LE ROLE DE JIJEL DANS LE MOUVEMENT NATIONAL

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Un séminaire consacré à la place et au rôle de la région Jijelienne dans le mouvement national et la Révolution armée s’est ouvert, samedi, à la maison de la Culture Omar-Oussedik de Jijel.
Cette rencontre de deux jours, organisée à l’initiative de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW), réunit de nombreux moudjahidine, enfants de chouhadas et citoyens autour de conférenciers qui ont mis en avant la contribution de cette région au mouvement national et pendant la guerre de libération.
Des représentants de l’Organisation nationale des Moudjahidine (ONM) ont pris part à ce séminaire qui se poursuivra, dimanche, par une visite des hauts lieux de la Révolution, à l’image d’Ouled Askeur qui a abrité le PC de la wilaya II historique, de 1956 à 1957.


Après les allocutions d’ouverture du président de l’APW et du wali, la directrice de wilaya des Moudjahidine a lu un message au nom du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, dans lequel il a salué cette louable initiative visant à valoriser l’histoire de la glorieuse Révolution.
Le ministre a également rappelé que la tenue de cette rencontre coïncide avec la célébration du 57ème anniversaire de la création du Gouvernement provisoire de la République Algérienne (GPRA) dont la première présidence était assurée par le regretté Ferhat Abbas (1899-1985), natif de la région de Jijel.
Jijel a enfanté de nombreux militants de la cause nationale à l’image de Mohamed-Seddik Benyahia, Rouibah Hocine, Dakhli Mokhtar El Baraka et d’autres figures emblématiques qui se sont sacrifiées pour le recouvrement de la souveraineté nationale, ont rappelé plusieurs orateurs.
Trois conférenciers invités pour la circonstance ont, dans leurs communications respectives, abordé "le rôle de Jijel dans le mouvement national 1920-1954", "Jijel, siège du PC de la wilaya II historique" et "Jijel et l’édification d’un Etat algérien moderne".
La personnalité de Ferhat Abbas, premier président du GPRA, disparu, il y a presque 30 ans, a accaparé le plus gros des interventions et des débats.
Fondateur de l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA), Ferhat Abbas, né le 24 aout 1899 au lieu-dit Bouafroune (Jijel), a présidé aux destinées du Gouvernement provisoire de la République Algérienne de 1958 à 1961 et a été élu président de l’Assemblée nationale constituante après l’indépendance, devenant ainsi le premier chef de l’Etat de la République algérienne démocratique et populaire.
Son enfance, sa formation, sa lutte contre l’idéologie coloniale, sa prise de position pour la cause nationaliste et son combat pour la démocratie ont été également évoqués lors de cette rencontre marquée par de riches débats.
En marge de ce séminaire, la maison de la culture a abrité une exposition de photos et d’archives se rapportant à la lutte de libération nationale. Le réalisateur Ahcene Osmani qui prépare un long métrage de 30 épisodes intitulé les "Lions d’Algérie", a également exposé des photos de recueils de témoignages et de scènes émouvantes tournées dans les wilayas de Jijel de Mila dépeignant les atrocités commises par les forces coloniales durant la période d’occupation.
Des séquences de "rushes" devaient être projetés l’après-midi dans la grande salle de la maison de la culture. Les participants seront conviés à une visite des hauts-lieux de la lutte de libération nationale, notamment le lieu-dit Lemnazel qui a abrité le siège du PC de la wilaya II historique, a-t-on appris des organisateurs.odejjijel.org
Algérie Presse Service 19/09 16h23Par Abdelhamid ZOUAD

Commentaires   

Kutama
# Kutama 21-09-2015 14:22
Bonjour,

Elle est ou la vérité dans l'histoire ?
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    MedSouilah MedSouilah 11.01.2018 12:12
    L'image parlante, c'est celle qui est dans le sujet: Un petit montage qui représente le calvaire pour ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    nostalgie nostalgie 11.01.2018 10:26
    mon si beau .....ces images me font beaucoup de peine.....tu ne seras plus jamais comme avant....dieu ...

    Lire la suite...

     
  • ATTENTION: EAU DE SOURCE POLLUÉE À TEXENNA.
    Foughali Foughali 10.01.2018 13:05
    salut cousin Alors, et nous les non arabisants et autres zmigris..... que devons nous comprendre ?

    Lire la suite...