La nature ne se trompe jamais !

Les sorties de plusieurs chefs de partis politiques ces derniers jours en dit long sur la nature de tout un chacun d’eux. Quelle nature, dans un contexte particulier !
En pleine période qui appelle à la sauvegarde de la mémoire et au devoir de transmission de la pensée vraie aux générations futures, certains acteurs « politiques » se sont livrés à des batailles trompeuses.
Faut-il leur rappeler que le 11 décembre est une date importante dans l’histoire du polygone ? Cette date si importante que l’on devrait lui accorder davantage de crédit et notamment dans le contexte actuel. Pourquoi ?
D’abord parce que sa commémoration n’a pas toujours lieu et elle n’est pas relayée comme il se doit par les médias qui en parlent certes mais pas à la hauteur de l’évènement.

Le 11 décembre 1960 le peuple algérien était sorti dans les rues de plusieurs villes algériennes à commencer par Alger afin de montrer son soutien indéfectible au GPRA et dire son attachement à l’indépendance et à l’intégrité territoriale. Un véritable soulèvement populaire qui a plongé les forces et les autorités coloniales dans la stupéfaction générale. Plusieurs semaines de manifestation et une atrocité habituelle des forces coloniales. Mais la volonté du peuple algérien a ébahi plus d’un à travers le monde. A cette période De Gaulle visait le démembrement de l’Algérie : avec les collaborateurs et supplétifs de l’armée de Challe espérait-il former un parti politique dédié à sa vision d’une Algérie française en jouant sur la sémantique à travers sa formule Algérie algérienne ». Les Algériens, quant à eux, aux prix de leur vie, arborant l’emblème national, visaient le recouvrement de l’indépendance. Ainsi, les manifestations du 11 décembre furent victoire décisive des nationalistes et ont signé la fin du mythe de l’Algérie française. L’ONU en a pris acte : résolution 1573.
Honte à vous, partis politiques, mercenaires de la discorde, de la division et du dénigrement. Au lieu de vous montrer digne de l’histoire de l’Algérie écrite avec le sang de ses martyrs depuis les 17 ans durant de combat mené par le vaillant Abdelkader, en passant par celui d’El Mokrani, ou encore de Bouamama, sans oublier ceux tombés lors du 8 mai 1945, et le 17 octobre 1961, vous vous livrez en Chow échangeant accusations, insultes et manque de respect y compris aux institutions.
Le devoir de mémoire devrait l’emporter et vous devriez être au-devant de la scène pour consolider les acquis de la révolution et enseigner à nos enfants, pour lutter contre l’oubli ou la falsification de l’histoire, la bravoure de nos aïeux d’une part et les pires immoralités de la colonisation d’autre part : la traitrise et le non-respect de Bugeaud, les atrocités de Bigeard, Salan ou encore l’OAS. Voilà autour de quoi vous devriez échanger en ce souvenir du 11 décembre 1960.
Puisque vous semblez préoccupé par les attaques sous forme de spectacle, on ne peut que se poser la question sur votre nature politique. Hier, au moment où l’Algérie traversait une période difficile, livrée à des actes de barbarie d’un autre temps, des voix malintentionnées, sans gènes, ni respect des victimes, cherchaient à semer le doute en imposant dans le paysage médiatique national et international la formule : « qui tue qui ? »
Aujourd’hui, dans un autre contexte aussi difficile, alors que l’Algérie s’est reconstruite grâce au savoir-faire, grâce à la politique de clairvoyance et à la volonté de tout un peuple qui s’est prononcé massivement en faveur de la réconciliation nationale, voilà que la sémantique du doute refait surface à travers une formule aussi étrange que bizarre : « qui gouverne ? » Honte à ceux qui prétendent faire de la politique et qui se lance dans ce débat.
En fait, Les réformes tant attendues sont en route et semblent déranger plus d’un. Les Algériens vaquent quotidiennement à leur occupation, la justice fait son travail, les nations de par le monde reconnaissent plus que jamais le rôle joué par l’Algérie dans l’instauration de la paix dans la région et en même temps certains « acteurs politiques », parce que amateurs et prisonniers de leur égo démesuré veulent tirer l’Algérie vers l’impasse en criant à l’impasse. Non, vous n’aurez pas raison car le peuple connait votre nature.

