Des intellectuels plaident en faveur du cinéma pour écrire l’Histoire du pays

L’œuvre cinématographique constitue un puissant moyen pour faire connaitre la lutte de libération nationale, ont déclaré, dimanche à Jijel, des cinéastes et universitaires à l’occasion d’une conférence consacrée à la place du "Cinéma dans la Révolution algérienne".

"Cinéma et histoire de la lutte de libération peuvent faire œuvre commune, pour faire connaitre une page de la glorieuse guerre de libération soutenue haut et fort par le peuple dont il a été le génie", ont souligné les intervenants dans leurs communications présentées à la cité administrative de la wilaya.

Cette initiative prise par la direction de wilaya de la Culture a permis de retracer les différentes étapes prises par le 7ème art algérien depuis le maquis à ce jour.

Le directeur de la Culture, Mohamed Cherif Bouhali a rappelé que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée de libération nationale et du programme d’action du ministère de la Culture. "C’est une opportunité pour ressusciter les mémoires", a-t-il dit devant un parterre réduit à une vingtaine de personnes.

 

La projection du film historique "l’Algérie en flammes" du regretté René Vautier (1928 û 2015) réalisateur et scénariste français anticolonial, tourné dans les Aurès en 1957, a marqué le début de cette manifestation culturelle.

L’historien du cinéma et universitaire, Mourad Ouznadji, auteur d’un ouvrage intitulé "La lutte de libération à travers le cinéma algérien" a, dans une intervention, retracé le parcours du 7ème art algérien, né dans le maqué, jusqu’à ce jour, et évoqué la contribution d’intellectuels étrangers vis-à-vis de la juste cause nationale.

La période faste  du cinéma algérien se situe dans les années 70, avec, entre autres une Palme d’or, décernée au le film "Chronique des années de braise" de Lakhdar Hamina, a-t-il souligné, avant de rappeler le déclin du cinéma enregistré durant les années 90 coïncidant avec la "décennie noire".

De son côté, Nabil Hadji, journaliste et critique de cinéma, a parlé de l’image des héros dans le cinéma algérien, évoquant, pêle-mêle, des noms inoubliables comme Cheikh Bouamama ou Ali La Pointe, pour ne citer que ceux-là.

Le conférencier qui a estimé que le "film de guerre est plus qu’une tenue de combat militaire" que la majorité de la production cinématographique, depuis 1957, s’est beaucoup plus intéressée à la lutte armée de libération nationale.

M. Hadji a révélé que 121 films ont été produits en Algérie en 1965 et 2014, dont le dernier consacré au héros de l’indépendance nationale Mostefa Ben Boulaid, réalisé par le cinéaste Ahmed Rachedi.

Pour sa part, Ahcène Osmani qui "peaufine" son nouveau film "les Lions d’Algérie" a rendu hommage à René Vautier et souligné la nécessité de poursuivre l’écriture de l’histoire du pays par différents moyens (cinéma, écrits, à) tant que les acteurs qui ont vécu cette période glorieuse sont encore en vie.

Abordé en marge de cette manifestation, M. Osmani rappelé que cette grande production cinématographique qui mobilisera 105.000 figurants est une fresque nationale concernant 7 wilayas historiques. Son budget est évalué à 160 milliards de centimes, a-t-il précisé dans un entretien à l’APS.

"Les lions d’Algérie" se veut une rétrospective de l’Algérie, depuis le 8 mai 45 au 5 juillet 1962, date du recouvrement de la souveraineté nationale, rappelle-t-on.

Une exposition d’affaires de films algériens et d’ouvrages traitant du 7ème art en Algérie a été également organisée au siège de la cité administrative de la wilaya par Mme. Khadra Boudhane, considérée à juste titre comme une mémoire vivante de la Cinémathèque algérienne.odejjijel.org

Algérie Presse Service Dimanche, 15 Mars 2015 15:09 Par Abdelhamid ZOUAD

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:22
    Bonsoir Igel et saha ftourek Oui en effet, nous reviendrons sur ce sujet avec beaucoup de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:20
    Avis de décès de Monsieur BOUCHICHA Boualem à Alger. Le défunt habitant El-Aouana, à coté du CEM ...

    Lire la suite...

     
  • HISTOIRE D’ANTAN…
    Igel Igel 23.06.2017 19:39
    Moralité : on peut raconter des histoires sur Jijel Info.

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    Igel Igel 23.06.2017 19:36
    Quelle bonne décision enfin! Et protégées comment? Et par qui, quand et pour qui? Cette annonce ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    yasmine yasmine 22.06.2017 21:24
    Pauvre de nous , depuis quand un port plein de baraques sans ames et sans charme devient une attraction.On ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.06.2017 19:34
    C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon voisin Cheriet Rabia ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 21.06.2017 21:16
    Quarantième jour du décès de ALLOUTI Samir. Nous rendons hommage à la famille ALLOUTI de la plage ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    nostalgie nostalgie 21.06.2017 03:13
    bien heureux ceux qui ont pu vivre cette époque..... parfois Dieu fait bien les choses de la vie

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    fakir fakir 20.06.2017 12:35
    Que dieu et la nature nous pardonnent que est ce qu'on a fait de ce paradis?

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 19.06.2017 11:06
    Sous d'autres latitudes, les responsables devront tôt ou tard comparaître pour fautes graves ...

    Lire la suite...

     
  • Syrie : combats inédits entre troupes du régime et alliance soutenue par Washington
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 23:37
    Une première dans le conflit en Syrie. Les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Foughali Foughali 18.06.2017 20:31
    Salut Igel. Je vois que tu connais tes classiques ...en citant "the murphy's law".... Il est vrai que ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.06.2017 19:07
    CONDOLÉANCES. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon ami et voisin de longue ...

    Lire la suite...

     
  • Échangeur de Tassoust (Jijel) bientôt en service...
    Igel Igel 18.06.2017 18:54
    Un échangeur qui continuera à faire parler de lui. A moins de le repenser(c'est là que nos compétences ...

    Lire la suite...

     
  • La mer est devenue verdâtre
    Ben@dem Ben@dem 18.06.2017 18:14
    Bonjour les dégâts, bye bye le tourisme et bye bye la nature chez nous. saha ftourkoum & saha ...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire...« Soyez prudents sur la route »
    Foughali Foughali 18.06.2017 15:24
    Salut Mohamed La situation n'a jamais été normale sur les routes algériennes Je me souviens de mes ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    Foughali Foughali 18.06.2017 14:41
    Salut nostalgie On ne pourra plus retrouver une telle situation ni un tel calme Les raisons sont liées ...

    Lire la suite...