Jijel se prépare à la saison estivale Un défi : bien accueillir les estivants

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En prévision de la manifestation « Constantine, capitale de la culture arabe 2015 », un cordon sécuritaire complémentaire sera mis en place dans les wilayas d’Annaba, Skikda, Jijel et El Tarf.

« Le plan spécial « Constantine, capitale de la culture arabe » va s’étendre sur toute la durée de la manifestation. Il s’agit d’assurer protection et sécurité aux invités étrangers lors de leurs déplacements dans ces wilayas », a précisé le responsable de la communication à la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Abdelhamid Kerroud. Aussi, le dispositif sécuritaire au niveau des sites touristiques, des lieux publics et des plages, mis en place durant les week-ends, a été renforcé, a-t-on constaté sur place.

 Concernant la saison estivale, les commissions sécuritaires de ces wilayas viennent de finaliser les préparatifs. Cette année, les travaux d’entretien des plages et des sites d’accueil ont commencé très tôt. « C’est l’une des recommandations du commandement de la Gendarmerie nationale », a signalé l’officier supérieur. C’est dans ce sens que les responsables des services de sécurité de la wilaya de Jijel ont prévu le renforcement du dispositif sécuritaire en prévision de l’afflux des estivants.

La grotte merveilleuse de Dar El Oued fermée
A Jijel, la situation sécuritaire s’est nettement améliorée. Les flux sur les plages, les forêts et les lieux publics renseignent sur la stabilité progressive dans cette wilaya. 15h30. La plage de Dar El Oued, à l’entrée de la ville de Ziama Mansouria, connaît déjà l’affluence de nombreuses familles venues des wilayas limitrophes, notamment de Bejaïa et Constantine. La plage est traversée par un petit oued, offrant aux visiteurs un bain de fraîcheur en cette journée de printemps. Ici, le visiteur a aussi l’opportunité de découvrir les grottes merveilleuses de Dar El Oued, mais malheureusement elles sont fermées sur décision de l’APC. « Elles sont ouvertes aux visiteurs durant la saison estivale seulement », a déploré un citoyen habitué des lieux. La grotte a été découverte en 1917 lors des travaux de l’ouverture du tronçon routier Jijel-Bejaïa. A l’intérieur, la température ne dépasse jamais les 18 degrés. « C’est un vrai musée naturel », enchaîne notre interlocuteur. D’autres familles, venues de Constantine, Batna et Bejaïa, sont attirées par la plage. « C’est calme et sécurisé », a assuré une Constantinoise qui n’a pas hésité à y planter un parasol et une table. Des gendarmes appuyés par des SSI assuraient la sécurité des lieux. « Un dispositif sécuritaire est mis en place durant les week-ends et les vacances scolaires pour faciliter la circulation routière et sécuriser le site », a précisé le chef de la brigade territoriale de Ziama Mansouria, Mohamed Krattar.

Un seul hôtel dans une commune touristique par excellence
La commune, qui abrite une population de plus de 100.000 habitants, reçoit plus de un million d’estivants passagers, selon son P/APC. Toutefois, les infrastructures hôtelières font cruellement défaut. D’ailleurs, la wilaya ne compte aucun établissement hôtelier classé. A Ziama Mansouria, un seul hôtel existe. Et même la formule « hébergement chez l’habitant » n’a pas été une réussite selon un responsable de la Direction de wilaya du tourisme et de l’artisanat. Et pour cause, « un petit appartement situé loin des plages et parfois isolé est loué entre 5.000 et 8.000 DA la nuitée », regrette un estivant de Batna. A quelques kilomètres de Ziama Mansouria, on trouve le parc animalier Kissir d’El Aouna. Ce lieu d’attraction est devenu, ces dernières années, selon des citoyens, la destination des estivants. « Le nombre de visiteurs atteint 25.000 par jour en été », a précisé la directrice du parc, Hassiba Benhious. C’est un « un projet citoyen » dont l’objectif est de préserver l’environnement tant par sa valeur éducative que touristique. A 18h, le lieu grouillait encore de monde. Pas moins de quarante-cinq espèces, locales et exotiques, y sont hébergées. Des aires de pique-nique et de jeux pour enfants, ainsi que des lieux de restauration sont également mis à la disposition des visiteurs. « On vient chaque week-end durant les vacances et la saison estivale dans ce parc magnifique », ont confié des visiteurs.

La vie revient aux mechtas désertées
Le parc ferme ses portes à 19h. Des visiteurs, dont la plupart sont venus de Bejaïa et Constantine, rentrent chez eux par route. Dans les années 1990, cela aurait été qualifié d’aventure périlleuse. « Plusieurs axes routiers étaient coupés à la circulation à cause des faux barrages notamment sur la route reliant Jijel à Bejaïa ou Constantine. Circuler après 16h, c’était une aventure », se souvient ce chauffeur de taxi. Le retour de la sécurité a encouragé les populations qui ont quitté leurs hameaux à y retourner. Des familles des mechtas de Tighladene, Gueroua, Aouaâsna, Adjemani, Ouled Bourenane et Lalouaoucha se sont réinstallées dans ces localités montagneuses notamment suite à l’ouverture de deux brigades territoriales de la GN à Iraguen et Selma en 2012 et 2013. Trois nouvelles brigades sont en cours de réalisation à Ouled Asker, Bordj Taher et Ouled Yahia, a annoncé, hier, le commandant du groupement territorial de la GN de Jijel, le lieutenant-colonel Hocine Aouiz, ajoutant que le taux de couverture sécuritaire est de 89,28%. Mais beaucoup reste à faire et à construire dans une région accusant un énorme retard à tous les niveaux. odejjijel.org

Horizons 13/04/2015 Par N. B.

 

 

Commentaires   

igilgilli
# igilgilli 13-04-2015 18:32
Citer :
ZIAMA : Un seul hôtel dans une commune touristique par excellence
Un seul Hotel...
Pour bien accueillir les estivants!!!!!!!!!!!!!!!!

Et ils osent parler de ville tourisque.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Emir Abdelkader, une commune mise sur le développement agricole
    Foughali Foughali 20.01.2018 11:05
    Salut mohamed Merci pour le partage Tu as raison d'évoquer tous ces fléaux qui grignotent les terres ...

    Lire la suite...

     
  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    Foughali Foughali 20.01.2018 08:34
    Salut mohamed Ce n'est pas parceqye le phare ( patrimoine ) est géré par une direction d'une autre ...

    Lire la suite...

     
  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    nostalgie nostalgie 20.01.2018 04:44
    nous retournons gaiement au moyen âge c'est terrible comme destinée...!!!

    Lire la suite...

     
  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    MedSouilah MedSouilah 19.01.2018 18:29
    Souvenirs d'une visite exclusive au coeur du grand Phare Il était une fois, un temps...............Nul ...

    Lire la suite...

     
  • AU CŒUR DE BORDJ FNAR
    MedSouilah MedSouilah 19.01.2018 18:28
    Posté le jeudi 14 janvier 2010 Souvenirs d'une visite exclusive au coeur du grand Phare Le reportage ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 18:18
    Salut Christine Comment osez vous me dire que vous avez oublié ! Pourtant vous vivez avec eu tous les ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...