FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE WALI DE JIJEL

 Monsieur le wali,

C'est en votre qualité de représentant suprême de la loi dans cette wilaya à qui j'ai l'honneur de m'adresser et de solliciter pour l'exposé de problèmes quotidiennement vécus par le citoyen de cette ville :

Entre autres dérives occasionnées par les citoyens peu scupuleux et ignorants des lois et des règles de vie dans la cité, que le citoyen normal vit et supporte dans la ville de Jijel et dans ses quartiers périphériques, en dehors de toute l'anarchie qui y a régné jusqu'à ce que vous décidiez d'y mettre fin, à la grande satisfaction de tout un chacun parmi les citoyens épris d'ordre, il y a un autre fléau qu'il serait légitime de combattre pour finir de rétablir l'ordre dans cette ville, depuis longtemps livrée à toute sorte de prédations en l'absence effective d'une représentation visible et efficace des services de l'ordre et assimilés.

Ce fléau dérangeant tout le monde est bien sûr le bruit à travers ses nuisances sonores manifestées à tout moment au cours de la journée et, plus grave encore, au cours de la nuit, à des heures indûes.

L'exemple le plus signifactif est celui produit à minuit, en toute inconscience, le plus souvent par le tir systématioque de ces feux d'artifices, à l'occasion de chaque mariage sans distinction, donnant l'impression d'une cannonade exécutée au coeur de la nuit. Inutile de décrire tous les désagréments que cela produit sur le moral des citoyens mais surtout sur leur moment de repos qui est ainsi brisé de fait !

Vous devez savoir, Monsieur le wali, que le bruit a gagné en ampleur dans cette ville, ceci depuis quelques années. Celui des klaxons de voiture particulièrement, donnés aussi bien le jour que la nuit. La nuit plus que le jour à l'occasion de tous ces mariages encore, qui se suivent à la chaîne et dont les cortèges produisent un incessant bruit infernal à l'aide du klaxon de chacune des voitures qui les forme. Chacun parmi les conducteurs se pense obligé de klaxonner sans arrêt, comme un sourd, se souciant peu du dérangement qu'il occasionne ainsi à tout le monde sans exception.

Ajoutons à cette nuisance sonore, celle des hauts parleurs des mosquées, réglés à leur plus haut débit comme s'il appelaient les gens du Sud à la prière ! Ceci est de la pure folie et tout se passe sans que jamais personne n'ait pensé y mettre le hola en obligeant ces messieurs à un peu plus de retenue dans leur manifestations religieuses.

Idem pour la prière du vendredi et du "dars" livré à la rue à travers ces hauts parleurs. Il en va ainsi de chaque mosquée. Ce n'est plus là l'exercice de la religion en toute sérénité mais celui d'une véritable cacophonie ne mettant pas moins les gens mal à l'aise. Il est des lois réglementant le niveau de décibels aussi bien pour ces hauts parleurs que pour les klaxons en particulier qui ne devraient pas être utilisés sur un coup de nerf ou comme il plaît de le faire par amusement.

A tout ceci, s'ajoute l'absence totale de sacs poubelles attachés en principe aux luminaires. Ce qui évitera aux citoyens de jeter partout leur bouteilles d'eau vides, devenues une véritable calamité, leur paquets de cigarettes, leurs gobelets de café vides, leurs journeaux, etc...

Je ne vous apprendrais guère, Monsieur le wali, qu'il est des règles de bienséance à observer par tous les citoyens vivant et évoluant dans la ville, afin que celle-çi ne devienne pas un enfer où chacun se sentirait un véritable martyr, en plus des divers sentiments contraignant nourris par beaucoup de gens particulièrement sensibles, tel que le stress, l'angoisse, la dépression nerveuse etc... et qui sont dûes, en partie, à toutes ces formes de nuisances.

je vous prie, Monsieur le wali, de vouloir bien penser à tous ces gens vivant ainsi toutes ces contraintes sans que personne parmi ces citoyens ne trouve une oreille attentive et condescendante à la présentation des doléances formulées en toute légitimité et dans un cadre légal.

Par l'autorité que vous représentez, nous vous prions de vouloir bien instruire tous les services, chacun en ce qui le concerne, de veiller à la tranquilité et à l'ordre qui doivent obligatoirement régner en permanence à travers la cité.

Dans cette attente, veuillez croire, Monsieur le wali, à l'expression de mes meilleures salutations et au sentiment de tout mon respect et de ma considération.

Signé : Noureddine Bousdira. Citoyen public.

