FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

Tunnel historique près d'El-Aouana, ex: Cavallo: ' k'ssir boussofa''

Regardez bien cette belle image qui représente un petit coin historique. Très rares sont ceux qui ont connu cette nommination !

Les anciens du coin le surnomment ' k'ssir boussofa''.

Cheikh Braham BOUSSOUFA , chef incontesté, chargé par cheikh Aziz el HADDAD d’organiser l’insurrection de 1871 au niveau des ouleds m’hamed , avait conduit les insurgés au pillage des mines de cap Cavallo le 30.05 .1871 et à l’attaque de Djidjelli le 11.06.1871 , il fut arrêté et finalement exécuté avec d’autres compagnons, n'ayant malheureusement pu s'échapper aux conseils de guerre et exécutions sommaires , rapidement mis en place par l'administration militaire, juste après ses événements. Allah yarham echouhads !  http://www.djidjelli.info/linsurrection-de-1871-en-kabylie-orientale-du-7-au-30-septembre-partie-v/

Commentaires   

MedSouilah
# MedSouilah 02-03-2015 20:17
Vous avez tous les renseignements exacts dans cette image! Cliquez sur le lien pour la voir agrandie !

img15.hostingpics.net/pics/97809683g.jpg

Signaler un abus
fly1
# fly1 02-03-2015 18:44
Slt jj
il y avait un seul Boukebous (Bachir) , arriere lateral avec Keddam sur l'autre flanc.
M.ayad etait milieu defensif de mes souvenir (g t tout gosse) l'un des meilleusr d'algerie , parti il me semble en hongrie ou en yougouslavie pour des etudes en hydraulique , n'a pu être sélectionné.
Je ne sais pas si c'tait pas Balamane de bab el oued (originnaire de beni Sekfal ) le president du MCA à cette époques.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 02-03-2015 15:50
Oui, parlons d'autre chose comme disait Cavallo et retournons en1969 et la grande JSD:
Dimanche 25 mai 1969 Stade u 5 juillet Alger:
MCA-JSD 0-2 Buts: Chabou 35’ et Boubzari 58’ pour la JSD
Arbitre: Monsieur Mokhtari
Composition des équipes:

MCA:Kaoua-Aouadj B (Bousseloub)-Cheikh-Si Chaib-Mekidèche-Maloufi-Betrouni-Bachi-Zerrouk-Zen ir-Oucif

JSD:Carlos Gomez-Ayad- (Aberkane)-Boukabous-Keddam-Lehtihet,Mokrani-Bouka bous-Chabou-Bouhali-Boubzari.
Signaler un abus
fly1
# fly1 02-03-2015 10:37
@cavallo
plutôt , vous n'avez plus rien à dire , après avoir avoué être convaincu.
bonne journée.
Signaler un abus
fly1
# fly1 02-03-2015 07:40
El-hamdoulillah , donc vous etes convaicu que ce pillage et cette mine n'existait pas !! si vous avez reconnu ça avant , je serai pas arrivé à dire que g meme des doutes sur l'existence de boussoufa , il faut voir dans quel contexte je l'ai dit , et lire mes premiers coms
je sais depuis l'age de 13ans que boussoufa existe , et je ne doute pas qu 'il eut connu mon arriere grant pere direct (le grand pere à mon pere) , .au fond c vous qui faites nuire à sa reputation et à la crédibilité de ces faits en lui attribuant des choses qu 'il n'a pas faites .
Quand à jijel.jijel , c une personne honnête intellectuellement , il me defent pas , il defent la verité , parceque vous avez pu remarquez vous meme (lors de votre intervention concernant R.Hanin) qu 'il a horreure du mensonge .et mou c de lui que g appris à déceler le mensonge de certains intervenant ( et je suis à bonne ecole!).
Don apres avoir reconnu que c faux , veuillez presenter vos excuses.
Signaler un abus
Benifoughales Selma
# Benifoughales Selma 02-03-2015 07:58
Citer :
je serai pas arrivé à dire que g meme des doutes sur l'existence de boussoufa
Citer :
je sais depuis l'age de 13ans que boussoufa existe
Mon dernier message Fly !
Vous ne savez pas quoi dire !
Laissons les lecteurs apprécier ce charabia !
Vous avez provoqué en incitant à un doute imaginaire, et maintenant, vous revenez à votre age de treize ans, prétendant avoir entendu parler !
Il y a des choses qui passent inaperçues dans plusieurs commentaires, mais il y a d'autres qui blessent, et....
Je close cette discussion et allons voir autre chose !
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 18:20
Mr jijel.jijel
Vous avez mal renseigné votre image de google earth, voici la même image, mais décrite avec précision.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 20:56
Ma carte est trés bien renseignée, la galerie minière se trouve à l'intérieur du site du "Restaurant-Crêmerie de Plein) juste à l'ouest d'Afouzer et non à l''est. Si vous êtes à Jijel ou à dans la région vous pouvez le confirmer.
Et vous voyez bien que Cavallo est au pied du piton de 50 mètres sur les flancs duquel les carrières étaient exploités.
Quant à la carte postale (ancienne en N&B) intitulée carrières, on voit bien le Piton, mais à l'avant plan c'est exactement le site des installations minières.
Les anciens peuvent même se rappeller des équipement miniers en ruine et rouillés.

En ce qui concerne la mine de Boussofa (surplombant Afouzer), vous affirmiez qu'elle était était exploité bien avant la colonisation et même depuis des millénaires: OK, mais quelles sont vos sources.

En ce qui concerne la situation de Cavallo, je démontre avec photo récente à l'appui que j'ai situé le village avec précision.
Signaler un abus
Barry
# Barry 02-03-2015 20:07
Citation en provenance du commentaire précédent de jijel.jijel :
Ma carte est trés bien renseignée, la galerie minière se trouve à l'intérieur du site du "Restaurant-Crêmerie de Plein) juste à l'ouest d'Afouzer et non à l''est. Si vous êtes à Jijel ou à dans la région vous pouvez le confirmer.
.

Ya si jijel.jijel, ,donc vous êtes catégorique,le Resto de ALI Bouz.... se trouve a l'ouest, et non a l'est d'elguerz??




Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 15:48
Histoire de la Mine de Boussoufa

Voici une vidéo, explicite est très instructive, a partir de la minute 6:14



https://www.youtube.com/watch?v=TL0VwyWmCwE
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 21:15
Je connais bien cette vidéo, mais Monsieur Boufetouhet Youcef ne fait qu'affirmer: il n'apporte aucune preuve documentée avec écrit et photo! La TV était sur place, Monsieur Youcef géologue de son état aurait pu accompager les équipes de l'ENTF et filmer les vestiges de ces mines d'or, d'argent et de cuivre.
Sans preuve bien documentée, ce que dit Monsieur Youcef ne peut être crédible.
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 21:32
Citation en provenance du commentaire précédent de jijel.jijel :
Je connais bien cette vidéo, mais Monsieur Boufetouhet Youcef ne fait qu'affirmer: il n'apporte aucune preuve documentée avec écrit et photo! La TV était sur place, Monsieur Youcef géologue de son état aurait pu accompager les équipes de l'ENTF et filmer les vestiges de ces mines d'or, d'argent et de cuivre.
Sans preuve bien documentée, ce que dit Monsieur Youcef ne peut être crédible.

