FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

Le ramadan des autres Rompre le jeûne loin de chez soi

Parce qu’ils sont loin de chez eux, jeunes, célibataires, chefs de famille, cadres, fonctionnaires, journaliers, ils se débrouillent comme ils peuvent, chacun à sa façon, pour rompre le jeûne.
Non seulement, ils sont privés de la chaleur familiale durant ce mois sacré, mais doivent, également, faire preuve de de patience pour surmonter les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Natif de Kabylie, Farid travaille dans un laboratoire pharmaceutique à Alger. Pour lui, le moment de l’annonce de la rupture du jeûne est le plus dur à surmonter. Il a reconnu qu jeûner loin de l’ambiance familiale et des amis est quelque chose de difficile… à digérer. Mais que faire ? Si ce n’est s’adapter à cette situation. « L’angoisse commence à m’envahir la veille. Je ne sais pas où rompre le jeûne.

 

Il faut chercher pour dénicher un restaurant de la Rahma puisque les restaurants privés sont chers », raconte-t-il. Mais une fois le fameux resto trouvé, il serait naïf de dire que les déboires de ce jeune de 27 ans sont finis. Et pour cause, « le lendemain, il faut être présent sur place deux heures au moins avant el adhan. Il faut jouer des coudes pour s’assurer sa place. Des fois, la bousculade se termine par un accrochage entre les jeûneurs », dit-il. Et de reconnaître que poireauter deux heures durant devant le restaurant et subir les regards des passants, n’est pas toujours facile à supporter. Les regards des autres tuent. « On se sent comme des voleurs », ajoute-t-il. Salah développe un tout autre discours. Ce quinquagénaire, célibataire, vit à Alger depuis une dizaine d’années. Il connaît la ville sur le bout des doigts. Salah a quitté sa ville natale, M’sila, à cause d’un différend familial. Depuis, il n’y a jamais remis les pieds. Pour lui, il n’est pas question de manger dans un restaurant de la Rahma. Pourtant, Aâmi Salah, pour les intimes, ne gagne pas bien sa vie. Il n’a pas un travail stable. Mais il est hors de question pour lui de rompre le jeûne dans un restaurant Rahma. « Pour vous dire la vérité, je me sens gêné d’aller dans ce type de restaurant », affirme-t-il. Son astuce : « Chaque jour, j’achète un plat de chorba chaude. Cela me suffit pleinement pour rompre le jeûne. Le ramadhan n’est pas seulement se remplir l’estomac », lance-t-il. Entre ceux qui rompent le jeûne dans les restaurants de la Rahma et ceux qui refusent de s’y rendre, d’autres ont choisi la troisième voie. C’est le cas de Saïd, un chef de famille originaire de Jijel. Employé dans une entreprise de travaux publics, il quitte son lieu de travail à 16h pour se diriger vers l’hôtel où il réside. Pour la rupture du jeûne, il a fait savoir que contrairement à ses deux colocataires qui rompent le jeûne à l’extérieur, lui préfère ramener la nourriture dans sa chambre. « Une heure avant el adhan, je vais dans un restaurant de la Rahma le plus proche pour ramener de la nourriture que je fais réchauffer dans ma chambre », dit-il. Et cela dure depuis trois ans. « Je n’ai pas d’autre choix. Je ne peux pas me permettre rompre le jeûne tous les jours dans un restaurant privé. C’est extrêmement cher, alors que la qualité de la nourriture laisse à désirer », justifie-t-il. Il affirme ne sentir aucune gêne. « Je ne suis pas en train de voler », tranche-t-il.odejjijel.org
Horizons 24/06/2015 Par Amokrane H.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 08.12.2016 15:39
    En direct sur la chaîne israélienne i24 News, "" L'opposant"" syrien le Cheikk Khaled ElHelf remercie ...

    Lire la suite...

     
  • Rêves de retraite...plaisir et temps libre
    Foughali Foughali 08.12.2016 15:04
    Salut Mohamed et les autres.... Vous êtes des privilégiés .... En effet, vous partez en retraite après ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 08.12.2016 14:53
    Salut hydra Pas sûr! Des cas particuliers existent partout ... Ceci dit, faire pire qu'au bled reste ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 08.12.2016 14:49
    Salut hydra Erreur mon pote... C'est l'inverse, à savoir..., L'entrée est incertaine, la sortie ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    christine hamad christine hamad 08.12.2016 14:36
    Congratulations a tout les habitants de halap et a président bashar et a bit thank your to président ...

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    jijel.jijel jijel.jijel 08.12.2016 13:33
    Et voilà encore une autre vidéo où le ridicule la dispute le charlatanisme! le "chercheur" et un ...

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    jijel.jijel jijel.jijel 08.12.2016 13:03
    Non, Hydra! Il vous suffit de visionner la première émission d'Echourouk pour comprendre! Il avait ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    hydra hydra 08.12.2016 07:26
    l'entrée est garantie par contre la sortie moins .

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    hydra hydra 08.12.2016 07:25
    soyons réalistes e médecin créateur de ce produit spécifie bien la mention ( complément alimentaire) ...

    Lire la suite...

     
  • UNE AUTRE PHOTO INÉDITE. Djidjelli en 1957...
    hydra hydra 08.12.2016 07:22
    ceux qui n'avaient pas connus les belles années 70 trouveraient l'anarchie actuelle normale dans tous ...

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    jijel.jijel jijel.jijel 07.12.2016 22:39
    Quand je me rappelle de la formule "illa ma n’faach ma y'dourch !", (et si ce n'est l'exploitation ...

    Lire la suite...

     
  • UNE AUTRE PHOTO INÉDITE. Djidjelli en 1957...
    hydra hydra 07.12.2016 19:11
    casino dites vous ? oui bekri avaient on vu à l'époque les bacs à poubelles débordées devant l'entrée ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    hydra hydra 07.12.2016 19:05
    yal Foughali 3andkoum khir 3alina ?

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 07.12.2016 18:34
    Les quartiers Echabab, El Jazmati et Echa3r ont été libérés depuis 3 jours. Aujourd'hui c'est la ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    MedSouilah MedSouilah 07.12.2016 17:54
    Ils ont essayé, ceux qui ont appuyé ce massacre depuis cinq années en Syrie, de proposer à l’ONU ...

    Lire la suite...

     
  • Rêves de retraite...plaisir et temps libre
    MedSouilah MedSouilah 07.12.2016 17:43
    Excellent..

    Lire la suite...

     
  • Rêves de retraite...plaisir et temps libre
    jijel.jijel jijel.jijel 07.12.2016 17:37
    Ecoutez donc ce beau duo (chanté et parlé) et la belle voix de la syrienne Faia Younan récapitulant l'anarchie ...

    Lire la suite...