Gendarmerie: la 1e plainte en ligne a trait à l’extraction illicite de sable de mer à Jijel

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La toute première plainte déposée en ligne dans la wilaya de Jijel, deux jours après le lancement du service mis en place à cet effet par la Gendarmerie nationale, a trait au phénomène de pillage de sable de mer, a-t-on appris, dimanche à Jijel, auprès de ce corps constitué.

La première plainte enregistrée "au niveau de l’Est du pays" est parvenue d’un citoyen de la localité de Kaous, située à quelques km du chef-lieu de wilaya, dans laquelle il a dénoncé les agissements d’individus se préparant à  extraire illégalement du sable des plages de la côte, au moyen d’un camion de gros tonnage, a précisé le lieutenant-colonel Hocine Aouis, commandant du Groupement territorial, lors d’une conférence de presse.

Ce geste "dénote la confiance que le citoyen place dans la Gendarmerie nationale", a ajouté cet officier au cours de ce point de presse organisé en présence du Lieutenant-colonel Abdelhamid Kerroud, responsable de la communication au commandement de la Gendarmerie nationale.

Le premier trimestre de l’année en cours s’est soldé par le traitement de quinze (15) affaires se rapportant à l’extraction illégale de sable, donnant lieu à l’arrestation de dix-huit (18) individus dont onze (11) ont été écroués, selon la même source qui a précisé que ces opérations ont également permis de saisir plus de 66 m3 de ce matériau et la mise en fourrière de 14 camions et engins ayant servi à commettre ce crime contre l’environnement.

"Face à ce fléau, nous avons décidé de mettre en £uvre tous les moyens nécessaires pour neutraliser les individus qui se livrent au pillage du sable de mer" ont expliqué les deux officiers, n’excluant pas de recourir à la surveillance aérienne des côtes, en nocturne, pour venir à bout de ce phénomène.

La nouvelle stratégie mise en £uvre par la Gendarmerie "ne consiste plus seulement à saisir les quantités de sable extraites illégalement mais aussi à opérer des recherches avec tous les moyens que cette opération requiert", ont-ils affirmé, précisant que les réseaux qui se sont constitués pour le pillage de sable, opèrent notamment sur la côte Est de la wilaya.

Le commandant du groupement territorial, qui a expliqué le mode opératoire des "prédateurs de sable", a indiqué que ce corps constitué a mis en place, à titre préventif, une banque de données dans laquelle sont consignées toutes les opérations liées au vol illicite de sable maritime.

Le cas d’un tristement célèbre pilleur de sable dénommé "Chkapa", opérant avec un sabre à la main, et actuellement derrière les barreaux, a été évoqué par les responsables de la Gendarmerie nationale pour qui "l’autorité doit, en tout état de cause, revenir à l’Etat".

Le pillage de sable est, en plus, une "menace pour le tourisme" outre le fait qu’il "dégrade sérieusement l’équilibre écologique", a souligné le Lieutenant-colonel Kerroud, rappelant que le numéro vert (10 55) est aussi disponible pour énoncer ce genre de crimes contre la nature.

Au cours de cette rencontre organisée au siège du commandement territorial, d’autres points se rapportant à la criminalité, aux accidents de la route et à la préparation de la saison estivale ont également été évoqués.odejjijel.org

Algérie Presse Service Dimanche, 12 Avril 2015 16:20 Par Abdelhamid ZOAUD


Pillage de sable

« Les plages de Jijel sont menacées », affirme la gendarmerie

Le pillage de sable est la criminalité la plus dominante dans la wilaya de Jijel, a affirmé le commandant du groupement territorial de la GN de Jijel, le lieutenant-colonel Hocine Aouiz. Afin de faire face à ce fléau, un plan spécial de lutte a été mis en œuvre à la fin de l’année 2014. « Les enquêtes sur cette forme de criminalité ont été confiées à la section de recherches. La nouvelle stratégie porte essentiellement sur le démantèlement des réseaux de trafic à travers le renforcement du renseignement et le contrôle routier ainsi que l’adaptation du plan de lutte. On ne se limite plus à l’arrestation du chauffeur du camion et la saisie du sable, mais on procède à l’identification des membres de l’ensemble du réseau à commencer par l’éclaireur. Tous les moyens seront mobilisés, y compris les hélicoptères pour la couverture aérienne », a précisé l’officier supérieur. Parmi les nouvelles mesures prises, la création d’une banque de données sur les entrepreneurs activant dans la wilaya, le recensement des camions et des ouvriers des entreprises de matériels de construction ainsi que les garages qui peuvent constituer d’éventuels lieux de stockage du sable. Le responsable de la communication de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Abdelhamid Kerroud a indiqué que ces mesures visent à sauver les plages de la wilaya menacées de « disparition » à cause de ce phénomène. « Outre les menaces sur l’environnement, cette criminalité constitue également une menace sur les mineurs qui sont recrutés comme éclaireurs de ces réseaux criminels », a averti le même responsable. La stratégie de la gendarmerie a abouti à l’arrestation du trafiquant le plus renommé, en l’occurrence Mohamed K., connu sous le sobriquet de « Chakpa » qui a créé une société « de pillage de sable », l’affichant publiquement sur ses camions. Ce pilleur a été finalement arrêté par les services de la GN après avoir opposé une forte résistance, blessant un gendarme à la tête. « Sa tentative de fuir à bord d’une moto a été déjouée. Le mis en cause a mobilisé 150 personnes pour interdire le transfert de son camion à la fourrière de la commune. Des gendarmes ont été agressés par des cocktails Molotov », a précisé l’officier supérieur.odejjijel.org

