35e anniversaire de la mort tragique de Mohamed Seddik Benyahia

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Bonjour: Il est quatre heures passée de quelques minutes; la journée me semble calme, et, nous aurons droit à quelques averses de pluie prévues à Jijel et à Sétif. Le 2ème appel à la prière de l'aube a déjà retentit dans la ville de Taher et un long voyage nous attend tout à l'heure.

Il y a 35 ans, le 3 mai 1982, l’Algérie tout entière est en deuil, elle vient d’apprendre que son ministre des affaires étrangères a péri dans un tragique accident d’avion, en route vers Téhéran dans le cadre d’une médiation destinée à mettre fin au sanglant conflit opposant l’Iran et l’Irak alors en guerre, Mohammed Seddik Benyahia périra et, avec lui, une délégation du MAE composée de 8 cadres du ministère des Affaires étrangères, un journaliste de l’APS ainsi que  les 4 membres d'équipage.  Il voyageait à bord d’un Grumman Gulfstream II de la présidence de la République, abattu par un tir de missile tiré par un avion Irakien. L'Iran accusa l'Irak, qui nia toute responsabilité.

 

La boite noire récupérée par le ministère de la Défense nationale avait confirmé l’appel du commandant signalant être pris en chasse par deux Mig 25 Irakiens, ce fut les dernières paroles de l’équipage…Et dire qu’en 1981, un an plus tôt,  il avait  été victime, au Mali, d'un grave accident d'avion qui lui avait causé d'importantes blessures et l'avait obligé à un repos de plusieurs mois, alors accompagné de son collaborateur Abdelwahab Abada, directeur des affaires africaines au ministère des Affaires étrangères (MAE), sorti vivant lui aussi de l'accident. Mohammed Seddik Benyahia (né le 30 janvier 1932 à Jijel en Algérie? il est diplômé de l'université d'Alger. Jeune avocat de vingt huit ans, il fit le tour du monde pour assurer la représentation du FLN au Caire, aux Nations unies (en 1957), à Accra (1958), à Monrovia (1959), en Indonésie, à Londres et ailleurs. Il pris une part active dans la lutte de Libération nationale. Il occupa de nombreux postes de responsabilités,  secrétaire général de la présidence du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et membre de la délégation algérienne ayant négociée avec le gouvernement français pour aboutir à la signature des Accords d'Évian en 1962. Il fit partie de la délégation algérienne aux pourparlers de Melun en 1960 avec Ahmed Boumendjel. Il fut chargé de présider la réunion du CNRA à Tripoli (Libye) en 1962. Après l'indépendance de son pays, il occupa le poste d'ambassadeur à Moscou et à Londres. Ministre de l'Information du 22 octobre 1966 au 21 juillet 1970, c'est lui qui organisa le premier Festival panafricain en 1969, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du 21 juillet 1970 au 23 avril 1977, ministre des Finances du 23 avril 1977 au 8 mars 1979, ministre des Affaires étrangères du 8 mars 1979 à sa mort. Les Américains n’ont jamais oublié la contribution de Mohamed-Seddik Benyahia dans le dénouement de la prise d’otages des fonctionnaires de l’ambassade américaine à Téhéran.  En ce 35 eme anniversaire, l’Algérie et les Algériens ont un devoir de mémoire envers ce talentueux diplomate, habile négociateur, militant nationaliste durant la guerre d'Algérie, compagnon de Ferhat Abbas, Amar Bentoumi et Amara Rachid, reconnu pour sa modestie, sa discrétion,  et sa modération, diplomate très respecté à l'ONU et à l'échelle internationale, homme unique de par sa personnalité, mais le destin en a voulu ainsi,. "Le petit Benyahia", comme aimaient à l’appeler ses compagnons, en raison de sa corpulence fragile, restera à jamais gravé dans la mémoire de l’Algérie et des Algériens. 

Par: Tewfiq M.

