PROBLÉMATIQUE PORT BOUDIS.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

INTRODUCTION. La passe d’entrée du Port de pêche de Boudis est située sur le trajet de la dérive littorale (courant parallèle) au trait de côte qui se déplace dans le sens Est- Ouest .

De part le positionnement de cette passe, le sable et les sédiments transportée par la dérive littorale s’accumulent sur la jetée Est d’une part, pénètrent dans la rade, l’ensablent et risquent de « boucher la passe ».
Une passe mal située sert sont de couloir d’entrée aux sables, pas seulement aux bateaux.
Pour lutter contre cet ensablement, la solution préconisée était : ici


- De réaliser un brise-lame parallèle à la côte, juste en face du siège de la DTP,
- Un épi en enrochements perpendiculaire à la côte juste à l’embouchure de l’Oued El Kantara,
- Un épi en enrochement perpendiculaire à la côte juste en face de la « Rose des sables ».
Le brise-lame et l’épi El Kantara sont déjà réalisés (mais sont-ils terminés ??)
Les travaux de l’épi « Rose des sables » n’ont pas été réalisés.
LES EPIS SONT-ILS EFFICACES CONTRE L’ENSABLEMENT ?
En fait, les épis de par leurs positions perpendiculaires à la côte retiennent une partie seulement des particules de sable en transit Est-Ouest qui vient donc s’accumuler sue le côté Est des épis : c’est le phénomène d’engraissement ou d’accrétion. Mais ces mêmes épis n’empêchent pas l’autre partie des particules de continuer leur trajet vers la passe.
Les épis ne constituent donc pas la solution pour protéger le port contre l’ensablement.
QU’EN EST-IL DES GEOTUBES ?
Les géotubes sont de gros et longs boudins ou de gros et longs oreillers en matériau géotextile. Le géotextile est rempli de sable et posé (dans le cas du port de Boudis) également perpendiculairement à la côte ; il jouera donc le même rôle que l’épi en enrochement.
Ainsi dans notre cas le géotube n’est en réalité qu’un épi en géotextile et se comportera (vis-à-vis des particules de sable) comme un épi en enrochements.
QUELLE EST DONC L’UTILITE DES EPIS ?
Les épis qu’ils soient en enrochement s ou en géotubes sont utiles pour la protection des plages et des côtes contre l’érosion et pour la stabilisation du trait de côte car ils favorisent l’engraissement du littoral en y accumulant le sable transporté par la dérive littorale.
Ils ont peu d’efficacité contre l’ensablement des ports généré par une mauvaise orientation de la passe.

QUELLE SERAIT DONC LA SOLUTION ?
Changer l’orientation et la position de la passe serait une bonne solution mais cette solution nécessite un complément d’études et des travaux plus lourds et plus coûteux car il faut démonter une partie de la jetée est existante, la remodeler pour exécuter une passe « tournant le dos » à la dérive littorale.
Le petit montage photo réalisée par un ingénieur jijelien exerçant en Hollande illustre cette modification de la digue Est et de la passe.

Billet envoyé à la rédaction par jijelijijel.


jijel.info remercie notre ami JJ. expert dans ce domaine, qui avait déjà déposé  en notre compagnie un dossier au niveau de la wilaya, il y a quelques années, concernant ce problème d'ensablement, mais aussi d'érosion de la plage Kotama, qui risque de disparaître. Nous saluons également notre ami, lecteur de ce journal, Monsieur Mounir Gigelli expert, et qui avait lui aussi donné la même solution.

Ce sujet a été transmis ce jour à Monsieur le wali de la wilaya de Jijel.

Commentaires   

jijel.jijel
# jijel.jijel 17-03-2016 15:49
Salut Jijelberiki,
Il faut toujours faire travailler sa mémoire car cela permet de rester vif.
Personnellement, j'ai vu deux ou trois fois une dragueuse sur chaland travailler dans la rade du port de Jijel vers le début des années 60 et 70 avant que le port ne soit interdit au public: cela signifie que le vieux port était aussi sujet à ensablement.
Sur cette photo ancienne du port de Jijel, on voit à gauche un chaland équipé d'un engin de levage.
(A l'époque, il y en avait plusieurs que nous appelions echalla, nous nous en servions comme plongeoirs lorsqu'on nageait dans le port).