Exacte monsieur ,
Selon vous, monsieur youcef chercheur de son état ne fait que débiter des absurdités, et vous vous êtes entrain de nous bombarder avec des preuves a l'appui
yak!!

comme je l'ai indiqué, l'histoire de l’insurrection est reprise, de différents ouvrages émanant de militaires et historiens français,
quelles sont vos sources a vous indiquant le contraire ?
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 21:58
Ai-je dit que Monsieur Youcef débitait des absurdités. Je crois que non! Monsieur Youcef en sa qualité d'universitaire et de chercheur doit étayer ses propos par des preuves documentées et je suis au regret de constater qu'il n'en a présenté aucune.
Vous déviez maintenant sur l'histoire de l'insurrection de 1871 mais là aussi vous faites erreur, ni moi ni aucun sur ce sité n'ont remis en cause la réalité de l'insurrection; mais ont exprimé leur étonnement d'une mine supposée exister en 1871 alors que ceci n'est actée dans aucun document de l'époque.
C'est à celui qui affirme un fait qui doit présenter des preuves justifiant son affirmation.
Quant à sources, elle ne disent pas qu'il n'y avait pas de mime en 1871; mes sources qui sont aussi les votres ( l'histoire de l’insurrection est reprise, de différents ouvrages émanant de militaires et historiens français) n'ont parlent tout simplement pas. A moins que je n'ai raté un ouvrage pour lequel j'apprécierais que vous postiez les référence.
Signaler un abus
fly1
# fly1 01-03-2015 21:53
Bonsoir JJ
je decouvre cette video,et j suis surpris de voir Youcef Boufetouha ( et non pas Boufetouhet , comme l'indique la TV) , puisque c un ancien ami.originnaire de Kaous , il longtemps travaillé à l'U de constantine.
il a juste parlé un tout petit peu de l'interet scientifique .Et non pas du pillage de la mine en 1871 par les insurgés.
Tiens ! Dans la famille on a une bonne tradition orale ,( et à deffaut de preuve ecrite); si mon arriere grand pere etait avec eux pour ce pillage mon pere me l4aurait dit;
bonne soirée;
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 22:24
Saugrenu.... les amis,des preuves écrites de 1871? quoi encore ,vous voulez la cachette du père noël peut être!!
vous voulez des infos sur la mine de cavallo?, elle se trouve sur les hauteurs de cavallo, exploitée depuis la nuit des temps , des galeries souterraines de plusieurs centaines de mètres .
quant a la date de sa mise en exploitation par les autorités coloniales, c'est une autre histoire
les documents sont rares,même ceux qui évoquent la période 1954-1962 sont quasiment inexistant, a part le témoignage de nos parents
concernant la période 1871:
Louis Rinn "Histoire de l'insurrection de 1871 en Algérie" paru à Alger en 1891 chez l'éditeur Jourdan
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 22:25
Citation en provenance du commentaire précédent de fly1 :

Tiens ! Dans la famille on a une bonne tradition orale ,( et à deffaut de preuve ecrite); si mon arriere grand pere etait avec eux pour ce pillage mon pere me l4aurait dit;
bonne soirée;

ce qui est juste, est logique :-)
Signaler un abus
fly1
# fly1 02-03-2015 00:00
Vous avez compris le contraire de ce que j'insinue.
dans la logique on dit que toute verité est demontrable.
vous , vous etes dans l'indemontrabilité , depuis votre premiere intervention , sur ce pillage de 1871.
bon disons que les pilleurs ce sont les insurgés , et les pillés ce sont qui ? des anglais ? non ils ont commencé l4exploitation en 1875. Des Francais ? non Ils ont repris l' exploitation en 1925 . DONC CE SONT DES FONTOMES.
moi je suis logiquement dans la demontrabilité du faux.
Vous , vous etes dans l'indemontrabilité de votre supposé vrai.
Signaler un abus
Benifoughales Selma
# Benifoughales Selma 02-03-2015 06:53
Ya Fly !
Ce que vous n'avez pas réussi à convaincre, c'est votre soupçon envers l’existence des insurgés dont boussofa, comme vous l'avez mentionné dans votre commentaire !
Alors arrête et demande des excuses !
Quand à jijeli, il essaye de vous défendre, car, il connait l'histoire de cette région ! Il vous a remis sur raille !
Une seule question que vous ne trouverez aucune réponse:
En toute franchise, acceptez vous que quelqu’un vient comme ça sur le portail et dire que votre nom de famille n'existe pas dans la région de Jijel ? :-?
Vous voyez que vous avez commis une erreur très très grave, et vous essayez de la camoufler avec le pillage de la mine !
Je sais d'ici d'Alger, que vous avez bien recherché sur le net l’existence de ce que vous avez soupçonné: Si Braham Boussofa !
Et, vous avez trouvé une réalité amère !
C'est sans rancune, nous avons remis le train sur raille !
Signaler un abus
Chevalier
# Chevalier 01-03-2015 14:12
« Ignorance est mère de tous les maux. »
C'est incroyable, ou on est arrivé !!
Le Monsieur n'a pas seulement mis en cause, il se doute de l’existence des révolutionnaires ! Par ignorance ? :eek:
Akra ya si fly avant de se douter des révolutionnaires !
Chevalier d'Alger ! De la famille Boussofa allah yarahmou, oua yarham jamiaa echouadas el abrar !
حصار مدينة جيجل[عدل]
في يوم الاربعاء 7 جوان 1871 م، التحق القريشي وثلة من مرافقيه أمثال الهاشمي بن سي العربي بن امقران من سلمى، محمد بن سريج وولديه مختار ومدني، براهم بن بوصوفة من العوانة، أحمد بن علي بن شكيرو وغيرهم بالمقدم عمر بن أمقران من بني سغوال في بجاية ونزلوا نحو شاطئ البحر وأضرموا النار في برج القايد صالح بن بوسديرة وطاحونة المعمر موريل الواقعة على بعد حوالى ستة كيلومترات من مدينة جيجل، هذه الأخيرة التي كانت وجهتهم التالية. من جهة أخرى بقيت فرقة منهم عند واد جن جن لتحمي ظهورهم وعلى خوف من قبيلتي بني يدر وبني حبيبي اللتين لا تزالان متحفظتان من الثورة.
لما كان القريشي ومن معه في طريقه إلى مدينة جيجل، وعلى بعد حوالى كيلومترين منها وجدوا أن الطريق قد قطع عليهم من طرف فرقة من الجيش الاستعماري، حيث دار بينهما تبادل لإطلاق النار مدة أربع ساعات متواصلة، هذا وقد حالت ضربات المدفعية الاستعمارية دون تقدم القريشي نحو المدينة، وتقول التقارير أنه قد تكبد بعض الخسائر في هذه المعركة.
يوم الجمعة 9 جوان 1871 م، عاود القريشي محاولته الهجوم على مدينة جيجل انطلاقا من المرتفعات الغربية، لكن فشلت هذه المحاولة كذلك بسبب كثافة ضربات المدفعية الفرنسية التي لم تتوقف من السابعة صباحا وحتى الواحدة ظهرا، وقتل نحو أربعين فردا من المجاهدين، وأصيب العديد منهم بجروح، وكان من بينهم القريشي نفسه الذي أصيب في كتفه إصابة خفيفة. بعد يومين أي في يوم 11 جوان أعاد المجاهدون الكرة مرة ثالثة، لكن من نقاط عديدة وفي نفس الوقت حتى يتمكنوا من تشتيت وإرباك الجيش الفرنسي المرابط داخل أسوار المدينة، وكان هدفهم الأساسي تخريب خزان الماء الواقع على بعد 400 متر جنوبا وقناته الرئيسية الممولة للمدينة، وككل مرة تصدى الجيش الفرنسي لهذه المحاولة بقيادة العقيد بيهيك وفرقتين من الزواويين حيث استشهد 56 مجاهدا وأصيب العشرات.
بعد هذه المحاولات الفاشلة للهجوم على مدينة جيجل قرر القريشي وعمر بن أمقران تدعيم جيشهما بزيادة عدد أفراده وتحسين عتاده، فقاما ببعض الغزوات على بعض القبائل المجاورة التي لم تعلن ولاءها للثورة. في حين بقي عمر بوعرعور على رأس حوالى خمس مائة مقاتل محاصرين مدينة جيجل، حيث كانت تنشأ بينهم وبين الجنود الفرنسيين مناوشات وتبادل لإطلاق النار من حين لآخر.

