FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

FIER D’ÊTRE ALGÉRIEN ! Terrorisme & guerre: Les préalables de Lamamra

Être Algérien est un état d’esprit ! C’est être fier de faire partie des pays qui refusent le terrorisme et autres guerres préventives. Être Algérien c’est refuser l’impérialisme pour des prétextes bidons. En somme, tout défenseur des libertés et souverainetés des Nations doit se sentir Algérien. #JeSuisAlgérien ! Allain Jules. Posted on avr 2, 2015 @ 11:33

Quelle est donc la position officielle de l’Algérie à l’égard de la création de la «force arabe commune» qui fait couler tant d’encre et de salive ?

Le ministre des affaires étrangères, M. Lamamra vient de la décrypter pour ceux qui veulent saisir la subtilité de la position algérienne lors de son passage aujourd’hui sur les ondes de la radio Algérie internationale.

«(…) ce sera un instrument de lutte contre le terrorisme, semblable à la Capacité Africaine de Réponse Immédiate aux Crises (CARIC) instituée au niveau de l’Union africaine. Cette force commune n’a absolument rien à voir avec les développements que connaît le Yémen, la Libye ou d’autres pays arabes qui plongent dans l’instabilité», a expliqué Lamamra.

En clair et en décodé, l’Algérie ne cautionnera jamais une force armée arabe qui irait faire la guerre dans un pays membre en proie à une instabilité.

Du coup, l’Algérie s’inscrit implicitement en faux contre l’opération «Tempête de fermeté» que mène l’Arabie Saoudite avec neuf autres nations arabes contre les houthis au Yémen.

Cette mise au point a le mérite d’être claire s’agissant des desseins que voudraient imprimer l’Égypte et l’Arabie Saoudite à une force arabe commune qui vient d’être créée au terme du sommet de Charm Cheikh.

Pour Lamamra, cette force ne saurait servir à d’autres fins que celle de lutter contre le terrorisme.

Une force oui, mais d’ingérence

Pour autant, les parrains de cette force ne l’entendent pas de cette oreille et le MAE algérien est loin de l’ignorer. C’est pourquoi il a pris le soin de préciser que l’Algérie «œuvre à rendre cette proposition «plus réaliste».

«Plus réaliste», c’est dire qu’aux yeux, du ministre algérien, envoyer cette force dans un pays arabe pour faire la guerre s’apparenterait à une ingérence dans ses affaires internes. Une perspective non envisageable pour l’Algérie qui en fait un principe doctrinaire.

Le MAE a tenu à lever toute équivoque en affirmant que «ce projet d’une force commune doit être totalement « séparé de la conjoncture dans les pays arabes». Dixit donc la tension au Yémen, en Libye et en Syrie.

Qui est terroriste ?

Et à Lamara d’ajouter : «Il faudra le faire, si on veut avoir une compréhension dépouillée des interprétations malheureusement très abondantes en ce moment, notamment dans les médias».

Mais faut-il pour autant que les arabes s’entendent sur la définition même du terrorisme. Il est un fait que ce terme est perçu différemment selon qu’on est en Algérie ou en Egypte.

Pour le président Al-Sissi le mouvement des Frères musulmans et le Hamas palestinien sont des mouvements terroristes. Une position que ne partagent pas du tout l’Algérie et le Qatar par exemple pour qui il s’agit de résistances.

De même que le régime de Bachar al-Assad est perçu comme tel par les monarchies du Golfe mais pas spécialement par l’Algérie voire même l’Egypte.

C’est dire qu’une vérité en Algérie est peut être une erreur ailleurs et vice versa.

