Le ministre de la santé à Jijel : Importantes mesures pour améliorer la situation du secteur à Jijel

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

JIJEL - D’importantes mesures destinées à améliorer et à renforcer le secteur de la santé à Jijel vont être prises, a annoncé, dimanche, le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, au cours d’une visite de travail dans cette wilaya.

L’affectation d’un radiologue à l’hôpital de la ville de Taher qui sera doté d’un scanner, la réévaluation de certaines opérations inachevées et l’extension du service des urgences médicochirurgicales de l’établissement hospitalier de Jijel, figurent parmi les principales décisions annoncées par le ministre lors d’une rencontre avec les cadres locaux de son secteur.

Il a également fait savoir qu’une commission désignée par son département ministériel se déplacera ‘‘prochainement’’ à Jijel à l’effet d’établir un ‘‘diagnostic précis’’ de ce secteur qui souffre encore de ‘‘lacunes’’ et ‘‘d’insuffisances’’.

‘‘Des résultats positifs ont été enregistrés, mais certaines insuffisances persistent encore’’, a déclaré M. Boudiaf, précisant que le programme d’action de son ministère vise à améliorer la situation du secteur, mais également les conditions de travail des personnels de la santé.

Les mesures décidées en faveur de la wilaya de Jijel donneront, ‘‘d’ici à quatre ou cinq mois’’ (bien ‘‘mois’’) un ‘‘nouveau visage’’ au secteur de la santé, a-t-il encore affirmé dans une déclaration à la salle de conférences de la cité administrative.

L’amélioration de l’image de la santé, la disponibilité du personnel, l’accueil et le contact avec les citoyens, les mesures relatives à la promotion et le reclassement des personnels de la santé ont été également abordées par le ministre lors de son intervention.

Peu après son arrivée à Jijel, la délégation ministérielle s’était rendue à l’hôpital Medjdoub-Saïd de Taher dont le ministre a notamment inspecté le service des urgences, prenant connaissance, lors de son passage, des doléances du personnel médical et paramédical.

Cet établissement construit en préfabriqué dans les années 1980 présente aujourd’hui un état de décrépitude qui fait que ses structures ne répondent plus aux besoins actuels en matière de prestations médicales. Cette structure hospitalière fait partie des 42 établissements construits en préfabriqué, concernés par une étude de réhabilitation ou de remplacement, selon les résultats qui découleront des diagnostics, a appris l’APS, auprès du chargé de communication auprès du ministère, Slim Belkessam.

 

M. Boudiaf a inauguré dans l’enceinte de cet hôpital un centre d’hémodialyse d’une capacité de douze (12) postes (extensibles) et de huit (8) lits d’hospitalisation. Cette structure implantée sur 2.541 m2 dont 743 m2 de surface bâtie permettra aux insuffisants rénaux d’éviter des déplacements vers Jijel ou ailleurs pour des séances de dialyse.

Au chef-lieu de wilaya, le ministre a inspecté l’hôpital Mohamed-Seddik Benyahia dont il a visité plusieurs services. La délégation ministérielle y a assisté à une démonstration relative au fonctionnement et à la tenue du registre électronique du cancer, fonctionnel au niveau des 48 wilayas du pays.

L’établissement public hospitalier Bachir-Mentouri de la ville d’El Milia ainsi que le nouveau centre d’hémodialyse ont constitué les dernières étapes de la tournée du ministre de la Santé dans la wilaya de Jijel.

jijel info avec aps

Photos de notre ami:  abdelwahab

Commentaires

terranox
# terranox 25-01-2015 19:42
si c'était dans un pays développé le directeur de l'hôpital aurait été limogé immédiatement après la diffusion de la cassette vidéo montrant les saletés à la maternité de JIJEL .
Signaler un abus
igilgilli
# igilgilli 25-01-2015 16:40
.


Saleté à la maternité de Jijel (2014)



