SCENE DE VIE D’IMMIGRATION…

Le bar P. quelque part à La Courneuve 93) un Dimanche matin…

Des éclats de voix, des rires, des claques sur le comptoir, des « ya ben3ami !! ». Pas de doute, ils sont déjà là les Djidjelliens…Ils viennent décompresser dans l’amitié et la bonne humeur, après une longue semaine de labeur…

Et on raconte… Et on passe en revue pour la nième fois, cette cité des hommes de la mer, où toutes les familles n’en font en réalité qu’une seule grande… Une immense famille, avec un même passé et des traditions uniques de rakhssis, bouicha, mahamssa et le célèbre couscous bè tchelba (la saupe)…

 

Et on se souvient alors…Et on lâche inévitablement un nom magique qui serre encore des coeurs…Le nom sacré des « Quatre Cents », dont le souvenir est enfoui au plus profond de la mémoire des Djidjelliens…

Que l’on me dise seulement, pour qui n’a-t-il pas été une aire de détente, d’inspiration, de joie pour certains, de soulagement de chagrin pour d’autres sous le Phare compatissant, de repos mental en général et de passe-temps surtout au ramadan…

Et je me souviens alors…Il y a plus de 40 ans…

Je me souviens du front d’ El Caserna qui domine « notre » mer de Jijel, témoin silencieux de son prestigieux passé et des luttes menées par nos valeureux corsaires contre l’ennemi venu du large.

Et notre port de pêche et de commerce avec sur son flan, notre plage, classée en 1960 par les syndicats européens du tourisme, comme la plus belle plage d’Afrique avec son eau cristalline, son sable fin, sa propreté exemplaire et son beau Casino…

Je me souviensdes « Quatre Cents »,mon lieu de prédilection  pour la pêche, où j’ai combien de fois médité, salué par les mouettes, bercé par le clapotis de l’eau sous les rochers ou parfois, simplement, fasciné par de flamboyants couchers du soleil sur un infini bleu nuit…

Je me souviens encore au Boulevard donnant sur la mer,du ronronnement monotone des moteurs de bateaux de pêche qui quittaient le Ponton ou le Port en glissant vers le large dans la nuit noire…

Je me souviens des ambiances détendues la nuit, sur les terrases des cafés au bord de la plage, où l’on évoquait devant une glace ou l’incontournable cahoua express, les dernières nouvelles : « kaï coulou hakda.. ! » ou quelque pittoresque projet, parfois bien incertain pour le lendemain…

Je me souviens des « toujours-les-mêmes » noctambules qui galéraient la nuit au gré des rues pénombreuses et qu’on reconnaissait à la voix, derrière les braises des cigarettes...

Parfois, des éclats de rire sympas concluaient une histoire absurde de notre Administration, parfois une voix indignée dénonçait déjà entre autres, les débuts de pollution de notre mer(e) nourricière…

Je me souviens enfin du charme étrange, des senteurs iodées et des sensations énivrantes et intimes, que seules les nuits tièdes et magiques de Djidjelli peuvent encore en procurer…

Je m’en souviens bien, ya hasra… Oui, je m’en souviens…

                                                  

Daoud NAFA

France

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 28.03.2017 07:40
    Salut Foughali, I know !!! Je fais bien partie du lot des simples citoyens qui ne voient pas ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 27.03.2017 21:35
    Décès de monsieur Benayache Mohamed dit "Himid" à l'âge de 63 ans. cadre de la sonatrach en retraite ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:40
    Salut saladin C'est très émouvant ! Cela me rappelle certains juifs d'Europe de l'est débarquant ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:14
    Salut Christine Oui, j'aime JL Hooker depuis mon adolescence....je l'ai même rencontré une fois ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:13
    C'est exact, je veux dire la dernière phrase!

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:09
    Saaaalut, donc vous aimez John Lee Hooker, moi aussi, , je va vous racontée un rencontre que n'avait ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 10:49
    Salut Christine Je crois comprendre que tu n'as pas bien compris mon propos..., Je dis que Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 27.03.2017 08:52
    Les glorieux martyrs avaient une autre vision de cet enfer… Pour eux, comme pour Jibran Khalil Jibran ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 27.03.2017 08:40
    Bonjour Foughali, Il y a plein de vidéos sur youtube qui montrent que les descendants, des ancêtres déportés ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 26.03.2017 20:23
    Bonsoir, donc qu'on a pas mal de corruption et autres choses malhonnêtes, je suis d'accord avec vous ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:05
    Salut saladin J'ai cru lire quelque part que cette chanson était chantée en 1500, lors de l'expulsion ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:01
    Donnez moi ses coordonnées, je me ferais un devoir de lui écrire et de lui dire qu'elle a du sang ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:58
    Salut saladin Pour revenir aux algériens exilés à Noumea..., Mon fils a eu l'occasion de discuter ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:44
    Salut Christine Pour revenir à Marseille ..., Je suis parti loin de Marseille pendant plusieurs ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:36
    Salut.... Pour faire court ....on est d'accord sur le fond et les intentions des premiers révolutionnaires ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 26.03.2017 13:51
    Bonjour Foughali, Non Foughali, si tu relis la proclamation du 1er Novembre 1954 et l’appel au PEUPLE ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 12:06
    Salut saladin Ma réponse est dans mon post à Christine Oui, nos ancêtres avaient raison de lutter ...

    Lire la suite...