Façade maritime de Jijel Le littoral de Bordj Echetti menacé par des enrochements

Le coup de grâce» est en préparation. Ce n’est pas le titre d’un film mais le dernier acte que subira la ville de Jijel qui souffre déjà du fait qu’une bonne partie de sa façade maritime soit obstruée à toute pénétration visuelle en direction de la mer.
Le comble pour une ville plus que doublement millénaire, qui de tout temps a le regard porté vers la mer ! Tout a commencé avec la dégradation des aménagements et l’affaissement d’une partie de l’esplanade du front de mer de la ville de Jijel, que les puristes désigneront de littoral de Bordj Echetti qui longe le boulevard Hocine Rouibah alors que d’autres demeurent attachés à l’appellation de Beaumarchais.
Certes, une réaction était attendue et souhaitée, mais d’aucuns pensaient que des aménagements plus modernes et mieux mis en œuvre seront proposés pour permettre aux citoyens et aux milliers de visiteurs de profiter de ce lieu pittoresque chargé d’histoire et de souvenirs, qui court sur un millier de mètres.


La proposition du bureau d’études est tombée telle une massue sur les esprits des gens qui n’arrivent pas à comprendre comment on ne peut faire le distinguo entre des aménagements et une protection.
Pourquoi protection? Et quel type de protection! Il a suffit qu’une image de synthèse de la solution proposée soit mise en ligne pour que la déception jaillisse instantanément du for intérieur des amoureux de la nature. A la place de la beauté du site, de la bande rocheuse en saillie de grès numidien, il est proposé une agression en ordre avec des enrochements qui offriront un visage hideux, bien loin de refléter l’une des caractéristiques fondamentale du littoral de la ville.
De quoi s’agit-il en fait? L’esplanade du front de mer nord de la ville qui part de la limite de la base navale à l’Est jusqu’à l’hôtel Nassim à l’Ouest, a enregistré des dégradations et des affaissements qui rendent risquée son exploitation particulièrement durant la saison estivale.

Des aménagements non conformes
Le plus profane des citoyens, aurait certainement conclu que les aménagements réalisés, il y a deux décennies, n’ont pas été faits selon les règles de l’art particulièrement pour ce qui est des assises des fondations ayant pourtant sous le sol un socle de grés et qui ne demandaient que des forages pour mettre en œuvre les fondations d’où sortiront des pilotis pour soutenir la plate-forme tout en préservant le site naturel.
La dégradation des escaliers permettant d’atteindre le rivage quelques mètres en contrebas est exclusivement due à des défauts d’exécution, ces derniers n’ayant aucune structure sur laquelle s’appuyer.
Etonnant ! Quant à la plate-forme avec un porte-à-faux, construite sur un remblai, avec une mauvaise protection des aciers à l’origine de l’éclatement du béton d’enrobage et une ceinture externe non solidaire aux poutres, les dégradations et les affaissements qu’elle a subi ne sont aucunement une conséquence des assauts de la mer et l’affirmer serait une pure affabulation! Au lieu d’affaissement de la plate-forme, l’œil attentif diagnostiquera aisément l’origine de cette catastrophe.
Il s’agit d’un filet d’eau chargée d’eaux usées qui coule toujours sous cette partie. Il est étonnant que personne n’ait mentionné ce fil d’eau destructeur! Ce rivage était par ailleurs connu pour de nombreuses sources d’eau comme Aïn Echaara et Aïn Cherk, qui se jettent toujours dans la mer. Les enduits sur la maçonnerie d’Essour, le pan de la muraille qui partait jusqu’à Bordj Echetti, bien que se trouvant à seulement quelques mètres du rivage et datant de plusieurs siècles, sont à certains endroit, particulièrement dans la partie supérieure, encore bien conservés
C’est dire qu’il ne s’agit là nullement d’un rivage en danger mais bien d’aménagements à rectifier et à moderniser. Autoriser une telle réalisation sur un rivage protégée naturellement, dont la route se trouve à une dizaine de mètres au dessus du niveau de l’eau, serait tout simplement jeter des dizaines millions de dinars à la mer pour un résultat des plus décevants! Le maintien de cette monstruosité représentera assurément la pire dégradation de la ville de Jijel.odejjijel.org
El Watan 27/04/2015 Par Fodil S.

Commentaires   

NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 28-04-2015 15:58
Il n'y a plus de doute ! Il existe bel et bien une volonté de sabotage caractérisée et intentionnelle à l'effet de saccager le patrimoine culturel, historique, touristique, architectural et archéologique de la ville et aussi de la région !

Comment peut-on faire preuve d'autant d'aveuglement devant l'évidence et la logique des choses ?

Non, non, non ! Ces gens savent ce qu'ils font parce qu'investis d'une mission ! Celle de tout ruiner de la ville de Jijel et de son environnement !

