La lenteur des aménagements decriée à Boutaleb

La paisible localité de Boutaleb à près de 3 km au nord du chef-lieu de commune de Chekfa, n’en a pas fini avec les aménagements que d’aucuns dans cette localité jugent assez lents.

C’est ce que nous avons eu à constater sur les lieux lors à l’occasion d’une rencontre avec le président de l’association de la «Cité Boutaleb», Fares Maïzi.

Certes, depuis quelques jours, le bitumage tant attendu de la principale artère qui dessert la localité a été effectué sur quelques centaines de mètres, mais des points noirs continuent d’émailler la vie des citoyens.

 

 

L’accès à la localité a certes considérablement changé, avec le traçage de la voie avec des bordures en béton et la pose de bitume, seulement, avec le temps et les intempéries, certains tronçons non revêtus en pâtissent déjà. Des poteaux électriques  trônent sur la chaussée, loin du trottoir en cours de matérialisation. Nos interlocuteurs sur les lieux soutiennent qu’un désaxement  de la voie vers la droite ou la gauche, selon l’endroit, permettra d’intégrer les poteaux d’électricité sur le trottoir, au lieu de la chaussée. Plus loin, avons-nous constaté, il aurait fallu démolir des clôtures, nous dit-on, ayant indument empiété sur la chaussé, pour permettre à celle-ci de suivre son cours normalement et éviter, là aussi d’avoir des poteaux sur la voie de circulation. En dépassant la mosquée en construction, on découvrira un talus grandement érodé par le ruissellement des eaux de pluies et qui mérite un traitement urgent.

Ce talus a été fortement affaibli par les travaux de pose d’une conduite d’assainissement et les remblais qui n’ont pas été exécuté conformément aux règles de l’art, avec des couches successives compactées. Mais les lieux les plus désolants de cette localité sont assurément les enjambements des ruisseaux qui deviennent de véritables torrents, par journées pluvieuses. C’est du côté, en allant vers Loulidjat que les aménagements semblent quasiment inexistant ou dégradés par les travaux de pose de conduites de gaz. On apprendra que la réalisation de petits dalots a été confiée à une entreprise dès début 2014, mais le projet est resté en l’état.
revendications et accompagnement des projets

 

Contacté à ce propos, le président de l’Apc de Chekfa, Salim Bougherira, commencera par préciser qu’il avait, en tant que vice-président, proposé lors de la précédente mandature l’inscription de ce projet dans le programme complémentaire de 2013. Les retards accusés par ces travaux qui ont démarré en juin 2014, sont, selon le P/Apc, dues à des contraintes techniques comme la rénovation de la conduite d’alimentation en eau potable et la pose de celle du gaz de ville. Pour le désaxement de la voie pour éviter d’avoir des poteaux sur le tracé, le maire estime que la procédure d’expropriation est lente alors que la cession à titre gracieux doit se faire par écrit. Il convient de souligner que des propriétaires de tronçons de part et d’autres de la voie, demandent l’intégration d’un côté d’une superficie dans la chaussée et récupérer la même surface de l’autre. Néanmoins, le P/Apc juge nécessaire le déplacement des poteaux, notamment dans le cadre du projet si l’enveloppe le permet, ou le cas échéant dans le cadre du programme complémentaire.

Notre interlocuteur nous dira qu’il a été demandé à la société civile son aide pour régler les problèmes à l’amiable avec les citoyens concernés avant le recours à la force publique, ajoutant que la vie associative ne doit pas se limiter à la revendication mais aussi l’accompagnement des projets. En ce qui concerne les passages des ruisseaux, il précisera qu’un projet attribué est en cours de résiliation pour défaillance de l’entreprise choisie et qu’une autre consultation sera lancée dès l’achèvement des procédures administratives.

Quant au talus érodé, le maire pense plutôt ouvrir à cet endroit une route qui mènera jusqu’au réservoir, une fois le piquetage du domaine domanial effectué par les services concernés. A propos de l’éclairage public, il révèlera que ce dernier nécessite deux postes de transformation pour une séparation des réseaux. Un poste, dira-t-il, a subi 2 sabotages lors de la réalisation. Le premier de nuit a touché le génie civil, et un autre après le deuxième choix de terrain. Une demande a été envoyée pour l’installation deuxième compteur pour mettre en marche l’éclairage.

 

El Watan 07/04/2015 Par Fodil S.

 

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 26.02.2017 16:02
    Non Hasene. C'est une petite bouteille ronde, qu'ils ont intégré à la place de la roue de secours de ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 26.02.2017 15:48
    Salut cousin. Y a t il toujours besoin d'une grosse ( longue) bouteille de gaz sur le toit de la ...

    Lire la suite...

     
  • "Etes-vous musulman?" Un des fils de Mohamed Ali retenu à l'aéroport
    Foughali Foughali 26.02.2017 15:32
    Salut saladin Sans vouloir te vexer.... Si tu te souviens de ton séjour aux USA, tu devrais te rapeller ...

    Lire la suite...

     
  • "Etes-vous musulman?" Un des fils de Mohamed Ali retenu à l'aéroport
    saladin saladin 26.02.2017 07:18
    Une discrimination flagrante de la part de Trump et consorts. Il ne faut surtout pas que les ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 16:00
    C'est exact, leur pommes sont des produits chimiques, je ne acheter pas, jamais, je préfère ces petits ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 15:56
    Ils, les français, ont caché 900 oreilles des citoyens algériens??? Et bien, on pourrais faire un ...

    Lire la suite...

     
  • Satyrisme, féminisme narquois et impuissance marquée
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 15:42
    It is a man's world, it is a man's world, But it would be nothing, nothing, without a woman or a ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 25.02.2017 08:18
    Je partage entièrement ton humble avis. Mais pour s’attendre des " décideurs " à forcer la main ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:07
    Il fait virer le directeur de la chaîne et le directeur des programmes ..., Mais pas les lampistes ( ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:05
    Salut saladin Nos importateurs ne sont même pas capable d'acheter des produits de qualité En effet, les ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 14:57
    Salut saladin Suite à cette fameuse pétition, il me semble que les autorités françaises avaient ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2017 13:59
    Un message de nos lecteurs: ça fait déjà une année que tu nous a quitté père, et en cette circonstance ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 23.02.2017 15:31
    salut Foughali, Oui certainement, certains ont trouvé leur aubaine, dans l’importation de la pomme des ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2017 14:09
    Salut cousin. En effet, moi je roule avec le GPL depuis environs deux années, et je le trouve ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:57
    C'est une excellente idée En effet, le gaz est moins polluant que le diesel.... Par contre, c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:04
    Salut saladin Pas entendu parler de pomme des alpes vendues en Algérie. Tant qu'à faire ..... Mieux vaut ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 21:41
    Canal Algérie a invité, dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie » du mardi 21 février, Ferial ...

    Lire la suite...