 

Commentaires   

ker
# ker 10-10-2015 21:10
Ya M. Jijel Jijel :tout le nœud du probléme est là,si l'institution faisait son travail,on en serait pas là à dénoncer les mêmes problèmes depuis belle lurette.
bonne soirée.
Signaler un abus
ker
# ker 10-10-2015 14:55
Tant que l'on ne verbalise pas les citoyens qui ne respectent pas la loi,on n'y arrivera pas à maintenir l'ordre et la propreté dans une ville.
Quand je pense au dernier arrêté municipal de la ville de paris "68 euros payable comptant au fumeur qui jetterait son mégot dans la rue,si on n'a pas la possibilité de payer comptant,ça devient 90 euros" .Donc il faudrait frapper là où cela fait mal c'est le seul remède.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 10-10-2015 17:41
Très juste, mais faut également verbaliser et sanctionner toute institution qui serait cause de nuisances aux citoyens.
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 10-10-2015 01:26
"Art. 11. - Est interdit tout bruit d'animal susceptible de troubler la tranquillité du voisinage lorsqu'il est causé entre 22 h et 06 h 00. Les propriétaires et possesseurs d'animaux ont responsables du bruit que ces animaux peuvent causer."

Des habitant des "villas" du Camp Chevalier, possèdent des chiens loups qui n'arrêtent pas de hurler la nuit, selon ce que m'as raconté un habitant de ce quartier, pas loin de la mosquée...

Hauts-parleurs hurlants plus des chiens aboyant, le mesure est pleine !

Quand on dit que l'enfer est semé de bonnes intentions, nous vivons parfaitement le cas...!!
Signaler un abus
ker
# ker 09-10-2015 21:26
Et monsieur le maire! que fait-il? à moins qu'il est en arrêt maladie et ses adjoints soient parti en vacances.
C'est vrai que le wali avait fait bouger les choses,mais le bruit dans la cité,et les sacs poubelle attachés aux luminaires,à mon avis ça concerne la mairie,le commisariat,les responsables des mosquées et tous les citoyens.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 09-10-2015 23:21
Y a t il un maire à Jijel?
Si oui, il ne s'est jamais manifesté malgré malgré les nombreux articles (qui l'interpellaient depuis plusieurs années) qui dénonçaient la saleté, l'anarchie, le squattage des rues et des trottoirs, les divers tapages nocturnes et les hurlements des hauts-parleurs des mosquées (dont les décibels dépassent le seuil de la douleur auditive)
L'entrée en scène du Wali en septembre 2015 a mis enlumière la carence et la faillite de l'APC et a démontré que le Maire a été d'une inutilité sans pareille.
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 10-10-2015 01:31
Tout ceci bien vainement, en effet !
Signaler un abus
Maalah
# Maalah 09-10-2015 14:02
C'est comme parler à un sourd ou écrire à un analphabète mais c'est une initiative courageuse bravo
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 10-10-2015 01:21
Aucun courage n'est nécessaire pour s'atteler à son devoir de citoyen en exposant des faits vérifiables à tout moment par tout un chacun. Il suffit d'un peu de conviction, de la motivation et de la résolution. Le tout dans l'intention de bien faire en secouant le prunier dans lequel sont nichées les autorités indolentes !

Ecrire au wali, à ce wali en particulier, ne se terminera pas en queue de poisson. Je suis convaincu que ces problèmes décrits seront pris en considération, même s'ils ne seront pas réglés dans l'immédiat...
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 09-10-2015 07:57
Décret exécutif n° 93-184 du 27 juillet 1993 réglementant l'émission des bruits.
Article ler. - Le présent décret a pour objet de réglementer l'émission des bruits et ce en application de l'article 121 de la loi n°83-03 du 5 février 1983, susvisée.

Art. 2. - Les niveaux sonores maximums admis dans les zones d'habitation et dans les voies et lieux publics ou privés sont de 70 décibels (70 DB) en période diurne ( 6 heures à 22 heures ) et de 45 décibels (45 DB) en période nocturne (22 heures à 6 heures).

Art. 3. - Les niveaux sonores maximums admis au vois~nage immédiat des établissements hospitaliers ou d'enseignement et dans les aires de repos et de détente ainsi que dans leur enceinte sont de 45 décibels (DB) en période diurne ( 6 heures à 22 heures ) et de 40 décibels (DB) en période nocturne (22 h à 6 h).

Ar. 4. - Sont considérés comme une atteinte à la quiétude du voisinage, une gêne excessive, une nuisance à la santé et une compromission de la tranquillité de la population toutes les émissions sonores supérieures aux valeurs limites indiquées aux articles 2 et 3 ci-dessus. '

Art. 5. - Les méthodes de caractérisation et de mesurage des bruits sont effectuées conformément aux normes algériennes en vigueur.

Art. 6. - Toute personne physique ou morale exploitant des activités exigeant l'emploi de moteurs, d'outils, de machines, d'équipements ou d'appareils gérérateurs de bruits de niveaux supérieurs aux valeurs limites telles que définies par le présent décret est tenue de mettre en place des dispositifs d'insonorisation ou des aménagements appropriés de nature à éviter d'incommoder la population ou de nuire à sa santé.

