Peine capitale pour l'accuséUn crime résolu grâce à un portable

Portrait de MedSouilah
Share this
Le corps, après identification, s'est avéré être celui de L.Mekki, chauffeur de camion résidant dans la wilaya de Jijel. Le rapport d'autopsie établi par le médecin légiste fait état de 42 coups de couteau portés à la victime et la mort fut instantanée des suites d'une forte hémorragie interne. Le portable de la victime, ainsi que sa «kachabia» lui ont été volés.
La seule piste que les enquêteurs avaient sous la main c'était le portable de la victime et les derniers appels qu'il aurait pu effectuer. Pour cela, ils ont sollicité la collaboration de l'opérateur de téléphonie dont la victime était client.



Le tribunal criminel de Constantine a jugé, hier, une affaire d'homicide volontaire avec préméditation, vol qualifié et non-dénonciation, dans laquelle est impliqué B. Noureddine (28 ans). Selon l'arrêt de renvoi de la chambre d'accusation, les faits remontent au 08 janvier 2007, aux environ de 8h du matin, lorsque les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale de la daira d'Ibn-Ziad, dans la wilaya de Constantine, reçoivent un appel téléphonique de leur collègue de la brigade d'Aïn Tine dans la wilaya de Mila, les informant que le cadavre d'un homme a été découvert dans la cabine d'un camion Renault chargé de briques au niveau du carrefour des routes nationales 05 et 79, en direction de la localité de Sidi Khelifa, dans la wilaya de Mila.


 


Les éléments chargés de l'enquête découvrent que le dernier appel avait été effectué vers le numéro d'un certain S. Nourredine militaire à Teleghma. Entendu, ce dernier a déclaré aux enquêteurs que son portable lui avait été volé après avoir été agressé. Et grâce au numéros de téléphone répertoriés les enquêteurs découvrent que le portable volé s'est retrouvé entre les mains d'un certain Saidia. Ce dernier, à son tour, dira aux enquêteurs que c'est l'accusé B. Nourredine qui lui a vendu cet appareil.  Hier à la barre, le principal accusé B. Nourredine, a reconnu les faits qui lui sont reprochés, à savoir homicide volontaire avec préméditation, vol qualifié, mais a soutenu devant le juge qu'il n'était pas seul, et qu'il était en compagnie R. Mohamed, qui était également présent, hier, à la barre en tant que témoin. Ce dernier a rejeté en bloc les accusations.Dans son réquisitoire le procureur fera état de la sauvagerie du crime avec préméditation et requit la peine capitale contre l'accusé. La défense, quant à elle, a plaidé les circonstances atténuantes, Apres la délibération, le juge a suivi le réquisitoire du parquet et prononcé la peine capitale contre l'accusé.

 

par M. Abdelyakine ( Quotidien d'oran )

Commentaires

Il est temps l'administrateur du site mette un peu d'ordre dans les articles, qui sont défigurés. On ne sait plus où commence et où  finit la narration. Les introductions se trouvent perdues au milieu du texte et parfois on commence par lire la fin du fait ou de l'événement.