3 personnes grièvement blessées par un chien errant.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le drame qui a secoué la cité Benchaïboune sur les hauteurs de la ville de Jijel, la nuit du jeudi dernier hante toujours les esprits des habitants. En effet, un berger allemand  avait mordu  trois personnes deux femmes et un jeune homme, des passants. Selon un témoin oculaire, ils ont  été agressés, par ce chien sorti de la maison de son propriétaire. Les deux femmes étaient surprises par la bête. Elles se sont retrouvées face-à-face du chien  qui les a  mordues en plusieurs endroits. Quelques citoyens, présents sur les lieux, sont intervenus pour faire fuir la bête. Selon des témoins oculaires, mais sans pour autant arriver à la maîtriser.

La bête s’est attaqué  une deuxième fois a un jeune homme il a été grièvement blessé. Evacuées vers les urgences de l’hôpital Mohamed Sedik Ben Yahia de Jijel, les trois victimes  s’en est sorties  avec plusieurs plaies, pour lesquelles elles ont  reçu les premiers soins avant d’être orientées vers le service de la prévention  pour recevoir les premiers vaccins antirabiques.  Tout le monde attend que la législation sur l’élevage et la possession de ces chiens  soit stricte et astreignante afin d’éviter d’autres malheurs. Cette race canine prolifère aussi bien en ville qu’à la campagne. Pour mieux afficher leur attachement à ces bêtes, des jeunes n’hésitent pas à faire des kilomètres de course avec elles à travers les champs rencontrant alors que d’autres qui les traînent avec jusqu’en ville. « Il faut éviter  de faire sortir ces bêtes en ville, même si elles sont gardées en laisse, elles sont dangereuses. Elles peuvent leur échapper et provoquer la panique. J’ai vu même des jeunes avec leurs chiens devant le portail du lycée    Terkhouche Ahmed  de Jijel  pendant que les élèves sortaient de leur établissement», nous dira un habitant de la cité. «N’ayez pas peur. Il est bien élevé», telle est la réponse que donnent ces jeunes à des passants qui s’éloignent de ces bêtes. Pourtant, la législation à ce sujet, est claire. C’est-à-dire, tout élevage de ce genre et toute possession de tels canidés sont soumis à une autorisation. Certains le font surtout pour leur servir de gardien, mais ils ne se limitent pas seulement à ce stade parce qu’ils les font sortir de leurs habitations pour les faire promener dans les rues de la ville. « Je sais qu’il n’est pas dangereux. Je peux même le lâcher et il ne fera de mal à personne. Dès que je l’appelle, il se met à plat ventre. Ce n’est pas comme les autres. Il est bien dressé. Il ne passe à l’attaque que lorsqu’il voit que je suis en danger», nous dira un jeune tout confiant alors que le molosse se débattait derrière une chaîne qui se briserait à n’importe quel moment. Cela étant, il est temps de les interdire et dans le cas où leurs propriétaires ne respectant pas la loi ils seront poursuivis en justice leurs chiens seront confisqués. Ils sont si dangereux que les passants les redoutent. Donc, le danger n’arrive pas seulement des chiens errants, pourtant moins dangereux, comme on le dit souvent, mais aussi de ces animaux dits de « race». Par ailleurs, les citoyens de la cité  Benchaiboune  , toujours sous le choc du terrible drame qu’ils viennent de vivre ne cachent pas leur colère face à la prolifération de cette race canine qui ne cesse d’endeuiller de nombreuses familles à travers le monde, alors que certains individus, par snobisme, n’hésitent pas à s’afficher, dans les villages et dans les rues avec ces molosses. «Ces chiens sont très dangereux, ils ont causé beaucoup de tragédies aux familles. On devrait les interdire comme ça a été fait dans plusieurs pays dans le monde», nous diront plusieurs citoyens venus à notre rencontre après le drame. odejjijel.org

L’Est Républicain 20/06/2015 Par M. Bouchama

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...