ar.wikipedia.org/wiki/%D8%AB%D9%88%D8%B1%D8%A9_1871_%D9%81%D9%8A_%D8%AC%D9%8A%D8%AC%D9%84_%D9%88_%D8%A7%D9%84%D8%B4%D9%85%D8%A7%D9%84_%D8%A7%D9%84%D9%82%D8%B3%D9%86%D8%B7%D9%8A%D9%86%D9%8A
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 13:47
Les questionnements de Fly sont légitimes et logiques et i n'a jamais remis en cause insurrection ni les acteurs de celle-ci.
L'article affirme que la mine de Cavallo a été pillé le 30 mai 1871.
Mais force est de constater que les documents d'époques aussi bien historiques que techniques ne font référence à un tel pillage ni même à l'existence de mines (exploitation et même exploration) dans la région de Cavallo durant cette époque (1871).
Un document affirme même que la première concession dans la région de Cavallo a été attribuée le 23 juillet 1873 pour la recherche de plomb, de fer et de cuivre. Soit deux années après la fin de l'insurrection de 1871.
Pour ce qui est de SONAREM (années 60 et 70), j'ai pu vérifier que c'étaient des permis de recherches et qu'il n'y a pas eu d'exploitation. D'ailleurs, s'il y avait eu une quelconque exploitation par SONAREM tout Jijel l'aurait su.
Enfin les mines de Cavallo exploitées par les anglais (1875) et par la suite par la Société des Mines de Cavallo, sont situées au bord de la RN 43 près d'Afouzer à 2 km du village de Cavallo, aujourd'hui ce site set de restaurant et crèmerie de plein très fréquenté durant la saison estivale.
Voici une très ancienne carte postale qui situe exactement ces mines:

La légende de la carte indique carrière.
Et voici une Capture Google Earth en mode Street View à partir d'Afouzer:

La comparaison entre la carte postale et la capture google earth est parlante, il s'agit bien du site d'Afouzer.
Signaler un abus
Benifoughales Selma
# Benifoughales Selma 01-03-2015 13:58
Citer :
Les questionnements de Fly sont légitimes et logiques et i n'a jamais remis en cause insurrection ni les acteurs de celle-ci.
L'article affirme que la mine de Cavallo a été pillé le 30 mai 1871.
Vous êtes sur de ce que vous dites cher Jijeli ?
Et bien il a mis en cause l’insurrection sous la responsabilité du chahid Boussofa !
Ok ? Vous n'avez pas vu son commentaire, puisque il a été censuré ! Voir ci-dessous ! Quand on écris et on accuse, il faut se référencer ! Et ne pas balancer des insultes envers des gens qui ont sacrifié leur vie, pour que vive l'Algérie !
Toucher la dignité d'une famille révolutionnaire est un crime ! :sad:
Signaler un abus
fly1
# fly1 01-03-2015 15:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Cavallo :
Citer :
Les questionnements de Fly sont légitimes et logiques et i n'a jamais remis en cause insurrection ni les acteurs de celle-ci.
L'article affirme que la mine de Cavallo a été pillé le 30 mai 1871.


Vous êtes sur de ce que vous dites cher Jijeli ?
Et bien il a mis en cause l’insurrection sous la responsabilité du chahid Boussofa !
Ok ? Vous n'avez pas vu son commentaire, puisque il a été censuré ! Voir ci-dessous ! Quand on écris et on accuse, il faut se référencer ! Et ne pas balancer des insultes envers des gens qui ont sacrifié leur vie, pour que vive l'Algérie !
Toucher la dignité d'une famille révolutionnaire est un crime ! :sad:
Signaler un abus
fly1
# fly1 01-03-2015 15:51
SI tu trouves un mot insultant dans mon com auquel tu fait reference , dit le
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 15:11
Bonjour
@jijel.jijel & Fly

Sur la photo en N&B elle représente la "carrière" de cavallo, et non la mine, cette carrière est restée exploité jusqu’au années 90, est ce depuis des centaines voir des milliers d'années, d’ailleurs la roche dont le vieux port qui se trouve en contre bas a été construit provient de cette même carrière, le village se trouve a droite du mont et non comme indiqué sur cette photo.
quant a la mine qui s’appelle d’ailleurs la mine de 'Bossofa" elle se trouve sur les hauteurs d'afouzer , les galeries qui se trouvent au niveau de la source , derrière le restaurant , sont de quelques mètres 2, elle servaient d’entrepôt de matériaux, la mine nommée "Bossofa", produisait déjà du fer et du cuivre, bien avant l'arrivé des français. .
s'agissant de la révolte des ouleds mhamed, cheikh Bossofa,ben hamrour, benjabar elle est signalé dans plusieurs ouvrages émanant des militaires et historiens français
ahaba men ahaba wa kariha man kariha, l'histoire elle est écrite et forgée,on ne l'invente pas.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 20:42
Bonjour Barry,
Lisez bien, j'ai bien fait remarquer de sur la carte postale, il y est mentionné "carrières".
Le village de Cavallo se trouve exactement la où je l'ai indiqué juste au pied du piton (le mont presque mitoyen à l'actuelle station service), Ce piton culmine à 50 mètres et un de ses flancs a servi de gisement pour carrières.
Pour vous en convaincre, voici une photo prise sous un légèrement décalé:

C'est bien ça! Comparer donc:

Les monts plus élevés (cotes 100 et 200) n'apparaisent pas sur la photo en cours du fait de l'angle de prise de vue.
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 21:24
Citation en provenance du commentaire précédent de jijel.jijel :
Bonjour Barry,
Lisez bien, j'ai bien fait remarquer de sur la carte postale, il y est mentionné "carrières".
Le village de Cavallo se trouve exactement la où je l'ai indiqué juste au pied du piton (le mont presque mitoyen à l'actuelle station service), Ce piton culmine à 50 mètres et un de ses flancs a servi de gisement pour carrières.
Pour vous en convaincre, voici une photo prise sous un légèrement décalé:

Les monts plus élevés (cotes 100 et 200) n'apparaisent pas sur la photo en cours du fait de l'angle de prise de vue.


Me convaincre?
je suis originaire de cette région, j'ai même joué au foot sur le terrain ou se trouve l'actuelle station d'essence, durant les vacances d’été sur les hauteurs de Cavallo "ouleds m'hamed" les chauffeurs de la SONAREM nous prenaient avec eux dans leur camions qui servaient de transport de personnel, ils partaient de la BASE de Cavallo, vers la mine de BOSSOFA sur les hauteurs d'elguerze (Afouzer), non loin de Tizwan, l’accès a la mine passait par la piste de Bouayache, a un virage avant ouled essaad, a quelques centaines de mètres plus haut que la demeure de maître Oulmane.
les habitants de cavallo, je les connais par leurs noms et prénoms.(les anciens bien sûr)

Comme vous ne voulez pas acquiescer, que la mine existait depuis des centaines d'années, bien avant l'arrivé des français, libre a vous de récrire votre propre histoire
seulement ,si vous devriez remettre en cause le soulèvement de 1871 ,vous devez au préalable ramener des preuves, de ce que vous avancez,
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 01-03-2015 21:51
Citer :
j'ai même joué au foot sur le terrain ou se trouve l'actuelle station d'essence
Salut Barry
Alors là vous me faites revenir à un vieux souvenir !
Je ne me souviens plus de la date, mais c'était bien avant les années 70, alors que mon père m'a laissé à l'épicerie à coté de sa boulangerie, je n'ai pas pu résister à rater un très bon match de foot sur le terrain qui était à la place de la pompe à essence!
Alors, je me suis déplacé à coté des anciennes toilettes publiques, juste à coté de l'ancienne casma FLN, le café de Bouberbouche, mais aussi le coiffeur, le vieux, dont j'ai oublié le nom, allah yarahmou, pour regarder un match très chaud entre Cavallo et Timizer, si ma pauvre mémoire est encore bonne !
Et hop, j'ai entendu le moteur de la 203 camionnette de mon père arriver de Mountahine "la sas", elle était devant le bar les glycines !
J'ai sauté pour rejoindre ma place devant l'épicerie, hélas, je me suis trouvé sous une voiture !
C'est DA Ammar Chekired allah yarahmou, qui est venu à mon secours !

NB: Au fait, je ne savais pas qu'une simple image d'un petit tunnel sur la cote, nous a permis de faire tout un débat sur une région qui a beaucoup donné bien avant la révolution de 54, mais aussi durant cette guerre de libération !
Espérons que mes chers lecteurs des ouleds M'hamed que j'aime bien, récupéreront leurs terre très très bientôt !
Et, c'est là l'objectif de mon sujet ! :-)
Et, nous aurons droit à un couscous bien garnis fi l’hôtel di aami messaoud ! :-)
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 22:05
Mais où avez vous vu que le soulèvement de 1871 est remis en cause? Personne sur ce topic n'a jamais remis en cette insurrection et les conséquences humaines de la répression qui s'en est suivie.
Pour votre connaissance de Cavallo et de ses habitants, soyez persuadé que je n'en ai jamais douté; les Oulmane peuvent vous le confirmer.
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 22:28
Citation en provenance du commentaire précédent de jijel.jijel :
Mais où avez vous vu que le soulèvement de 1871 est remis en cause? Personne sur ce topic n'a jamais remis en cette insurrection et les conséquences humaines de la répression qui s'en est suivie.
Pour votre connaissance de Cavallo et de ses habitants, soyez persuadé que je n'en ai jamais douté; les Oulmane peuvent vous le confirmer.


