SLIMANE ZEGHIDOUR A JIJEL

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

A l’invitation de l’association « El Imjad pour l’histoire de la région de Jijel », Monsieur Slimane Zeghidour, qui n’est pas à présenter en raison de sa notoriété internationale, nous a fait aujourd’hui, samedi 8 août 2015, l’honneur de sa visite à Jijel.
C’est à 9 heures 30 qu’avait commencé sa conférence donnée à la salle de l’Institut Islamique de la ville de Jijel, sis au centre ville.
En ouverture de séance, c’est en toute convivialité que Slimane Zeghidour avait relaté les souvenirs de sa vie dans son village natal : « Erraguène », situé en montagne, à 80 kilomètres au Sud de la ville de Jijel ; narrant ainsi la période vécue par ses habitants sous l’occupation coloniale.
Il a, par la suite, enchaîné son exposé sur le thème de l’algérien et son comportement actuel à travers une description sociologique faite sur la base de multiples comparaisons entre l’état de l’algérien au cours de l’occupation française par rapport à celui postindépendance.


Slimane Zeghidour avait insisté sur le problème linguistique qu’il estime en perte de vitesse chez l’algérien d’aujourd’hui. A ce titre, il considère en effet qu’il y a régression du langage initial du parler de la région, ainsi que celui parlé à travers tout le pays, remplacé estime-t-il par un parler sans queue ni tête, au lieu d’une évolution de celui-ci attendue en toute logique.
Tout au long de son intervention Slimane Zeghidour avait posé plusieurs questions sur les raisons et les motifs ayant conduit l’algérien d’aujourd’hui à vivre de manière aussi désordonnée, à travers des comportements intériorisés, selon son terme, et aussi, en général, de manière si peu convaincue et complètement détaché des réalités.
Cet état des esprits et des choses constituant une régression que rien ne justifie et qu’on ne peut expliquer de manière rationnelle. Afin d’établir un lien avec les séquelles du colonialisme, il avait assuré, entre autre, que c’est après l’indépendance que le colonialisme des esprits avait réellement commencé. Ce qui laisser envisager assez de conséquences.
C’est à midi que Slimane Zeghidour avait terminé son allocution sous les applaudissements et les remerciements de l’assistance, tenue en haleine du début à la fin en raison de l’intérêt porté au sujet développé au cours de cette matinée d’aujourd’hui.
La séance a été clôturée avec la remise d’un titre d’honneur par l’association « El Imjad », ainsi que des prises de photos avec le public et aussi par des dédicaces signées par Slimane Zeghidour à ceux possédant son livre : «L’Algérie en couleurs 1954-1962 ».
Reportage et photos : N.B. jijel.info

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    MedSouilah MedSouilah 19.01.2018 18:29
    Souvenirs d'une visite exclusive au coeur du grand Phare Il était une fois, un temps...............Nul ...

    Lire la suite...

     
  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    MedSouilah MedSouilah 19.01.2018 18:28
    Posté le jeudi 14 janvier 2010 Souvenirs d'une visite exclusive au coeur du grand Phare Le reportage ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 18:18
    Salut Christine Comment osez vous me dire que vous avez oublié ! Pourtant vous vivez avec eu tous les ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...