local dans ses différents volets.

En effet, cette importante cagnotte sera destinée à la réalisation d'un certain nombre d'opérations touchant les différents secteurs visant l'amélioration de cadre de vie des habitants de la wilaya. A ce sujet, selon des informations recueillies auprès de la cellule de communication de la wilaya, le secteur des Travaux publics a bénéficié d'un certain nombre de projets dont, entre autres, la réalisation d'un échangeur sur la RN43, au niveau de l'université de Tassoust, l'aménagement du CW 137 reliant la commune de Texenna à Selma sur une distance de 18 km et des études de trois trémies dont deux dans la ville de Jijel et une à Taher. Par ailleurs, le secteur de la Santé a bénéficié d'un hôpital de 240 lits dans la ville de Jijel et une polyclinique à El-Milia, un siège de la direction de la Santé et de la Population. Concernant le secteur de l'Education, il a bénéficié de plusieurs opérations dont, entres autres, l'étude, la réalisation et l'équipement d'un collège type 1 B6 et deux lycées type 1000/300 et la construction et l'équipement de cinq cantines scolaires, l'aménagement et la réhabilitation des établissement primaires, moyens et secondaires. S'agissant le secteur de l'Hydraulique, il a bénéficié d'un certain nombre de projets parmi lesquels l'on cite le raccordement de l'AEP aval du système du barrage du Kissir, la réhabilitation de la station de relevage de Jijel et à El-Aouana, l'alimentation en eau potable de la localité des Aftis, la réalisation des collecteurs d'assainissement de Texenna, Gherienna et Metlatine, alors que le secteur de l'Enseignement supérieur a bénéficié de 6.000 places pédagogiques, une résidence universitaire de 2.000 lits, l'étude d'adaptation pour la réalisation de 1.000 lits et une bibliothèque centrale de 1000 places pédagogiques.

le quotidien d'oran par BMC