TÉMOIN DE MON TEMPS

Je suis le témoin de mon temps. J’observe, j’analyse et je transcris. J’écris pour décrire ce que je vois mais aussi ce que je ressens. Je rapporte les événements. En toute vérité. Je vois et j’écris. Je suis le scribe. Je relate les événements de mon temps afin que les présents puissent les lire et que les gens du futur aussi.

Pour eux, ce sera déjà un lointain passé. Aujourd’hui est le présent. Hier sera là quand il sera demain. .../

Les hier passent et s’alignent comme les grains d’un chapelet. Chacun emportant avec lui des bribes de la vie. Ceux vécus l’espace d’une journée par une multitude de gens. Chaque hier aura enregistré les espoirs formulés par chacun mais aussi le désespoir des uns et encore l’affliction d’autres, moins chanceux.

Hier emportera avec lui ce qui a été ressenti et éprouvé aujourd’hui ; parce qu’il est également le scribe des jours, enregistrant tout dans le moindre détail sans jamais rien omettre.

Les gens vivent les jours au jour le jour. Nombreux sont ceux qui les vivent inconsciemment et machinalement, quand d’autres les vivent en toute intelligence. Mettant à profit chaque instant parce que sachant toute portion du temps unique et non renouvelable aux mêmes conditions.

Il est ceux perdant leur temps en toute inutilité, et puis il est ceux, plus avisés, sachant rentabiliser le moindre instant. Jamais ils ne rechignent devant la tâche, quand d’autres remettent tout à demain. Pensant alors avoir gagné du temps mais sans jamais bien mesurer les conséquences de ce qui leur échappe à tout jamais.

Je vois et j’écris. Je suis le témoin de bien des événements. De tant d’histoires empruntent de passions et de tant de mystères insondables. Il est alors cette multitude de comportements. Les gens sont bien étonnants. Il en est d’assez bizarres. Du genre de ceux qui agissent machinalement. Vivant sur la base de réflexes acquis et d’habitudes déjà inscrites par avance.

Et puis il y a ces autres gens ; autrement plus admirables par les effets de leurs actions. Désireux de toujours découvrir plus que ce qu’ils auront appris tout au long d’une vie. Se lançant en des recherches jamais abouties. Quand d’autres se cantonnent dans leurs petites habitudes et de s’en contenter. L’esprit fermé, les idées courtes et les sens figés.

Il est bien sûr ces hardis aventuriers, ces explorateurs du possible à rencontrer demain, ceux qui ne s’avouent jamais vaincus et que les difficultés aguerrissent. Ces gens qui affrontent tout avec courage et détermination.

Au contraire de ceux plongés dans l’affliction et le désespoir, ressentis à cause de leur incapacité et de leur impuissance. Regardant agir les autres en se mettant à l’écart. S’estimant non concernés par la dynamique de la vie de l’action des autres et sa vivacité.

Je vois et j’écris. J’interprète ce que réussis à comprendre et alors d’expliquer. Bien des fois, par contre, je faillis devant l’incompréhensible de ce que je vois commettre. L’irrationnel et les déraisons me jouant des tours. Les illogismes se suivent et l’insensé de s’ériger en réplique.

Et de glisser alors dans un long tunnel sombre. A peine une petite lumière perceptible au bout, que je me dépêche de rejoindre tant il est ce sentiment d’étouffement ressenti par autant d’incohérence répandue.

Je vois des cohortes de gens déambuler dans les rues. Il est ceux animés d’un but et beaucoup à errer sans motif. Juste flâner en regardant les autres. Il est des gens pressés, n’arrêtant de courir et se démener quand d’autres prennent leur temps en agissant dans un plus grand calme. Il est quantité de gens à l’esprit dérangé, dispersé et bien encombré.

Déprimés et malades de ce qu’ils n’auront pu ou su accomplir. Et puis il est ceux au comportement plus pondéré, agissant de manière sûre et profitable. Un profit généré qu’ils souhaitent toujours partager avec autrui.

Je vois et j’observe la foule. Ces cohortes de gens se lançant en toute anarchie, créant toutes les nuisances possibles sans bien se soucier du dérangement qu’ils occasionnent ainsi à leur milieu et à l’encontre de toute la société.

Dérangeant tout le monde en toute inconscience. Auront-ils jamais appris quoi que ce soit alors ? Chacun parmi eux ne sachant qui il est, pourquoi est-il là. Dépersonnalisé, effacé, perdu au milieu de tout le monde sans le moindre repère. Îlot pointant au milieu d’un océan.

