LA PERLE OUBLIÉE...

Bonjour; Un ami m'a contacté hier pour me parler de notre orpheline Igilgili qui souffre le martyr. Là où il habite, les odeurs nauséabondes envahissent toujours la sortie ouest de la ville de Jijel, depuis bien longtemps. Ces mauvaises odeurs, qui empoisonnent la vie des riverains et des nombreux passants qui empruntent ces rues commerçantes de la cité de Bouremel, proviennent de l'usine Tannerie.

La question qui se pose, avant de vous donner la parole cher lecteurs: Que font les autorités pour neutraliser une fois pour toutes et non temporairement, ce poison et ces odeurs à grande échelle et dans des espaces ouverts à la population, en plus de la dégradation des principaux axes routiers situés dans la ville de Jijel et sa périphérie, et, qui continuent de «souffrir le martyre» des crevasses et nids-de-poule... Et pourtant notre perle oubliée, est l'une des destinations idéale pour le citoyen Algérien en quête d’un séjour de tout repos à la campagne, ou au bord de mer, loin de l’atmosphère étouffante des grandes villes. Pourquoi un tel désintéressement pour une région qui peut beaucoup apporter au développement touristique et agricole national ? Telle est aussi la question que se posent les braves citoyens de la capitale des Kotama. Bonne journée.

 

Commentaires   

rima
# rima 13-11-2016 17:52
c'est un crime les responsable de la wilaya de jijel il vont etre juge devant allah!! a cause des maladie des citoyens.la hawla wa la qouwata illa billah
Signaler un abus
Gigelli
# Gigelli 11-11-2016 07:49
Cette odeur est bien familière pour ceux qui ont connu Jijel d'avant l’installation de la mini station d'épuration des effluents de la tannerie de Jijel, c'était l'odeur de marque de l'entrée Ouest de la ville, d'ailleurs une anecdote répandue à l'époque disait qu'un gars de Jijel, pris en stop sur la Corniche par des coopérants Français, en arrivant à l'Arayèche, a dû se déculpabilisé en voyant ses hôtes se boucher le nez tellement ça sentait mauvais, alors il leur a dit; ”Madame, ce n'est pas moi, c'est la Tandré”

Plaisanterie mise à part, le problème doit se situer au niveau du fonctionnement de la station d'épuration de la tannerie, si pour une raison technique ou une autre elle se trouve à l'arrêt, les effluents industriels ne pouvant se traiter dans la station d'épurations municipale d'Errabta (qui ne traite que les eaux usées domestiques) la direction de la tannerie a dû recourir à l'ancienne méthode, c'est à dire le déversement direct des eaux usées industrielles dans le cours d'eau avoisinants, étalant ainsi la pollution de tout le bassin versant, jusqu'à la mer, d'où les odeurs persistantes.
Si c'est le cas, ça serait une véritable catastrophe, les autorités se doivent d´élucider ce qui se passe dans les plus brefs délais, et prendre des mesures d'urgence pour arrêter le massacre.

Il pourrait aussi s'agir de surplus de production d´effluent dépassant la capacité de traitement de la station actuelle, déversés de manière sauvage et illégale.
Dans les deux cas, la direction de la tannerie se doit par la loi, d'informer le public et les autorités de ce qui se passe réellement, car il s'agît d'un problème de santé publique et de dégradation grave de l’environnement.

La direction de la tannerie responsable aux yeux de la loi, doit immédiatement trouver une solution pour augmenter sa capacité de traitement, ou alors s'équiper d'installation de prétraitement et l'acheminer ver la station d'épuration d'Errabta pour la finition.
Signaler un abus
jijel.reveil@gmail.com
# jijel.reveil@gmail.com 19-04-2016 17:27
Merci Mr MedSouilah pour vos articles concernant cette ville sacrifiée par les responsables, alors que les autochtones sont véritablement atone, ils préfèrent critiquer dans les cafés au lieu d’être pragmatique, ouvert et progressiste.
effectivement, jijel continue vers la dérive, les responsables c'est seulement pour la photo ou pour punir les gens en toute impunité!!!
la question, posez là aussi, quel responsable nous a déjà présenter un bilan de ses activités, que nini, seulement pour s'attaquer au plus démuni, aucune remise en cause, ni prise en charge des véritables problèmes des citoyens...je ne rêve plus pour ma ville, mais je suis toujours debout....
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 19-04-2016 19:30
Bonsoir et Merci pour votre message.
Citer :
je ne rêve plus pour ma ville, mais je suis toujours debout..
Alors là vous avez tout dit...
Signaler un abus
elfenane
# elfenane 19-04-2016 14:02
il faut prier qu'un ministre passera par là pour que cette décharge à ciel ouvert sera nettoyée sinon déménager .
Signaler un abus
elfenane
# elfenane 19-04-2016 10:38
drôle d'élus :D
toute une délégation officielle pour simplement voir des produits artisanaux.
au lieu d'aller secouer l'entreprise chargée du branchement de l'eau prévu H/24 depuis les calanques grecques et comme réponse toujours des mensonges concernant la date .
Signaler un abus
elfenane
# elfenane 19-04-2016 08:57
MED salut ,
en réponse à votre commentaire cité ci dessus .
allez voir devant la résidence du wali si vous trouverez le moindre mégot au sol .pour lui il exige le nettoyage H/24 avec l'eau aussi H/24 et il vient poser devant les caméras et médias à la moindre occasion .
s'est il déplacé ne serait ce qu'une fois constater sur place ? non jamais .
l'écologie chez nous n'a pas sa place avec des élus parvenus .
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 16:00
    C'est exact, leur pommes sont des produits chimiques, je ne acheter pas, jamais, je préfère ces petits ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 15:56
    Ils, les français, ont caché 900 oreilles des citoyens algériens??? Et bien, on pourrais faire un ...

    Lire la suite...

     
  • Satyrisme, féminisme narquois et impuissance marquée
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 15:42
    It is a man's world, it is a man's world, But it would be nothing, nothing, without a woman or a ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 25.02.2017 08:18
    Je partage entièrement ton humble avis. Mais pour s’attendre des " décideurs " à forcer la main ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:07
    Il fait virer le directeur de la chaîne et le directeur des programmes ..., Mais pas les lampistes ( ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:05
    Salut saladin Nos importateurs ne sont même pas capable d'acheter des produits de qualité En effet, les ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 14:57
    Salut saladin Suite à cette fameuse pétition, il me semble que les autorités françaises avaient ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2017 13:59
    Un message de nos lecteurs: ça fait déjà une année que tu nous a quitté père, et en cette circonstance ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 23.02.2017 15:31
    salut Foughali, Oui certainement, certains ont trouvé leur aubaine, dans l’importation de la pomme des ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2017 14:09
    Salut cousin. En effet, moi je roule avec le GPL depuis environs deux années, et je le trouve ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:57
    C'est une excellente idée En effet, le gaz est moins polluant que le diesel.... Par contre, c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:04
    Salut saladin Pas entendu parler de pomme des alpes vendues en Algérie. Tant qu'à faire ..... Mieux vaut ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 21:41
    Canal Algérie a invité, dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie » du mardi 21 février, Ferial ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 20:35
    Bonsoir Foughali, Sans chercher à trouver des justificatifs, aux comportements néfastes, de certains ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 20:13
    Une aide de 25.000 dinars est octroyée pour les propriétaires de véhicules qui veulent installer ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:13
    ...Moreover... Personne ne dit que la plaie algérienne n'est pas toujours ouverte....en effet, on ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 22.02.2017 18:10
    "Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris détient une oreille, non-identifiée, un morceau de ...

    Lire la suite...