Pétrole : Les cours toujours en baisse

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les cours du pétrole continuent de baisser, tout comme la plupart des matières premières du secteur de l’énergie.

Le baril de Brent de la mer du Nord, pétrole de référence pour le Sahara Blend algérien, valait 48,47 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, lors de l’une des séances d’hier, en baisse de 28 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en septembre perdait 22 cents à 41,65 dollars.

 

Les cours du WTI ont atteint vendredi dernier leur plus bas niveau depuis début mars 2009 à 41,35 dollars le baril, tandis que le Brent avait glissé à un nouveau plus bas depuis la fin janvier en début de semaine dernière à 48,24 dollars le baril. Les prix du pétrole ont ainsi perdu plus de la moitié de leur valeur depuis leur pic de juin 2014.

Cette chute est expliquée toujours par les «inquiétudes sur la demande faiblissante de la Chine et l’abondance de l’offre, en particulier américaine».

La production continue à être très élevée, que ce soit au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui dépasse largement son plafond théorique de 30 millions de barils par jour, comme aux Etats-Unis, qui produisent du pétrole de schiste.

Les analystes expliquent aussi qu’un dollar plus ferme, après l’annonce d’un produit intérieur brut (PIB) plus faible que prévu au Japon, pourrait aussi contribuer au ton négatif des échanges, car tout renforcement du billet vert, monnaie d’échange du brut, pénalise les acheteurs munis d’autres devises.

Le recul du PIB japonais a aussi pour effet de relancer les craintes pour la croissance mondiale, et donc pour les perspectives de la demande en pétrole, au moment où «aux Etats-Unis on entre dans la demi-saison et il y a la perception que la demande va rester faible une fois finis l’été et les déplacements automobiles de loisirs».

L’EXcédent devrait perdurer

L’offre excédentaire mondiale, évaluée à 2 millions de barils/ jour, devrait perdurer avec le retour annoncé de l’Iran sur le marché. Le 12 août dernier, la Suisse annonçait une reprise des achats de pétrole iranien.

De son côté, Téhéran affirme pouvoir augmenter immédiatement sa production de 500 000 barils/ jour. Ce qui devrait encore déprimer les cours. La Banque mondiale a estimé récemment qu’une levée des sanctions contre l’Iran fera baisser le prix du brut de 10 dollars. Sur le long terme, les prix du pétrole ne peuvent que remonter, affirment pourtant les spécialistes.

A l’horizon 2030, la demande mondiale de pétrole devrait passer de 92 à 110 millions de barils/jour. «Les Chinois et les Indiens vont continuer à s’équiper en automobiles…

Pour y répondre, il faudrait découvrir deux Arabies Saoudites», affirme l’analyste Mourad Preure. Le pétrole de demain sera plus technologique et donc plus cher à produire. Mais selon la Danske Bank, l’or noir ne devrait par amorcer de vrai rebond avant la fin 2016. Un contre-choc pétrolier qui semble faire plus perdants que de gagnants.

Mechti Lyès

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...