Écotourisme à Beni Ksila (Béjaïa) : Une expérience pionnière à Djebla

La photo du jour, nous est parvenue de la Kabylie, en voyage, comme dans le reste de la vie, ce long voyage, le plaisir, paie l’énergie...

Les travaux de restauration de l’ancien village Djebla avancent à grands pas. Une douzaine d’ouvriers y travaillent quotidiennement pour donner corps à ce projet dédié entièrement à l’écotourisme.

Dans notre wilaya, nos villages de montagne ressemblent parfaitement à celui dans l'image, hélas, complètement abandonnés...

 

 

Photo: RockMeb AzulNet

Commentaires   

Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 12-09-2015 22:36
Image pathétique et un tantinet ridicule. Comme si "ezziyour", ces grands pots exposés en plein air et ces rues pavées et cimentées étaient la réalité du village kabyle! Cette vision du village kabyle est une vision franco-centrée. Prise en main par des personnes plus françaises qu'algériennes ou kabyles, cette pseudo restauration est une imposture : dans nos villages, les rues n'étaient pas pavées au ciment, c'était le plus souvent de la boue provoquée par les passages bi-quotidiens des troupeaux de chèvres et de moutons, moyen de survie des populations, et ces ziours, ces grands pots en terre cuite, ils étaient soigneusement abrités dans les maisons car c'était les mini silos dans lesquels nous abritions nos réserves alimentaires pour les préserver des intempéries et des animaux sauvages. Ce ne sont pas des pots de fleurs qu'on exposait dans la rue du village. S'il vous plaît, ne prenez pas pour argent comptant ce que vous balancent ces gens qui, sous couvert du retour à nos valeurs et à nos traditions, ont une grand accointances avec l'ancien colonisateur qui les a formés, préparés et lancés dans un travail de mise en conformité de l'Algérie avec les thèses coloniales.
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 13-09-2015 12:05
Citation en provenance du commentaire précédent de Mohamed CHOUIEB :
Image pathétique et un tantinet ridicule. Comme si "ezziyour", ces grands pots exposés en plein air et ces rues pavées et cimentées étaient la réalité du village kabyle! Cette vision du village kabyle est une vision franco-centrée. Prise en main par des personnes plus françaises qu'algériennes ou kabyles, cette pseudo restauration est une imposture : dans nos villages, les rues n'étaient pas pavées au ciment, c'était le plus souvent de la boue provoquée par les passages bi-quotidiens des troupeaux de chèvres et de moutons, moyen de survie des populations, et ces ziours, ces grands pots en terre cuite, ils étaient soigneusement abrités dans lels maisons car c'était les mini silos dans lesquels nous abritions nos réserves alimentaires pour les préserver des intempéries et des animaux sauvages. Ce ne sont pas des pots de fleurs qu'on exposait dans la rue du village. S'il vous plaît, ne prenez pas pour argent comptant ce que vous balancent ces gens qui, sous couvert du retour à nos valeurs et à nos traditions, ont une grand accointances avec l'ancien colonisateur qui les a formés, préparés et lancés dans un travail de mise en conformité de l'Algérie avec les thèses coloniales.