Que remettez vous en cause alors? les chefs insurrectionnels?
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 22:48
Soit vous jouez au naïf, soit vous avez lu les commentaires en diagonale!
Ce qui est remis en cause c'est l'anachronisme: il n'y a pas eu pillage de mine le 30 mai 1871 puisque à cette date aucun document n'en parle, et aucun document historique ou scientifique ne fait référence à l'existence de mines en 1871!
Les documents qui font référence aux mines de la région de Cavallo précisent que les premières explorations ont eu lieu en 1873 et le les premières exploitations en 1875, soit au minimum 2 ans après l'insurrection!

Pourtant c'est très clairement exposé dans les commentaires qui ne remettent nullement en cause la véracité de l'insurrection ni les chefs de la révolte.
Est ce clair?
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 01-03-2015 22:28
Citer :
Pour votre connaissance de Cavallo et de ses habitants, soyez persuadé que je n'en ai jamais douté; les Oulmane peuvent vous le confirmer.
Eh bien voilà qui est tout dit JJ, le monde est petit, comme on dit !
Ah ! Qu'ils sont nombreux sur ce portail ! Je salue par l'occasion mes amis, Mohamed OULMANE aux USA, Oulmane Ahcene), président de L' ASSOCIATION "AMEL OULED M’HAMED", nouvellement crée, mais aussi tous nos chers lecteurs, qui nous ont contacté, et qui sont branchés sur ce portail, particulièrement à Belcourt...
Signaler un abus
fly1
# fly1 01-03-2015 15:47
slt JJ
là le type me force à intervenir en tant que arriere petit fils direct d'insurgé de djidjelli(les (liste des 50) dont les biens furent sous sequestre ,et tué par la suite , et non pas en tant que FLY.je ne permettrai jamais de dire que nous sommes la famille de chahid de cette epoque.Par contre durant le 54-62 ,il y a eu beaucoup de chahid qui ont laissé des orphelins et veuves que le pouvoir a trahit.

Je suis intervenu pour signaler un anachronisme flagrant "on signale un pillage de la mine de Cavallo en 1871 , alors que l'existence de cette meme mine est poste 1871". au lieu de me donner une reponse et faire des efforts de lecture et recherche , le type me traite de pollueur de site,parceque n'a pas trouvé de reponse (il donne une reponse à la Saidani le drabki) .si on est incapable de repondre à une question , on lit les coms des autres et on se la ferme. comme dit coluche "quand on a rien à dire , il vaut mieux avoir l'air C.., que de dire des...., et se prendre vraiment pour un C.."

En histoire comme en archeologie , les faits doivent bien etre situés aussi bien dans le temps que dans l'espace (du spatio-temporel) .quand on vient me dire que la mine de Cavallo a été pilleé en 1871 , alors qu'elle n'existait pas à cette époque , et bien je me poserai des questions sur le temps. quand on vient me dire que la fontaine (datée de l'epoque turque et je ne sais pas sur quelles bases ou criteres) existe a Ouled Bounar alors qu'elle est à 3 Km au lieu dit Leghrefatte(espace) , je me poserai aussi des questions et je laisserai pas passer l'information avant de la corriger , pourquoi ? parceque c jijelinfo tout simplement (heureusement Med a reconnu finalement la fontaine et en guise d'excuses et remerciements , m'a envoyé des diapos que j'ai bcps apprteciés).La dualité de la notion de mensonge et verité sur l'histoire d'algerie revelle tres tres bien sa nature paradoxale.attention Cavallo ,sur le site il y a un detecteur de mensonge , C JIJEL.JIJEL ; et c de lui que g appris ça.

en effet ce Cavallo fait exactement comme le pouvoir en place.Dès qu'on se pose une question , oû l'on cherche une verité historique , et incappable de repondre à la question on vous jette lachement en prison.il faut etre dans le politiquement correct.

enfin , quand on intervient sur un sujet que ce soit ,c pour apporter des choses ou repondre à des questions , et non pas compenser son ignorance par des insultes tel que le mot "polluer"

encore une fois , Cavallo , si tu as un seul document serieux (PAS PLUS) qui prouve l'existense de cette mine en 1871 et son pillage par les insurgis, presnte le moi.

NB : poser la meme question à un certain ancien ami que je n'ai pas vu depuis 26 ans qui est de cavallo et travaillait vers Tlemcen à l epoque ; lui qui connais bien l histoire de Cavallo , te dira la meme chose que moi.c Hebbache Rachid.

bonne journée.
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 17:21
Mr Fly
les infos insufflés sur le site jijel.info, concernant la révolte sont extraites, de documents,récits,et rapports d’historiens et militaires français(consultable sur le site de la BNF) d'ailleurs les séquestres dont tu fais allusion sont les conséquences punitives de l'insurrections de 1871, parmi les noms des séquestrés figurent Braham Bossofa des Ouled mhamed et Bendjebbar des beni sekfal
Concernant la mine, il s'agit sans doute de la mine "Bossofa"(puits romains) sur les hauteurs d'Afouzer, mine de fer cuivre, Or, Argent, exploité par la population autochtone, bien avant l’arrivée des français, et des Ottomans.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 21:05
Mais ces documents et récits ne font pas référence au pillage d'une mine le 30 mai 187. Fly n' a jamais nié l'nsurrection, il a seulement relevé un anachronisme.
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 21:53
Citation en provenance du commentaire précédent de jijel.jijel :
Mais ces documents et récits ne font pas référence au pillage d'une mine le 30 mai 187. Fly n' a jamais nié l'nsurrection, il a seulement relevé un anachronisme.

On peut aussi lire son intervention sous un autre angle,comme nié ,les chef historiques de la révolte, par exemple.
ya si jijel.jijel, les documents, et les ouvrages traitant de cette époque son rares, tellement rares qu'ils ne dépassent pas les doigts d'une main, le peu qui existent évoquent les mêmes noms ,les mêmes lieux,les mêmes événements, donc il n'est pas salutaire de continuer a noyer le poisson.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-03-2015 22:37
Mais qui essaye donc de noyer le poison dans l'eau? En tout cas, pas Fly ni moi même.
Les documents rares (il est vrai) mais existants et consultables (tout de même) évoquent bien les mêmes événements et les mêmes personnages mais ces documents ne font nullement référence à un quelconque pillage d'une mine le 30 mai 1871.
Les faits sont têtus:
- l'insurrection de 1871 est un fait historique avérée, elle a commencé en mars 1871 et s'est terminé en janvier 1872 après la capture de Bou-Mezrag, frère de Mokrani.
- l'anecdote du pillage de la mine n'est confirmé, aucun document n'en parle.
- les premières explorations minières dans la région de Cavallo n'ont débuté qu'en 1873 et les premières exploitations qu'en 1875 comme indiqués dans les annales scientifiques minières.

Qui noie donc le poisson dans l'eau! Quand une personne relève qu'il y a un anachronisme sur un détail donné, cela ne signifie pas que cette personne nie toute l'histoire dans laquelle s'est retrouvé l'anachronisme en question.
Cela me rappelle un article d'Echourouk où il décrivait Malek Bennabi lisant le quotidien français "Le Monde" un certain matin de 1930: anachronisme stupide puisque Le Monde n'existait pas en 1930, ce quotidien du soir n'a été crée que le 19 décembre 1944!! Cet anachronisme est stupide mais cela ne remet pas en cause le séjour de Malek Bennabi à Paris en 1930 (Il y faisait des études d'ingénieur en Electricité).
Signaler un abus
allalou
# allalou 01-03-2015 11:29
j'aimerais bien s'informer de l'histoire de cavallo(HAROUDA+ON PARLE DU PUIT D'or)
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 15:56
Bonjour aouati
ici a partir de la minute 6:14 , il s'agit des puits romains "emtamar" :-)



https://www.youtube.com/watch?v=TL0VwyWmCwE
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 21:06
Voilà J.J. Vous avez tous les renseignements dans cette image ! De Kssir Boussofa à la mine Boussofa !
Il faut savoir une chose que cette terre leur a été séquestrée par les Français, après l’insurrection de 1871 !


