SOUVENIR D’ENFANCE…ANNEES 50.

Un éclair déchira soudain dans la soirée le lourd ciel d’automne et le fracas assourdissant du tonnerre s’abattit aussitôt sur Jijel, plongeant comme de coutume, notre ville dans le noir : Plus d’électricité.. ! Une vieille tante s’écria aussitôt : « Il n’ y a plus de lumière..! (pour ceux qui ne s’en seraient pas aperçu)… S’en suivit aussitôt, une pluie torrentielle à grosses gouttes…
Dans les rues obscures, des ombres courraient dans tous les sens s’abriter sous les balcons providentiels des maisons ou les vérandas des boutiques. Dans les maisons, on cherchait déjà les bougies ou on allumait des lampes à pétrole.


Chez notre voisin, on pouvait suivre de loin le combat en l’écoutant jurer à la recherche de la boîte d’allumettes. En plus, le Docteur Chabriat (Allah Yrahmou pour tout ce qu’il a fait, plus particulièrement à la population arabe), n’allait pas tarder à arriver pour la «piqûre». Sous la pluie ou la grêle, de jour comme de nuit, toujours fidèle à ses malades avec sa lampe électrique et sa sacoche médicale…
Dans notre maison à cour ouverte au ciel, il se formait déjà le « lac » de notre paradis enfantin où de jour, on jouait aux petits bateaux. Dehors dans la rue, c’était plutôt la course aux allumettes dans les caniveaux. Décidément, la fête de Lalla Mèntère effectuée la veille par des processions de fillettes qui chantaient de maisons en maisons dans les rues de la ville, avait encore «rapporté»…
Des mains agitées derrière les portes entrouvertes, leur tendaient alors des morceaux de sucre, un peu de semoule ou un peu d’huile pour la Baraka…
La nuit précédente, l’atmosphère était doublement pénible. D’abord, l’attentat de l’après-midi sur la personne d’un juge avec le sinistre hurlement de la sirène de la ville puis la rafle des civils au stade, qui s’en suivit. Ensuite, la chaleur humide qui écrasa sans distinction, la ville et la population jusqu’au milieu de la nuit…
Assis alors dans le noir sur des «bssat» sous le jasmin, mon père, mes oncles et les aînés Allah Yarhamhoum, commentaient doucement, les évènements du jour. Le neveu à mon père, Ahmed, qui avait participé à l’attentat, avait immédiatement été ramené par mon frère, Allah Yarhamhoum pour le planquer cette nuit-là chez nous : Bonsoir l’ambiance.. !
Il y avait ce soir-là en tout, deux pères de famille et sept «jeunes», sans évoquer nos mères et tantes qui habitaient notre maison familiale.
Je me rappellerai toujours de la peur sur certains visages paisibles. Si par malheur il y avait eu cette nuit-là une «balance», les Harkis ou les Paras auraient fusillé devant la porte comme de coutume, tous les aînés…
Je disais donc, que la pluie tombait tellement que les femmes chaussaient leurs cabcabs di Boucif (sabots de bois fabriqués par 3èmmi Boucif Allah Yrahmou) pour se déplacer…
Au fond de notre pièce, ma tante (Allah Yarhamha) allait bientôt après le dîner, commencer à nous raconter selon l’humeur, soit des histoires de Jeha, soit des histoires d’ogres et de fantômes qui faisaient peur…
Surtout qu’en conclusion, lorsqu’ elle menaçait que les enfants désobéissants pouvaient se faire croquer les pieds pendant leur sommeil, elle me regardait étrangement en biais…

Daoud NAFA
France
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires   

Foughali
# Foughali 02-02-2017 16:14
Salut Daoud
Merci pour le partage
A chacune de tes histoires, je replonge dans ma petite enfance, et je me revois au bled....
Merci de perpetuer notre histoire.

Tu me fais penser aux conteurs d'histoires des villages africains, assis au milieu d'un cercle d'enfants qui écoutent attentivement, tout en ayant peur de la suite .....

C'est super bien....Keep going

:lol:
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Garder la plage propre...
    nostalgie nostalgie 24.06.2017 09:32
    que voulez-vous......il faut des idiots un peu partout....et surtout un grand manque de civisme....enfin ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Foughali Foughali 24.06.2017 08:29
    Salut yasmine Certes, il faudrait probablement aménager et embellir ce coin, mais à défaut de grave ...

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:12
    By the way, qui pay pour la construction de cet mur??, le roi moh6??

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:08
    Saha shourkoum, je crois pas vraiment que une mur va arrêté le trafic de drogue ou autre chose de ...

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:22
    Bonsoir Igel et saha ftourek Oui en effet, nous reviendrons sur ce sujet avec beaucoup de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:20
    Avis de décès de Monsieur BOUCHICHA Boualem à Alger. Le défunt habitant El-Aouana, à coté du CEM ...

    Lire la suite...

     
  • HISTOIRE D’ANTAN…
    Igel Igel 23.06.2017 19:39
    Moralité : on peut raconter des histoires sur Jijel Info.

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    Igel Igel 23.06.2017 19:36
    Quelle bonne décision enfin! Et protégées comment? Et par qui, quand et pour qui? Cette annonce ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    yasmine yasmine 22.06.2017 21:24
    Pauvre de nous , depuis quand un port plein de baraques sans ames et sans charme devient une attraction.On ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.06.2017 19:34
    C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon voisin Cheriet Rabia ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 21.06.2017 21:16
    Quarantième jour du décès de ALLOUTI Samir. Nous rendons hommage à la famille ALLOUTI de la plage ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    nostalgie nostalgie 21.06.2017 03:13
    bien heureux ceux qui ont pu vivre cette époque..... parfois Dieu fait bien les choses de la vie

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    fakir fakir 20.06.2017 12:35
    Que dieu et la nature nous pardonnent que est ce qu'on a fait de ce paradis?

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 19.06.2017 11:06
    Sous d'autres latitudes, les responsables devront tôt ou tard comparaître pour fautes graves ...

    Lire la suite...

     
  • Syrie : combats inédits entre troupes du régime et alliance soutenue par Washington
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 23:37
    Une première dans le conflit en Syrie. Les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Foughali Foughali 18.06.2017 20:31
    Salut Igel. Je vois que tu connais tes classiques ...en citant "the murphy's law".... Il est vrai que ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 19:07
    CONDOLÉANCES. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon ami et voisin de longue ...

    Lire la suite...