Ce n'est pas n'importe qui se trouvant au seuil de la décision !

Et si tel n'est pas le cas, qu'on nous le prouve en agissant de manière logique et conventionnelle et non s'adonner à pareilles oeuvres de destructions programmées et irrémédiables dans la majorité des cas !
Signaler un abus
El khettabi
# El khettabi 28-04-2015 15:50
Bonjour Mohammed
Est ce que tu vois toujours Mr chaabani a sidi Abdelaziz ?
Seddik Merabet
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 28-04-2015 16:16
Bonsoir Seddik
Mais oui, on se partage de temps à autre une discussion autour d'un petit café !
Il était votre enseignant n'est ce pas ?
C'est l'un des plus anciens de la wilaya !
Signaler un abus
El khettabi
# El khettabi 28-04-2015 15:47
Bonjour
Pourquoi ne pas faire une pétition contre le massacre de la façade de beau marchais et la transmettre à qui de droit?
Signaler un abus
Benifoughales Selma
# Benifoughales Selma 27-04-2015 15:44
SOS MENACE SUR LE RIVAGE DE BORDJ ECHETTI
LA BEAUTE DU SITE ET LA MONSTRUOSITE PROGRAMMEE
TOUS UNIS POUR REJETER CE PROJET DESTRUCTEUR
OUI POUR DES AMENAGEMENTS, NON AUX ENROCHEMENTS!
Riad Hadji



C'est pas un site protégé mais ce n'est pas aussi un site menacé par la mer pour justifier des enrochements à coup de dizaines de millions de dinars. Le site est naturellement protégée par les saillies rocheuses de grés numidien. Il fallait seulement revoir l'aménagement de l'esplanade qui menace ruine.
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 30-04-2015 09:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Cavallo :
SOS MENACE SUR LE RIVAGE DE BORDJ ECHETTI
LA BEAUTE DU SITE ET LA MONSTRUOSITE PROGRAMMEE
TOUS UNIS POUR REJETER CE PROJET DESTRUCTEUR
OUI POUR DES AMENAGEMENTS, NON AUX ENROCHEMENTS!
Riad Hadji



C'est pas un site protégé mais ce n'est pas aussi un site menacé par la mer pour justifier des enrochements à coup de dizaines de millions de dinars. Le site est naturellement protégée par les saillies rocheuses de grés numidien. Il fallait seulement revoir l'aménagement de l'esplanade qui menace ruine.


JE SUIS AVEC TOUS CEUX QUI VEULENT INITIER QUELQUE CHOSE EN CE SENS.

HALTE AU MASSACRE !
Signaler un abus
Chevalier
# Chevalier 27-04-2015 13:57
Nos amis ont été choqués de cette monstruosité !
Il avait raison de dire un lecteur; pour que l'horreur soit complète,imaginez des baraques métalliques, des vendeurs à la sauvette et j'en passe.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'était hier à la sortie EST d'El-Aouana au lieu dit: "Etourna da ballout"...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 17:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628064122866322.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    Igel Igel 28.06.2017 16:59
    La magie de la nature. Elle nous rassemble. Des concombres Bio. C'est un bon départ. A la prochaine idée ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Nettoyage de la plage Zaway.
    Igel Igel 28.06.2017 16:51
    Il m'a toujours semblé que cette plage était interdite à la baignade en raison des dépôts de produits ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    Igel Igel 28.06.2017 16:43
    On peut se poser quelques questions simples. Qu'est-ce une ville? En y répondant objectivement on ...

    Lire la suite...

     
  • Un petit tour en ville...
    Igel Igel 28.06.2017 16:36
    Une vidéo qui dépeint par l'image et le son la profonde morosité couvre de ses ailes cette ville ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    dzira dzira 28.06.2017 15:39
    Y'a pas de justice.le walou fait ce qu il veut avec la complicité de l APW et le désengagement des ...

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    yasmine yasmine 28.06.2017 09:38
    Malheureusement les paltanes de la rue Vivone actuellement 1er Novembre , se meurent dans l'indifférence ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 05:47
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628071128180638.png

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: Quelle horreur...
    Foughali Foughali 27.06.2017 22:51
    Salut igel Serais tu jaloux ? Tu peux te joindre à nous....tu es le bienvenu ! Je suis à Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:11
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511432380.png

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:10
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511197226.png

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:07
    Merci Mohamed pour la publication de cet ancien texte qui nous remonte à l'époque du calme et de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:06
    ls ont fini dans le bois de chauffage des Hammams et les gros tronçons, dans la fabrication des ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:05
    Le chauffeur ne connaissait pas le Levier d'Archimède... C'est pour ça qu'il avait réparti n'importe ...

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251617223.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251261535.png

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    Igel Igel 27.06.2017 14:45
    Le bilan est catastrophique. Un docteur à la vue des résultats de l'analyse du malade Jijel ne saurait ...

    Lire la suite...