Signaler un abus
terranox
# terranox 25-01-2015 16:33
cette image montre le val de grâce de JIJEL.
Signaler un abus
terranox
# terranox 23-01-2015 19:11
cher ami je partage votre opinion , quand on veut on peut .
Signaler un abus
sam91
# sam91 23-01-2015 18:01
je me demande si Mr le ministre quand il vient en visite comme cela dans un hopital public , est ce qu'il voit la meme chose que nous citoyen lambda quand nous allons dans nos hopitaux ? je crains malheureusement que non car avant de venir on lui prepare sa visite c'est a dir qu'il est impossible qu'il puisse voir la saleté , la degradation , et le manque d'hygiene de nos hopitaux,c'est pour ca que je pense que Mr le ministre n'a pas la vrais image du secteur.
Signaler un abus
terranox
# terranox 23-01-2015 10:11
mon ami vous aviez raison mais , pourquoi devant la résidence de notre premier magistrat de JIJEL ( WALI) tout brille er essayer de trouver le moindre bout de papier ? des équipes de l'apc sont réquisitionnées spécialement pour le confort de monsieur .
Signaler un abus
fly1
# fly1 23-01-2015 09:03
@terranox
ne soyez pas vexé !
la saleté est dans toute les villes d'algerie (un peu moins à setif et sidi belabes) , mais TAHER c'est pire c vraiment un village poubelle .la saleté et l'insalubrité s' ajoute à l'anarchie, et c normal il n'existe pas d'APC ou d'élus ayant des capacités intelectuelles ou des positions morales pour trouver un solution .en outre la population ne reagit pas et trouve ça normal
Signaler un abus
terranox
# terranox 23-01-2015 08:08
pourquoi on ne parle pas des saletés dans nos hôpitaux à JIJEL ? allez faire un tour aux toilettes et voyez vous même .
Signaler un abus
terranox
# terranox 22-01-2015 13:26
pour occuper un poste aussi sensible que celui de ministre de la santé , il faudrait être avant ancien médecin pour savoir répondre aux doléances .
Signaler un abus
terranox
# terranox 20-01-2015 19:55
pour traiter un cancer , il faudrait des séances de chimiothérapie et radiothérapie dés fois aussi selon le cas du malade consécutivement tous les 15 jours pour anéantir les cellules cancéreuses. ceux qui sont déjà passés reposent au cimetière faute de séances .
Signaler un abus
terranox
# terranox 20-01-2015 18:31
pour eux mon ami c'est facile de se soigner direction val de grâce , pour nous direction le cimetière .
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 19-01-2015 15:35
why won t you believe in the secretary of health, maybe he got serious intentions this time, where ther is a will, there is a way. during the treatment of cancer, the psychological well-being of the patient is also very important, accompanied by natural products like honey, oranges, lemons and others, miriam noor in lebenon had a big succes in treating cancer patients that way.
Signaler un abus
barberousse
# barberousse 19-01-2015 15:13
J'espère que vous n 'avez pas cru le Ministre !
Si je comprends ce qu'il nous raconte, c'est qu' en Algérie d'ici quelques mois, tous les cancéreux seront soignés.
Franchement, je crois que plus le mensonge est gros, plus il passe.
L'hôpital Algérien n'étant même pas capable de soigner des maladies beaucoup moins graves, comment peut on affirmer que l'on peut soigner le Cancer. Tous les cancéreux que j'ai connu en Algérie ont tous terminé au cimetière sans avoir eu une goutte de chance d'être soigné au moins convenablement.Ce n'est pas qu'avec de la chimio et des rdv radiothérapie que l'on soigne ces malades.C'est aussi avec un suivi rigoureux des malades sur le long terme.
Pour Mr le ministre, il suffit "d'installer des radiothérapie un peu partout et le problème sera réglé"
Il faut revoir tout le process médical utilisé en Algérie.Il faut donc du temps, de la rigueur, du travail. Et ce n'est surement pas l'affaire de quelques mois.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 19-01-2015 11:04
“Le problème de la chimiothérapie ne se pose plus !”
«Un scanner sera mis en service le mois prochain et un radiologue sera désigné pour assurer ce service au niveau de l’hôpital de Taher », a annoncé, hier, le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, M. Abdelmalek Boudiaf, lors de sa visite de travail et d’inspection effectuée dans la wilaya de Jijel où il s’est enquis de la situation de plusieurs établissements relevant de son département dont l’hôpital de Taher , l’hôpital de Jijel , l’hôpital et le nouveau centre d’hémodialyse d’El Milia. En effet, le ministre accompagné d’une forte délégation composée du SG de la wilaya de Jijel, du P/APW, des députés et sénateurs ainsi que des élus locaux, a visité l’hôpital de Taher où des projets sont en cours de réalisation. L’hôte de la wilaya a insisté sur le respect du délai fixé pour parachever tous les projets de son secteur. « Il faut que les projets se terminent avant le mois de Juillet ! Il faut augmenter la cadence des travaux ! » a-t-il réitéré. Le premier responsable du département de la santé se veut rassurant. Il déclare : « L’essentiel pour moi est de rassurer nos malades.» Le ministre de la Santé, de la population et des reformes hospitalières a indiqué lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite à la salle de conférences de la cité administrative de la wilaya que « le problème de la chimiothérapie ne se pose plus en Algérie puisque des unités et des services ont été mis en place un peu partout ». Sur ce point, il dira aussi que les médicaments utilisés dans la chimiothérapie sont disponibles. Néanmoins, ce n’est pas le même son de cloche pour la radiothérapie où des rendez-vous sont toujours retardés ou repoussés. « Il reste encore du travail à faire pour remédier à la situation » a-t-il déploré. Le ministre soulignera que des études ont été faites avec des partenaires étrangers, Américains entre autres. « D’ici la fin de l’année, le problème de la radiothérapie ne se posera plus en Algérie et les rendez-vous seront respectés ». En outre, le ministre a mis en exergue la nécessité de la mise en place d’un organigramme et d’un consensus thérapeutique et ce, dans l’intérêt du malade. A une question posée relative au nombre de malades atteints du cancer dans la wilaya de Jijel, M Boudiaf fera remarquer l’absence de statistiques exactes en Algérie « C’est pour cela que j’ai demandé une banque de données pour avoir les détails de chaque wilaya. Les chiffres sont gonflés ». A propos de l’éthologie de cette maladie du cancer en Algérie, il refuse la thèse selon laquelle les réseaux d’AEP faits en amiante seraient, entre autre, le facteur déclenchant. Il soulignera que : « Le cancer en Algérie connaît la même évolution que dans des pays développés telle que la France. » précisant qu’on est dans un pays encore vierge.odejjijel.org

L’Est Républicain 19/01/2015 Par M.Bouchama
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    MedSouilah MedSouilah 19.01.2018 18:29
    Souvenirs d'une visite exclusive au coeur du grand Phare Il était une fois, un temps...............Nul ...

    Lire la suite...

     
  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    MedSouilah MedSouilah 19.01.2018 18:28
    Posté le jeudi 14 janvier 2010 Souvenirs d'une visite exclusive au coeur du grand Phare Le reportage ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 18:18
    Salut Christine Comment osez vous me dire que vous avez oublié ! Pourtant vous vivez avec eu tous les ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...