Art. 7. - Les infrastructures sont construites, réalisées et exploitées en tenant compte des bruits aériens émis par leurs activités.

Art. 8. - Les constructions à usage d'habitation ou à usage professionnel sont conçues et réalisées en tenant compte de la qualité acoustique des murs et planchers.

Un arrêté conjoint du ministre chargé de l'habitat et du ministre chargé de l'environnement définit les modalités d'application du présent article.

Art. 9. - Les engins de chantier dotés de moteurs à explosion ou à combustion interne, les brises béton, les marteaux piqueur, les groupes électrogènes de puissance, les groupes moto-compresseurs, les compresseurs et les surpresseurs doivent être munis d'un dispositif d'insonorisation ou d'atténuation de bruit lorsqu'ils sont utilisés à moins de 50 m des locaux à usage d'habitation ou des lieux de travail.

Un arrêté conjoint du ministre chargé de la normalisation et du ministre chargé de l'environnement précisera les limites des niveaux sonores émis par chaque type de matériel et d'équipement.

Art. 10. - Sont interdites les réparations et mises au point des véhicules à moteurs et motocyclettes sur tous les lieux publics ou privés lorsqu'elles sont de nature à gêner ou à nuire à la santé du voisinage.

Art. 11. - Est interdit tout bruit d'animal susceptible de troubler la tranquillité du voisinage lorsqu'il est causé entre 22 h et 06 h 00. Les propriétaires et possesseurs d'animaux ont responsables du bruit que ces animaux peuvent causer.

Art. 12. - Les dispositions prévues aux articles 6, 7, 8, 9 et 10 ci-dessus doivent être satisfaites au plus tard, deux années à compter de la date de publication du présent décret au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

Art. 13. - Toutes infractions au présent décret sont sanctionnées conformément aux dispositions de l'article 129 de la loi n°83-03 du 5 février 1983 susvisée.

Art. 14. - Le présent décret sera publié au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

Fait à Alger, le 27 juillet 1993.

Belaid ABDESSELAM.

http://www.mem-algeria.org/fr/legis/environ_93-184.htm
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:49
    Une autre... http://nsa38.casimages.com/img/2016/12/09/161209090627760731.jpg

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:44
    Ne s'agit t-il pas de l'école BOUMAAZA Mohamed?

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:34
    Salut Al Watani Ton raisonnement est à coté mon cher ami. Il y a d'autres vrais larbins , qui essayent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:23
    Ton MAK n'a aucune place à Jijel , qu'il aille au diable, ce mak et tous ceux qui l'ont soutenu.

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    fly1 fly1 09.12.2016 19:19
    Voys avez tout à fait raison ElWatani , "toulane wa 3ardane". Ce sont des berberes latinisés et donc ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 19:03
    Dans le célèbre film d'Agnès Varda, Cléo de 5 à 7, réalisé en 1962, un flash de la radio démarre ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 18:15
    Oh, Christine...!!! http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/m/0a0902f3.jpg

    Lire la suite...

     
  • Fable du bénévolat...
    Ben Nafa Ben Nafa 09.12.2016 17:41
    Ça me rappelle les petits bourgeois qui vont attendre au port les chalutiers pour demander un peu de ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    Al Watani Al Watani 09.12.2016 17:07
    Comme si Massinissa et Jugurtha s'exprimaient et écrivaient dans cette langue et avec ces caractères!

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    Al Watani Al Watani 09.12.2016 16:57
    Levez la tête et ne vous donnez pas des explications bidons quant à la faible compétitivité des ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    christine hamad christine hamad 09.12.2016 16:22
    Ma voisine vient de mourir ce matin, et ça malgré tout les séances de chimiothérapie qu'elle a fait ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    christine hamad christine hamad 09.12.2016 16:17
    Quand quelqun s'exprime sur un plateau ou une chaine te TV, je ne crois pas qu'il rigole ou fait ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 09.12.2016 16:13
    Salut JJ et les autres Oui, je confirme... L'inde est une destination très prisée par les malades ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 11:58
    Raisonnement bizarre!? Ainsi, si on suit votre raisonnement, lorsque une chaîne de télévision ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    christine hamad christine hamad 09.12.2016 10:20
    Oui, JJ, c'est cet individu dit cheikh, mais une chaine israélien a posté sa criminel intervention. Ils ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 08:10
    Pourquoi c'est terrible? Avez vous une idée du niveau et de la qualité des soins et des médecins ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 07:48
    Christine, lisez bien et écoutez bien ce que dit le Cheikh Khaled et vous comprendrez que c'est le ...

    Lire la suite...