FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

Rapport sur la saison estivale à Jijel: Est-ce la fin de l’anarchie ?

C’est un constat unanime et peu reluisant que celui présenté lors de la session de l’APW.

Le rapport sur la saison estivale établi par la commission de l’hydraulique, agriculture, forêts, pêche et tourisme de l’assemblée populaire de la wilaya de Jijel et les débats qui ont suivi sa présentation mercredi dernier à l’occasion de la 3ème de cette assemblée, ont convergé vers un constat peu reluisant quant au déroulement de la dernière saison estivale. L’anarchie caractéristique depuis quelques années dans la wilaya à cause des squats des plages, chaussées, trottoirs et autres espaces dans une impunité totale, a été fortement relevée en dépit des timides tentatives du directeur du tourisme d’enjoliver la situation de la dernière «souffrance» estivale.

Bien plus, l’intervention du wali, est allée dans le sens tracé par la commission de l’APW – qu’il ne manquera pas d’ailleurs de féliciter le travail – précisant tout de même qu’il ne s’agit pas là de la seule responsabilité du secteur du tourisme appelant à l’occasion l’implication à l’avenir de tout le monde à savoir les directeurs de l’exécutif, les présidents d’APC, chefs de daïras et services de sécurité.
D’aucuns ont qualifié la préparation de la saison estivale de bricolage projetant à l’occasion la dégradation des équipements sensés être opérationnels sur le littoral et particulièrement près des plages autorisées à la baignade.

Ces dernières ne représentent que 44% des 50 plages existantes dans la wilaya alors que la simple réalisation des équipements nécessaires en ferait des espaces surveillés. Il y a lieu à ce propos de relever que 12 décès par noyade sur les 18 enregistrés durant la dernière saison estivale se sont produits dans des plages non surveillées. La commission de l’APW a relevé par ailleurs la non-conformité de près de 5% des analyses bactériologiques des eaux de baignade notamment dans des plages surveillées et autorisées à la baignade comme celle de Kotama dans la ville de Jijel qui reçoit les rejets des eaux usées de l’oued Kantara.

On notera aussi les rejets existants à Ouled Bounar (Jijel), Les Aftis et Rocher Noir (El Aouana), Sidi Abdelaziz, El M’Zaïr (El Kennar) et Plage Rouge (Ziama Mansouria). Pour la propreté d’une manière générale, la situation a été catastrophique ont affirmé les élus de l’APW s’étonnant par la même sur le manque de suivi du travail des agents engagés pour cette opération qui n’a été constatée sur le terrain que durant le mois de juin !

Le plan de circulation à revoir

L’exaspérante situation de la circulation automobile durant la saison estivale a été pointée du doigt afin que des solutions soient trouvées notamment à l’entrée de la ville de Jijel, au centre-ville, au carrefour de Bordj Blida (El Aouana) et enfin à Dar l Oued (grottes Merveilleuses) et Ghar el Baz (Ziama Mansouria).

Si pour Ghar El BAz le directeur des travaux publics, a justifié le retard de la réception du viaduc en cours de construction, il reste que les autres points nécessitent des mesures urgentes pour atténuer les souffrances des estivants. Pour la ville de Jijel, la commission a recommandé de revoir le plan de circulation de la ville jugé inadéquat. Avec le retard dans le démarrage des trémies prévues dans la ville, les embouteillages auront assurément encore des jours devant eux.

Le wali qui n’est arrivé dans la wilaya qu’à la mi-août, a déclaré à propos de la saison estivale que «ce n’était joli à voir du tout» et d’ajouter qu’il espère que la prochaine saison «ne sera pas comme celle qui vient de s’achever.» Désormais, dira-t-il «chacun son boulot». Des directives ont été données précisera-t-il pour que l’année prochaine tout sera organisé minutieusement en mettant à contribution tout le monde.

La location des parasols ne fera aux bouts des plages selon une formule qu’on trouvera, affirmera-t-il, mais il n’est pas question que les plages soient occupées tranchera-t-il. Le wali abordant les retombées sur les collectivités dira que ce qu’ont pu encaisser nos communes est ridicule alors que des milliards sont gagnés sur le dos de l’état puisqu’il s’agit d’espaces publics !

Fodil S.

