Erraguene (Jijel) : La route de l’espoir ne s’achève pas

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lancée tel un défi pour désenclaver la commune de Erraguene, au sud-ouest de la wilaya de Jijel, la route, en cours de réalisation depuis plus de deux ans, reliant cette commune et l’autre agglomération côtière de Ziama Mansouriah, est un projet qui peine à voir le bout du tunnel.

Et pourtant, tout a été mis en œuvre pour qu’elle soit livrée dans ses délais, à fin de faciliter, et surtout d’accélérer, le retour de la population dans cette commune. Fenêtre des Babors sur la RN 43 longeant la célèbre corniche jijelienne, la voie de l’espoir pour la population d’Erraguene est encore loin d’être réceptionnée. Selon le DTP, les travaux de revêtement en béton bitumeux de la chaussée seront bientôt lancés, ce qui rendra possible son achèvement dans de proches délais. Sur le terrain, des sources à l’APC affirment qu’il reste encore des travaux à accomplir, estimant qu’il y a des difficultés à surmonter pour les achever.

Ces difficultés sont inhérentes à l’arrêt du chantier dans certains tronçons pour cause de la réévaluation du projet et l’épuisement de l’enveloppe initialement dégagée pour sa réalisation. L’amélioration des conditions de sécurité a permis le lancement de cette opération, notamment dans le but d’inciter les populations de la région à revenir dans leurs Mechtas. La fiche technique du projet précise qu’il s’agit de la réhabilitation du chemin de wilaya 137 et 137 B sur un parcours de 30 km. Scindés en deux lots de 12,5 et 17,5 km, l’opération a été lancée pour une enveloppe de 52 milliards de centimes.

Erraguene est pour l’histoire l’une des communes le plus enclavées de la wilaya, qui a le plus souffert de la déferlante terroriste sur la région dans les années 1990. Ayant perdu l’essentiel de sa population à la faveur de l’exode massive qu’elle a connu, elle renoue depuis un certain temps avec le retour des citoyens, qui tentent de retrouver timidement leur bourgade. Les projets de développement inscrit dans le cadre des efforts visant à encourager le retour de la population restent cependant bloqués par la nature forestière de la région et l’absence d’un réseau de routes permettant de faciliter l’accès aux différentes Mechtas.

Adam S.

Commentaires   

Foughali
# Foughali 14-10-2015 08:53
Très belles photos...
Il nous manque ce "blek ze rock"!
:lol:
Signaler un abus
Jijeliberiki
# Jijeliberiki 13-10-2015 20:13
Nos montagnes sont une "ni3ma" wahna redinahem "nikma".
J'ai vu en été au cours d'une randonnée, que les travaux avançaient, mais la fin est encore loin. On devrait également s'occuper du tronçon entre Erraguene et Selma, qui présente des endroits très difficiles.
J'avais également remarqué pas mal de véhicules (minibus entre autres) immatriculées 19, allant vers Erraguene. Sûrement un camp estival de jeunes.
Le désenclavement (au moins une route facilement praticable pour chaque village) doit être un objectif prioritaire.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 13-10-2015 18:16
Photos prises sur a route d'Erraguene par un ancien de jijel.info: blekleroc, qui nous manque beaucoup !

Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 328 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2018 15:39
    رحم الله الاستاذ الجليل بومعزة عمار وأدخله فسيح جناته مع النبيين والصديقين والشهداء والصالحين وحسن ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image...
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2018 18:14
    Comme disait l'autre: "Ham Aydahak wa Ham Aybeki" Trouvez l'insolite dans cette triste image prise à ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Foughali Foughali 20.02.2018 23:54
    Salut maalah Merci pour ton avis Je ne suis pas le seul à penser ce que j'ai écrit Il faudra du temps ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:51
    Il n'y a rien d'insolite tout est claire et net il est interdit d'aller tout droit suivre les flèches ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:49
    Monsieur Foughali a raison mille et une fois raison lors de sa visite en Algerie le Président Macron ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 19.02.2018 09:00
    Bonjour Foughali En ce qui me concerne, je vois la civilisation humaine, comme étant un phénomène ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    Foughali Foughali 18.02.2018 18:59
    Bonsoir Je voudrais demander à la nouvelle équipe de ne pas oublier les plages des aftis et de ziama....

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.02.2018 07:40
    Courrier des lecteurs: Avis de décès. انتقل إلى رحمة الله السيد شريط يونس73 سنة بمستشفى بارني بالعاصمة ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    yasmine yasmine 16.02.2018 19:07
    Bon courage à toute l'équipe des nouveaux élus l'APC qui semblent être déterminés à redorer le blason ...

    Lire la suite...

     
  • Bonjour de la ville d'Igilgili
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:52
    Appelez la ville comme vous voulez.... On sait que chaque civilisation a voulu marquer son passage ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:40
    Concernant les trésors ...,,les ottomans se sont servi bien avant l'arrivée des français ( ils se ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:37
    Salut saladin Oui, je confirme qu'au départ, l'occident était en avance sur le reste du monde... A ...

    Lire la suite...

     
  • Journée du Chahid 18 Février : Ikhwani la tensaw chouhada
    saladin saladin 16.02.2018 12:01
    On ne le dira jamais assez, les martyrs, de la révolution de l’indépendance, font partie d’une ...

    Lire la suite...

     
  • DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.
    saladin saladin 16.02.2018 10:08
    Bonjour El Khettabi Notre amie Nassiba qu’on salue chaleureusement , à l’occasion, avait posté sur ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 16.02.2018 08:11
    Bonjour Foughali Oh ! Mais on nous a toujours dit que la France était en mission civilisatrice ...

    Lire la suite...

     
  • DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.
    El khettabi El khettabi 16.02.2018 01:56
    Bonjour saladin Pouvez vous me dire ou se situent les beni khettab ch'raga ? Juste pour ma culture.

    Lire la suite...

     
  • Bonjour de la ville d'Igilgili
    El khettabi El khettabi 16.02.2018 01:51
    Les IGILGILOIS et les IGILGILOISES vous saluent bien ...nostagie Que cela soit rappelé dans les livres ...

    Lire la suite...