Le rôle déterminant de la femme algérienne durant la Révolution mis en exergue à Jijel

JIJEL- Le rôle de la femme algérienne a été "déterminant" dans le processus de la lutte de libération nationale, ont affirmé, mardi à Jijel, des participants à une rencontre consacrée au rôle de la femme algérienne durant la Révolution.

Initiée par l'association locale El dhakira ettarikhia (la mémoire historique), cette manifestation qui intervient à quelques jours de la célébration de la Journée nationale de l'Emigration (17 octobre) se veut, selon ses organisateurs, "un hommage particulier à la femme algérienne et à sa participation active à la lutte de libération nationale".

"Il ne faut pas occulter la place et le rôle de la femme algérienne dans l'histoire du pays", a estimé, dans une déclaration à l'APS, Abdelhalim Latrèche, président de cette association, soulignant que cette rencontre est aussi une occasion "pour ne pas oublier".

De nombreuses étudiantes, lycéennes, stagiaires de la formation professionnelle et de l'institut paramédical, enseignantes du centre culturel islamique, moudjahidine et moudjahidate ont assisté aux travaux de cette journée commémorative, organisé avec la collaboration de la direction de wilaya de la Culture à la bibliothèque centrale de l'Université Mohamed Seddik Benyahia.

La rencontre, marquée par une cérémonie de remise de diplômes d'honneur et d'insignes à des moudjahidate de cette wilaya, a été retransmise en direct sur les ondes de la radio nationale de Jijel, conférant à l'évènement beaucoup de retentissement.

Quatre (4) moudjahidate (Yamina Cherrad, Zineb Bounar, Fadhila Manaa et Messaouda Affane) ayant pris les armes lors de la guerre de libération nationale devaient se relayer pour raconter quelques péripéties de cette étape cruciale de l'histoire du pays, parfois avec beaucoup d'émotion dans la voix.

Les récits ont dépeint des scènes de vie quelque part dans les maquis de la région qui fut le siège de la wilaya II historique, avec, en gros plan, la contribution de la femme aux côtés de ses frères moudjahidine.

Approchées par l'APS, deux lycéennes du lycée Ahmed-Terkhouche, ont affirmé avoir bénéficié d'un "véritable cours d'histoire" grâce à des moudjahidate encore en vie.

Cette rencontre a également été marquée par une exposition, sur l'esplanade de l'université, de portraits géants de femmes combattantes avant la présentation d'une pièce théâtrale traitant de la lutte de la glorieuse Révolution.
aps

ALLAH YARHAM ECHOUHADAS

Commentaires   

BenAdem
# BenAdem 19-10-2015 22:59
Le rôle de la femme était le pivot de notre révolution. en dehors de son rôle de femme au foyer et les taches pénibles d'aider l'homme dans la vie quotidienne, elle avait participé activement au coté du FLN par ses travaux de logistique ( récolter et cacher les armes et munitions ) cuisiner pour El Moudjahidines, faire des liaisons inter cartiers en ville et inter mechta en milieu rural pour faire circuler des informations clés sur l'ennemi. et sans oublier sa participation a l'enterrement des CHouhada rahimahoum Allah dans des conditions ou l'apparition de la moindre ambre d'un homme se fait sniper systématiquement.
la plupart de ses femmes et surtout celles qui avaient travaillés officiellement auprès de la révolution n'avaient rien réclamés au lendemain de l'indépendance, tel est le cas de aamti Adaouiya Mezoued veuve Mahdid décédée vers le 20 octobre 2012 ou 2013 Allah yarhamha qui était responsable sédentaire mechta Texenna coté nord et meme participé a l'organisation et l'accueil de nos Moudjahidine comme à la bataille de sekkata.
Qu'Allah les récompense toutes et tous de leur endurance et leur souffrance qui ont données leur fruit de l'idépendance.
Signaler un abus
yasmine
# yasmine 19-10-2015 13:53
Je connais une grande dame qui était mon professeur au lycée de jeunes filles à jijel , et qui était une grande Moudjahida au maquis à coté de son frere chahid "Deraa Mohamed Sadek" il s'agit de Deraa nassima , toujours en vie , epouse d'un autre grand Moudhahid monsieur kermiche , et comme à l'accoutumée les vraies moudjahidines sont marginalisés , alors que des réserves sont émises sur beaucoup de noms mis en avant à chaque fois. Drole de pays.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Petite pêche côtière à Jijel
    MedSouilah MedSouilah 01.03.2017 20:13
    Une image du jour de mon ami: Halim Benchouieb que j'ai eu le plaisir de rencontrer ces derniers ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    jitex jitex 01.03.2017 19:56
    Bonsoir tout le monde Je tiens a rappeler que je ne suis contre le droit de personne et dieu seul ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel / danger sur l'espace public: Un lampadaire risque de tomber.
    MedSouilah MedSouilah 01.03.2017 15:55
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/01/170301041609750480.png

    Lire la suite...

     
  • 9 mai 1961 : "Violentes manifestations à Djidjelli"
    MedSouilah MedSouilah 01.03.2017 15:53
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/03/01/170301041358672424.png

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    Foughali Foughali 01.03.2017 13:30
    Salut JJ En retard dites vous ? Cela dépend par rapport à qui ou à Quoi ? On passe de l'anarchie et du ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    saladin saladin 01.03.2017 10:36
    Bonjour Jitex et Foughali, Ce n’est pas parce qu’il y a des faux chouhada et faux moudjahidin, qu’il ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    jijel.jijel jijel.jijel 01.03.2017 06:57
    Toujours en retard d'une guerre! Partout dans le monde la tendance actuelle est à la suppression des ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    Foughali Foughali 01.03.2017 00:26
    Salut saladin Pour moi, un martyr reste un martyr quelque soit le lieu où il est comptabilisé .... A ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    Foughali Foughali 01.03.2017 00:20
    Salut jitex Tu oublies que le pays a aussi fabriqué beaucoup de corruption et de corrupteurs.... Quant ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    Foughali Foughali 01.03.2017 00:12
    Salut Jitex Il faut laisser passer quelques mois et avec quelques dizaines de morts, la rumeur fera le ...

    Lire la suite...

     
  • Une femme en or, amie de tous les Jijelliens.
    MedSouilah MedSouilah 28.02.2017 18:15
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/02/28/170228063639401123.png

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 28.02.2017 14:30
    Avis de décès de Monsieur Ghedjali Messaoud; à l'age de 72 ans, habitant cité Laakabi Jijel. Le défunt ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    jitex jitex 28.02.2017 10:11
    Avec le respect des lois de circulation....bonjour les encombrements et les malices de conduites des ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    jitex jitex 28.02.2017 10:06
    Ce pays ne sait fabriquer que des martyrs depuis toujours et 55 ans après on ne sait pas c'est qui ...

    Lire la suite...

     
  • Une femme en or, amie de tous les Jijelliens.
    MedSouilah MedSouilah 27.02.2017 21:57
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/02/27/170227101756572526.png

    Lire la suite...

     
  • Constantine: un attentat terroriste ciblant un commissariat déjoué (DGSN)
    christine hamad christine hamad 27.02.2017 18:03
    Je souhaite a le blesse prompt rétablissement et bon reconvalescence.

    Lire la suite...

     
  • Une femme en or, amie de tous les Jijelliens.
    MedSouilah MedSouilah 27.02.2017 16:00
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/02/27/170227042040592596.png

    Lire la suite...