Poster une réponse 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Karim Boudjéma L’un des grands spécialistes mondiaux de la greffe du foie est.. un Al
Auteur Message
Nassiba Hors ligne
Super posteur

Messages : 3,353
Inscription : May 2014
Message : #1
Karim Boudjéma L’un des grands spécialistes mondiaux de la greffe du foie est.. un Al
L’un des grands spécialistes mondiaux de la greffe du foie est.. un Algérien


Il s’appelle Karim Boudjema. Ce médecin Algérien qui dirige le service de chirurgie hépatobiliaire et digestive du CHU Pontchaillou à Rennes en France est considéré aujourd’hui comme l’un des grands spécialistes mondiaux de la transplantation hépatique, à savoir la greffe du foie.

Originaire de Taher, petite ville de la wilaya de Jijel, Karim Boudjema est parti en France en 1973 pour faire ses études de médecine en France, à Paris, puis son internat en chirurgie, à Strasbourg. Et au fur des années, ce chirurgien s’impose par son talent et sa compétence. A 59 ans, durant toute sa carrière, il a déjà réalisé pas moins de 1 000 greffes. Ce sont autant de patients dont la vie a été sauvées d’une mort certaine et cruelle. “Sauver des vies est son quotidien”, résume parfaitement le quotidien régional français Ouest-France qui lui consacre un portrait très touchant. Dans cette vidéo, ce brillant médecin qui n’a pas oublié son pays natal puisqu’il vient souvent opérer en Algérie parle de son parcours et du développement de son savoir-faire :





http://www.algerie-focus.com/2017/03/med...-algerien/
13-03-2017 10:58 PM
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Nassiba Hors ligne
Super posteur

Messages : 3,353
Inscription : May 2014
Message : #2
RE: Karim Boudjéma
Karim Boudjema (médecin)


[Image: 81077891ff.jpg]

Karim Boudjema (né le 31 août 1957 à Taher, Algérie) est un chirurgien , inventeur de la greffe auxiliaire du foie, considéré de nos jours comme l'un des meilleurs chirurgiens du monde dans le domaine de la chirurgie du foie.

Parcours

Petit-fils d'un ouvrier d'une fabrique de bouchons qui avait gravi les échelons en devenant tardivement responsable de l’export, fils d'un médecin algérien, il fait des études de médecine qu'il entame en Algérie puis termine en France. Il dirige actuellement l'un des plus importants centres de greffe hépatique français au Centre Hospitalier Pontchaillou de Rennes, tout en étant professeur des universités. Il est actuellement expert en transplantation hépatique et chirurgies digestive et hépato-biliaire. Après avoir réussi une Greffe auxiliaire du foie en 1993 sur une enfant de quatre ans atteinte d'une hépatite virale sévère, il collabore en 2007 à une triple greffe cœur- poumon-foie pour traiter une jeune femme atteinte de mucoviscidose.Il arrive en France en 1973 et fait tout d'abord son internat en chirurgie à Strasbourg puis à Paris. Il est élu Breton de l'année en 1999.

D'origine algérienne, il retourne régulièrement en Algérie6 et dans divers services hospitaliers français pour former ses collègues à sa technique de greffe auxiliaire du foie. La greffe auxiliaire du foie est une première mondiale dans les années 1990 qui vaudra à Karim Boudjema de publier son expérience dans The Lancet, une revue scientifique de référence dans le monde médico-chirurgical. Il est actuellement un chirurgien spécialiste reconnu à l'échelle internationale, parallèlement chercheur à l'INSERM au sein de l'Université Rennes 17.

En 2007, il devient Président du comité de soutien à Nicolas Sarkozy en Ille-et-Vilaine et veut incarner une droite modérée, ouverte et tolérante8. L'UMP jouera d'ailleurs la carte de la diversité en le plaçant comme candidat en 2008 aux élections municipales à Rennes. Boudjema se disait à l'époque plutôt "soutenu" par l'UMP sans en être adhérent10.
En novembre 2012, son équipe et lui-même opèent une femme âgée de 64 ans, atteinte d’un cancer du foie théoriquement inopérable, qui ne lui laissait plus que quelques mois à vivre. Il s'agissait d'une opération ex-vivo du foie, avec retrait total de la tumeur et replacement de la partie saine organe dans la cavité abdominale voué à se régénérer rapidement.

Du fait de sa réputation internationale, il demeure l'un des très rares chirurgiens au monde à maîtriser ces techniques chirurgicales reconnues et il est sollicité par de nombreux malades à travers le monde, en particulier en Algérie par des patients en attente d'une greffe de foie. Il a notamment participé entre 2003 et 2010 à la réalisation d'une quarantaine de greffes de foie à l'hôpital Mustapha Pacha d'Alger et en continuant de former les équipes chirurgicales algériennes à ses méthodes, notamment de greffe auxiliare hépatique. Son objectif est de réaliser un centre de greffe de foie en Algérie.

Karim Boudjema est également le cofondateur et président du comité scientifique du fonds Nominoë, permettant la construction et le développement de maisons d'accueil pour les familles des enfants hospitalisés à l’hôpital Sud de Rennes et la création de biobanques destinées à faciliter les travaux de recherche en hépatologie (notamment).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Karim_Boud...3%A9decin)
13-03-2017 11:06 PM
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Nassiba Hors ligne
Super posteur

Messages : 3,353
Inscription : May 2014
Message : #3
RE: Karim Boudjéma
Karim Boudjema: l'inventeur de la greffe auxiliaire du foie




13-03-2017 11:08 PM
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
moudjahid Hors ligne
In the middle of no where...

Messages : 768
Inscription : May 2014
Message : #4
RE: Karim Boudjéma L’un des grands spécialistes mondiaux de la greffe du foie est.. un Al
Bonjour à tous
Je pense que tous ces algériens qui ont préféré quitter leur pays pour aller étudier et s'installer en France, et en particulier feux nés avant l'indépendance ( donc français ) et qui ont opté pour la nationalité française....Sont des français à part entière !
Et ceci même s'ils sont généreux ou reconnaissants envers leur pays d'origine, comme le fait ce médecin spécialiste....
Il reviennent périodiquement pour travailler ou aider leurs compatriotes, mais cela ne fait pas d'eux des citoyens algériens.
Il suffit de regarder leurs titres, pays d'origine dans les publications, brevets ou articles dans la presse....
L'origine du nom ne doit pas être confondu avec la nationalité d'un citoyen...la preuve, dans tous les pays, on trouve des gens issus de différents pays, ethnies ou groupe social...
Exemple: aux USA, il n y a pratiquement pas de natifs , alors qu'il y a près de 300 millions de citoyens américains!
A mon avis, n'est citoyen algérien que celui qui porte un seul passeport, celui de l'Algérie ....les bi nationaux ne le sont pas car le passeport algérien ne sert qu'à rentrer au bled sans e faire chier à faire la queue pour un visa....
J'en rencontre partout, ils se disent "algériens ", mais utilisent les papiers français pour voyager ou s'identifier ....,
Auraient ils honte de leur algerianité ....?
je ne le pense pas, c'est l'aspect pratique qui passe en premier ...

Alors, je pense qu'il faut arrêter de se voiler la face...
L'Algérie ne fait plus rêver, et encore moins ......un symbole de fierté ....

Il y a assez de véritables algériens qui luttent tous les jours pour faire quelque chose pour la société algérienne, pour le pays ou tout simplement pour l'humanité ....
Bonne journée

Why did you do that thing to me ?
14-03-2017 11:25 AM
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :