FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

SOUVENIR D’ENFANCE…ANNEES 50.

Un éclair déchira soudain dans la soirée le lourd ciel d’automne et le fracas assourdissant du tonnerre s’abattit aussitôt sur Jijel, plongeant comme de coutume, notre ville dans le noir : Plus d’électricité.. ! Une vieille tante s’écria aussitôt : « Il n’ y a plus de lumière..! (pour ceux qui ne s’en seraient pas aperçu)… S’en suivit aussitôt, une pluie torrentielle à grosses gouttes…
Dans les rues obscures, des ombres courraient dans tous les sens s’abriter sous les balcons providentiels des maisons ou les vérandas des boutiques. Dans les maisons, on cherchait déjà les bougies ou on allumait des lampes à pétrole.


Chez notre voisin, on pouvait suivre de loin le combat en l’écoutant jurer à la recherche de la boîte d’allumettes. En plus, le Docteur Chabriat (Allah Yrahmou pour tout ce qu’il a fait, plus particulièrement à la population arabe), n’allait pas tarder à arriver pour la «piqûre». Sous la pluie ou la grêle, de jour comme de nuit, toujours fidèle à ses malades avec sa lampe électrique et sa sacoche médicale…
Dans notre maison à cour ouverte au ciel, il se formait déjà le « lac » de notre paradis enfantin où de jour, on jouait aux petits bateaux. Dehors dans la rue, c’était plutôt la course aux allumettes dans les caniveaux. Décidément, la fête de Lalla Mèntère effectuée la veille par des processions de fillettes qui chantaient de maisons en maisons dans les rues de la ville, avait encore «rapporté»…
Des mains agitées derrière les portes entrouvertes, leur tendaient alors des morceaux de sucre, un peu de semoule ou un peu d’huile pour la Baraka…
La nuit précédente, l’atmosphère était doublement pénible. D’abord, l’attentat de l’après-midi sur la personne d’un juge avec le sinistre hurlement de la sirène de la ville puis la rafle des civils au stade, qui s’en suivit. Ensuite, la chaleur humide qui écrasa sans distinction, la ville et la population jusqu’au milieu de la nuit…
Assis alors dans le noir sur des «bssat» sous le jasmin, mon père, mes oncles et les aînés Allah Yarhamhoum, commentaient doucement, les évènements du jour. Le neveu à mon père, Ahmed, qui avait participé à l’attentat, avait immédiatement été ramené par mon frère, Allah Yarhamhoum pour le planquer cette nuit-là chez nous : Bonsoir l’ambiance.. !
Il y avait ce soir-là en tout, deux pères de famille et sept «jeunes», sans évoquer nos mères et tantes qui habitaient notre maison familiale.
Je me rappellerai toujours de la peur sur certains visages paisibles. Si par malheur il y avait eu cette nuit-là une «balance», les Harkis ou les Paras auraient fusillé devant la porte comme de coutume, tous les aînés…
Je disais donc, que la pluie tombait tellement que les femmes chaussaient leurs cabcabs di Boucif (sabots de bois fabriqués par 3èmmi Boucif Allah Yrahmou) pour se déplacer…
Au fond de notre pièce, ma tante (Allah Yarhamha) allait bientôt après le dîner, commencer à nous raconter selon l’humeur, soit des histoires de Jeha, soit des histoires d’ogres et de fantômes qui faisaient peur…
Surtout qu’en conclusion, lorsqu’ elle menaçait que les enfants désobéissants pouvaient se faire croquer les pieds pendant leur sommeil, elle me regardait étrangement en biais…
NAFA Daoud
France

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:49
    Une autre... http://nsa38.casimages.com/img/2016/12/09/161209090627760731.jpg

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:44
    Ne s'agit t-il pas de l'école BOUMAAZA Mohamed?

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:34
    Salut Al Watani Ton raisonnement est à coté mon cher ami. Il y a d'autres vrais larbins , qui essayent ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 20:23
    Ton MAK n'a aucune place à Jijel , qu'il aille au diable, ce mak et tous ceux qui l'ont soutenu.

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    fly1 fly1 09.12.2016 19:19
    Voys avez tout à fait raison ElWatani , "toulane wa 3ardane". Ce sont des berberes latinisés et donc ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Manifestations du 11 décembre 1960
    MedSouilah MedSouilah 09.12.2016 19:03
    Dans le célèbre film d'Agnès Varda, Cléo de 5 à 7, réalisé en 1962, un flash de la radio démarre ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 18:15
    Oh, Christine...!!! http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/m/0a0902f3.jpg

    Lire la suite...

     
  • Fable du bénévolat...
    Ben Nafa Ben Nafa 09.12.2016 17:41
    Ça me rappelle les petits bourgeois qui vont attendre au port les chalutiers pour demander un peu de ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Des cours en langue et culture amazighes lancés
    Al Watani Al Watani 09.12.2016 17:07
    Comme si Massinissa et Jugurtha s'exprimaient et écrivaient dans cette langue et avec ces caractères!

    Lire la suite...

     
  • Des Produits Jijelliens au Canada...
    Al Watani Al Watani 09.12.2016 16:57
    Levez la tête et ne vous donnez pas des explications bidons quant à la faible compétitivité des ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    christine hamad christine hamad 09.12.2016 16:22
    Ma voisine vient de mourir ce matin, et ça malgré tout les séances de chimiothérapie qu'elle a fait ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    christine hamad christine hamad 09.12.2016 16:17
    Quand quelqun s'exprime sur un plateau ou une chaine te TV, je ne crois pas qu'il rigole ou fait ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 09.12.2016 16:13
    Salut JJ et les autres Oui, je confirme... L'inde est une destination très prisée par les malades ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 11:58
    Raisonnement bizarre!? Ainsi, si on suit votre raisonnement, lorsque une chaîne de télévision ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    christine hamad christine hamad 09.12.2016 10:20
    Oui, JJ, c'est cet individu dit cheikh, mais une chaine israélien a posté sa criminel intervention. Ils ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 08:10
    Pourquoi c'est terrible? Avez vous une idée du niveau et de la qualité des soins et des médecins ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 09.12.2016 07:48
    Christine, lisez bien et écoutez bien ce que dit le Cheikh Khaled et vous comprendrez que c'est le ...

    Lire la suite...