Article transmis à la rédaction par: Abdelkader BACHIR

Commentaires   

Administration jijel.info
# Administration jijel.info 16-12-2015 13:37
Le commentaire suivant de "jijel.info" a été signalé par "RAIE BONZE"

http://www.jijel.info/local/2111-jijel-4-eme-edition-du-forum-culturel#comment-8649

Le rapporteur a fait le commentaire suivant:
SANS LE PASSE ET LE PRESENT LE FUTUR NAVIGUE DANS LES TENEBRES (CELEBRE PHILOSOPHE OCCIDENTAL) SANS PASSE, CE SERAIT COMME NE PAS AVOIR D'IDENTITE, SES ORIGINES. ET C'EST CE PASSE QUI NOUS CONDUIT A PENSER AU FUTUR, A L'AVENIR. IL NE FAUT JAMAIS LE RENIER
Signaler un abus
fly1
# fly1 14-12-2015 15:48
Rebonjour abdelkaderLa date du 11 decembre 1961 reste une date incontournable dans la libération de l'Algerie .mais le pouvoir en place , la soit-disant "famille révolutionnaire" , ne veut jamais en parler , elle haie ce 11 decembre 1961 , qui a fait suite après ( 19 decembre 1961,date déjà prévue) à l'ouverture du dossier Algérien par l'ONU.Le 11 decembre c'était le soulèvement de tout un peuple pour l'indépendance de son pays , mais la "famille revolutionnaire" ne veut pas partager ou associer le peuple à cette révolution de peur de perdre son fond de commerce ,la "légiimité revolutionnaire" .Bonne journée et vive l'Algerie ! (je sais que cela deplait au khabit).
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 25.06.2017 16:06
    C est le premier aide el fitr sans mon frère aîné Kamel décédé et enterré aux lieux saints de l ...

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le Dimanche 25 Juin 2017.
    christine hamad christine hamad 25.06.2017 09:42
    Aïd mbarak a tout l'équipe de jijelinfo et tout l'Algérie.

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le Dimanche 25 Juin 2017.
    nostalgie nostalgie 25.06.2017 05:22
    Joyeuses Fête de l'Aïd El-Fitr cordiales amitiés

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    El khettabi El khettabi 24.06.2017 19:07
    Bonsoir a tous saha ramdankoum Hmm!!!! PROTEGER dans la lexicologie bureaucratique algérienne veut ...

    Lire la suite...

     
  • Traitement des points noirs sur les routes de Jijel: Des contraintes retardent toujours les travaux
    Igel Igel 24.06.2017 15:55
    Et tous les poids lourds qui traversent Jijel et empruntent la Corniche? La médiocrité des dirigeants ...

    Lire la suite...

     
  • RAMADANESQUE. Encore un drame à Sidi Maarouf.
    Igel Igel 24.06.2017 15:46
    Les semi-remorque et autres camions de carrière font désormais la loi a Jijel. L'acces Est du port ...

    Lire la suite...

     
  • Achouat: Collision entre deux voitures.
    Igel Igel 24.06.2017 15:41
    Il y a de quoi avoir des doutes quand il s'agit de prouver que les concernés de la signalisation ont ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Igel Igel 24.06.2017 15:32
    Merci Yasmine. Et merci Foughali. D'abord Yasmine pour l'objectivisme et la honte qu'elle ressent ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Igel Igel 24.06.2017 15:19
    A qui vous adressez-nous ? Il y a quelques temps, nous avions pris des familles in flagranti, et ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Foughali Foughali 24.06.2017 14:38
    Salut , salam.... Salut nostalgique .... Vous avez raison..,.il en faut des idiots, mais chez nous ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    nostalgie nostalgie 24.06.2017 09:32
    que voulez-vous......il faut des idiots un peu partout....et surtout un grand manque de civisme....enfin ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Foughali Foughali 24.06.2017 08:29
    Salut yasmine Certes, il faudrait probablement aménager et embellir ce coin, mais à défaut de grave ...

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:12
    By the way, qui pay pour la construction de cet mur??, le roi moh6??

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:08
    Saha shourkoum, je crois pas vraiment que une mur va arrêté le trafic de drogue ou autre chose de ...

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:22
    Bonsoir Igel et saha ftourek Oui en effet, nous reviendrons sur ce sujet avec beaucoup de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:20
    Avis de décès de Monsieur BOUCHICHA Boualem à Alger. Le défunt habitant El-Aouana, à coté du CEM ...

    Lire la suite...

     
  • HISTOIRE D’ANTAN…
    Igel Igel 23.06.2017 19:39
    Moralité : on peut raconter des histoires sur Jijel Info.

    Lire la suite...