Il y a incontestablement un problème conceptuel à régler avant de mettre en ordre de bataille une force aussi faiblement soutenue. Et en l’espèce, le chef de la diplomatie algérienne a le mérite de poser des préalables.

http://allainjules.com/2015/04/02/fier-detre-algerien-terrorisme-guerre-les-prealables-de-lamamra/
 

Commentaires   

jijel.jijel
# jijel.jijel 03-04-2015 12:00
A lire une analyse de Fatema Mohamed parue aujourd'hui sur Media Line.
Noter que, selon Fatema rapporte cette déclaration de Mahmoud Zahar un des Leaders du Hamas:
“What is happening right now is best for Hamas movement on all political levels,” Al-Zahar said. “We need to be on their side too in order to gain more friends in the region, especially with Egypt. This is why we released our opinion recently about Yemen when we said that we are with the legitimate government in Yemen.”
Traduction: "ce qui se passe actuellement est ce qu'il y a de mieux pour Hamas à tous les niveaux politiques. Nous avons besoin d'être à leur côtés pour gagner plus d'amis dans la région, spécialement avec l'Egypte. C'est pour cela que nous avons émis récemment notre avis à propos du Yemen lorsque nous déclarions que nous nous sommes avec le gouvernement légitime du Yemen."

Mais lisez plutôt:
Hamas attempting to split loyalty between regional rivals Iran, Saudi Arabia
By FATEMA MOHAMED/THE MEDIA LINE \ 03/04/2015 06:45

Hamas is attempting to divide its loyalty between the rival regional powers, Iran and Saudi Arabia.

Hamas sides with Iran against the US on negotiations over Iran’s nuclear program, but sides with Saudi Arabia against Iran on the Shi’ite Houthi attempts to take over Yemen.

“An agreement [on Iran’s nuclear program] would be in Hamas’s favor, since Hamas [already] has strong ties with Iran, and this agreement would improve its relationship with Americans,” Mahmoud al-Zahar, a senior Hamas official in the Gaza Strip told The Media Line.

Yet when it comes to the situation in Yemen, Hamas has declared publicly that they support the Saudi-led coalition, which is Sunni, against the Shi'ite Houthi rebel militias which have tried to take over the country.

“What is happening right now is best for Hamas movement on all political levels,” Al-Zahar said. “We need to be on their side too in order to gain more friends in the region, especially with Egypt. This is why we released our opinion recently about Yemen when we said that we are with the legitimate government in Yemen.”

Hamas is tied to the Muslim Brotherhood in Egypt, and under former Egyptian President Mohamed Morsi, ties with Egypt were close. But since new Egyptian President Abdel Fattah al-Sisi took power, ties have soured. Sisi recently declared Hamas a terrorist organization, and has sealed off hundreds of tunnels that ran underground from Egypt into the Gaza Strip. Hamas taxed the goods coming through these tunnels, and Egypt’s crackdown has deprived Hamas of a much-needed source of revenue.

Mukhaimar Abu Saada, a professor of political science at Al-Azhar University in Gaza, explained that Hamas, which is Sunni, wishes to improve its relationship with Saudi Arabia and therefore is voicing tacit support for the country’s actions in Yemen.

"Saudi Arabia leads the alliance in the region, containing many of the parties that enjoy a good relationship with Hamas - Turkey and Qatar - and Saudi Arabia may be the gateway to improving Hamas's relationship with Egypt,” he said.

These countries are reassessing their position toward Hamas, he said, because they have learned that the alternative to Hamas is groups such as al-Qaida and Islamic State.

It appears, therefore, that Hamas is keen to move closer to Saudi Arabia and are willing to distance itself from Iran in order to do so.

Mousa Abumarzoq, a member of the political bureau of Hamas said recently that “the Hamas movement is concerned with good and stable relations with Saudi Arabia." Marzouq also revealed that the head of Hamas’s Political Bureau, Khaled Meshaal, will be visiting Saudi Arabia though he did not specify when.

Until now, Hamas has been closely allied with Iran, which has also provided most of the funding for the organization which has controlled Gaza since 2007. Talal Okal, a political writer at the al-Ayyam newspaper based in Ramallah, says that “Hamas wants to withdraw from the Iranian camp and head toward the Sunni Arab coalition, led by Saudi Arabia, out of its isolation.”

