FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

« Soldats tortionnaires »

Cinquante trois ans après la fin de la guerre d'Algérie, le sociologue Claude Juin explique comment de jeunes appelés en sont venus à commettre l'intolérable et à banaliser la torture. Édifiant.
e 18 mars 1962, les accords d'Évian mettaient fin à la guerre d'Algérie. Un demi- siècle plus tard, la mémoire de ce conflit, qui a coûté la vie à près de 30 000 Français et à plusieurs centaines de milliers d'autochtones selon la terminologie en vigueur de l'époque, reste toujours douloureuse. S'il fallait distinguer un ouvrage parmi ceux dont la publication est annoncée à l'occasion de ce cinquantième anniversaire, ce serait sans doute « Des soldats tortionnaires », du sociologue Claude Juin.

Cette enquête historique, nourrie par les écrits et les lettres des appelés du contingent, fait écho au magnifique roman de Laurent Mauvignier « Des hommes », paru il y a trois ans. De 1954 à 1962, 1 million et demi de jeunes Français ont servi en Algérie. Claude Juin était l'un d'eux. « La seule vision que les jeunes soldats avaient avant leur départ de l'Arabe était celle du '' bicot'' en France qui vidait les ordures et tenait le marteau-piqueur, observe-t-il. Dans l'imagerie populaire, il était l'individu tout juste bon pour les basses besognes. »

Avant de franchir la Méditerranée, l'Algérie ne les intéressait pas. Une fois sur place, au contact d'une population dont ils ne comprennent ni la langue ni les mœurs, ils sont comme désemparés. Et pris entre deux discours. Le gouvernement leur donne à la fois l'ordre de pacifier et de réprimer. De réprimer sans faiblesse. Aux premiers jours de la rébellion, le ministre de l'Intérieur François Mitterrand n'a-t-il pas déclaré : « la seule négociation, c'est la guerre » !

Tenaillés par la peur

Confrontée à une guérilla insaisissable, l'armée use de tous les moyens pour « détruire les terroristes ». Les appelés n'ont pas envie de se battre. Mais ils n'ont guère le choix. « La peur était leur quotidien. Elle les tenaillait, métamorphosait leur nature. Ils troquaient sans le savoir leur humanité contre une obscure sauvagerie », insiste Claude Juin. Aujourd'hui encore, nombre de survivants se refusent à évoquer ces moments où ils ont été confrontés à l'intolérable.

« Ce qu'on reproche aux Allemands en parlant d'Oradour, on l'a fait et on le refait encore, écrit Alain, sergent dans les transmissions. Seulement, ce sont des "bougnoules", alors, n'est-ce pas... Pourquoi se gêner. L'ensemble des gars, s'ils trouvent les colons dégueulasses, n'en ont pas moins une mentalité à peu près semblable vis-à-vis de l'indigène : un mépris généralisé qui fait mal. » Et annonce l'engrenage de la violence et de la torture.

Les lettres et les récits collectés par Claude Juin racontent les villages incendiés, les charniers, les aveux extorqués à la gégène, les viols, les suspects égorgés pendant la nuit et enterrés à l'aube. Autant de crimes commis contre un peuple luttant pour son indépendance qui laissent toujours un goût de cendres dans la bouche des appelés. Ils commencent à peine à mettre des mots sur l'horreur qu'ils ont côtoyée. Sans que personne n'en fasse grand cas. Si ce n'est peut être la Turquie, quand elle rappelle à la France son passif algérien lorsque celle-ci la somme de faire repentance à propos du génocide arménien !

« Des soldats tortionnaires », de Claude Juin, éd. Robert Laffont, 363 p., 21 €.
http://www.sudouest.fr/2012/02/26/soldats-tortionnaires-643552-602.php

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 08.12.2016 15:39
    En direct sur la chaîne israélienne i24 News, "" L'opposant"" syrien le Cheikk Khaled ElHelf remercie ...

    Lire la suite...

     
  • Rêves de retraite...plaisir et temps libre
    Foughali Foughali 08.12.2016 15:04
    Salut Mohamed et les autres.... Vous êtes des privilégiés .... En effet, vous partez en retraite après ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 08.12.2016 14:53
    Salut hydra Pas sûr! Des cas particuliers existent partout ... Ceci dit, faire pire qu'au bled reste ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    Foughali Foughali 08.12.2016 14:49
    Salut hydra Erreur mon pote... C'est l'inverse, à savoir..., L'entrée est incertaine, la sortie ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    christine hamad christine hamad 08.12.2016 14:36
    Congratulations a tout les habitants de halap et a président bashar et a bit thank your to président ...

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    jijel.jijel jijel.jijel 08.12.2016 13:33
    Et voilà encore une autre vidéo où le ridicule la dispute le charlatanisme! le "chercheur" et un ...

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    jijel.jijel jijel.jijel 08.12.2016 13:03
    Non, Hydra! Il vous suffit de visionner la première émission d'Echourouk pour comprendre! Il avait ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    hydra hydra 08.12.2016 07:26
    l'entrée est garantie par contre la sortie moins .

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    hydra hydra 08.12.2016 07:25
    soyons réalistes e médecin créateur de ce produit spécifie bien la mention ( complément alimentaire) ...

    Lire la suite...

     
  • UNE AUTRE PHOTO INÉDITE. Djidjelli en 1957...
    hydra hydra 08.12.2016 07:22
    ceux qui n'avaient pas connus les belles années 70 trouveraient l'anarchie actuelle normale dans tous ...

    Lire la suite...

     
  • Le remède « miracle » contre le diabète au cœur d’une controverse
    jijel.jijel jijel.jijel 07.12.2016 22:39
    Quand je me rappelle de la formule "illa ma n’faach ma y'dourch !", (et si ce n'est l'exploitation ...

    Lire la suite...

     
  • UNE AUTRE PHOTO INÉDITE. Djidjelli en 1957...
    hydra hydra 07.12.2016 19:11
    casino dites vous ? oui bekri avaient on vu à l'époque les bacs à poubelles débordées devant l'entrée ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Le centre de soins de Belghimouz dans tous ses états
    hydra hydra 07.12.2016 19:05
    yal Foughali 3andkoum khir 3alina ?

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    jijel.jijel jijel.jijel 07.12.2016 18:34
    Les quartiers Echabab, El Jazmati et Echa3r ont été libérés depuis 3 jours. Aujourd'hui c'est la ...

    Lire la suite...

     
  • Damas libère encore un bastion des terroristes à Alep-Est (Vidéo).
    MedSouilah MedSouilah 07.12.2016 17:54
    Ils ont essayé, ceux qui ont appuyé ce massacre depuis cinq années en Syrie, de proposer à l’ONU ...

    Lire la suite...

     
  • Rêves de retraite...plaisir et temps libre
    MedSouilah MedSouilah 07.12.2016 17:43
    Excellent..

    Lire la suite...

     
  • Rêves de retraite...plaisir et temps libre
    jijel.jijel jijel.jijel 07.12.2016 17:37
    Ecoutez donc ce beau duo (chanté et parlé) et la belle voix de la syrienne Faia Younan récapitulant l'anarchie ...

    Lire la suite...