Horizons 13/04/2015 Par N. B.

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 394 invités et un membre en ligne

  • MedSouilah

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub jijel.info

A VENDRE DES LOGEMENTS & DES LOCAUX

Mise à jour le 26.07.2018: Avancements des travaux : démolition de l'ancien bâtiment et nettoyage du site.

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Immobilier > Vente > Appartement

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Arrêt sur belle image...
    MedSouilah MedSouilah 18.08.2018 16:02
    Salut Cousin. C'est la plage dit "Rmila" qui se trouve sur la côte EST de Jijel, un peu loin des ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur belle image...
    Foughali Foughali 18.08.2018 13:37
    Salut mohamed Pour répondre à ta question La photo a été pris par chez nous ... Ziama ? Plus loin ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur belle image...
    christine hamad christine hamad 17.08.2018 17:05
    C'est un une merveille !!

    Lire la suite...

     
  • Nos villes et villages malades de leur environnement...
    christine hamad christine hamad 17.08.2018 17:04
    Qui veut rendre la vie invivable ?? Je crois, ce sont les citoyen eux même !! Par example, dans ...

    Lire la suite...

     
  • Les reflets de la lumière sur la côte de Saphir
    christine hamad christine hamad 17.08.2018 16:57
    Superbe photo!!

    Lire la suite...

     
  • Une photo insolite: "RASSEK YAHBESS"
    saladin saladin 17.08.2018 14:39
    Ce malheureux automobiliste a du rater le virage, sur la route en direction de la gare routière de ...

    Lire la suite...

     
  • Une photo insolite: "RASSEK YAHBESS"
    nostalgie nostalgie 17.08.2018 13:46
    c'est incroyable.....!!!

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 17.08.2018 12:22
    Courrier: Avis de décès. ِ#اعلان_عن_وفاة ببالغ الحزن والأسى تلقينا نبأ وفاة الاستاذة رويبح يمينة زوجة ...

    Lire la suite...

     
  • Plage El-Gueddane ou rocher noir.
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 17.08.2018 12:16
    C'est comme chez nous à Ouled Bounar. La Grande plage s'appelle "Amemache" quant aux 2 criques, la ...

    Lire la suite...

     
  • Nos villes et villages malades de leur environnement...
    saladin saladin 17.08.2018 09:50
    En effet, ça saute aux yeux, le laisser-aller flagrant, dans nos villes et villages, en matière de ...

    Lire la suite...

     
  • Zighoud Youcef- Abane Ramdane (20 août 1955-20 août 1956): Le destin des grands hommes
    Foughali Foughali 15.08.2018 21:45
    Salut On aimerait bien te croire . Malheureusement, ces grands révolutionnaires ne seront dans les ...

    Lire la suite...

     
  • Zighoud Youcef- Abane Ramdane (20 août 1955-20 août 1956): Le destin des grands hommes
    saladin saladin 15.08.2018 19:16
    20 août 1955 et 20 août 1956, deux dates qui resteront à jamais , dans les anales de l’histoire ...

    Lire la suite...

     
  • TASSOUST: Une véritable hécatombe sur la plage...
    El khettabi El khettabi 15.08.2018 07:09
    Bonjour les criminels pilleurs de sable et leur protecteurs ont completement lmodifié a physionomie de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 15.08.2018 06:06
    Courrier. Avis de décès: انتقل إلى رحمة الله السيد شرايطية محمد ابو الإخوةرابح،بوجمعة، قدور ، مصطفى ،حسين ...

    Lire la suite...

     
  • Une autre image de la ville de Taher.
    laohalim laohalim 14.08.2018 17:41
    Non c'est Taher, ça se passe comme ça à Taher !!

    Lire la suite...

     
  • Une autre image de la ville de Taher.
    Foughali Foughali 14.08.2018 14:33
    Ce n'est pourtant pas le mois de Ramadan ? Quelles bandes de charlots ! Pourtant le poste de conduite ...

    Lire la suite...

     
  • Une autre image de la ville de Taher.
    nostalgie nostalgie 14.08.2018 11:43
    c'est un canular...!!!

    Lire la suite...