Pour voir l'image agrandie
img15.hostingpics.net/pics/97809683g.jpg
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 21:24
Ok! Mais ce que vous appelez Tunnels dans la mine Boussofa doivent être des galeries minières! Et cette mine date de quand? Je pose cette question car je vois piste SONAREM et Parc Sonarem.
En bas à côté de la route dans le parc du restaurant de plein air,, il y a aussi une galerie minière située à environ 30 à 50 mêtre de la route près de Dar EtTalab.
Et la photo (Noir et Blanc) est donc le tunnel routier que nous connaissons tous.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 21:36
Vous savez très bien que cette mine a été exploitée fin 60, début des années 70, par la SONAREM.
Il y avait des ingénieurs Roumains !
Oui, oui, à coté de ce restaurant de Ali B., il y a aussi un tunnel !
Signaler un abus
fly1
# fly1 28-02-2015 21:54
Non Med , sonarem n'a jamais exploité, elle faisait de la recherche et prospection (et grand gaspillage d'argent).
Si les anglais et les français la trouvaient interessante economiquement ils l'auraient pas abondonné.
Pour sonarem , ce site etait interessant scientifiquement et pas plus.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 20:51
Voici une carte postale plus ancienne représentant le même tunnel (à 4 km à l'Ouest de Cavallo)
On remarque que le poteau télégraphique n'est pas encore installé sur le tunnel, de même il y a peu de végétation côté route et sur le toit du tunnel. Est ce dû aux gigantesques incendies du mois d'Aout 1913??

Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 20:54
Merci J.J.
Très belle photo rare !
Signaler un abus
fly1
# fly1 28-02-2015 19:53
Je ne vois pas editer mon com sur la mine de cavallo.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 20:23
Bonsoir Fly
Il n'y a aucun com en instance de publication !
Envoyez le de nouveau !
Signaler un abus
fly1
# fly1 28-02-2015 23:11
Slt JJ , slt Med
cet anachronisme , me laisse sceptique , meme sur l'existence de ...................
J.Redouane confondait "prospection"et"exploitation"
et benifoughal.com a commit la même erreure en reprenant son texte (d'ailleur entre guillemets et c honnête).
Si tu veux avoir la bonne information :
Tu vas à Boumerdes , DG sonarem.Tu demandes le CRD (centre de recherche et documentation); si tu auras ka chance d'y accédé , tu demandes au documentaliste la côte de ka doc sur ke site de Cavallo (et non pas el aouana).là tu auras la verité.
PS:une mine est appelée mine , dès lors qu'on commence à l'exploiter.
Signaler un abus
Benifoughales Selma
# Benifoughales Selma 01-03-2015 05:58
A fly !
Voici ce qu'il fallait lire !
Pourquoi vous essayez de polluer les sujets dans ce portail, en essayant de toucher à la crédibilité de toute une région ?
Vous n'essayez pas d'enrichir, mais polluer ! Maintenant c'est confirmé !
www.lesdebats.com/editions/200313/les%20debats.htm

www.djidjelli.info/linsurrection-de-1871-en-kabylie-orientale-du-7-au-30-septembre-partie-v/


Il y a 142 ans, ici et là-bas, mêmes crimes

Il y a 142 ans, se jouaient des épisodes décisifs de l'histoire. Le premier à Paris, où est née la Commune de 1871, cette république sociale qui a défié plus de deux mois durant l'armée française dirigée par le président, Louis Adolphe Thiers, et ses généraux. Le second est l'insurrection initiée et menée, entre autres, par Mohand-Ameziane El Haddad, cheikh Mohammed El-Hadj El-Mokrani (remplacé à sa mort par Boumezrag Mokrani), Cheikh Braham Boussoufa contre la même armée française dans sa version coloniale.

Pourquoi se douter de l'histoire et toucher ici au portail la dignité des dizaines et des dizaines pour ne pas dire des centaines de lecteurs de cette tribu qui a beaucoup donné au pays ?
Alors toi, tu fais douter l'histoire qu'avait écris par ex: LOUIS RINN. CONSEILLER DE GOUVERNEMENT
VICE-PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE D’ALGER. ANCIEN CHEF DU SERVICE CENTRAL DES AFFAIRES INDIGÈNES
www.miages-djebels.org/IMG/pdf/Insurrection_1871a.pdf

Si tu n'a pas de livres sur cette histoire, allez y voir ces archives de notre ami Igilgili !
Chronologie de l’insurrection de 1871 à Djidjelli

www.djidjelli.info/tableau-chronologique-de-l%E2%80%99insurrection-de-1871-a-djidjelli/

Quelques autres Références sur l'insurrection de 1871

Louis Rinn a bien écrit un ouvrage dont le titre très détaillé est "Histoire de l'insurrection de 1871 en Algérie" paru à Alger en 1891 chez l'éditeur Jourdan. ce livre est numerisé et telechargeable sur le site :
ll semble qu'il soit paru également un article de Rinn dans la Revue "Le Sud Ouest Economique" dont le siège devait se trouver au 6 place Saint-Christoly, à Bordeaux, sauf erreur, et dont le numéro donné ci-dessous pourra facilement être retrouvé dans une grande bibliothèque:
Un petit plus pour les passionnés ... Il existe également un article en rapport avec cette actualité de RINN Louis, « Deux documents indigènes sur l’histoire de l’insurrection de 1871 », parue dans la Revue africaine, 1891, p. 21-37

l'ouvrage écrit par le Lieutenant-Colonel Bey.. c'est une ancienne édition de la SNED sans certitude, mais cela peut être une première piste de recherche."Rinn Louis: L'insurrection de 1871 - Paris 1891 Sud-Ouest Economique N° 333-335 : L'Afrique du Nord - Publications"

NB: C'est très très grave ce que tu viens d’écrire la haut, en "pointillés, censuré par la modération" ! Tu dois demander des excuses aux familes de ces Chouhadas !
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 01-03-2015 06:04
L’insurrection de 1871 en Kabylie orientale (du 7 au 30 septembre, Partie-V).
16 octobre 2013 | Catégories: L'Insurrection de 1871 | Posté par: H.Haridi
L’insurrection de 1871 en Kabylie orientale
Moulay-Chekfa et Mohammed ben Fiala.
(Du 7 au 30 septembre.)


- La colonne à El-Aouna ; soumissions des tribus du Tababort (10 septembre).
- Razzia sur les Beni-Ourzeddine au pays des Beni-Foughal (11 septembre).
- Razzia sur les Beni-Khezeur, Beni-Marmi et Beni-Maad (13 septembre).
- Razzia sur les Beni-Segoual (14 septembre)
- Reddition de El-Koreïchi-ben-Sidi-Sadoun (14 septembre).
- Razzia sur les Alem (20 septembre).
- Razzia sur les Ouled-Salem du Babor (22 septembre) ;
- Soumission des tribus du Babor.
- Arrivée à Saint-Arnaud de la colonne Delacroix (30 septembre)

Le 7 septembre, le général Delacroix était à Djidjeli, où, depuis le milieu du mois d’août, tout était soumis, sauf les tribus touchant le Babor, qui étaient encore groupées en armes autour d’El-Koreïchi-ben-Sidi-Sadoun et d’Amor-ben-Bouaraour.

A Djidjeli, le général apprit qu’il y avait eu encore deux combats livrés sous les murs de la ville au moment où lui-même sortait de Constantine. Le 1er août, en effet, la tribu des Beni-Caïd, qui avait été la dernière à s’insurger, avait fait spontanément sa soumission, croyant que l’arrivée de renforts à Djidjeli allait lui assurer une protection efficace.

Il n’en avait rien été le lendemain même de leur soumission, le 2 août, ils avaient été attaqués par les rebelles, avaient dû évacuer précipitamment leurs villages et se réfugier à Djidjeli. Encore n’avaient-ils pu le faire que grâce à la sortie d’une section de tirailleurs envoyés à leur secours et à l’action combinée de l’artillerie de la place, qui avait dissipé à coups d’obus les groupes de pillards, commandés par Salah-ben-Chateur et par le frère de Moulaï-Chekfa, Belgacem-ben-Si-Ahmed. Ce dernier, qui était venu pour demander des renforts à El-Koreïchi et à Ben-Bouaraour, les avait aidés, le soir même, à brûler les trois villages des Beni-Caïd.