Okal said that Hamas sees the move toward Saudi Arabia as a way to reduce the isolation they have been feeling in recent years from Arab and international states alike.

“For the last two years Hamas has paid the price for being close to Iran,” Okal told The Media Line. “It was treated as its agent in the Middle East and especially in Palestine, as Hezbollah was seen in Lebanon.”

According to Okal, Saudi Arabia and Turkey are attempting to derail Iranian success in the nuclear negotiations and to undermine the country’s wider influence by intervening in Yemen. He added that their claims to be defending the legitimate government of Yemen “could only be believed by the naive.”

Now, with the nuclear talks continuing, the Sunni coalition – particularly those countries in the Gulf – fear that the USA is about to ditch its long-standing allies in order to appease their common foe, Iran, at the very moment that the Shi'ite state is on the offensive across the region.

A joint effort to contain Iran and its proxies after the 1979 Islamic Revolution was the key reason for the economic, political and military ties that were forged in recent decades by the US and its allies in the Gulf. These ties have been under strain since the thawing of relations between Washington and Tehran, following the election of Iranian President Hassan Rouhani in 2013.

“We’ll not raise this issue right now but the US is behaving with double standards that are in these negotiations by the attempts to control Iran’s nuclear program while Israel's nuclear program, which risks security and peace in the region, is not held accountable,” an official in the Palestinian Authority, who asked to remain anonymous told The Media Line.

