Philippe Hensmans (Amnesty): "L'Arabie saoudite, c'est un Daesh légal"

Ami encombrant de l’Occident, l’Arabie Saoudite est un client bien avant d’être un allié. Et pour faire affaire avec cette puissance pétrolière, "il faut parfois se pincer le nez", résume Philippe Hensmans, directeur belge d’Amnesty International. Selon lui, la politique Wallonne de vente d'armes est trop frileuse et le gouvernement régional devrait, comme le veulent les traités, s'assurer que les armes belges ne se retrouvent pas entre les mains de pays qui ne respectent pas les droits humains.  400 millions ou 3,4 milliards?

Le représentant belge d’Amnesty définit l’Arabie Saoudite comme "un Daesh légal qui décapite sur les places publiques en toute légalité." Au ministre-président wallon Paul Magnette qui évoque la permission accordée par l’Union européenne de vendre des armes à l’Arabie et le rôle minime des entreprises wallonnes dans ce marché, Philippe Hensmans sort ses arguments:

" Nous avons rencontré le cabinet de Paul Magnette pour lui expliquer notre position. C’est vrai que la France est un acteur bien plus important. C’est elle qui, en 2012, a monté un contrat avec l’Arabie Saoudite pour armer les Libyens. " En revanche, Amnesty n’est pas d’accord avec les chiffres avancés par le ministre-président wallon. En 2014, explique Philippe Hensmans, les ventes d’armes de la Belgique à l’Arabie saoudite ne portaient pas sur un montant de 400 millions, mais probablement de 3,4 milliards: "Cockerill, à Seraing, fournit des tourelles de tank au Canada qui les place sur des chars complets vendus ensuite à l’Arabie saoudite. J’ai dit au cabinet Magnette qu’on ne peut être sûr que les armes vendues aux Saoudiens ne se retrouveront pas chez les combattants sunnites du Yémen. Le jour où l’Arabie décidera d’y envoyer des chars, nos armes seront là-bas."

"De la légèreté dans la mise en œuvre le décret wallon"

Pour Amnesty, il existe un décret wallon assez contraignant sur les ventes d’armes. Un décret qui fait obligation à la Wallonie de savoir qui sera l’utilisateur final des armes vendues. "On avait fourni des armes au régime Kadhafi, mais où sont passées les armes livrées à la Libye en 2009? Elles sont notamment entre les mains de l’AQMI (ndlr: Al-Qaïda au Maghreb islamique) au Mali et dans la région du Sahel. On retrouve des FN 2000 au sein des milices du Hamas à Gaza. Il y a de la légèreté dans la manière de mettre en œuvre le décret wallon."

Cette politique va un jour 'nous tomber dessus'

Une région peut-elle, pour autant, faire une croix sur un montant de 3,4 milliards de contrat en période de crise? Le représentant d’Amnesty relativise les choses : "On parle de 10 000 emplois en cause, mais c’est en comptant les emplois direct et indirects. Le rôle du politique est d’anticiper et de réaliser que cette politique va un jour 'nous tomber dessus'."

Pour Philippe Hensmans, la solution serait la mise en œuvre d’un embargo. "C’est ce que dit le traité. Ces armes ne peuvent participer à des crimes de guerre. Aujourd’hui rien ne nous garantit que ce ne sera pas le cas. Déjà la Suède a décidé d’interrompre toute coopération militaire avec l’Arabie Saoudite et le ministre de l’Economie allemand menace de faire de même."

Un allié aux mains sales

Pour dénoncer "la répression massive et les exécutions massives de l’Arabie", Philippe Hensmans ne manque pas d'exemples. Le premier est celui d'Ali Mohammed al-Nimr, le neveux du leader chiite exécuté ce weekend: "Il avait moins de 18 ans lors de son arrestation. Il a sans doute avoué des crimes sous la torture et est condamné à être crucifié et décapité. Et c’est à ce gens qu’on fournit des armes, notamment pour la police saoudienne. "

Un autre exemple, plus médiatisé, est celui du blogueur Raef Badaoui condamné à 1000 coups de fouet pour apostasie et insulte à l’islam. La pression publique a permis, à ce jour, de limiter la sentence à 50 coups de bâton. Le directeur belge d’Amnesty y voit une illustration de la loi antiterroriste de 2014 qui dit permet à l’Arabie de condamner tout défenseur des droits humains: " Tous les rassemblements publics sont interdits depuis 2011. On risque la torture, voire l’exécution."

