Journées théâtrales de Jijel: La pièce Blâme clôt la manifestation

Le rideau est tombé jeudi dernier sur les journées théâtrales organisées par la direction de la culture de Jijel en collaboration avec le commissariat du 8e Festival international du théâtre de Béjaïa, avec la présentation par la troupe irakienne du Théâtre impossible de la pièce Blâme à la maison de la culture Omar Oussedik.
Une analyse manichéenne de la situation qui prévaut dans le monde d’une manière générale, et le monde arabe en particulier. Le metteur en scène et scénographe, mais aussi comédien dans cette pièce, Anas Abdessamed, a choisi de taire les voix pour exprimer ses pensées qui se sont manifestées par des signes, des danses et des acrobaties.


Devant une assistance moins importante que les journées précédentes, la pièce débute par une posture statique des comédiens, notamment de la femme habillée d’un niqab noir, qu’elle ôtera durant toute la représentation, avant de le revêtir avant le baisser du rideau.
C’est la femme qui se libère de tout ce qui lui est imposé le temps de ce «blâme». L’autre point que remarquera tout spectateur, sont ces bourdonnements continus de mouches par lesquels sont traduites les pressions de la vie quotidienne, la somme d’informations -plus souvent les mauvaises- qui nous assaillent chaque minute, l’explosion des actions maléfiques. Le langage des signes est, comme le dira le metteur en scène, un langage compréhensible par tous.
D’ailleurs, cette pièce a déjà été présentée, outre à Béjaïa, en Hollande, en Suisse et au Japon. Jouée par des Irakiens et des Algériens, on y retrouvera Anas Abdessamed, Meriem Djedis, Mohamed Amar Ayoub, Zaki Takik, Yahia Boudoucha et Berhoum Madloum. Le plateau technique était dirigé par Nadem Hassan, Yasser Fadhel et Hichem Jouad. Les comédiens, à travers leurs gestes hagards et leur tournoiement, expriment les malheurs humains en montrant la violence et la réalité amère. Ces gesticulations sont un appel à la fin des tortures, des violences et du terrorisme.
C’est en quelque sorte une invitation à la coexistence, à la prééminence du bien sur le mal. Anas Abdessamed s’est dit très content d’être en Algérie et s’est réjoui de découvrir la beauté de la nature de la corniche jijelienne, où se marient les montagnes verdoyantes et la mer et qui, nous dira-t-il, présente tous les atouts pour être une destination de rêve pour les touristes. Il nous quittera avec une salutation de son Baghdad «qui se porte désormais beaucoup mieux».odejjijel.org
El Watan 06/11/2016 Par Fodil S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    yasmine yasmine 22.06.2017 21:24
    Pauvre de nous , depuis quand un port plein de baraques sans ames et sans charme devient une attraction.On ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.06.2017 19:34
    C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon voisin Cheriet Rabia ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 21.06.2017 21:16
    Quarantième jour du décès de ALLOUTI Samir. Nous rendons hommage à la famille ALLOUTI de la plage ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    nostalgie nostalgie 21.06.2017 03:13
    bien heureux ceux qui ont pu vivre cette époque..... parfois Dieu fait bien les choses de la vie

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    fakir fakir 20.06.2017 12:35
    Que dieu et la nature nous pardonnent que est ce qu'on a fait de ce paradis?

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 19.06.2017 11:06
    Sous d'autres latitudes, les responsables devront tôt ou tard comparaître pour fautes graves ...

    Lire la suite...

     
  • Syrie : combats inédits entre troupes du régime et alliance soutenue par Washington
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 23:37
    Une première dans le conflit en Syrie. Les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Foughali Foughali 18.06.2017 20:31
    Salut Igel. Je vois que tu connais tes classiques ...en citant "the murphy's law".... Il est vrai que ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 19:07
    CONDOLÉANCES. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon ami et voisin de longue ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 18.06.2017 18:54
    Un échangeur qui continuera à faire parler de lui. A moins de le repenser(c'est là que nos compétences ...

    Lire la suite...

     
  • La mer est devenue verdâtre
    Ben@dem Ben@dem 18.06.2017 18:14
    Bonjour les dégâts, bye bye le tourisme et bye bye la nature chez nous. saha ftourkoum & saha ...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire...« Soyez prudents sur la route »
    Foughali Foughali 18.06.2017 15:24
    Salut Mohamed La situation n'a jamais été normale sur les routes algériennes Je me souviens de mes ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    Foughali Foughali 18.06.2017 14:41
    Salut nostalgie On ne pourra plus retrouver une telle situation ni un tel calme Les raisons sont liées ...

    Lire la suite...

     
  • Les lettres du général de Saint Arnaud
    Igel Igel 18.06.2017 14:15
    A quoi cela sert-il de s'attarder sur un monstre connu et reconnu (cf Victor Hugo). Il parle d'une ...

    Lire la suite...

     
  • Université de Jijel Mohamed-Seddik Benyahia revisité
    Igel Igel 18.06.2017 13:46
    Faudrait-il comprendre que ce grand nom est cet esprit brillant au destin tragique, victime de son ...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire...« Soyez prudents sur la route »
    Igel Igel 18.06.2017 13:22
    Belle comparaison. En plus d'une mentalité médiévale et le chaos est chez lui. Une solution serait ...

    Lire la suite...

     
  • Combat de rue à Jijel...
    Foughali Foughali 18.06.2017 08:10
    Salut Christine Of course, il n y a pas intérêt à mettre ma parole en doute ! Ceci dit, il ne faut ...

    Lire la suite...