“On the one hand the US is supporting Saudi Arabia against Iranian expansionism in the Gulf,” he said. “On the other hand in Iraq’s war against Islamic State the US has in fact become a partner with Iran, which maintains brutal Shi'ite militias.”
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 03-04-2015 18:15
wish a blessed friday, you know in politics there are no loyalitites, there are only interests, today i might be with you and next week or even tomorrow i might see it fit to take a distance or maybe even turn against my allie of yesterday, and the same goes for hamas, in politics nothing is stable or fixed.
Signaler un abus
abdelkader
# abdelkader 03-04-2015 11:55
les algériens peuvent être très fiers d'êtres algériens, surtout quand on voit ce qui se passent ailleurs, il y aura toujours des jaloux, des haineux, des aveugles, des néo-harki de la plume ou même des gens hypocrites qui mélangeront vérité et mensonges sans foi ni loi ou sans scrupule pour leur intérêt, ou même je pense également que certains sont élevés dans la haine.
mais l'Algérie restera toujours debout inchallah.
celui qui ne se remémore pas les chouhadas n'est pas algerien.
Signaler un abus
Chevalier
# Chevalier 03-04-2015 10:38
Souvenez vous….
Lors d’une réunion des membres de la Ligue arabe fervrier 2012, tenue en Egypte, dont l’ordre du jour était la fermeture des représentations diplomatiques syriennes dans les pays dits arabes, le ministre qatari des Affaires étrangères s’en est pris avec une rare violence à l’Algérie qu’il accuse de soutien au régime de Bachar Al Assad. Le ministre qatari a menacé l’Algérie de représailles.
Selon ces informations, c’est lorsque le ministre qatari avait demandé des explications sur le refus de l’Algérie de fermer l’ambassade syrien à Alger que l’altercation s’est produite entre les deux hommes. « Le ministre qatari a demandé des explications, en usant d’un langage peu diplomatique, sur le refus de l’Algérie de renvoyer l’ambassadeur syrien en Algérie », précise ces sources.
De son coté, l’ambassadeur d’Algérie en Égypte a évoqué « l’ingérence dans les affaires internes d’un pays ami et frère ». Ceci dit, le représentant de l’Algérie s’est contenté juste de rappeler que l’Algérie et le Qatar sont des pays amis et frère (sic). Réagissant à ces propos, le ministre qatari a menacé l’ambassadeur en une phrase lourde de sens. « Votre tour viendra ! »
Et les contraintes entre le qatar et l arabie seoudite dont les effets allaient a la rupture des relations entre les 2 pays !Aucun pays,meme les etats unis n ont pu reconcilier les 2 pays.Il a fallu les pleurnichements du qatar et al saoud,dont les emirs ont fait des allers retours incessants vers alger pour les reconcilier.Et la reconciliation fut a ryad sous l egide de l agerie!
En finalite ,faut pas BAVER ET GESTICULER TROP devant l algerie!Dans ses habitudes notre pays ne reagit pas a chaud et laisse passer le temps jusqu au moment opportun!!!!!!
emc2
Signaler un abus
fly1
# fly1 03-04-2015 11:24
Et de cette guerre Yéménite,l'Algérie (de part sa position), sera le seul vainqueur (moral et politique) ,sans y participer.
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 03-04-2015 18:22
wow,the qataris got the guts to threaten algeria with sanctions???? what kind of punishment would they apply?? maybe they would send scheikha mousa-banane-to alger on a shopping spree for free????funny ideas, they got, those qataris!
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 02-04-2015 23:50
Sur l'autre sujet traitant du Yemen, il y a eu des échanges entre Igilgili, Fly et moi-même sur la position du Hamas (implicite des dirigeants et explicite du mejliss choura).
On a parlé bien sur de "légitimité politique" mais voila les partis islamistes algériens qui parlent de légitimité politique et parmi eux des partis algériens.
Ainsi:
Le dirigeant du MSP (Ex Hamas), Farouk Tifour, chargé des affaires politiques et économiques affiche un soutien à la coalition arabe contre le Yémen. Pour ce dirigeant islamiste, cette intervention militaire «est nécessaire pour assurer la stabilité et l’unité de ce pays, et le prémunir des contre-révolutions». Il se félicite de ce «sursaut arabe» pour protéger la légitimité.
De même, Anouar Malek connu par ailleurs pour ses prises de position en faveur des islamistes du FIS, prévient que «cette décision de l’Algérie de s’opposer au consensus arabe aura des conséquences néfastes sur la place de l’Algérie sur les scènes arabe et internationale». Réagissant à la déclaration de Ramatane Lamamra sur l’intervention militaire lancée contre le Yémen, Anouar Malek se permet de lancer : «Dire que l’armée algérienne ne combat qu’à l’intérieur de ses frontières et que les Houthis doivent être partie prenante du dialogue politique au Yémen va à l’encontre du principe qui a toujours guidé l’Etat algérien, qui est d’appuyer la légitimité dans tous les pays.»

Légitimité, Légitimité!! Les mêmes termes que le Hamas palestinien pour appuyer l'opération militaire saoudie pour rétablir la "légitimité" de Hadi le valet des saoudiens.

La position algérienne est très claire, elle ne soutient pas l'opération militaire et prone pour un dialogue politique des parties yéménites en conflit y compris les houthis.
Signaler un abus
Chevalier
# Chevalier 02-04-2015 20:05
les marocains de l'étranger sont surveillés comme des troupeaux de moutons par les ambassades marocaines et les terroristes marocains qui y travaillent comme faux agents diplomatiques.
Signaler un abus
abdelkader
# abdelkader 03-04-2015 12:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Chevalier :
les marocains de l'étranger sont surveillés comme des troupeaux de moutons par les ambassades marocaines et les terroristes marocains qui y travaillent comme faux agents diplomatiques.