Je vois et j’écris. J’informe de ce que je transcris. J’apprends au fil des jours et je m’étonne tout autant au long de ces jours. Il m’arrive aussi de me perdre en conjectures de ce que je ne saisis, tant mon esprit est construit sur la base d’une bonne architecture. Dans l’esprit des autres j’aperçois alors des fissures et des lézardes. Celles créées par la mauvaise foi et l’ignorance.

Bien souvent je reste pantois et plein d’étonnement. N’arrivant à concilier ce dont je suis témoin, ces actions à l’allure débridée et incompréhensibles. Commises par une société en désarroi.

Je demeure alors à ronger mon frein. Assez conscient de la folie des gens. De leurs inconséquences et de tout ce qui me paraît irrémédiable, ce contre quoi, à mon tour, je ne peux rien et qui me chagrine tant.

 

 Noureddine Bousdira: Rédaction jijel.info

Commentaires   

Foughali
# Foughali 28-11-2016 14:50
Salut noreddine
Un grand merci pour ce moment de réflexion sur notre société et ses travers...
Merci pour le partage...
Cela me fait penser au temps qui passe et qui est perdu pour beaucoup de monde...
Mais, surtout à celui qui nous a régalé avec ses belles histoires....je veux parler de Monsieur LTQP, de l'ancien portail de JI...
bonne continuation
:-)
Foughali
PS : Je te suggère d'écouter Georges Brassens....il nous a laissé de belles histoires sur ses contemporains...
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • ALGERIE TELECOM: DÉGRADATION
    GIGELIEN GIGELIEN 21.02.2017 20:36
    nous constatons depuis quelques temps et surtout depuis le départ massif des anciens en retraite; les ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2017 19:27
    Moi, franchement, j'avais vu beaucoup de vérité dans son écris.

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    jijel.jijel jijel.jijel 21.02.2017 19:16
    Oui Mohamed, mais il me semble que j'ai déjà lu un de ses écrits dans lequel il disait qu'il avait ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2017 18:21
    L'image agrandie: http://nsa38.casimages.com/img/2017/02/21/170221064045812185.jpg

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2017 18:20
    C'est un panneau de commémoration que j'ai pris en photo la semaine dernière implanté sur la plage ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2017 18:16
    Colonisation de l'Algérie au nom de la civilisation européenne par René Vautier. Voir document ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2017 18:03
    Bonsoir JJ Il a bien précisé: Dans sa commune. ".... Je suis, jusqu'à preuve du contraire, le premier ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    saladin saladin 21.02.2017 17:38
    Merci pour cet article qui dévoile la laideur de l’esprit colonialiste pour ne pas dire esclavagiste.

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    jijel.jijel jijel.jijel 21.02.2017 16:00
    Si j'ai bien compris, et jusqu'en 1971, il n'y a eu aucun résidant hors d'un cercle de 40 km de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2017 13:49
    CONDOLÉANCES POUR DEUX FAMILLES A El-AOUANA EX: CAVALLO... 1- Nous avons appris avec tristesse le ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Foughali Foughali 21.02.2017 11:08
    Salut Bnimaad Tu as été piqué avec un poison appelé "théorie du complot", une arme fatale utilisée ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    bnimaad bnimaad 20.02.2017 14:14
    hizb frança a tout fait pour faire oublier au algeriens ces heros et leur sacrifice, malgré tout ...

    Lire la suite...

     
  • Chemins de Wilaya à Jijel: L’urgence d’une réhabilitation
    christine hamad christine hamad 20.02.2017 12:54
    Ca ressemble beaucoup a un rue au Bukavu, RCD, sauf les oliviers a coté de cet "rue" disent autre ...

    Lire la suite...

     
  • Programme de développement local à Jijel: Le prix de la gabegie
    saladin saladin 20.02.2017 07:48
    Comme le dit si bien cheikh Noui, dans son émission, talaa habat : "Ya el diaba , wech dartalkoum el ...

    Lire la suite...

     
  • Programme de développement local à Jijel: Le prix de la gabegie
    jijel.jijel jijel.jijel 19.02.2017 21:56
    Le 1er juillet 2016 et suite à l'article "la belle image du jour" illustré par une photo de la ...

    Lire la suite...

     
  • Journée nationale du Chahid: Des retrouvailles sportives
    abdelah abdelah 19.02.2017 21:30
    il fait du sport??

    Lire la suite...

     
  • Chemins de Wilaya à Jijel: L’urgence d’une réhabilitation
    abdelah abdelah 19.02.2017 21:29
    wwwaoooooooooooooooooooooo

    Lire la suite...