Salut Mohamed
Cela me rappelle les réalisations américaines, où les Yankees ont tout détruit et volé aux indiens et autres latinos ( mexicains)....
Deux cent ans plus tard, on revoit des villages indiens dans le parc des yosemites et un village ( typiquement ) mexicain à San Diego .... Tout en plastoc et ferraille...
Bref, juste bon pour les enfants....
Le pire que j'ai pu voir, c'est à santa Barbara, où le célèbre maire ( klint Eastwood) a fait érigé un monument à la mémoire des indiens , qui furent intégrés ( selon lui!)....
Et où un petit malin a changé le mot intégré en désintégré!
Mais, tout n'est pas négatif dans cette mise en scène ou mise en perpective de la vie du douar ou de la mechta...
Il faut bon montrer aux enfants comment (sur)vivaient leurs ancêtres ( que nous sommes!!)....
Comme tu sais, l'arabe n'est pas très fort pour l'histoire et le patrimoine.....sinon, on n'utiliserait pas les livres écrits par des étrangers pour connaître notre histoire et notre culture....
L'arabe n'avait pas de passé, il vit le présent, sans se préoccuper du lendemain....ne dit on pas " ghadwa inch Allah !"
Allez, mieux vaut un petit mensonge , que rien....
Signaler un abus
Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 13-09-2015 18:50
Ne me déçois pas Foughali! Tu sais bien de quoi je parle et à quoi ressemblaient nos villages et quelle était leur misérable réalité. Je n'y ai as vécu mais je les ai connus quand j'allais chez ma grand-mère paternelle et mon oncle qui n'avaient jamais quitté la campagne sauf lorsqu'il en ont été expulsés par l'armée française, nos terres étant déclarées "zone interdite" et donc bombardées sans discernement ni avertissement. Et cette image reçue et diffusée sur Jijel Info avec plein de superlatifs et d'admiration. Comme si les Jouajlas étaient des Américains qui découvraient le village kabyle! Le village kabyle, ce n'est pas ça, c'est autre chose de plus misérable, un village obnubilé par la quête impérieuse de la survie de ses habitants. Le ciment, on ne connaissait pas et les murs de pierres sèches de nos maisons étaient colmatés avec de la bouse d'animaux, les rues n'étaient pas et ne pouvaient pas être pavées ni rejointées et encore moins avec du ciment. Sur la question de la mémoire, je ne suis pas d'accord avec toi sur deux points :
- il s'agit de la mémoire kabyle, berbère, peuple et civilisation dont nous faisons partie et dont Jijel a été parmi les acteurs les plus actifs dans l'histoire de l'Algérie. Les Berbères n'écrivaient pas mais ils avaient une tradition orale qui était très développée et très efficace dans la conservation de leur histoire. J'en ai hérité de la part de mes deux grand-mères : ma grand-mère maternelle, Fatès née Hamouda et qui avait connu le retour de sa famille de Ain Abid où l'occupant les avait expulsés après l'insurrection d'El Mokrani et le retour vers Jijel une fois la période de bannissement passée et ma grand-mère paternelle et ma grand-mère paternelle, Chouieb née Makhlouf qui a échappé au bannissement de la tribu vers Guelma et qui a toujours vécu sur nos terres et qui racontait par le menu l'arrivée des troupes coloniales, la résistance des gens de ma tribu et de ma famille et la mort de mon ancêtre, dernier résistant à cet endroit.
- Ce sont les Arabes qui ont apporté l'écriture, sacrée et profane et qui ont tout noté, tout formalisé beaucoup plus et beaucoup plus tôt que ne l'ont fait beaucoup d'autres peuples et d'autres civilisations.
Ce dont nous souffrons aujourd'hui, ce n'est pas de l'amnésie arabe ou berbère, amnésie qui n'a jamais existé. Nous souffrons de l'imbécillité du système de gouvernance du pays qui a oublié et travesti l'histoire de notre pays parce qu'il a voulu imposer sa propre version, qui a abandonné l'information et la culture et qui a laissé le peuple algérien à la merci de n'importe quel pays souvent mal intentionné : la France qui dispose d'une population d'origine algérienne de plusieurs millions de personnes auxquels elle arrive parfois à faire avaliser des version de notre histoire totalement dédiées à ses intérêts, et les pays arabes qui disposent de réseaux et de capacités de propagande d'avant-garde dans lesquels se font prendre nos concitoyens.
Cette situation n'est pas inhérente à notre nature, à notre culture ou à notre tradition, elle est inhérente à la nature de notre gouvernance.
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 14-09-2015 01:02
Citation en provenance du commentaire précédent de Mohamed CHOUIEB :
Ne me déçois pas Foughali! Tu sais bien de quoi je parle et à quoi ressemblaient nos villages et quelle était leur misérable réalité. Je n'y ai as vécu mais je les ai connus quand j'allais chez ma grand-mère paternelle et mon oncle qui n'avaient jamais quitté la campagne sauf lorsqu'il en ont été expulsés par l'armée française, nos terres étant déclarées "zone interdite" et donc bombardées sans discernement ni avertissement. Et cette image reçue et diffusée sur Jijel Info avec plein de superlatifs et d'admiration. Comme si les Jouajlas étaient des Américains qui découvraient le village kabyle! Le village kabyle, ce n'est pas ça, c'est autre chose de plus misérable, un village obnubilé par la quête impérieuse de la survie de ses habitants. Le ciment, on ne connaissait pas et les murs de pierres sèches de nos maisons étaient colmatés avec de la bouse d'animaux, les rues n'étaient pas et ne pouvaient pas être pavées ni rejointées et encore moins avec du ciment. Sur la question de la mémoire, je ne suis pas d'accord avec toi sur deux points :
- il s'agit de la mémoire kabyle, berbère, peuple et civilisation dont nous faisons partie et dont Jijel a été parmi les acteurs les plus actifs dans l'histoire de l'Algérie. Les Berbères n'écrivaient pas mais ils avaient une tradition orale qui était très développée et très efficace dans la conservation de leur histoire. J'en ai hérité de la part de mes deux grand-mères : ma grand-mère maternelle, Fatès née Hamouda et qui avait connu le retour de sa famille de Ain Abid où l'occupant les avait expulsés après l'insurrection d'El Mokrani et le retour vers Jijel une fois la période de bannissement passée et ma grand-mère paternelle et ma grand-mère paternelle, Chouieb née Makhlouf qui a échappé au bannissement de la tribu vers Guelma et qui a toujours vécu sur nos terres et qui racontait par le menu l'arrivée des troupes coloniales, la résistance des gens de ma tribu et de ma famille et la mort de mon ancêtre, dernier résistant à cet endroit.
- Ce sont les Arabes qui ont apporté l'écriture, sacrée et profane et qui ont tout noté, tout formalisé beaucoup plus et beaucoup plus tôt que ne l'ont fait beaucoup d'autres peuples et d'autres civilisations.
Ce dont nous souffrons aujourd'hui, ce n'est pas de l'amnésie arabe ou berbère, amnésie qui n'a jamais existé. Nous souffrons de l'imbécillité du système de gouvernance du pays qui a oublié et travesti l'histoire de notre pays parce qu'il a voulu imposer sa propre version, qui a abandonné l'information et la culture et qui a laissé le peuple algérien à la merci de n'importe quel pays souvent mal intentionné : la France qui dispose d'une population d'origine algérienne de plusieurs millions de personnes auxquels elle arrive parfois à faire avaliser des version de notre histoire totalement dédiées à ses intérêts, et les pays arabes qui disposent de réseaux et de capacités de propagande d'avant-garde dans lesquels se font prendre nos concitoyens.
Cette situation n'est pas inhérente à notre nature, à notre culture ou à notre tradition, elle est inhérente à la nature de notre gouvernance.



