Débarrassée des baraques et des squatteurs : la plage kotama à jijel retrouve son look

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Défigurée par tant d’abandon et de négligence dans sa gestion, la plage Kotama, première porte d’accueil des visiteurs de la ville de Jijel, a retrouvé son look.

Et ce n’est qu’à la faveur d’une simple descente de la police, réquisitionnée pour soutenir les agents de l’APC dans leur intervention, que l’ordre a été remis sur le sable de ce littoral, mais aussi sur tout le trottoir le longeant. Une dizaine de baraques, de huttes de fortunes et de buvettes ont été rasées dans le sillage de cette opération, qui va se poursuivre encore, selon le P/APC. «Nous allons nous attaquer à tous ces squatteurs qui installent chaises et parasols pour racketter les citoyens en leur imposant le paiement d’une forte somme d’argent», précise-t-il.

 

Privilégiés davantage par les couples à la recherche d’un coin tranquille pour se mettre à l’abri des regards indiscrets, notamment en dehors de la période estivale, ces parasols sont devenus le principal décor de cette plage. Durant la haute saison, ce dispositif devient une activité des plus rentables pour les occupants illégaux de cette bande côtière.

 

Il est de notoriété que pour toute entrée dans cette plage, les baigneurs  sont forcés de mettre la main dans la poche pour s’installer, sous la contrainte, sous ces parasols.  

L’action menée pour débarrasser la plage de ce décor nuisible est venue mettre un terme à toute cette passivité observée durant la saison passée. Visiblement piqués au vif suite aux critiques qu’ils ont essuyées sur la gestion quasi informelle des plages, les responsables locaux semblent avoir pris le taureau par les cornes pour s’attaquer de front au fléau du squat des zones de baignades. Selon le P/APC, toutes les plages gérées par la municipalité de la ville de Jijel seront nettoyées, et d’une manière radicale, de ces squatteurs. Même les parkings feront l’objet de la même action, selon notre interlocuteur.

Rencontré au siège de la wilaya, ce responsable a, néanmoins, émis le vœu que tous les responsables concernés dans le maintien de l’ordre dans les plages s’impliquent avec efficacité pour s’opposer à toute tentative de les réinvestir d’une manière illégale. Quatre vice-présidents ont, par ailleurs, été chargés de la mission de veiller à tout dépassement dans les plages que gère l’APC pour éviter leur squat. Il reste à noter que si le commun des citoyens a salué cette action, pour une fois, courageuse, le souhait de tout un chacun est que les autorités fassent davantage d’effort pour nettoyer toutes les plages surveillées de la wilaya de ces bandes de délinquants qui ont longtemps fait main basse sur la corniche. 

Adam S.

Image de notre lecteur: tanefdour

 

 

Commentaires   

NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 07-06-2015 23:47
Hé bien justement Merisier, le problème n'a pas du tout été réglé. Le squatttage des plages continue comme si de rien n'était et davantage les parkings sauvages tenus par des va-nu-pieds et des voyous !

Un coup d'épée dans l'eau donné par l'administration.

il y a une explication probable : maintenant que le président à signifié qu'il allait remettre le tablier, les états majors se sont affolés en se ravisant sur leur décision d'éliminer le squattage des plages et d'éradiquer les parkings publics.

Ils se sont dit : "laissons encore pisser le mouton le temps que passent les élections, sinon nous n'aurons personne pour venir voter et ainsi cautionner, une fois de plus, la comédie de l'élection d'un président, placé depuis six mois déjà, aux commandes du pays, avec une parodie d'un vote intervenant à posteriori...

Ce à quoi n'ont pas pensés ces messieurs est que le nombre de voyous en Algérie est nettement moindre que celui des gens honnêtes et abrutis que nous sommes.

Alors, puisque le choix des ces messieurs, qui commandent aux destinés du pays, se porte sur les voyous et autres baltaguiya pour consommer un vote, il est parfaitement inutiile pour nous autres, éternels dindons de la farce et indigènes confirmés, d'y aller...

le monde appartient aux malins et aux opportunistes arrivistes de tout crin.

On leur souhaite alors bon courage dans la continuité du saccage et du pillage de ce foutu pays au destin scellé déjà en 1958, pour une durée de deux siècles !!

Nous en sommes à 190 ans de domination seulement....

Encore dix années avant que ne sonne le glas annonçant la fin de la partie...une fin signalée avec grandes pertes et grand fracas...