La garnison avait fait, le 3 août, une nouvelle sortie contre les rebelles, qui avaient encore laissé 15 des leurs sur le terrain et avaient emporté de nombreux blessés.

Ce combat avait été le dernier livré sous les murs de Djidjeli, car on avait alors appris la mise en marche de la colonne Delacroix ; Belgacem-ben-Moulaï-Chekfa avait été rappelé par son frère, et El-Koreïchi.

était parti avec Amor-Bouaraour pour le Babor, laissant ainsi toute liberté aux indigènes d’aller faire leur soumission. Ce qui n’avait pas tardé à avoir lieu. Les caïds, les mokhaznya et les Beni-Foughal réfugiés à Djidjeli étaient dans la joie ; ils allaient enfin, avec l’aide de la colonne, pouvoir se venger des gens du Tababort, des khouans et des deux moqaddems cause de leur ruine et de leurs humiliations.

Le 10 septembre, la colonne campait au col d’El-Aouana, et, aussitôt, le malheureux caïd Mohammed-Bouaraour se présentait en suppliant, suivi des délégués de presque toutes les tribus du Tababort ; seuls les Beni-Khezeur, les Beni-Maad et les Beni-Marmi, n’étaient pas représentés. On ne tint aucun compte à l’ancien caïd de sa démarche, non plus que de ses anciens services, et on l’envoya en prison.

Le 11 septembre, les caïds, leur makhzène et les goums, sous la conduite de Belgacem-Benhabilès, firent une sortie vers le col de Selma, sur le territoire des Beni-Ourzeddine et Beni-Yadjés .

Ils tuèrent quelques insurgés et ramenèrent prisonniers Si-Brahim-Bousoufa, Ra-bah-ben-Djebar, Si-Ahmed-ben-Ali-nen-Chekirou, tous trois investis chioukh par Aziz.

Le général Delacroix les fit passer par les armes dès leur arrivée au camp.

Le 13 septembre, le général campait à Dar-el-Oued, et, aussitôt, il lâchait sur les trois tribus récalcitrantes les goums des Benbabilès, qui les mirent à sac, avec l’acharnement d’indigènes ayant à venger leurs morts. Les rebelles eurent 10 hommes tués, et on ne leur laissa ni un gourbi ni un mouton. Cependant, comme dans le goum il y avait des caïds qui n’avaient pas eu de griefs personnels contre les gens du Tababort, on ramena 16 prisonniers. Quand les goums furent rentrés au camp, les trois tribus vinrent faire leur soumission.

Le 14, le général était à Ziama; là, il envoya les Beni-Foughal et le makhzène razzer les Beni-Segoual, chez lesquels s’étaient réfugiés El-Koreïchi-ben-Sidi-Sadoun et Amor-Bouaraour.

Le premier de ces deux moqaddems appartenait à une vieille famille maraboutique qui avait longtemps mis son influence religieuse au service des Ben-Achour, seigneurs du Ferdjioua ; il n’avait aucun partisan personnel dans ce milieu kabyle, où sa qualité de moqaddem lui avait donné une autorité passagère; il fut forcé le jour même de venir se constituer prisonnier.

Quant à Amor-Bouaraour, qui était du pays, sinon de la tribu, il alla se réfugier dans les parages tourmentés et mal connus des Alem du Tababort, où il savait trouver des amis personnels et un abri assuré. Sa présence ayant empêché les Alem de se présenter eu général Delacroix et de faire acte de soumission, Belgacem-Benhabilès et les goums furent lancés sur eux, le 20 septembre ; ils les muèrent si bien qu’ils furent ruinés pour plusieurs années ; mais Amor-Bouaraour ne fut pas pris.

La colonne resta pendant deux jours campée à Bine-el-Djebel, entre les deux sommets du Babor et du Tababort.

Le 22 septembre, soutenu par nos troupes, qui, d’ailleurs, ne furent pas engagées, Belgacem-Benhabilès exécuta encore une razzia sur les Ouled-Salem, tribu qui, la première de son commandement, avait fait, défection et qui avait voulu livrer à Aziz sa personne et son Bordj. Cette razzia fut le dernier combat dans la région; toutes les tribus du Babor avaient fait leur soumission et fourni des otages ; un seul chef avait échappé à la répression : c’était Amor-Bouaraour, celui qui, après et avec Aziz, nous avait fait le plus de mal, car c’était à lui qu’incombait l’insurrection de toute la partie occidentale du cercle de Djidjeli(1).

Le général Delacroix traversa ensuite les Dehemcha soumis, et arriva le 30 septembre à Saint-Arnaud, sur la route nationale de Constantine à Sétif. Depuis le combat du 14 août, à Sidi-Marouf, sa colonne, formée de troupes régulières et bien disciplinées, abondamment pourvue de vivres et de moyens de transport, s’était trouvée en présence de populations découragées, apeurées et sans chefs pour les conduire ; il les avait châtiées encore plus qu’il ne les avait vaincues, et le châtiment avait été rude, plus rude même que ne le réclamait la culpabilité réelle ou la résistance de ceux qui avaient eu le malheur de se trouver sur sa route. Toute la, région en demeura terrifiée et ruinée pendant plusieurs années ; mais cela donna au général Delacroix, auprès des Européens, une grande popularité, qui, plus tard, se traduisit par une souscription pour lui offrir un sabre d’honneur.

———-
1. Il resta, plusieurs années, caché autour du Babor, profitant de ce que ce point était alors commun aux limites des quatre circonscriptions de Djidjeli, Sétif, Bougie et Takitount. Il échappa à toutes les recherches et réussit plus tard à s’embarquer à Bougie pour Tunis,où il est mort.
www.djidjelli.info/linsurrection-de-1871-en-kabylie-orientale-du-7-au-30-septembre-partie-v/
Signaler un abus
Barry
# Barry 01-03-2015 15:16
Puisque vous êtes si sceptique, pourquoi ne pas éditer des documents, une étude, un ouvrage, pour nous remettre sur la bonne rail , et par la même occasion nous donner ta vraie version de l'histoire.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 14:34
Bonjour Mohamed,
Je crois que nous ne sommes pas bien compris.
Je résume:
- La photo (noir et blanc, en fait une ancienne carte postale) représente bien un petit tunnel routier sur la RN 43 entre Cavallo et les Aftis; c'est bien ça je crois.
- Ce que je dis, 'c'est que ce petit tunnel d'une dizaine de mètres existe toujours sur la même RN 43 et est toujours emprunté par les véhicules, C'est d'ailleurs le premiet tunnel de la corniche dans le sens Jijel-Bejaia.
En fait je parle du Tunnel en tant que construction et vous parler de Boussofa en tant que révolutionnaire.
Maintenant que ce tunnel porte ou ne porte pas le nom de Boussofa là est un autre débat.
Pour ce qui est des Mines de Cavallo: Elle sont situés exactement à 1, 5 km à l'ouest du village juste à côté d'Afouzer, ce site est utilisé en été comme restaurant et crèmerie en plein air. A l'intérieur de restaurant de plein air et sur la gauche, on trouve effectivement une galerie de 2 mètres de largeur sur 2 mètres de hauteur, ce n'est pas un tunnel routier c'est une galerie minière qui se termine en cul de sac: je l'ai visité plusieurs fois.
Voici des captures Google Earth qui situent les lieux:


Signaler un abus
Chevalier
# Chevalier 28-02-2015 13:20
Ce tunel, se trouve juste à coté de la Société des Mines de Cavallo.

Exploitation de la concession minière de Cavallo de 1924 à 1932 à Djidjelli, située entre Bougie et Bône.
Signaler un abus
fly1
# fly1 28-02-2015 21:31
L'exploitation de la mine de Cavallo avait commencé bien avant 1925 . En 1873 il y a eu des travaux de prospection et evaluation et en 1875 commença alors l'exploitation par des anglais qui eurent la concession . Après avoir extrait environ 20000 T de minerai de pb (galène) minerai de Cu (chalcopyrite) et minerai de Zn, les anglais arrêtèrent l'exploitation pour des raisons economiques (problème de rentabilité)
Concession cédé après à la SMC en 1925 , année où elle emit 24000 action pour 100F l'action.en 1928 elle augmenta son capitale et emit 34000 actions pour le même prix (100)(100F).
algré tout elle ne resista pas quitta les lieu
x en 1932.