Commentaires   

Abdelkamel
# Abdelkamel 07-10-2015 09:33
Que dire? La saison estivale 2014-2015 a mes yeux fut une saison des plus catastrophique. En juin, les autorités ont commencé à appliquer les lois contre l’anarchie et le squattage des plages et des parking.C'était de la poudre aux yeux. A peine la saison a commencé à battre son plein, que les squatteurs ont repris avec force leurs positions et ont fait la loi.Pourquoi? Certains ont obtenu des autorisations de l'APC Par qui ? personne ne peut vous dire qui et qui. Absence du Président le L'APC donc comme on dit en arabe " El maale bidoune ra3i " Chaque agent fait ce qu'il veut et en pleine saison estivale. Du jamais vu .
Espérons qu'avec des droits de l'état, ces fameux " cow boys " du squattage vont s’étouffer et s’éteindre définitivement et que le Président de l'APC et ses adjoints n'auront plus le droit de sortir du territoire sans autorisation signée par leurs patrons.
Signaler un abus
yasmine
# yasmine 06-10-2015 18:01
@ medmer , reston optimistes , beaucoup de choses ont changé depuis aout 2015 , certains chikours du coté de Calzada tiraient leurs épingle du jeu en protégeant leur sous traitants sur les plages qui leur permettaient de ramasser énormément d'argent chaque été , en faisant peur aux maires et autres responsables s'ils ne se pliaient pas à leurs désirs . la roue a tourné et place à l'état de droit, avec Un nouveau wali qui sait ou se trouvent les priorités de l'heure , j'ai une impression que l'été 2016 ne sera pas comme ses prédécesseurs.
Merci à vous de ne pas censurer cet écrit ne vise personne.
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 06-10-2015 23:05
Salut yasmine
Oui, vous avez raison...,ce nouveau wali a fait bouger les lignes...et c'est déjà une grande victoire face aux maffieux, qui tentent de contrôler les villes et les citoyens par la violence et la corruption ..,,
Signaler un abus
Kutama
# Kutama 07-10-2015 09:54
En fait ce revirement de situation concerne toutes les wilayas et c'est suite à la note de monsieur Sellal du mois de juillet 2015.
Cette note n'est que les conditions du cahier de charges exigées par la commission européenne pour l'association de l'Algérie à l'UE

http://www.tsa-algerie.com/20151006/bouteflika-veut-revoir-laccord-dassociation-avec-lunion-europeenne/

Des contrôles seront effectués par nos amis européens soit par des visites organisées par des groupes de travail soit par des rapports secrets transmis par des agents consulaires.

Voilà comme ça vous savez tout et logiquement on ne changera pas de cap d'une jour au lendemain sans raison valable
Signaler un abus
ABDELHAFID
# ABDELHAFID 06-10-2015 17:13
Ya les restaurateurs et gargotiers de Jijel, chwitou les touristes fi essif dork Rabi yachewikoum fi ecchita,
hadi hiya la justice divine.
Signaler un abus
ABDELHAFID
# ABDELHAFID 06-10-2015 17:09
C pour quand une tremie a l'entree et sortie de la ville de Jijel ?
A l'entree de la ville de Tipasa une compagnie Chinoise avait realise une superbe tremie en un temps record.
Signaler un abus
ABDELHAFID
# ABDELHAFID 06-10-2015 17:05
quand est ce que vous allez accrocher un panneau signalitique indiquant la route vers l'Aeroport Ferhat Abbes????
Signaler un abus
Kutama
# Kutama 06-10-2015 11:27
Je dirai que le constat est plus qu'alarmant, c'est CATASTROPHIQUE, l'incompétence règne en maitre dans tous les domaines, ça n'avance pas, c'est du pire au pire.
Au niveau des plages, les loueurs de parasols font leur loi au vu des autorités et les parkings sauvages poussent comme des champignons, on parle pas des baraques de la honte qui vendent de la nourriture dégueulasse sans respect des normes d'hygiène et de conditionnement.
Au niveau de la circulation c'est pire qu'avant même je dirai aucune mesure n'a été mise en place pour désengorger les bouchons formés un peu partout, hormis les agents de régularisation de circulation qui n'apportent aucun plus l'anarchie est le seul mot pour qualifier le plan de circulation tracé dans différents endroits s'il y avait un, en plus les motos gênants les automobilistes avec leurs comportements de voyous et de truands.
Au niveau de la ville et des autres communes, l'occupation des trottoirs par les équipements des commercants a créé un spectacle semblable à celui du souk de l'âge de pierre , ajoutant à cela les klaxons, la musique provenant des voitures et des magasins on a l'impression qu'on est dans le marché agricole de Tiaret ou Msila.
Le manque total d'hygiène est caractérisé par la présence de tas d'ordure et le gras rendant le carrelage des trottoirs comme une patinoire , les fumées des chawayates et la saleté tout autour, les égouts débordés de tas d'eaux usées et d'odeur,....

