JIJEL : LA SITUATION SUSCITE DE PLUS EN PLUS L’IRE DES HABITANTS: Coupures récurrentes d’électricité

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les coupures d’électricité se font de plus en plus fréquentes dans les villes de la wilaya de Jijel. Plusieurs quartiers de ces villes les endurent. Été comme hiver, il ne se passe pas une semaine sans que la région ne se retrouve dans le noir. Les communes d’El Ancer, Belhadef, Ouled Yahia, El Milia, Settara, Sidi Marouf, Ghebala ,Ouled Rabah à l’Est de Jijel el Aouana et Ziama Mansouriah à l’ouest du chef -lieu de wilaya , connaissaient des microcoupures du courant électrique plusieurs fois par jour. Même si ces coupures ne duraient que quelques minutes, cela générait des conséquences ‘’désastreuses’’ pour les ménages. Un courant qui saute plusieurs fois peut affecter sérieusement les appareils électroménagers. Pire encore, ces jours-ci, en cette période de l’aïd au moment où la viande est congelée dans les réfrigérateurs, des coupures de l’électricité surviennent pour durer parfois plusieurs heures.

Cet état de fait cause des désagréments pour les citoyens de la région qui voient leurs articles électroménagers, notamment les réfrigérateurs et autres congélateurs contenant des denrées alimentaires hautement sensibles, endommagés. «On nous prévient des pluies torrentielles, des fortes chaleurs et bien d’autres phénomènes de la nature, où la SDC de Jijel doit prendre le soin d’émettre un préavis de coupure du courant électrique, comme s’il s’agissait d’un séisme qui peut survenir à tout moment ! En plus, si ces pannes récurrentes perdurent, cela ne peut être qu’une défaillance de ces propres services», s’indigne un commerçant au chef-lieu de Belhadef. Les coupures durent, parfois, des journées et des nuits entières. Le réseau électrique de la région de Jijel semble vulnérable face aux aléas climatiques. Même en ce mois de septembre, l’électricité se fait rare, ce qui exaspère les jijeliens. Le moindre vent et quelques chutes de pluie provoquent ces coupures récurrentes, rendant la vie infernale aux habitants des régions de Jijel et de tous les villages des communes de la wilaya. «Si ce n’est pas une coupure, c’est la tension qui chute et qui provoque des dommages aux appareils électroménagers», se plaint un commerçant d’el Aouana. Selon lui, les habitants du quartier ont, récemment, saisi par écrit la direction régionale de la Sonelgaz pour renforcer le réseau électrique et mobiliser des moyens complémentaires. Les coupures irritent tous les commerçants, notamment les boulangers, les marchands de glace, les cybercafes, et particulièrement les citoyens de la ville qui ont essuyé des pertes financières énormes ces derniers jours. Du côté des services concernés, l’on estime que l’utilisation accrue des appareils de climatisation et une surconsommation de l’énergie électrique, affaiblissent considérablement le système électrique, d’où ces coupures fréquentes. «La grande chaleur qui a sévit dans la région fait que les appareils de conditionnement de l’air marchent à un régime soutenu, notamment le soir», note un agent de la Sonelgaz, qui met l’accent sur la nécessité de rationaliser la consommation domestique d’électricit. Du côté des services de la SDC de jijel, l’on assure que des équipements de renforcement sont actuellement en cours de réalisation, et ce, afin de satisfaire les besoins de ces régions en matière d’électricité.odejjijel.org
L’Est Républicain 19/09/2016 Par M. Bouchama

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    MedSouilah MedSouilah 11.01.2018 12:12
    L'image parlante, c'est celle qui est dans le sujet: Un petit montage qui représente le calvaire pour ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    nostalgie nostalgie 11.01.2018 10:26
    mon si beau .....ces images me font beaucoup de peine.....tu ne seras plus jamais comme avant....dieu ...

    Lire la suite...

     
  • ATTENTION: EAU DE SOURCE POLLUÉE À TEXENNA.
    Foughali Foughali 10.01.2018 13:05
    salut cousin Alors, et nous les non arabisants et autres zmigris..... que devons nous comprendre ?

    Lire la suite...