les sujets marocains est un peuple sans honneur, haineux et perfide a l'image de leur (moulahoum) roi 6, qui ne mérite pas le nom noble de sidna Mohamed (S B sur lui). les marocains aliénés qui tueraient père et mère pour le roi.
le Maroc au service du sionisme des la fausse indépendance en 1956, le Mossad israélien a pris ses aisés au Maroc, la monarchie illégitime marocaine a même vendue le moitié de ses juifs a l'entité sioniste contre les espèces sonnantes versés en suisse depuis le Mossad est devenu le conseiller en sécurité de la monarchie pour briser toutes tentatives d'évolution sociale, le Maroc reçois régulièrement le gratin israélien, sous le joug implacable des sionistes, dernier exemple de cette complicité l'union des étudiants juifs de France, qui ne se réunit jamais sans drapeau sioniste, qui défend l'état sioniste contre vent marées, organise des congrès sionistes a Marrakech nul doute que les forces de sécurité de la monarchie marocaine sauront protéger, ces jeunes pousses sionistes il ne faut pas qu'il leur arrive malheur.
le conseiller sioniste notoire du makhzen maroki André Azoulay, toujours silencieux et dans l'ombre, restait en retrait derrière le roi glaoui 6, mais les observateur les plus lucides perdurent d'emblée qu'il soutenait le roi 6, et sa zmala comme la corde soutient le pendu.
el marhoum le président houari Boumediene au lieu d'aider Kadhafi a renverser le roi Idriss de Libye, il aurait aider Benbarka a renverser le mécréant Hassan dos.
je vous s'assure que venant la trahison, l'hypocrisie, la jalousie, la lâcheté de la part de cette monarchie sionisée jusqu'a la moelle rien ne m'étonnerai, combien ils ont été décrit dans le st coran, turpitude, perversité, sadisme, hypocrisie et j'en passe, seul Allah peut les neutraliser et j'espère très bientôt inchallah.
cordialement.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 02-04-2015 20:02
«Dossiers tabous»
Les Belges considèrent les services secrets marocains comme une menace pour leur sécurité.
Le Makhzen a infiltré de nombreuses institutions en Belgique. D. R.
Dans une émission diffusée par la chaîne privée de télévision belge RTL-TVI «Dossiers tabous» – qui a eu une audience appréciable avec 636 362 téléspectateurs dont une part de marché de 33,3% chez les 18-54 ans – le journaliste animateur Jean-Claude Delfosse a sondé la communauté marocaine pour recueillir ses impressions sur la question de l’intégration. Il a, au passage, dévoilé le rôle du Makhzen qui exerce un véritable pouvoir occulte sur cette communauté. Cela explique, selon lui, «pourquoi certains Belgo-Marocains restent sous la coupe de leur pays d’origine». Si l’intégration de la communauté d’origine marocaine dans la société belge est un grand échec, il en impute la responsabilité, qu’il dénonce d’ailleurs, à l’ambassade du Maroc à Bruxelles. En fait, les observateurs avertis de la question vont plus loin dans leur constat. Ils estiment que le Maroc instrumentalise sa communauté pour menacer l’Europe. Ils en veulent pour preuve le fait qu’en 2009, déjà, les autorités belges avaient procédé à l’expulsion de deux agents de renseignement marocains qui agissaient sous couverture diplomatique au consulat du Maroc à Bruxelles. Ils ont été accusés de mener des activités non conformes à leur statut. Selon les mêmes observateurs, les consulats marocains emploient des agents de la DGED qui sont chargés d’exploiter le sentiment religieux dans la communauté marocaine pour y renforcer le pouvoir du Makhzen et asseoir un contrôle serré de cette communauté à partir du Maroc. L’animateur de l’émission a rappelé que «tous les Marocains sont sujets du roi, lui-même commandeur des croyants et descendant du Prophète et leur législation leur interdit de renoncer à leur nationalité marocaine». C’est à travers ce que l’on appelle l’islam des ambassades que le régime marocain assure sa mainmise sur sa population installée en Belgique. L’attachement des Marocains en Belgique à leur religion est utilisé par le Makhzen pour renforcer le réseau de renseignement au sein de cette communauté. Le but recherché est de faire pression, voire exercer un chantage contre les pays européens en vue de leur imposer un soutien aux thèses expansionnistes du Maroc sur le Sahara Occidental, expliquent les observateurs. Ils rappellent qu’une grande partie de l’opinion publique espagnole soupçonne les services secrets marocains d’être derrière l’attentat contre la gare de Madrid le 11 mars 2004. Le mobile de cet attentat, qui avait eu lieu quatre jours avant le rendez-vous des élections générales espagnoles, était de faire pression sur l’électorat. Cet objectif a été atteint puisque le PSOE est sorti grand vainqueur et le Maroc s’est assuré, depuis, le soutien de Madrid dans le conflit du Sahara Occidental. D’autre part, ils rappellent que l’ambassadeur français au Yémen avait sollicité, en janvier 2014, l’aide de l’ambassade marocaine dans ce pays, pour identifier et contrôler une quarantaine de Marocains qui se trouvaient dans la ville yéménite de Damage. Sur cette base, ils estiment que les craintes d’attentats en Europe sont exploitées par Rabat pour faire croire que sa collaboration contre le terrorisme est indispensable.
http://www.algeriepatriotique.com/article/les-belges-considerent-les-services-secrets-marocains-comme-une-menace-pour-leur-securite

Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 03-04-2015 17:39
you are absolutely wright, wasn t it the services of the makhzen with french help who killed mahdi ben barka???
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 03-04-2015 17:45
and the agents of their king moh 6, also work in the field of sorcerers, obscurantisme, false information, etc. etc.and the funny thing is,that their citizens, even while living outside marocco are fearing them. there are also some maroccan individuals living in outside marocco, who do some good jobs for the israeli intelligence service.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    Foughali Foughali 05.12.2016 12:06
    Salut Après ton constat : Dis nous ce que tu vas faire pour contribuer au changement ? Sans rancunes

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 12:04
    Salut .... Pourquoi changes tu de pseudo périodiquement ? Aurais tu des choses à te reprocher ? C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Championnat amateur: Résultats et classement de la 11ème journée
    elmej,oun elmej,oun 05.12.2016 07:44
    prochain déplacement de la JSD au cercle militaire ( cirque ) et recevra l'équipe d'el faubourg le ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 05.12.2016 07:42
    de Djidelli avec ses coopérants de l'époque ses 400 la piscine la ferme Andreux l'île magique de ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 01:56
    Salut taher Je suis entièrement d'accord pour dire que 50 ans après la fin de la guerre, il faut ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 01:42
    Salut Mohamed Oui, tu as raison ....nous étions nombreux à subir les bombardements des canons de 105 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 23:31
    Oui JJ , c tout à fait ça. un lundi peut être un lendi ,et pas l'inverse.

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 18:59
    Ce petit film couleur a été prix par une caméra portative personnelle 8mm (peut-être Kodak) déjà ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 17:19
    Un film de 8 minutes, vue panoramique sur la ville de Jijel entre 1960 et 1962. le Port, la ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 17:06
    disons que tout le pays est construit aux règles non conformes honnêtement .

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:41
    Oui fly1, exact! mais on les appelait les "lendits" et non "lundis" parce que "lendit" signifie "jour ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:27
    Ya MSouilah, La photo couleur existait depuis la moitié du 19ème siècle et s'est encore plus développée ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:37
    donc on va rester à vivre avec le passé en évoquant nos chouhadas tout le temps ? oui je compatit ...

    Lire la suite...

     
  • Projet des transferts des eaux de Jijel et Bejaia vers Sétif: toutes les entraves levées
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:33
    chez nous c'est déshabiller Paul pour habiller Pierre . nous qui sommes privés d'eau H/24 pour une ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:28
    comment tolérer aux directions administratives implantées sur un terrain agricole au vu et su de tout ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:51
    Il est vrais qu'à cette époque d'autres bambins, vivaient loin de la ville en pleine montagne dans ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:43
    Ce sont des images retouchées y a Christine. Comme celle là: Toujours à: TAHER, maison du Juge en ...

    Lire la suite...