« Soldats tortionnaires »

Cinquante trois ans après la fin de la guerre d'Algérie, le sociologue Claude Juin explique comment de jeunes appelés en sont venus à commettre l'intolérable et à banaliser la torture. Édifiant.
e 18 mars 1962, les accords d'Évian mettaient fin à la guerre d'Algérie. Un demi- siècle plus tard, la mémoire de ce conflit, qui a coûté la vie à près de 30 000 Français et à plusieurs centaines de milliers d'autochtones selon la terminologie en vigueur de l'époque, reste toujours douloureuse. S'il fallait distinguer un ouvrage parmi ceux dont la publication est annoncée à l'occasion de ce cinquantième anniversaire, ce serait sans doute « Des soldats tortionnaires », du sociologue Claude Juin.

Cette enquête historique, nourrie par les écrits et les lettres des appelés du contingent, fait écho au magnifique roman de Laurent Mauvignier « Des hommes », paru il y a trois ans. De 1954 à 1962, 1 million et demi de jeunes Français ont servi en Algérie. Claude Juin était l'un d'eux. « La seule vision que les jeunes soldats avaient avant leur départ de l'Arabe était celle du '' bicot'' en France qui vidait les ordures et tenait le marteau-piqueur, observe-t-il. Dans l'imagerie populaire, il était l'individu tout juste bon pour les basses besognes. »

Avant de franchir la Méditerranée, l'Algérie ne les intéressait pas. Une fois sur place, au contact d'une population dont ils ne comprennent ni la langue ni les mœurs, ils sont comme désemparés. Et pris entre deux discours. Le gouvernement leur donne à la fois l'ordre de pacifier et de réprimer. De réprimer sans faiblesse. Aux premiers jours de la rébellion, le ministre de l'Intérieur François Mitterrand n'a-t-il pas déclaré : « la seule négociation, c'est la guerre » !

Tenaillés par la peur

Confrontée à une guérilla insaisissable, l'armée use de tous les moyens pour « détruire les terroristes ». Les appelés n'ont pas envie de se battre. Mais ils n'ont guère le choix. « La peur était leur quotidien. Elle les tenaillait, métamorphosait leur nature. Ils troquaient sans le savoir leur humanité contre une obscure sauvagerie », insiste Claude Juin. Aujourd'hui encore, nombre de survivants se refusent à évoquer ces moments où ils ont été confrontés à l'intolérable.

« Ce qu'on reproche aux Allemands en parlant d'Oradour, on l'a fait et on le refait encore, écrit Alain, sergent dans les transmissions. Seulement, ce sont des "bougnoules", alors, n'est-ce pas... Pourquoi se gêner. L'ensemble des gars, s'ils trouvent les colons dégueulasses, n'en ont pas moins une mentalité à peu près semblable vis-à-vis de l'indigène : un mépris généralisé qui fait mal. » Et annonce l'engrenage de la violence et de la torture.

Les lettres et les récits collectés par Claude Juin racontent les villages incendiés, les charniers, les aveux extorqués à la gégène, les viols, les suspects égorgés pendant la nuit et enterrés à l'aube. Autant de crimes commis contre un peuple luttant pour son indépendance qui laissent toujours un goût de cendres dans la bouche des appelés. Ils commencent à peine à mettre des mots sur l'horreur qu'ils ont côtoyée. Sans que personne n'en fasse grand cas. Si ce n'est peut être la Turquie, quand elle rappelle à la France son passif algérien lorsque celle-ci la somme de faire repentance à propos du génocide arménien !

« Des soldats tortionnaires », de Claude Juin, éd. Robert Laffont, 363 p., 21 €.
http://www.sudouest.fr/2012/02/26/soldats-tortionnaires-643552-602.php

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Une session spéciale bientôt pour les candidats exclus du bac pour cause de retard
    Ben Nafa Ben Nafa 25.06.2017 21:42
    Un pas en avant, un pas en arrière...

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour du grand phare...
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 25.06.2017 21:39
    Belle photo en effet.

    Lire la suite...

     
  • Un nouveau jardin pour TAHER.
    Ben Nafa Ben Nafa 25.06.2017 21:37
    Enfin, une bonne idée............!!!

    Lire la suite...

     
  • Un nouveau jardin pour TAHER.
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 25.06.2017 21:36
    Ce matin vers 8 heures, un incendie a pris le départ sous un arbre à l'école Grimet à Ouled Aïssa.

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 25.06.2017 16:06
    C est le premier aide el fitr sans mon frère aîné Kamel décédé et enterré aux lieux saints de l ...

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le Dimanche 25 Juin 2017.
    christine hamad christine hamad 25.06.2017 09:42
    Aïd mbarak a tout l'équipe de jijelinfo et tout l'Algérie.

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le Dimanche 25 Juin 2017.
    nostalgie nostalgie 25.06.2017 05:22
    Joyeuses Fête de l'Aïd El-Fitr cordiales amitiés

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    El khettabi El khettabi 24.06.2017 19:07
    Bonsoir a tous saha ramdankoum Hmm!!!! PROTEGER dans la lexicologie bureaucratique algérienne veut ...

    Lire la suite...

     
  • Traitement des points noirs sur les routes de Jijel: Des contraintes retardent toujours les travaux
    Igel Igel 24.06.2017 15:55
    Et tous les poids lourds qui traversent Jijel et empruntent la Corniche? La médiocrité des dirigeants ...

    Lire la suite...

     
  • RAMADANESQUE. Encore un drame à Sidi Maarouf.
    Igel Igel 24.06.2017 15:46
    Les semi-remorque et autres camions de carrière font désormais la loi a Jijel. L'acces Est du port ...

    Lire la suite...

     
  • Achouat: Collision entre deux voitures.
    Igel Igel 24.06.2017 15:41
    Il y a de quoi avoir des doutes quand il s'agit de prouver que les concernés de la signalisation ont ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Igel Igel 24.06.2017 15:32
    Merci Yasmine. Et merci Foughali. D'abord Yasmine pour l'objectivisme et la honte qu'elle ressent ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Igel Igel 24.06.2017 15:19
    A qui vous adressez-nous ? Il y a quelques temps, nous avions pris des familles in flagranti, et ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Foughali Foughali 24.06.2017 14:38
    Salut , salam.... Salut nostalgique .... Vous avez raison..,.il en faut des idiots, mais chez nous ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    nostalgie nostalgie 24.06.2017 09:32
    que voulez-vous......il faut des idiots un peu partout....et surtout un grand manque de civisme....enfin ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Foughali Foughali 24.06.2017 08:29
    Salut yasmine Certes, il faudrait probablement aménager et embellir ce coin, mais à défaut de grave ...

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:12
    By the way, qui pay pour la construction de cet mur??, le roi moh6??

    Lire la suite...