Salut Mohamed
Non, je ne veux décevoir personne....
J'ai le privilège d'être né dans une mechta, et à ce titre, je sais comment vivaient les ancêtres ...,
La guerre nous a permis de quitter cette vie pour aller à Alger....c'est la première chance de ma vie....
Pour mes propos sur l'histoire etc...
Je parle de la situation que nous vivons depuis independance.....
Depuis 1962, les autorités algériennes ont refusé de voir la réalité et ont tout fait pour travestir l'histoire et toutes formes de culture...
C'est ainsi que nous ensommes à étudier l'histoire avec les livres et donc la vision de l'ancien occupant!
On pourrait discuter plus longuement off Line par mail...
Cela n'intéresse pas tous les jijelnautes...
Bonne soirée
Pour le ( faux) village kabyle, on peut applaudir l'initiative de vouloir montrer a nos enfants la vie de leurs ancêtres...
Certes, c'est un peu trop idéalisé et cela peut heurter les anciens que nous sommes, mais, comme je disais, mieux vaut un petit mensonge ...
Signaler un abus
Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 14-09-2015 22:04
Oui! j'ai bien compris. Mohamed Souilah pourra te donner mon mail.
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 15-09-2015 00:32
Salut
Pas besoin de déranger msouilah
Tu me l'envois à cette adresse