PS : Comment les insurgés et à leur tête Boussoufa ont pu piller cette mine en 1871 (date de l'insurrection alirs que cette même mine n'existait pas à ladite date ????

K'SSIR : Celâ veut dire quoi ???
Bonne soirée
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 21:53
Salut Fly, c'étaient les questions que je n'avais pas osé poser. Dans les textes de 1871 que j'ai eu à lire, aucune mention des pillages de la mine; à moins qu'il y 'ait d'autres ouvrages que je n'ai pas eu la chance de consulter.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 22:04
C'est l'exploitation des gisements qui a bien commencé le 23 juillet 1873. Cette info est dans le site des bénifoughales
La mine existait bien avant !
ici:www.benifoughal.com/images/entreprises-actions-titres/

Ou encore dans (extrait d'un article de Joëlle Redouane, 'la présence anglaise en Algérie de 1830 à 1930), paru dans la Revue de l'Occident Musulman et de la Méditerranée, 1984 volume 38, pages 15 à 36)
ou encore ici:
http://slideplayer.fr/slide/1213744/
et ici qui parle des séquestration:
http://aj.garcia.free.fr/geographie_alg/pdf/chap6.pdf:
Signaler un abus
Chevalier
# Chevalier 28-02-2015 13:16
Région de jijel dans presse coloniale.

la région de jijel a eu le privilège d’être très souvent au centre d’intérêt d’un canard local paraissant tous les dimanches de 1890 à 1928 .l’impartial est le nom sous lequel paraissant cet hebdomadaire ,et on se demande ,après consultation des éditions disponibles, où est l’impartialité décrétée comme slogan quand on sait que seuls les intérêts des colons établis à jijel sont défendus en long et en large des colonnes de cet hebdomadaire.

Les pages de ce journal regorgent d’informations croustillantes, de petites annonces et de débats politiques entre les conseillers municipaux indigènes et les représentants de l’autorité coloniale. Il est inutile de rappeler ici que tous les écrits se focalisent sur la population européenne et les efforts consentis pour le développement d’une économie orientée vers le transferts des richesses vers la métropole.

Si la population locale est absente de cette couverture médiatique, elle est en revanche beaucoup plus présente dans les faits divers quand il s’agit de vols , de meurtres et spoliations de biens mobiliers et immobiliers. le pays par contre est vanté et chanté pour sa beauté ,ses riches et les opportunités qu’il offre à la colonisation qui tarde ou qui hésite à venir s’y installer.

Convaincu qu’il y a beaucoup de petites choses intéressantes à partager avec vous , J’ai décidé de créer une rubrique où j’insérerai des extraits d’articles, des annonces et des opinions parues sans aucun ordre chronologique .J’accompagnerai les extraits de presse choisis de commentaires refletant mes opinions et je laisserai à chaque lecteur de faire ses propres commentaires.

Voici les sujets qui m’ont paru d’intérêt pour cette fois ci . Je ne manquerai pas d’enrichir le sujet avec d’autres extraits chaque fois que l’occasion se preserterait.

Bonne lecture

Azzedine Boukehil
https://afalaz.wordpress.com/jijel-dans-presse-coloniale/
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 13:10
Monographie (10): les Ouled M'hamed du cercle de Djidjelli, 1845
Voici le texte relatif aux Ouled M'hamed - vous trouverez ensuite plus bas la photo de la partie correspondante du document.
"
Ils se subdivisent en trois ferka* qui sont , les Ouled Mah’ammed proprement dits, les Ben Hamdel, les Ben Mah’di. Les cheikh sont Zoubir bel hadj ben Zikara, le plus important ; Yahia bou Ledjenoun ; Ali ben xxxx.
Bornés à l’ouest par les Kherracha, au nord par la mer, au sud les Beni Sekfal, à l’est les Ouled Saad jusqu’à la mer. C’est un pays très accidenté, très fourré, et presque impraticable.
Il y a trois marabouts, du nom d’Ouled Si Saddike, qui vivent des aumônes de la tribu.
"

(*ferka = fraction)

Remarque: les membres de la tribu Ouled M'Hamed appelent le cheikh cité plus haut Djedi el hadj ben Zekri, et non pas 'ben Zikara'.

Voici le document original:

www.benifoughal.com/espace-tribal/monographie-cercle-de-djidjelli-fractions-et-noms-des-cheikh-1845/monographie-10-les-ouled-mahammed/
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 12:31
L'Insurrection de 1871 dans la region des ouleds m'hamed
EL MOKRANI ET CHEIKH EL HADDAD

En janvier 1871, El Mokrani déclenche une révolte contre l’occupation française. Iil fut renforcé par Cheikh Mohammed Ameziane El Haddad, le 08 avril 1871, qui fait appel aux fidèles de la confrérie Rahmania, afin de se joindre au soulèvement. Ce faisant Cheikh Aheddad ordonna à ses serviteurs de sillonner tout les village et les marché pour appeler à la révolution.


Dans la matinée du samedi 8 avril 1871, le cheikh Aheddad (Mohand-Améziane EL HADDAD / 1791 - 1873) proclama sur la place du marché de Seddouk la guerre sainte contre l’occupant français. Jetant sa canne dans la foule, l’octogénaire, maître de la confrérie Rahmania, déclara : "Avec l’aide de Dieu, il nous sera aussi facile de jeter le Français hors de chez nous". Il lança ainsi dans la bataille 250 tribus (parmi elles , celle des Ouleds M'hamed - el Aouana) le tiers de la population algérienne , majoritairement de Kabylie et du Constantinois et accessoirement du centre et de l’Ouest. Dans la matinée du samedi 8 avril 1871, le cheikh Aheddad (Mohand-Améziane EL HADDAD / 1791 - 1873) proclama sur la place du marché de Seddouk la guerre sainte contre l’occupant français. Jetant sa canne dans la foule, l’octogénaire, maître de la confrérie Rahmania, déclara : "Avec l’aide de Dieu, il nous sera aussi facile de jeter le Français hors de chez nous". Il lança ainsi dans la bataille 250 tribus Aouana), le tiers de la population algérienne , majoritairement de Kabylie et du Constantinois et accessoirement du centre et de l’Ouest.(parmi elles celle d'elL

le 05 mais 1871, Mohamed El Mokrani sera assassiné. Son frère Boumezrag Mokrani prend la tête de l’insurrection. Cheikh Aheddad âgé de 80 ans, avait été condamné à une peine de prison et enfermé à la maison de détention de Constantine. Il mourut le cinquième jour après sa détention.

Un grand nombre de ceux qui ont participé à cette insurrection seront déportés en Nouvelle Calédonie. Certains d’entre eux finiront par fonder des foyers à l'exile. Boumezrag Mokrani sera maintenu en exil forcé durant 30 ans. Abdelazziz Haddad fils de Cheikh Aheddad trouva le moyen de s’échapper de la Nouvelle Calédonie et de rejoindre le pays en 1881

Hommage à CHeikh Braham BOUSSOUFA (actuellement HARBI)

Cheikh Braham BOUSSOUFA , chef incontesté, chargé par cheikh Aziz el HADDAD d’organiser l’insurrection de 1871 au niveau des ouleds m’hamed , avait conduit les insurgés au pillage des mines de cap Cavallo le 30.05 .1871 et à l’attaque de Djidjelli le 11.06.1871 , il fut arrêté et finalement exécuté avec d’autres compagnons, n'ayant malheureusement pu s'échapper aux conseils de guerre et exécutions sommaires , rapidement mis en place par l'administration militaire, juste après ses événements

Arrestation et Exécution du Cheikh

Le texte ci - dessous est tiré du livre de Louis RINN "L'HISTOIRE DE L'INSURRECTION DE 1871 EN ALGÉRIE"

"le 11 septembre, les caïds, leur makhzène et les goums, sous la conduite de Belgacem - B., firent une sortie vers le col de Selma, sur le territoire des Beni-Ourzeddine et Beni-Yadjés ; ils tuèrent quelques insurgés et ramenèrent prisonniers Si-Brahim-Bousoufa, Rabah-ben-Djebar, Si-Ahmed-ben-Ali-nen-Chekirou, tous trois investis chioukh par Aziz. Le général Delacroix Les fit passer par les armes dés leur arrivée au camp."


