Fruits et légumes bourrés de pesticides, viandes avariées, poulet à la dioxine... Du poison dans notre assiette ?

Comment manger on et sain ? Autrement dit, comment se nourrir sans s’empoisonner ? «Il faut repenser entièrement notre modèle d'alimentation.» C’est le message fort qui s’est dégagé d’un colloque organisé, les 26 et 27 novembre dernier à l’université de Mostaganem, par la fondation Djanatu Al Arif et l’association AISA, une ONG internationale titulaire d’un statut consultatif spécial auprès de l’ONU.

Fruits et légumes bourrés de pesticides, viandes infectées par des germes pathogènes et des moisissures ou contenant des toxines et des résidus médicamenteux (notamment des antibiotiques), poulet à la dioxine, tromperies sur l’étiquetage...

Les dangers alimentaires sont inestimables. «Majoritairement composée d’aliments salés, sucrés, gras, transformés et pauvres en ingrédients naturels, l’alimentation industrielle d’aujourd’hui ne répond plus aux besoins de l’être humain», déplorent les initiateurs de ce colloque, pour qui «la recrudescence des maladies chroniques induites par l’appauvrissement nutritionnel qualitatif génère des effets délétères sur la santé des populations».

«Le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète, des maladies en recrudescence spectaculaire, sont devenus les fléaux des temps modernes et ont un lien direct dans les rapports que nous entretenons avec notre environnement», regrettent les organisateurs.

Ce colloque intervient dans une conjoncture marquée par une vive et inédite alerte lancée par un centre de recherche, le CIRC, qui dépend de l'Organisation mondiale de la santé : les viandes transformées (saucisses industrielles, pâtés, corned-beef) sont officiellement classées cancérigènes car elles accroissent les risques de cancers du colon, du rectum, de la prostate et du pancréas, selon 800 études menées par 22 experts de 10 pays.

Contrairement aux volailles (poulet, dinde…), la viande rouge est classée «probablement cancérigène», selon l'OMS. «Le risque de cancer colorectal pourrait augmenter de 17% pour chaque 100 grammes de viande rouge consommée par jour», selon le CIRC, qui ne prohibe toutefois pas totalement sa consommation. «Ces études ne sont que des probabilités de risque.

Elles n’expliquent pas comment les viandes rouges peuvent provoquer le cancer», précise le Dr Brahim Cherifi, vétérinaire ayant exercé en Algérie et en Allemagne, actuellement enseignant clinicien à l’Ecole vétérinaire de Lyon. Ce scientifique conseille de «ne pas manger trop de viande».

Fraudes alimentaires

Les fraudes alimentaires sont nombreuses et génèrent l’émergence de fléaux sanitaires. «Beaucoup d’aliments contiennent des germes, à l’image des salmonelles, certaines bactéries pathogènes comme l'escherichia coli. D’autres aliments sont à l’origine de la brucellose, la tuberculose ou encore de la listériose en Algérie», affirme le Dr Cherifi.

«Les laitages crus, la viande et les œufs sont les aliments les plus souvent infectés qui sont à l’origine de pathologies graves», prévient ce vétérinaire. «Les traces de salmonelles sont souvent relevées sur la dinde, le poulet, les abats et les œufs. Cette bactérie est responsable de milliers d’intoxications alimentaires en Algérie», souligne-t-il. «Les producteurs doivent être drastiquement contrôlés.

Or, aucun contrôle n'est fait pour vérifier la présence d'antibiotiques et de résidus médicamenteux dans les viandes (rouge et blanche)», poursuit ce praticien.

Autre danger : «Les aliments du bétail sont bourrés de moisissures, à l’image de l’aflatoxine, un dangereux agent cancérogène. Contrairement à l'Europe, en Algérie, n’importe qui peut lancer une usine de production d’aliment du bétail sans pour autant recruter des vétérinaires ou des ingénieurs agronomes pour assurer le contrôle sanitaire. Résultat : les viandes issues d’animaux nourris avec un aliment contenant des produits toxiques peuvent générer des maladies chez les consommateurs», alerte le Dr Cherifi.

Autre élément : «A défaut de travailler en collaboration avec des laboratoires, les vétérinaires exerçant dans les abattoirs, en Algérie, se contentent d’assurer les contrôles à l’œil nu.» «Les abattoirs clandestins poussent comme des champignons, d’où l’émergence de fléaux alimentaires», déplore-t-il. Et il n’y a pas que les produits carnés qui peuvent être dangereux : les boissons alcoolisées et les sodas augmentent le risque de cancer «dès lors qu'on dépasse respectivement un verre et une canette par jour», selon l’OMS.