L'ironie est qu'on ne pourra même pas en discuter une fois évoluant dans la cinquième dimension...à la suite de notre mort. Et même pas assister au grand tribunal final, en tant que témoins de fait de leurs gabegies et leurs frasques... Mais puisque Dieu sait tout et voit tout, alors on lui fait confiance pour prononcer le verdict adéquat à chacun de ces nobles messieurs !
Signaler un abus
sam91
# sam91 05-06-2015 18:56
la vérité c'est que le citoyen qui doit etre un contre poid face a l'administration a delaisser abondonner son role , pourquoi ne pas s'organiser poiur aller devant le maire lui faire signifier notre desaccord et notre volentée de voir nos plage libre d'accés pour chacuns , on est devenus de fin analystes de situations malheureusement dans l'action on ne se retrouvent jamais c'est la un constat d'echec pour nous tous qui defondons notre ville et notre tranquilitée le maire n'a que faire de quelques articles et commentaires , se tairant la ba au fond de son bunker prét a deguainé a la moindre incartade mais la liberté vient avec le sacrifice la question est pourions nous sacrifier deux heure de notre temps si precieux pour se constituer en comité et allé presenter nos doléances et nos revendications a mr le maire??? grande question hein lol
Signaler un abus
Merisier
# Merisier 05-06-2015 12:19
voyez comment on procède dans un autre pays similaire au notre, à savoir l’Égypte. Des camions et on enlève tout.
http://almesryoon.com/%D9%82%D8%A8%D9%84%D9%8A-%D9%88%D8%A8%D8%AD%D8%B1%D9%8A/754931-%D8%A8%D8%A7%D9%84%D9%81%D9%8A%D8%AF%D9%8A%D9%88-%D8%A5%D8%B2%D8%A7%D9%84%D8%A9-%D8%A7%EF%BB%B9%D8%B4%D8%BA%D8%A7%D9%84%D8%A7%D8%AA-%D8%A8%D8%B7%D8%B1%D9%8A%D9%82-%D9%83%D9%88%D8%B1%D9%86%D9%8A%D8%B4-%D8%A7%D9%84%D8%A5%D8%B3%D9%83%D9%86%D8%AF%D8%B1%D9%8A%D8%A9
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 07-06-2015 23:42
Dommage Merisier, il n'y a que des symbole et des chiffres...
Signaler un abus
Merisier
# Merisier 09-06-2015 13:02
Khouyi Noureddine,
pour voir la vidéo représentant l'intervention de la force publique à Alexandrie, veuillez seulement copier l'URL et le coller comme adresse web et appuyer sur la touche enter, that all my dear.
Signaler un abus
mumude2015
# mumude2015 30-05-2015 22:05
La souris joue avec le chat. Quand la police se retire les petits voyous squattent la plage de nouveau.
Hier vendredi et aujourd'hui samedi ils ont de nouveau planté leurs parasols.
Les citoyens doivent s'impliquer et ne pas payer ces voleurs mais la police à son tour doit protéger les citoyens qui s'opposent à ces truands.
Signaler un abus
anar
# anar 26-05-2015 19:46
Personne ne bougera le petit doigt ,on laissera les algeriens d'en bas continuer a se creper le chignon.,les algeriens d'en haut, eux ils ont leur plage demoustiquée
Signaler un abus
yasmine
# yasmine 26-05-2015 18:51
Il faut les empécher coute que coute , maintenant 5 demain 10 et voila la cohue , en juin on nous dira ce n'est pas possible de les déloger , on verra l'année prochaine. Il est bien temps de dissuader les fauteurs , confisquer le matériel à chaque fois qu'un voyou pose son 1er parasol .C'est comme cela qu'on mettra fin au banditisme , en attendant le reveil de l'état protecteur des citoyens dont le sommeil a trop duré.
Signaler un abus
Merisier
# Merisier 23-05-2015 14:28
Ce matin du 23 mai 2015 j'ai été surpris de constater le retour des parasols avec chaises au niveau de la plage de Kotama, alignées près du rivage, guettant quelques familles venues se promener sur le sable. il y'avait 5 squatters qui se sont partagé la plage, chacun avec sa couleur de parasols. Où sont les autorités, où est la force publique ? Que sera la situation au mois d'aoùt ?
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    MedSouilah MedSouilah 11.01.2018 12:12
    L'image parlante, c'est celle qui est dans le sujet: Un petit montage qui représente le calvaire pour ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    nostalgie nostalgie 11.01.2018 10:26
    mon si beau .....ces images me font beaucoup de peine.....tu ne seras plus jamais comme avant....dieu ...

    Lire la suite...

     
  • ATTENTION: EAU DE SOURCE POLLUÉE À TEXENNA.
    Foughali Foughali 10.01.2018 13:05
    salut cousin Alors, et nous les non arabisants et autres zmigris..... que devons nous comprendre ?

    Lire la suite...