Nous essayerons à travers les differents recits (oraux , anecdotes etc...) et la recherche documentaire , de citer toutes les personnes ayant participé à cette insurrection au niveau des ouleds m'hamed et au niveau des autres fractions de la tribu d'el aouana , nous essayons aussi , avec l'aide d'internautes , de récupérer et de mettre en ligne la liste des 213 prévenus ayant participé à cette insurrection, ou le nom de chacun des accusés est d'abord cité, en précisant si la personne est en fuite ou détenue (soit 136 détenus, 6 sans mention, les autres en fuite). Chaque accusé porte un numéro qui est rappelé dans l'acte d'accusation, à côté de son nom, il est fort probable que le nom de mon ancêtre cheikh aissa ben m'hamed y figure parmi les 71 accusés en fuite

Grâce à des travaux de recherches historiques et d’investigation effectués par quelques amis que nous remercions, nous mettrons en ligne incessamment la liste des 50 insurgés de diverses tribus du district de Tababort, ayant participé à l’insurrection de 1871, et les différents séquestres, parmi eux, le séquestre de cheikh Braham Boussoufa et celui de Aissa ben M’hamed
Quelques Références sur l'insurrection de 1871

Louis Rinn a bien écrit un ouvrage dont le titre très détaillé est "Histoire de l'insurrection de 1871 en Algérie" paru à Alger en 1891 chez l'éditeur Jourdan. ce livre est numerisé et telechargeable sur le site :
ll semble qu'il soit paru également un article de Rinn dans la Revue "Le Sud Ouest Economique" dont le siège devait se trouver au 6 place Saint-Christoly, à Bordeaux, sauf erreur, et dont le numéro donné ci-dessous pourra facilement être retrouvé dans une grande bibliothèque:
Un petit plus pour les passionnés ... Il existe également un article en rapport avec cette actualité de RINN Louis, « Deux documents indigènes sur l’histoire de l’insurrection de 1871 », parue dans la Revue africaine, 1891, p. 21-37

l'ouvrage écrit par le Lieutenant-Colonel Bey.. c'est une ancienne édition de la SNED sans certitude, mais cela peut être une première piste de recherche."Rinn Louis: L'insurrection de 1871 - Paris 1891 Sud-Ouest Economique N° 333-335 : L'Afrique du Nord - Publications"
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 13:20
Je parlais du tunnel (et non de l'histoire de Boussoufa) dont la photo en noir et blanc illustre l'article. Ce tunnel a été réalisé lors de la construction de route Djidjelli-Bougie au début 20ème siècle. Ce tunnel est toujours là et tous ceux qui font la route en Jijel et Bejaia l'empruntent obligatoirement.
En voici une photo récente et même le rtelief n'a pas changé:
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 13:24
Le titre c'est le Tunnel historique ! Il porte le nom d'un certain révolutionnaire : ' k'ssir boussofa''
De là, nous devons faire connaitre ce révolutionnaire et se tribu.
Tu le sais bien J.J que j'habite à coté, et j'ai même joué à cache cache la bas, lorsque nous étions des petits enfants ! :-)
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 13:31
Je n'ai pas bien compris. Mais la photo (en noir et blanc) est bien la photo du tunnel routier toujours existant et toujours utilisé et dont je viens de poster une photo récente.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 13:33
Même les gens de Cavallo, ne connaissent pas cette nomination du tunnel, donné à ce chahid, grand révolutionnaire, Cheikh Braham BOUSSOUFA , chef incontesté, chargé par cheikh Aziz el HADDAD: ' k'ssir boussofa''...
Les livres historiques en parlent !
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 13:32
C'est bien le même tunnel n'est-ce pas?



Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 14:07
Oui, oui J.J. C'est le même Tunnel !
Avant d'arriver, nous avons la fameuse mine de Cavallo, ou surnommée aussi, la mine Boussofa !
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 14:41
C'est ce que je voulais vous faire comprendre! La mine de Boussofa se trouve à environ 1, 5 km après la sortie Ouest de Cavallo et il faut rouler encore 3 km pour arriver au Tunnel routier dont les photos (Noir & Blanc et Couleurs) illustrent l'article et les commentaires.
Ce qui revient à poser la question suivante : C'est quoi K'ssir Boussofa: est-ce la galerie minière d'Afouzer ou le tunnel routier situé 3 km plus à l'ouest sur la RN 43.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-02-2015 15:06
Merci J.J.
Je vous donnerais la réponse exacte plus tard !
A mon avis, il faut revenir à cette page d'histoire, au pillage des mines de cap Cavallo le 30.05 .1871 par les insurgés et Cheikh Braham BOUSSOUFA , chef incontesté...
Il y a aussi des terres qui lui appartiennent dans cette région !
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 28-02-2015 09:45
Ce tunnel très court (11 mètres de longueur) existe toujours sur la RN43. Lors de sa "modernisation, il n'a pas l'objet d'élargissement.
Il est situé à environ 4 à 5 km à l'ouest de Cavallo.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • RHB "Rahmet Rebbi" oui ou non?
    Hoscin Hoscin 10.12.2016 20:25
    Pour enrichir le débat relatif à ce complément alimentaire je vous renvoie au site Doctissime qui ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel célébrera ce Lundi le Mawlid Ennabaoui dans la foi et la ferveur ...
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 10.12.2016 19:54
    Ce sera surtout à coups de pétarades... C'est la veille du mouloud que les algériens perdent toute ...

    Lire la suite...

     
  • Communiqué: Erreur de connexion...
    MedSouilah MedSouilah 10.12.2016 17:52
    Quand à moi, je travaille encore dans l'adm, et tard dans la nuit, je dois revoir un ancien ...

    Lire la suite...

     
  • Communiqué: Erreur de connexion...
    Foughali Foughali 10.12.2016 17:36
    salut Mohamed Sorry.... I get you! Foughali....il se fait tard...je vais faire un tour m'aérer les ...

    Lire la suite...

     
  • Communiqué: Erreur de connexion...
    MedSouilah MedSouilah 10.12.2016 17:18
    Bonsoir Hasene. C'est ce que j'avais expliqué dans le sujet, et je ne suis pas le seul. Ce problème persiste ...

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    christine hamad christine hamad 10.12.2016 15:44
    Il s'agit pas de manque de respect quand on constate quelque chose. Algérie est géré par un économie ...

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    Foughali Foughali 10.12.2016 14:48
    Ceci n'est pas une polémique!!! Certes, les dattes algériennes ont toujours été de meilleure qualité ...

    Lire la suite...

     
  • Communiqué: Erreur de connexion...
    Foughali Foughali 10.12.2016 14:40
    salut Mohamed l'autre problème gênant, c'est de ne pazs pouvoir se connecter de temps en temps, même ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 10.12.2016 14:35
    Salut christine Allah yarham ta voisine Ceci dit, le cancer est un fléau des temps modernes.... Juste ...

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    Foughali Foughali 10.12.2016 14:25
    petit détail.... Je ne pense pas que c'est de la mandarine.... Je crois que plus personne n'achète ...

    Lire la suite...

     
  • Communiqué: Erreur de connexion...
    MedSouilah MedSouilah 10.12.2016 13:51
    J'avais exposé ce problème aux experts joomla, en début de l'année, certes, ils avaient proposé ...

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    Foughali Foughali 10.12.2016 11:51
    salut Dzira certes, c'est trop cher pour un algérien avec un salaire de petit fonctionnaire ou ...

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    dzira dzira 10.12.2016 05:09
    1,79 $ la livre (454g) et non le kilo.donc,si on convertis le dollar au dinar,454 g de clementine ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:49
    Une autre... http://nsa38.casimages.com/img/2016/12/09/161209090627760731.jpg

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:44
    Ne s'agit t-il pas de l'école BOUMAAZA Mohamed?

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 19:03
    Dans le célèbre film d'Agnès Varda, Cléo de 5 à 7, réalisé en 1962, un flash de la radio démarre ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 18:15
    Oh, Christine...!!! http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/m/0a0902f3.jpg

    Lire la suite...