Pour revenir à l'ensablement du port, le phénomène a été étudié entre 1897 et 1904 par de ingénieurs lorsque l'idée de construire le port de Jijel est devenue d'actualité.
Ces ingénieurs affirmaient q'un courant de retour assez violent existe ; ce courant s'infléchit au niveau des rochers de Fort Duquesne et transporte les sédiments vers le Nord-Ouest, une partie de ces sédiments pénètre au port
Cela peut donc expliquer, pourquoi au fil du temps, les les talus et les rochers de fort Duquesne n'ont pas été complètement ensablés.
Voici ce qu'écrivaient ces ingénieurs:

Signaler un abus
yasmine
# yasmine 15-03-2016 16:37
prenons la problématique autrement, le probleme n'est pas dans les moyens à mettre en oeuvre pour contrecarrer ce phénomene mais bien dans le port lui méme .On connait les conditions de la décision de son implantation du temps de Ghozali et du refus des pécheurs de l'époque d'aller à Rabta comme alternative. Les décisions laxistes pour apaiser les uns et arranger les autres sont toujours de mise de nos jours et rien n'a changé. Si on continue dans ce sillage rien ne va étre réglé et beaucoup d'argent sera jeté dans des solutions fictives et irréalisables , autant penser à éliminer ce port et construire un autre sur la rive de Rabta , ce sera moins onéreux .
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 15-03-2016 19:53
Ce petit billet n'a pas la prétention de donner la solution et les moyens à mettre en oeuvre pour contrer l'ensablement.
Si vous avez bien lu, la problématique de la conception du port et particulièrement celle très défavorable (vis à vis du transit des sédiments et du sable) de la passe a été bien posée.
C'est d'ailleurs pour cela que l'opération "protection contre l'ensablement" par réalisation d'épis avait été lancée. Et les questionnements posés induisent la réflexion sur la pertinence et l'efficacité des épis qu'ils soient en enrochements ou en tubes géotextiles.
Signaler un abus
Jijeliberiki
# Jijeliberiki 14-03-2016 22:04
Ce qui m'étonne dans cette affaire c'est qu'avant la construction du port Boudis, ce problème n'existait pas. Sinon le sable se serait accumulé du côté du fort Duquesne.
En tous les cas, il y a urgence.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 14-03-2016 23:31
Salut, Jijelberiki,

Le sable s'accumulait aussi bien sur le talus de la route (qui menait vers le boulevard) que sur le talus (du chemin qui menait vers le fort), une partie du sable se dirigeait vers la passe du vieux port qui avait subi des opération de désensablement par une dragueuse montée sur chaland.
On peut même voir sur les anciennes cartes postales, ce phénomène.
Observer bien cette image:

Agrandir l'image pour voir les détails
Signaler un abus
Jijeliberiki
# Jijeliberiki 16-03-2016 22:30
Salut JJ. Oui tout-à-fait d'accord. Effectivement, je me rappelle de la dragueuse (vers la fin des années 70 ?). Donc, le phénomène n'est pas nouveau, mais avait un faible effet sur la plage.
En tous les cas, chapeau JJ. Toujours égal à toi-même.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 14-03-2016 13:46
Voici quelques images illustrative:
La situation et son évolution prévisible

Les géotubes:

Solution préconisée par Mounir

Traitement de l'ensablement en deux images, exemple du port de Saïdia
Avant:

Après:
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    MedSouilah MedSouilah 11.01.2018 12:12
    L'image parlante, c'est celle qui est dans le sujet: Un petit montage qui représente le calvaire pour ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    nostalgie nostalgie 11.01.2018 10:26
    mon si beau .....ces images me font beaucoup de peine.....tu ne seras plus jamais comme avant....dieu ...

    Lire la suite...

     
  • ATTENTION: EAU DE SOURCE POLLUÉE À TEXENNA.
    Foughali Foughali 10.01.2018 13:05
    salut cousin Alors, et nous les non arabisants et autres zmigris..... que devons nous comprendre ?

    Lire la suite...

     
  • ATTENTION: EAU DE SOURCE POLLUÉE À TEXENNA.
    MedSouilah MedSouilah 10.01.2018 05:38
    https://img15.hostingpics.net/pics/194597FBIMG1515559050298.jpg

    Lire la suite...

     
  • ATTENTION: EAU DE SOURCE POLLUÉE À TEXENNA.
    Foughali Foughali 10.01.2018 01:38
    Salut JJ je voudrais juste rappeler que la wilaya de Jijel fait partie des zones les plus arrosées ...

    Lire la suite...