Commentaires   

MedSouilah
# MedSouilah 03-05-2017 07:22
Signaler un abus
saladin
# saladin 03-05-2015 15:53
Allah yarham le chahid Mohamed Seddik Benyahia.
Un homme que les annales, de l’histoire contemporaine de l’Algérie, vont conserver à jamais.
Un parcours exceptionnel, au service de son PEUPLE et sa PATRIE, qui restera un model pour tout algérien sincère.
Il est vrai que l’Algérie avait connu beaucoup d’autres hommes et femmes, de la trempe de Si Mohamed Seddik !!!
C’était la raison pour laquelle l’Algérie était respectée par le monde entier …
Dans ses mémoires , Ahmed Taleb Ibrahimi disait qu’un jour si Mohamed Seddik lui as dit, pour rire :-) , que viendra le jour où les deux vont se présenter candidats pour la présidence de la république algérienne… Cependant il aura un avantage sur lui. Les gens aimeront clamer :
- Yahia Benyahia !
au lieu de
- Yahia Taleb !

Ahmed Taleb disait qu’il avait perdu non seulement un collègue qu’il avait toujours respecté, mais un frère !

Repose en paix très cher frère, ce n’est pas tout le monde qui est Mohamed et Seddik en plus !
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:51
    Oh, excusé moi. J'ai oublié les études avec Angela Merkel, et autres !! Lol

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 19.01.2018 11:49
    Salut, mr foughali, oui, c'est vrai, rien ne parfait dans ce bas monde, mais avec un peu de volonté de ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL. GÉNÉROSITÉ...
    saladin saladin 19.01.2018 08:42
    Sans le moindre doute Moahmed, la sagesse de nos parents ne peut que les orienter vers la générosité ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:31
    Salut Christine Oui, le plastique n'est pas écologique.... Mais, c'est moins cher que le sac en papier ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    Foughali Foughali 19.01.2018 01:25
    Salut Christine Je pense que tu blagues en disant que les autorités ne sont pas compétentes... C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Billet matinal: La sagesse
    saladin saladin 18.01.2018 14:12
    Tout-à-fait Mohamed ! Nos parents ont vraiment compris le sens profond de la vie. C’est la raison ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:18
    Vous avez raison, on a l'impression que pas beaucoup des gens travaillent, les rues sont toujours ...

    Lire la suite...

     
  • IL YA DE CELA DEUX ANNÉES JOUR POUR JOUR...
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:13
    Les sacs en papier sont beaucoup plus bon pour l'environnent, c'est aussi facilement a recyclé ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:05
    Peut-être les autorités sont pas compétent ?!

    Lire la suite...

     
  • Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel
    christine hamad christine hamad 18.01.2018 09:03
    C'est un très belle témoin a l'histoire de Jijel! Je trouve les photos magnifique !

    Lire la suite...

     
  • VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS...
    MedSouilah MedSouilah 16.01.2018 19:46
    Une remarque à nos chers lecteurs Les articles publiés au portail: http://www.jijel.info/fr/ , donnent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: LE MÊME LIEU, LE MÊME DRAME. SUITE
    malek malek 16.01.2018 04:31
    Bonjour. Ce que je ne comprends pas pourquoi les autorités compétentes n'interviennent pas en sévissant ...

    Lire la suite...

     
  • Interview avec Meriem Zenir la joueuse de tennis
    lecretois lecretois 14.01.2018 20:21
    En termes d’objectifs,les effectifs pouvant atteindre 100 licenciés toutes catégories confondues, de ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    El khettabi El khettabi 11.01.2018 20:46
    Bonjour Et encore ! vous n'avez pas vu l'état du centre ville suite aux nouveaux travaux de réhabilitation ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 15:06
    Bonjour c'est vrai que la situation est critique, mais pas désespérée! Le citoyen algérien est fatigué ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    Foughali Foughali 11.01.2018 14:58
    salut nostalgie Ce que je vois c'est juste un manque chronique d'entretien des routes, des trottoirs ...

    Lire la suite...

     
  • L'image parlante de Jijel: Les routes dégradées, un calvaire pour les usagers...
    lecretois lecretois 11.01.2018 12:21
    Les artères de notre quartier « Ben Achour » demeurent impraticables, depuis des mois, où notre ...

    Lire la suite...