célébration de yennayer à l’est La tradition résiste au temps à Jijel

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Au-delà d’un contexte qui n’est plus le même sur le plan purement traditionnel, la fête de Yennayer est plus que jamais ancrée dans les mœurs locales à Jijel. Dans la wilaya, de nombreuses familles tiennent toujours à marquer le début de chaque cycle du calendrier berbère en s’en tenant aux anciennes traditions.

Si le rite diffère d’une région à l’autre, il marque, cependant, une tradition qui ne se meurt pas. De par son ancrage dans les us et coutumes ancestrales qui se transmettent depuis des lustres d’une génération à l’autre, il rappelle que l’événement du nouvel an berbère avait une place de choix dans les mœurs de chaque région.

«On prépare toujours le repas de Ras El Aam ; pour nous la tradition est sacrée, elle ne se meurt pas», tient à rappeler une jeune femme de la région d’El Ancer. Ras El Aam est justement la désignation du nouvel an berbère dans les régions Est de la wilaya de Jijel.

Pour les initiés, le repas de Ras El Aam consiste en la préparation d’un met de semoule à base de graines très fines qu’on fait cuire avant de l’arroser d’une succulente sauce de poulets. Le plus original dans la tradition est que chaque membre de la famille a droit à son propre poulet. Ce plat reste, cependant, différemment préparé selon les traditions culinaires de chaque région. Pour les nostalgiques, Ras El Aam n’est pas uniquement ce plat qu’on sert dans une grande convivialité familiale. Dans la tradition de cette fête, c’est l’occasion pour la nouvelle mariée de rendre visite à sa famille.

Outre les cadeaux qu’elle doit emporter avec elle, les ingrédients pour la préparation du fameux repas sont indispensables à la femme qui rend visite à sa famille. De nos jours, cette tradition n’est plus respectée. Elle perd de son ancrage au sein des familles, même si elle continue d’être évoquée avec nostalgie. Le 12 janvier de chaque année demeure cependant une occasion, à Jijel, pour se réapproprier le patrimoine culturel de Yennayer.                        

Adams S.

Commentaires

Nacer
# Nacer 15-01-2015 08:25
Bonjour,
À Jijel on dit Yennare et non yannayer
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 15-01-2015 07:01
L’art culinaire traditionnel est à l’honneur de la 8ème édition du salon Djurdjura du couscous, qui a débuté samedi à la maison de la culture de Tizi-Ouzou.

Cette manifestation culturelle qui coïncide avec la célébration du nouvel an Amazigh (Yennayer), a été une occasion de renouer avec les habitudes culinaires qui marquent l’avènement de Yennayer, premier jour de l’an du calendrier agraire, utilisé par les populations de l’Afrique du nord, et dont il subsiste encore des bribes dans certains régions d’Algérie, telle que la Kabylie.

Le fumet du couscous, cuisiné à différentes sauces, a embaumé la salle d’exposition de la maison de la culture et titillé les narines des nombreux visiteurs qui ont eu droit à une dégustation des plats présentés par les wilayas de Bechar, Médéa, Jijel, Blida et Tiz- Ouzou, qui ont pris part à ce salon.
aps
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 350 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • CONSEILS D'UN ANCIEN...
    Foughali Foughali 27.05.2018 10:11
    Saluuuuut ! I would like to add my tips... N'allez pas au boulot Dormez toute la journée Ne dit on ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 27.05.2018 09:56
    Salut JJ et Saladin. Waouw...Quel débat d'experts ! Nous, les musulmans occasionnels ou par habitudes ...

    Lire la suite...

     
  • Restaurants de la Rahma et distribution de couffins: La solidarité au rendez-vous à Jijel
    saladin saladin 27.05.2018 09:08
    La solidarité avec nos sœurs et frères démunis, pendant le mois de Ramadhan, est très louable !

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 27.05.2018 08:09
    Puisque que ce n’était qu’un "show" pour toi, alors arrêtons le "show" tout de suite. "Je vous ai ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 26.05.2018 21:16
    Avant d'entrer dans le show final, je te fais remarquer que: 1- à aucun moment, je n'ai évoqué une ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 26.05.2018 19:11
    Il faut faire la distinction entre إِنْ Et إنّ Et si tu cherches bien, tu sauras qu’il n’y a pas ...

    Lire la suite...

     
  • CONSEILS D'UN ANCIEN...
    saladin saladin 26.05.2018 15:24
    Merci Mohamed pour ces conseils utiles, et pas seulement, pendant le Ramadhan. J’aimerai ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 26.05.2018 14:13
    Bravo et merci pour la correction, je vois que tu maîtrises les règles régissant "Inna et ses soeurs" ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 26.05.2018 10:45
    أستطاع شيء Veut dire قَدَر عليه وأَمكنه --- طاق الأمر Veut dire احتمله بمشقَّة C’est des définitions ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 24.05.2018 22:41
    Je comprends très bien qu tu sois si désolé... Les verbes طاق et أطاق signifient supporter et n'ont rien ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 24.05.2018 18:57
    Désolé, j’ai juste voulu que tu nous clarifies, d’une manière plus explicite, cette nuance de pouvoir ...

    Lire la suite...

     
  • Visite inopinée du wali aux chantiers...
    abdelah abdelah 24.05.2018 10:18
    est la tannerie juste dernier complexe stade de Rouibah Hocine est les odeurs

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 24.05.2018 10:11
    Salut Christine Je pense que les chiites et tous ceux qui se remettent en cause ont raison de le ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 24.05.2018 09:23
    Un peu de modestie, est bien que la condescendance. On n'est pas à l'école! Et comme c'est toi qui ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.05.2018 19:26
    CONDOLÉANCES: J'apprends à l'instant le décès du jeune Lakhal, père de deux fillettes, victime ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    christine hamad christine hamad 23.05.2018 19:07
    Bonsoir,saha ftourkoum, "Ishtihad" veut dire un peu comme faire un effort, pour trouver des interprétations ...

    Lire la suite...

     
  • Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh en visite à Jijel
    Foughali Foughali 23.05.2018 16:27
    Salut ! Marre de quoi ? Des mensonges des dirigeants ? De la vie chère ? De la misère culturelle ?

    Lire la suite...