Trafic de sable à Jijel La traque des pilleurs continue

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le phénomène du pillage du sable qui sévit tout au long de la côte est de la ville de Jijel a été l’un des principaux thèmes de la conférence de presse animée récemment par le chef du groupement territorial de la Gendarmerie nationale, le lieutenant colonel Hamel Achour.

Ce dernier a révélé qu’une intense activité de ces pilleurs a été constatée dans cette partie du littoral, sur une trentaine de kilomètres, entre la sortie est de Jijel et la commune de Sidi Abdelaziz. Ne reculant devant rien, ces bandes de trafiquants continuent de semer la panique sur la RN 43, lorsqu’ils roulent la nuit en sens interdit, feux éteints et sans plaques d’immatriculation. Selon le même responsable, ces contrevenants profitent de la proximité de la bande côtière avec la RN 43.

En dépit de la traque des pilleurs et des moyens de surveillance mis en place, le phénomène persiste toujours. Cependant, il est précisé que grâce au renforcement de ce dispositif, il a été enregistré une baisse du nombre des affaires traitées, passant ainsi de 75 en 2014 à 57 en 2015. Des affaires qui ont abouti à la mise en détention de 43 personnes, alors que 30 autres ont bénéficié de liberté provisoire, en plus de la saisie de 57 camions, un engin et plus de 540 m3 de sable, selon les statistiques présentées.

Le commandant de la Gendarmerie nationale à Jijel a précisé qu’un dispositif de prévention est également déployé sur le terrain pour endiguer ce fléau aux répercussions graves sur l’environnement et sur la vocation touristique du littoral.

Il y a lieu de rappeler que devant les assauts des pilleurs du sable, des blocs de béton ont été installés pour fermer les accès au littoral, ce qui n’a pas manqué, comme l’ont fait remarquer certains, de donner un aspect hideux à la plage. Pour les services de la gendarmerie, la traque menée pour protéger la bande côtière s’apparente à une véritable guerre, livrée à des bandes bien organisées, qui n’hésitent pas à recourir à tous les moyens, y compris la violence, pour affronter leurs éléments.

Adam S.

Commentaires   

Igel
# Igel 27-01-2016 09:31
Quel aspect des choses? Il y a un constat et une situation dramatique qu'il ne faut pas banaliser. Le sable n'a pas de STATUT, il faut lui en créer un. Il appartient à tous et surtout aux enfants de demain. Les enfants aiment le sable et les plages. Nous en avons, nous les laissons voler, nous devrons leur rendre des comptes. Serait-il envisageable pour des adultes incapables que nous sommes de puiser dans l'énergie des petits pour organiser une marche d'enfants et créer un cordon d'enfants de Jijel à El Achouet avec des panneaux TOUCHE PAS À MON SABLE, TOUCHE PAS À MA PLAGE.
Signaler à l’administrateur
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 26-01-2016 21:01
Contre cet aspect des choses, personne ne pourra jamais rien faire du fait que beaucoup de monde se sont constitués en joyeux larrons !

La voie est libre, le terrain propice aux escapades et à tous les larcins, pourquoi donc l'occasion ne ferait pas des larrons ?

On sait comment vont les choses dans ce malheureux pays, livré à toutes les prédations.
Signaler à l’administrateur
Igel
# Igel 25-01-2016 20:41
Merci à Yasmine et à Reuter qui posent les bonnes questions. Une belle mascarade,tout cela. Les blocs de bétons hideux certes, sont les symboles de l'incompétence ou de la mauvaise volonté des autorités!!! Qui a les moyens et le pouvoir? ...... ou une bande de voyous??? Allez messieurs, faites votre devoir avant qu'il ne soit trop tard et que votre image n'en subisse un autre coup. Vous avez nos encouragements, faites nous voir de quoi vous êtes capables.
Signaler à l’administrateur
fly1
# fly1 25-01-2016 19:50
Ne soyons pas dans le politiquement correct , appelons les choses par leurs noms . Les veritables pilleurs , ce sont ces .........qui se comportent comme proprietaires du gisement .les camionneurs arrêtés , ne sont que ceux qui ne veulaient pas payer la somme demandée. On se souvient de R.M
Les annees 80 , ancien "" pilleur", apres 2 mois de prison , il est devenu indicateur de ....... , et jusqu'à maintenant.
Signaler à l’administrateur
reuter
# reuter 25-01-2016 16:49
histoire à dormir debout la traque aux pilleurs de sable à JIJEL , un nouveau né sait qui protège ces barons du sable à JIJEL .
Signaler à l’administrateur
yasmine
# yasmine 25-01-2016 15:38
On aimerait bien croire chers messieurs qu'il ya une lutte implacable contre ce genre de ganstérisme. Comment se fait-il qu'on arrive à mettre fin au pire des térrorisme des annnées 90, et qu'on avoue étre incapable de mettre fin au pillage de sable perpétré par des bricoleurs aux moyens dérisoirs(camions mais pas d'Hélicoptères).
Personne ne pourra me faire croire que c'est difficile de traquer ces voleurs.
à Jijel Les ecumeurs de sable sont connus de méme que les barons et les protecteurs .
Alors racontez nous autres choses.
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 389 invités et un membre en ligne

