Retour en douce des parkings improvisés.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

À la lecture des comptes-rendus de presse sur les déclarations de responsables du ministère de l’intérieur et des collectivités, d’aucuns croyaient que cette année, l’été sera beaucoup moins contraignant que les précédents en matière de «dictature de la délinquance». Malheureusement, les premiers signes commencent à démentir ce vœu le plus cher actuellement pour les citoyens et les estivants arrivant de l’arrière-pays. Du côté de la plage Kotama dans la ville de Jijel, les visiteurs d’un week-end des autres wilayas, transportés à bord de bus ou de voiture, commencent à goûter à la dure réalité qui les attend : des arnaques en bonne et due forme. Le moindre véhicule – particulièrement s’il n’arbore pas un «18» sur sa plaque d’immatriculation, est sommé de versé la somme de 100 , voire 200 dinars pour stationner… sur le bord de la voie publique.

 

A Ras-EL-Afia, près du phare éponyme, des jeunes se sont improvisés gardien d’un parking aménagé par la collectivité : coût exigé, 100 dinars ! Des faits similaires sont  signalés, ici et là au niveau des communes côtières comme Sidi Abdelaziz, Jijel, El Aouana et Ziama Mansouriah.

A Jijel, les fameux «para-baisers», ces parasols avec deux chaises, préparés spécialement aux couples d’amoureux, longent toujours le rivage de la plage Kotama, et personne ne semble pouvoir les inquiéter, même en hiver puisque le décor est le même durant toute l’année.

Tarif exigé : 500 dinars.  Une situation d’installation de parasols qui est par ailleurs signalée à Sidi Abdelaziz sur la côte Est de la wilaya. Beaucoup espèrent que les prochains jours démentiront cette appréhension qui commence à prendre forme sur le terrain avec une réaction énergique. Le cas échéant, c’est un remake de l’anarchie des souffrances estivales des années passées.  

Fodil S.

 

Lire également:  URGENT: Le cauchemar des plages continue...

 

Commentaires   

youner
# youner 12-06-2015 05:21
monsieur CHOUIEB bonjour , le dernier de nos responsables possède une grosse fortune et des biens immobiliers à l'étranger. chez nous la devise est très claire ;faites ce que je vous dit et ne faites pas ce que je fais .men h'madou lewladou cordialement.
Signaler un abus
Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 10-06-2015 20:52
En Algérie, on essaie de nous faire comprendre que la puissance d'un pays se mesure au nombre de chars et d'avions que ce pays possède, même si c'est tout importé. Or, la puissance d'un pays se mesure à la crédibilité de la parole des responsables de ce pays et de leur engagement en faveur de ce pays. C'est ce qui a permis à l'Algérie de repousser l'agression marocaine de 1963. Alors qu'on n'avait pas encore d'armée organisée, les citoyens, les anciens maquisards qui venaient d'être démobilisés seulement quelques mois auparavant, ont pris les armes et ont repoussé l'envahisseur parce qu'il croyaient en leur patrie. Il n'en attendaient nulle récompense. Qui le ferait maintenant de la manière dont ça a été fait? Quand je dis responsables, je parle de l'employé derrière le guichet qui croit au caractère sacré de sa mission au service de son pays et de ses concitoyens jusqu'aux plus hauts responsables gouvernementaux. Or, nous sommes arrivés à une période où l'Etat prend des décisions officielles et solennelles mais ne possède plus aucun responsable en capacité de prendre le relais pour leur application sur le terrain. La situation des plages est un exemple symptomatique et hélas, loin d'être unique. Cela est extrêmement grave et devrait susciter de graves questionnements et des décisions drastiques du plus haut sommet de l'Etat si, bien entendu, il y a encore des responsables qui pensent à l'Algérie.
Signaler un abus
youner
# youner 10-06-2015 12:07
que espérer d'un état ........?
Signaler un abus
barberousse
# barberousse 09-06-2015 22:15
Ben voyons!
Vous n'avez pas compris que les autorités nous jouent de la flûte.
Vous pensez franchement qu'ils vont nous débarrasser de cette vermine qui rackette les estivants.
Les autorités les protègent. Elles ont peur de ces merdeux. Elles sont mêmes complices car en fermant les yeux sur ces agissements, elles achètent la tranquillité et la paix sociale.
J'appelle ça de la FAIBLESSE.
Quand le pouvoir devient faible à ce point, c'est qu'il n'est pas loin de sa chute... et ça risque de faire mal.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 258 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2018 15:39
    رحم الله الاستاذ الجليل بومعزة عمار وأدخله فسيح جناته مع النبيين والصديقين والشهداء والصالحين وحسن ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image...
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2018 18:14
    Comme disait l'autre: "Ham Aydahak wa Ham Aybeki" Trouvez l'insolite dans cette triste image prise à ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Foughali Foughali 20.02.2018 23:54
    Salut maalah Merci pour ton avis Je ne suis pas le seul à penser ce que j'ai écrit Il faudra du temps ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:51
    Il n'y a rien d'insolite tout est claire et net il est interdit d'aller tout droit suivre les flèches ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:49
    Monsieur Foughali a raison mille et une fois raison lors de sa visite en Algerie le Président Macron ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 19.02.2018 09:00
    Bonjour Foughali En ce qui me concerne, je vois la civilisation humaine, comme étant un phénomène ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    Foughali Foughali 18.02.2018 18:59
    Bonsoir Je voudrais demander à la nouvelle équipe de ne pas oublier les plages des aftis et de ziama....

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.02.2018 07:40
    Courrier des lecteurs: Avis de décès. انتقل إلى رحمة الله السيد شريط يونس73 سنة بمستشفى بارني بالعاصمة ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    yasmine yasmine 16.02.2018 19:07
    Bon courage à toute l'équipe des nouveaux élus l'APC qui semblent être déterminés à redorer le blason ...

    Lire la suite...

     
  • Bonjour de la ville d'Igilgili
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:52
    Appelez la ville comme vous voulez.... On sait que chaque civilisation a voulu marquer son passage ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:40
    Concernant les trésors ...,,les ottomans se sont servi bien avant l'arrivée des français ( ils se ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:37
    Salut saladin Oui, je confirme qu'au départ, l'occident était en avance sur le reste du monde... A ...

    Lire la suite...

     
  • Journée du Chahid 18 Février : Ikhwani la tensaw chouhada
    saladin saladin 16.02.2018 12:01
    On ne le dira jamais assez, les martyrs, de la révolution de l’indépendance, font partie d’une ...

    Lire la suite...

     
  • DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.
    saladin saladin 16.02.2018 10:08
    Bonjour El Khettabi Notre amie Nassiba qu’on salue chaleureusement , à l’occasion, avait posté sur ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 16.02.2018 08:11
    Bonjour Foughali Oh ! Mais on nous a toujours dit que la France était en mission civilisatrice ...

    Lire la suite...

     
  • DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.
    El khettabi El khettabi 16.02.2018 01:56
    Bonjour saladin Pouvez vous me dire ou se situent les beni khettab ch'raga ? Juste pour ma culture.

    Lire la suite...

     
  • Bonjour de la ville d'Igilgili
    El khettabi El khettabi 16.02.2018 01:51
    Les IGILGILOIS et les IGILGILOISES vous saluent bien ...nostagie Que cela soit rappelé dans les livres ...

    Lire la suite...