Les eaux de ruissellement posent problème

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Loin de se résorber, le problème des eaux de ruissellement dans la commune de Jijel continue de faire des siennes à chaque épisode pluvieux.
Déjà que la région est connue pour ses fortes précipitations, mais avec le dérèglement climatique, les violentes averses risquent d’être de plus en plus fréquentes sur des périodes de temps limitées. Les 181 mm enregistrés entre les 5 et 7 novembre dernier en sont la parfaite illustration. Une chose est sûre, pour le moment le problème est surtout lié à la gestion de la ville et le dimensionnement des réseaux. Ainsi à Jijel, l’image dans certaines parties de la ville relève désormais de la tradition. Les quartiers bas de la ville, comme du côté de plage Kotama, certaines avenues du centre-ville, de village Mustapha et encore plus à l’ouest, se retrouvent presque souvent inondés.
Des quartiers se trouvant en hauteur, et en l’absence de réseau de collecte efficient, gravats et détritus se retrouvent charriés jusque dans la ville basse, faisant ressembler à des bourbiers certaines artères comme la rue Bouridah Seddik ou la rue Cheriguene Ali. Lors des dernières précipitations, il y a 15 jours, les débits solides charriés à travers ces deux dernières artères se sont retrouvés jusque dans la basse ville, sur l’avenue Abdelhamid Benbadis au centre-ville de Jijel et sur la rue des maquisards près du lycée El Kendy.
Lors de notre passage près des lieux, nous avons remarqué à l’est un torrent sortir de la clôture de l’Ecole de la Marine d’Ayouf – qui laisserait penser à une accumulation des eaux derrière la clôture - et un «cours d’eau» près de Aïn Roumane, à l’ouest près de la clôture de la même école. Ce constat dénote les aménagements qui doivent être entrepris en urgence, tant à l’intérieur de l’Ecole militaire que tout près pour canaliser les eaux de ruisselement et éviter les dangereux débordements désormais récurrents.
Près de la plage Kotama, sur le boulevard Mustapha Benboulaïd, le collecteur n’arrive plus à contenir le volume des eaux puisque ces dernières rejaillissent carrément des regards pour inonder la chaussée et les trottoirs. Au centre-ville, les débordements sont plutôt le fait d’absence de curage des avaloirs, rendant l’évacuation des eaux via le réseau d’égouts impossible. Près de la gare routière ouest, les travaux effectués ont certes amoindri l’élévation du niveau des eaux, mais un effort demeure encore possible pour permettre l’évacuation des trombes d’eau vers la mer, distante de quelques dizaines de mètres seulement.
Plus à l’ouest et plus précisément le long du boulevard Rouibah Hocine et le quartier Rabta, le problème est d’une toute autre nature. Pour ce dernier quartier, d’anciens marécages, dont le niveau avoisine celui de la mer, la plus grande erreur a été son urbanisation – sauvage par endroits – alors que ce terrain était classé inconstructible.
Le problème d’évacuation des eaux vers la mer, surtout lors des grosses houles, risque de s’accentuer encore avec la frénésie immobilière qui s’est emparée de cette assiette où les cours d’eau d’évacuation vers la mer sont carrément «assiégés». Les cours d’eau comme oued Moutas, à l’ouest de la ville, – qui a bénéficié de travaux de curage ces derniers jours -, sont carrément cernés par les habitations et lors des débordements de ces derniers, leurs eaux se retrouvent logiquement dans les demeures construites de part et d’autre. La fréquence de ces désagréments mérite qu’on se penche sur le problème.odejjijel.org
El Watan 14/12/2015 Par Fodil S.

Commentaires   

volvo
# volvo 14-12-2015 16:55
attendons nous à une grande catastrophe encore , regardez tous les avaloirs sont bouchés .
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 319 invités et un membre en ligne

  • MedSouilah

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2018 15:39
    رحم الله الاستاذ الجليل بومعزة عمار وأدخله فسيح جناته مع النبيين والصديقين والشهداء والصالحين وحسن ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image...
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2018 18:14
    Comme disait l'autre: "Ham Aydahak wa Ham Aybeki" Trouvez l'insolite dans cette triste image prise à ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Foughali Foughali 20.02.2018 23:54
    Salut maalah Merci pour ton avis Je ne suis pas le seul à penser ce que j'ai écrit Il faudra du temps ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:51
    Il n'y a rien d'insolite tout est claire et net il est interdit d'aller tout droit suivre les flèches ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:49
    Monsieur Foughali a raison mille et une fois raison lors de sa visite en Algerie le Président Macron ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 19.02.2018 09:00
    Bonjour Foughali En ce qui me concerne, je vois la civilisation humaine, comme étant un phénomène ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    Foughali Foughali 18.02.2018 18:59
    Bonsoir Je voudrais demander à la nouvelle équipe de ne pas oublier les plages des aftis et de ziama....

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.02.2018 07:40
    Courrier des lecteurs: Avis de décès. انتقل إلى رحمة الله السيد شريط يونس73 سنة بمستشفى بارني بالعاصمة ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    yasmine yasmine 16.02.2018 19:07
    Bon courage à toute l'équipe des nouveaux élus l'APC qui semblent être déterminés à redorer le blason ...

    Lire la suite...

     
  • Bonjour de la ville d'Igilgili
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:52
    Appelez la ville comme vous voulez.... On sait que chaque civilisation a voulu marquer son passage ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:40
    Concernant les trésors ...,,les ottomans se sont servi bien avant l'arrivée des français ( ils se ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    Foughali Foughali 16.02.2018 15:37
    Salut saladin Oui, je confirme qu'au départ, l'occident était en avance sur le reste du monde... A ...

    Lire la suite...

     
  • Journée du Chahid 18 Février : Ikhwani la tensaw chouhada
    saladin saladin 16.02.2018 12:01
    On ne le dira jamais assez, les martyrs, de la révolution de l’indépendance, font partie d’une ...

    Lire la suite...

     
  • DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.
    saladin saladin 16.02.2018 10:08
    Bonjour El Khettabi Notre amie Nassiba qu’on salue chaleureusement , à l’occasion, avait posté sur ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 16.02.2018 08:11
    Bonjour Foughali Oh ! Mais on nous a toujours dit que la France était en mission civilisatrice ...

    Lire la suite...

     
  • DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.
    El khettabi El khettabi 16.02.2018 01:56
    Bonjour saladin Pouvez vous me dire ou se situent les beni khettab ch'raga ? Juste pour ma culture.

    Lire la suite...

     
  • Bonjour de la ville d'Igilgili
    El khettabi El khettabi 16.02.2018 01:51
    Les IGILGILOIS et les IGILGILOISES vous saluent bien ...nostagie Que cela soit rappelé dans les livres ...

    Lire la suite...