Je m'arrête la sinon je ferai un commentaire de plusieurs constats relevés cet été.

En conclusion, pour moi il n'y avait aucune mesure mise en oeuvre pour cette saison estivale et s'il y avait une je dirai que c'est de l'incompétence et de la candeur qui ont régné

Avancons nous, laissons nous les idées minables et mettons sur la table les idées de professionnelles compétents
Signaler un abus
medmer
# medmer 06-10-2015 10:57
On ne prépare pas une saison estivale à partir du 30 juin avec un personnel incompétent et des infrastructures inexistantes,
Avec un maire absent (en vacances), des voyous qui dominent tout et un état absent que on ne peut pas faire grande chose. Le bilan sera toujours aléatoire et au gré des humeurs. Un village avec une entrée et une sortie ne peut gérer le flux de plusieurs centaines de véhicules en même temps.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Retour aux souvenirs...
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:51
    Il est vrais qu'à cette époque d'autres bambins, vivaient loin de la ville en pleine montagne dans ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:43
    Ce sont des images retouchées y a Christine. Comme celle là: Toujours à: TAHER, maison du Juge en ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    christine hamad christine hamad 04.12.2016 11:32
    Salut, dites moi, on a eu des photos en couleur 1957?? Je me souvient de mes propres photos quand ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:21
    Oui g envi de pleurer , mais nos chouhadas.

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:20
    Les eleves de Jules Ferry , fin des annees 50 , en plein guerre d'Algerie ,ces indigenes forcés à ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 04.12.2016 01:21
    Salut Yasmine Non, il ne faut pas regretter ni pleurer.... En effet, tu as eu beaucoup de chance ...

    Lire la suite...

     
  • VOL D'UNE AUTRE VOITURE A DJEMAA BENI H'BIBI.
    MedSouilah MedSouilah 03.12.2016 20:16
    Selon un rapport de la Gendarmerie nationale, les réseaux de trafic de véhicules recourent à 9 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    yasmine yasmine 03.12.2016 18:49
    Franchement j'ai envie de pleurer en voyant ces images qui me font penser à mon enfance.Merci monsieur ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    dzira dzira 03.12.2016 15:32
    Les citoyens devraient s'organiser en associations pour faire respecter leurs droits, surtout face à ...

    Lire la suite...

     
  • Mohamed Aggoune, chercheur historien : « Nous devons célébrer la bataille de Jijel de 1664, une grande épopée de notre histoire »
    dzira dzira 03.12.2016 15:24
    Une grande bataille non celebrée parce que nos dirigeants sont des valets de la France.la capitale ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    Foughali Foughali 03.12.2016 11:20
    Ce qui m'intrigue, c'est de lire que le secrétaire général de la mairie est révoqué, alors que tous les ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 03.12.2016 11:11
    Avis de décès de Monsieur Bencharif Noureddine, habitant hai ayouf. L'enterrement du défunt aura lieu ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    Foughali Foughali 03.12.2016 11:05
    Salut dzira Tu as sûrement de bonnes raisons pour te révolter contre les fonctionnaires, mais ce n'est ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    Foughali Foughali 03.12.2016 10:46
    @rima Avant d'insulter les gens, tu devrais te égard et dans un miroir ...et te demander de quel droit ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    dzira dzira 03.12.2016 04:16
    ya foughali ,tu parles comme un saint.viens passer une semaine avec ces pseudos responsables et je ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    taher taher 02.12.2016 22:09
    venez comprendre nos gouvernants , hier interdiction aux notaires d'établir un contrat de location ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    rima rima 02.12.2016 21:28
    meskin le vieux Foughali de 98 ans.

    Lire la suite...