Utiliser les relations diplomatiques plutôt que de les rompre

Pour le représentant belge d’Amnesty, rompre toute relation diplomatique avec l’Arabie Saoudite, ne serait pas la meilleure solution : "La vraie question au niveau européen est de mettre le cas de l’Arabie saoudite sur la table et de voir, avec les Américains, s’il est normal qu’ils fournissent pour 4 milliards de dollars de bombes qui vont servir à bombarder le Yémen."

L’autre question est de savoir si la Belgique dispose d'un réel pouvoir d’influence sur l’Arabie Saoudite. "Si, comme on l’entend, nous n’avons aucun poids, alors n’ayons pas peur de dire les choses comme elles sont."

Le principal regret de l’ONG est la frilosité de l’Europe dans ce débat: "L’Union européenne soutenait au départ une résolution qui aurait empêché l’Arabie saoudite d’être nommée à la tête d’une commission consultative du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies. La résolution a été retirée pour ne pas choquer l’Arabie. Ce n’est pas grave, mais on a permis à un pays qui ne respecte rien de tous les traités relatifs aux droits humains de présider une commission consultative. C’est un manque de courage."

http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_philippe-hensmans-amnesty-l-arabie-saoudite-c-est-un-daesh-legal?id=9177485&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=fb_share

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 08-01-2016 12:11
c'est la definition la plus correct pour cet famille royal criminel! mais, comme ils apportent beaucoup de fric pour les marchandes d'armes, who cares??
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 21.06.2017 21:16
    Quarantième jour du décès de ALLOUTI Samir. Nous rendons hommage à la famille ALLOUTI de la plage ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    nostalgie nostalgie 21.06.2017 03:13
    bien heureux ceux qui ont pu vivre cette époque..... parfois Dieu fait bien les choses de la vie

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    fakir fakir 20.06.2017 12:35
    Que dieu et la nature nous pardonnent que est ce qu'on a fait de ce paradis?

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 19.06.2017 11:06
    Sous d'autres latitudes, les responsables devront tôt ou tard comparaître pour fautes graves ...

    Lire la suite...

     
  • Syrie : combats inédits entre troupes du régime et alliance soutenue par Washington
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 23:37
    Une première dans le conflit en Syrie. Les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Foughali Foughali 18.06.2017 20:31
    Salut Igel. Je vois que tu connais tes classiques ...en citant "the murphy's law".... Il est vrai que ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 19:07
    CONDOLÉANCES. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon ami et voisin de longue ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 18.06.2017 18:54
    Un échangeur qui continuera à faire parler de lui. A moins de le repenser(c'est là que nos compétences ...

    Lire la suite...

     
  • La mer est devenue verdâtre
    Ben@dem Ben@dem 18.06.2017 18:14
    Bonjour les dégâts, bye bye le tourisme et bye bye la nature chez nous. saha ftourkoum & saha ...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire...« Soyez prudents sur la route »
    Foughali Foughali 18.06.2017 15:24
    Salut Mohamed La situation n'a jamais été normale sur les routes algériennes Je me souviens de mes ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    Foughali Foughali 18.06.2017 14:41
    Salut nostalgie On ne pourra plus retrouver une telle situation ni un tel calme Les raisons sont liées ...

    Lire la suite...

     
  • Les lettres du général de Saint Arnaud
    Igel Igel 18.06.2017 14:15
    A quoi cela sert-il de s'attarder sur un monstre connu et reconnu (cf Victor Hugo). Il parle d'une ...

    Lire la suite...

     
  • Université de Jijel Mohamed-Seddik Benyahia revisité
    Igel Igel 18.06.2017 13:46
    Faudrait-il comprendre que ce grand nom est cet esprit brillant au destin tragique, victime de son ...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire...« Soyez prudents sur la route »
    Igel Igel 18.06.2017 13:22
    Belle comparaison. En plus d'une mentalité médiévale et le chaos est chez lui. Une solution serait ...

    Lire la suite...

     
  • Combat de rue à Jijel...
    Foughali Foughali 18.06.2017 08:10
    Salut Christine Of course, il n y a pas intérêt à mettre ma parole en doute ! Ceci dit, il ne faut ...

    Lire la suite...

     
  • GRAVE ACCIDENT SUR LA CORNICHE.
    MedSouilah MedSouilah 17.06.2017 23:08
    Un autre drame cet après midi, sur la route de contournement de Kissir...

    Lire la suite...

     
  • Les Aftis. Déversement d'égout à ciel ouvert sur la plage
    abdelah abdelah 17.06.2017 15:33
    c normal a jijel c la ville des égouts alle voir a bourmel des piscines noirrrrr des odeur rien a dir ...

    Lire la suite...