Cette organisation mondiale appelle à éviter les excès en graisses, en sel et en sucre, responsables de l’hypertension artérielle, du diabète et de pathologies cardiovasculaires.

Etant très salées, les chips sont à consommer vraiment avec modération. L'OMS recommande une consommation maximale de 5 g de sel par jour pour éviter le risque d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus du myocarde. Le Dr Cherifi conseille en outre «d’éviter de consommer le lait cru et les viandes insuffisamment cuites».

Cherif Lahdiri

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 18-12-2015 14:24
bonjour, je crois plutot on devait répensér comment on éléve les vaches, les poulet, la méme chose pour les legumes, les arbres des fruits, on peut le faire organic, bio, sans ces pesticides, fungicides, herbicides, a,tibiotiques, et je sais pas quoi encore, il ya beaucoup des fermiers qui ont des champs des legumes, des arbres sans des produits chimiques, ce la nourriture saine et sauve, pas la nouriture mort a cause de produits cancerogéne!
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Qui n'avance pas recule.
    Foughali Foughali 22.01.2017 16:51
    Je voudrais ajouter que c'est la surpopulation et les misères ( en tous genres) qui font les dégradations ...

    Lire la suite...

     
  • Qui n'avance pas recule.
    Foughali Foughali 22.01.2017 16:47
    salut!!! C'est terrible de lire que des gens pense que c'était mieux avant...Mais avant quoi ? Le ...

    Lire la suite...

     
  • Préservation de l'agriculture et de l'environnement
    Foughali Foughali 22.01.2017 16:27
    Salut Saladin Concernant la superficie de l'algerie, comme toi, je l'ai su à l'école.... et comme ...

    Lire la suite...

     
  • Dix personnes décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone en 48 heures
    jitex jitex 22.01.2017 16:15
    Des appareils de chauffage de mauvaises qualités sont souvent la cause de ces décès des personnes ...

    Lire la suite...

     
  • Il faut nourrir les oiseaux en hiver...
    abdelah abdelah 22.01.2017 13:49
    machallah

    Lire la suite...

     
  • L'évolution aux résultats des analyses du RHB
    jitex jitex 22.01.2017 11:39
    Il a fallu appeler ce complément : PCN6216 (pour l'explication de la formule c'est après analyse ) ...

    Lire la suite...

     
  • Qui n'avance pas recule.
    MedSouilah MedSouilah 22.01.2017 10:44
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/22/170122035240491368.png

    Lire la suite...

     
  • Préservation de l'agriculture et de l'environnement
    saladin saladin 22.01.2017 10:18
    Bonjour Foughali La superficie de l’Algérie est de 2 381 741 000 000 m2. Pour une aussi grande ...

    Lire la suite...

     
  • Préservation de l'agriculture et de l'environnement
    Foughali Foughali 21.01.2017 23:29
    Salut saladin C'est inéluctable ! La population est passé de 9 millions à plus de 40 millions Les ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 21.01.2017 14:29
    AVIS DE DÉCÈS Nous apprenons à l'instant le décès du docteur ZAIMENE Abdennour, dermatologue en France.

    Lire la suite...

     
  • Préservation de l'agriculture et de l'environnement
    saladin saladin 21.01.2017 14:25
    "Les dizaines d'autres jardins d'arbres fruitiers, ont été remplacés par du béton." Tout à fait ...

    Lire la suite...

     
  • Hommage à la femme rurale Jijellienne, femme courage ...
    saladin saladin 21.01.2017 14:22
    "Alors grand hommage à cette grande dame rurale, qui était actrice essentielle dans la vie des maquis ...

    Lire la suite...

     
  • La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune
    christine hamad christine hamad 21.01.2017 12:51
    Tout a fait, j'adore votre région, dit mois seulement ou ce trouve la maison de vos ancêtres, et je va ...

    Lire la suite...

     
  • Images du jour de SELMA ET ERRAGUENE.
    christine hamad christine hamad 21.01.2017 12:46
    Je crois on a un peu près de120m carré. Ca vous va???? Bonne journée !

    Lire la suite...

     
  • La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune
    jijel.jijel jijel.jijel 21.01.2017 12:36
    Ya Foughali, Souvent lorsque je passe à Jijel, il m'arrive de faire la petite route (délabrée) entre ...

    Lire la suite...

     
  • La 4G de Ooredoo disponible dans 31 wilayas. "JIJEL, l'exception"
    jitex jitex 21.01.2017 12:23
    comme d'hab !!!

    Lire la suite...

     
  • LE PRIX DE LA BANANE S’EFFONDRE...
    jitex jitex 21.01.2017 12:22
    Le vrai prix de la banane de bonne qualité est de 150 DA par comparaison aux prix qui se pratiquent sur ...

    Lire la suite...