  • MedSouilah

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub jijel.info

A VENDRE DES LOGEMENTS & DES LOCAUX

Mise à jour le 26.07.2018: Avancements des travaux : démolition de l'ancien bâtiment et nettoyage du site.

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Immobilier > Vente > Appartement

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Arrêt sur belle image...
    MedSouilah MedSouilah 18.08.2018 16:02
    Salut Cousin. C'est la plage dit "Rmila" qui se trouve sur la côte EST de Jijel, un peu loin des ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur belle image...
    Foughali Foughali 18.08.2018 13:37
    Salut mohamed Pour répondre à ta question La photo a été pris par chez nous ... Ziama ? Plus loin ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur belle image...
    christine hamad christine hamad 17.08.2018 17:05
    C'est un une merveille !!

    Lire la suite...

     
  • Nos villes et villages malades de leur environnement...
    christine hamad christine hamad 17.08.2018 17:04
    Qui veut rendre la vie invivable ?? Je crois, ce sont les citoyen eux même !! Par example, dans ...

    Lire la suite...

     
  • Les reflets de la lumière sur la côte de Saphir
    christine hamad christine hamad 17.08.2018 16:57
    Superbe photo!!

    Lire la suite...

     
  • Une photo insolite: "RASSEK YAHBESS"
    saladin saladin 17.08.2018 14:39
    Ce malheureux automobiliste a du rater le virage, sur la route en direction de la gare routière de ...

    Lire la suite...

     
  • Une photo insolite: "RASSEK YAHBESS"
    nostalgie nostalgie 17.08.2018 13:46
    c'est incroyable.....!!!

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 17.08.2018 12:22
    Courrier: Avis de décès. ِ#اعلان_عن_وفاة ببالغ الحزن والأسى تلقينا نبأ وفاة الاستاذة رويبح يمينة زوجة ...

    Lire la suite...

     
  • Plage El-Gueddane ou rocher noir.
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 17.08.2018 12:16
    C'est comme chez nous à Ouled Bounar. La Grande plage s'appelle "Amemache" quant aux 2 criques, la ...

    Lire la suite...

     
  • Nos villes et villages malades de leur environnement...
    saladin saladin 17.08.2018 09:50
    En effet, ça saute aux yeux, le laisser-aller flagrant, dans nos villes et villages, en matière de ...

    Lire la suite...

     
  • Zighoud Youcef- Abane Ramdane (20 août 1955-20 août 1956): Le destin des grands hommes
    Foughali Foughali 15.08.2018 21:45
    Salut On aimerait bien te croire . Malheureusement, ces grands révolutionnaires ne seront dans les ...

    Lire la suite...

     
  • Zighoud Youcef- Abane Ramdane (20 août 1955-20 août 1956): Le destin des grands hommes
    saladin saladin 15.08.2018 19:16
    20 août 1955 et 20 août 1956, deux dates qui resteront à jamais , dans les anales de l’histoire ...

    Lire la suite...

     
  • TASSOUST: Une véritable hécatombe sur la plage...
    El khettabi El khettabi 15.08.2018 07:09
    Bonjour les criminels pilleurs de sable et leur protecteurs ont completement lmodifié a physionomie de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 15.08.2018 06:06
    Courrier. Avis de décès: انتقل إلى رحمة الله السيد شرايطية محمد ابو الإخوةرابح،بوجمعة، قدور ، مصطفى ،حسين ...

    Lire la suite...

     
  • Une autre image de la ville de Taher.
    laohalim laohalim 14.08.2018 17:41
    Non c'est Taher, ça se passe comme ça à Taher !!

    Lire la suite...

     
  • Une autre image de la ville de Taher.
    Foughali Foughali 14.08.2018 14:33
    Ce n'est pourtant pas le mois de Ramadan ? Quelles bandes de charlots ! Pourtant le poste de conduite ...

    Lire la suite...

     
  • Une autre image de la ville de Taher.
    nostalgie nostalgie 14.08.2018 11:43
    c'est un canular...!!!

    Lire la suite...