Bonne soirée
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 14-09-2015 15:17
senor foughali, good afternoon, please dont t tell that the arabs have no sense of history, you are totally wrong, you should listen to the chants of the bedouin tribes in jordan or iraq or syria, they sing their history in a very old version of the arab language accompanied by the rabab, tha is an instrument they use, there are no history books written by the foreigners, they tell the history of their tribes orally to the next generation, without plastic and concrete, they still up to now live in beit-al shaar, wants to say tent made of goat or camel wool, was admiring them by myself!
Signaler un abus
Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 14-09-2015 22:13
Ce ne sont pas les peuples qui ont inventé l'écriture et toutes les bases de la civilisation humaine, ceux qu'on appelle maintenant les "Arabes", qui vont oublier leur histoire! Je suis entièrement d'accord avec vous. Et je crois que c'est là que se situe le dilemme des "Occidentaux" : comment faire oublier leur histoire à ces peuples? Et toutes les agressions et les les guerres, en particulier la création de l'entité sioniste, ne sont que des tentatives de nous faire oublier notre histoire et nous faire admettre une autre version, la leur. Tous les événements en cours dans nos régions montrent que nous n'acceptons pas cette version et que nous la combattrons. Alors, ils essaient d'autres méthodes, plus douces, plus insidieuses, comme cette pseudo réhabilitation d'un village kabyle version française.
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 14-09-2015 22:57
Les peuples à la base de la civilisation humaine et qui ont inventé l'écriture se trouvent en Syrie, en Irak et en Palestine et n'ont été appelés arabes que longtemps après les foutouhates.
Les agressions et les guerres ont effectivement pour objectif d'effacer leur mémoire millénaire; il en de même des " printemps" dits arabes initiés par les émirs et rois de la péninsule arabique dont l'objectif est de détruire les héritages culturels et cultuels des syriens, des irakiens, des yéménites et des maghrébins pour aboutir à une uniformisation "idéologico-religieuse".
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.01.2017 10:42
    Votre courrier, pensée: Le 18 janvier 2016, il y a de cela une année disparaissait à jamais mon oncle ...

    Lire la suite...

     
  • La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 18.01.2017 10:36
    je pense ya Mohamed que la maison du kbaili el haddara est nettement mieux conçue du fait que les ...

    Lire la suite...

     
  • La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune
    saladin saladin 18.01.2017 07:55
    Bonjour Foughali, Oui cher compatriote, Kabail-El-Hadara, des montagnes, menaient le même style de ...

    Lire la suite...

     
  • La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune
    Foughali Foughali 17.01.2017 21:54
    Salut saladin Sais tu qu'en lisant ton post, je croyais lire mon histoire et celle de ma famille? En ...

    Lire la suite...

     
  • Tunnel historique près d'El-Aouana, ex: Cavallo: ' k'ssir boussofa'' SUITE.
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 20:37
    Voilà qui est bien dit cousin... Bonne soirée.

    Lire la suite...

     
  • Tunnel historique près d'El-Aouana, ex: Cavallo: ' k'ssir boussofa'' SUITE.
    Foughali Foughali 17.01.2017 19:27
    Salut Barry Petite précision .... Loin de moi l'idée accuser quelqu'un..... Mon message veut juste ...

    Lire la suite...

     
  • Achouat (Taher) : Redémarrage de la briqueterie
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 17:05
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/17/170117052441402209.jpg

    Lire la suite...

     
  • Achouat (Taher) : Redémarrage de la briqueterie
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 17:04
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/17/170117052251225430.jpg

    Lire la suite...

     
  • Achouat (Taher) : Redémarrage de la briqueterie
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 17:04
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/17/170117052248974066.jpg

    Lire la suite...

     
  • Ouled Askeur sous la neige.
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 13:37
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/01/17/170117015345688576.jpg

    Lire la suite...

     
  • Ouled Askeur sous la neige.
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 13:37
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/01/17/170117015345609749.jpg

    Lire la suite...

     
  • Ouled Askeur sous la neige.
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 13:36
    Pour faire face aux chutes de neiges et la paralysie des routes, l'armée nationale populaire participe ...

    Lire la suite...

     
  • Halte à la violence !
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 13:23
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/17/170117014300836955.png

    Lire la suite...

     
  • Ces dangers qui guettent les passants...
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 13:22
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/01/17/170117014139541240.png

    Lire la suite...

     
  • Halte à la violence !
    MedSouilah MedSouilah 17.01.2017 11:07
    Tout à fait. Hélas, c'est la triste vérité...

    Lire la suite...

     
  • La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune
    saladin saladin 17.01.2017 10:33
    GRAND merci Abdelaziz Boucherit pour ce flash back ! Comme je fais partie d’une génération qui ...

    Lire la suite...

     
  • Halte à la violence !
    saladin saladin 17.01.2017 09:25
    On ne naît pas mauvais, mais c’est l’environnement dans lequel on évolue qui nous influence pour ...

    Lire la suite...