Trois écoliers fauchés par un bus : La ville de Koléa sous le choc

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Percutés par des véhicules qui roulent à toute vitesse, des bus qui dérapent ou des camions qui fauchent : de plus en plus d’enfants meurent sur nos routes. 261 sont décédés sur les lieux des accidents en 2014, un peu plus qu’en 2013 (254  morts), selon les bilans de la Protection civile. Hier encore, un drame a coûté la vie à trois écoliers de 14 à 15 ans à Koléa, dans la wilaya de Tipasa.

Ils attendaient à une station de bus au lieu-dit El Oued, à l’entrée de Koléa, sur un tronçon du CW69 reliant Koléa à Oued El Alleug (Blida), pour rejoindre leur école, quand un bus de transport de voyageurs les a percutés. Les brigades de la Protection civile sont intervenues tout de suite après l’accident, à 7h30. «Les équipes de la Protection civile sont intervenues très vite, mais l’accident était grave. Il y avait quatre victimes, trois écoliers dont deux âgés de 14 ans et un de 15 ans, ainsi qu’une femme de 55 ans.»

 

Arrivés à l’hôpital Yahia Fares de Koléa, les trois jeunes garçons ont succombé à leurs blessures. Une enquête a tout de suite été ouverte.

A l’origine de ce dramatique accident, un dépassement dangereux, mais aussi l’état défectueux du véhicule. «Le conducteur du bus a été tout de suite arrêté», expliquait hier à l’APS le chargé de communication de la Gendarmerie nationale, le commandant Boubekeur  Meghzili. Et d’ajouter : «Selon les premières constatations sur place et les déclarations du chauffeur, l’accident serait dû à un dépassement dangereux effectué par ce dernier dans un virage.

Ce dépassement aurait provoqué la perte par le conducteur de la maîtrise  de son véhicule», faisant part également de «l’état défectueux du système de freinage du bus». Malheureusement, cet accident est loin d’être une exception.

387 personnes ont été percutées par des bus en 2014

Le 7 janvier dernier, un grave accident de la circulation est survenu à El Agna (commune d’El Hamma) à 18 km de Aïn Azel, au sud de la wilaya de Sétif et avait provoqué la mort de 15 écoliers. Un véhicule lourd de type semi-remorque, qui avait perdu l’usage de ses freins, a percuté un minibus transportant des écoliers. Il y a à peine quelques jours, le 6 février, un autre accident de la circulation a fait six morts, dont trois enfants, suite au dérapage d’un véhicule à Oued Zitoun, dans la région de Sabra (Tlemcen). La liste est longue.

«C’est un véritable drame», note le lieutenant Nassim Bernaoui de la Protection civile. «387 personnes ont été percutées par des bus en 2014, les conducteurs professionnels (transports en commun ou de marchandises) sont impliqués dans le plus grands nombre de collisions et accidents, nous établissons des bilans macabres», explique-t-il encore.

Il invite les conducteurs à être vigilants sur la route, surtout aux heures des mouvements écoliers. «Nous travaillons très dur pour sensibiliser, même si l’hécatombe se poursuit, il faut continuer à appeler les gens à faire preuve de vigilance, il faut arrêter de se précipiter pour gagner quelques minutes sur la route…» L’appel est encore une fois lancé.  

Bouredji Fella 

Commentaires   

terranox
# terranox 10-02-2015 17:32
tant que les permis de conduire se vendent chez nous comme si on achetaient un journal , il y'aura toujours des victimes de ces assassins au volant . par respect de la profession , je ne généralise pas en accusant toutes les auto- école .
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 10-02-2015 15:51
Citer :
Ils attendaient à une station de bus au lieu-dit El Oued, à l’entrée de Koléa, sur un tronçon du CW69 reliant Koléa à Oued El Alleug (Blida), pour rejoindre leur école, quand un bus de transport de voyageurs les a percutés.
Une tragédie ! Oh mon dieu des enfants, des femmes des vieux, la route est devenue insupportable !

الله يرحمهم ويكونو من اهل الجنة ان شاء الله
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...