FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

Le rôle déterminant de la femme algérienne durant la Révolution mis en exergue à Jijel

JIJEL- Le rôle de la femme algérienne a été "déterminant" dans le processus de la lutte de libération nationale, ont affirmé, mardi à Jijel, des participants à une rencontre consacrée au rôle de la femme algérienne durant la Révolution.

Initiée par l'association locale El dhakira ettarikhia (la mémoire historique), cette manifestation qui intervient à quelques jours de la célébration de la Journée nationale de l'Emigration (17 octobre) se veut, selon ses organisateurs, "un hommage particulier à la femme algérienne et à sa participation active à la lutte de libération nationale".

"Il ne faut pas occulter la place et le rôle de la femme algérienne dans l'histoire du pays", a estimé, dans une déclaration à l'APS, Abdelhalim Latrèche, président de cette association, soulignant que cette rencontre est aussi une occasion "pour ne pas oublier".

De nombreuses étudiantes, lycéennes, stagiaires de la formation professionnelle et de l'institut paramédical, enseignantes du centre culturel islamique, moudjahidine et moudjahidate ont assisté aux travaux de cette journée commémorative, organisé avec la collaboration de la direction de wilaya de la Culture à la bibliothèque centrale de l'Université Mohamed Seddik Benyahia.

La rencontre, marquée par une cérémonie de remise de diplômes d'honneur et d'insignes à des moudjahidate de cette wilaya, a été retransmise en direct sur les ondes de la radio nationale de Jijel, conférant à l'évènement beaucoup de retentissement.

Quatre (4) moudjahidate (Yamina Cherrad, Zineb Bounar, Fadhila Manaa et Messaouda Affane) ayant pris les armes lors de la guerre de libération nationale devaient se relayer pour raconter quelques péripéties de cette étape cruciale de l'histoire du pays, parfois avec beaucoup d'émotion dans la voix.

Les récits ont dépeint des scènes de vie quelque part dans les maquis de la région qui fut le siège de la wilaya II historique, avec, en gros plan, la contribution de la femme aux côtés de ses frères moudjahidine.

Approchées par l'APS, deux lycéennes du lycée Ahmed-Terkhouche, ont affirmé avoir bénéficié d'un "véritable cours d'histoire" grâce à des moudjahidate encore en vie.

Cette rencontre a également été marquée par une exposition, sur l'esplanade de l'université, de portraits géants de femmes combattantes avant la présentation d'une pièce théâtrale traitant de la lutte de la glorieuse Révolution.
aps

ALLAH YARHAM ECHOUHADAS

Commentaires   

BenAdem
# BenAdem 19-10-2015 22:59
Le rôle de la femme était le pivot de notre révolution. en dehors de son rôle de femme au foyer et les taches pénibles d'aider l'homme dans la vie quotidienne, elle avait participé activement au coté du FLN par ses travaux de logistique ( récolter et cacher les armes et munitions ) cuisiner pour El Moudjahidines, faire des liaisons inter cartiers en ville et inter mechta en milieu rural pour faire circuler des informations clés sur l'ennemi. et sans oublier sa participation a l'enterrement des CHouhada rahimahoum Allah dans des conditions ou l'apparition de la moindre ambre d'un homme se fait sniper systématiquement.
la plupart de ses femmes et surtout celles qui avaient travaillés officiellement auprès de la révolution n'avaient rien réclamés au lendemain de l'indépendance, tel est le cas de aamti Adaouiya Mezoued veuve Mahdid décédée vers le 20 octobre 2012 ou 2013 Allah yarhamha qui était responsable sédentaire mechta Texenna coté nord et meme participé a l'organisation et l'accueil de nos Moudjahidine comme à la bataille de sekkata.
Qu'Allah les récompense toutes et tous de leur endurance et leur souffrance qui ont données leur fruit de l'idépendance.
Signaler un abus
yasmine
# yasmine 19-10-2015 13:53
Je connais une grande dame qui était mon professeur au lycée de jeunes filles à jijel , et qui était une grande Moudjahida au maquis à coté de son frere chahid "Deraa Mohamed Sadek" il s'agit de Deraa nassima , toujours en vie , epouse d'un autre grand Moudhahid monsieur kermiche , et comme à l'accoutumée les vraies moudjahidines sont marginalisés , alors que des réserves sont émises sur beaucoup de noms mis en avant à chaque fois. Drole de pays.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    Foughali Foughali 05.12.2016 12:06
    Salut Après ton constat : Dis nous ce que tu vas faire pour contribuer au changement ? Sans rancunes

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 12:04
    Salut .... Pourquoi changes tu de pseudo périodiquement ? Aurais tu des choses à te reprocher ? C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Championnat amateur: Résultats et classement de la 11ème journée
    elmej,oun elmej,oun 05.12.2016 07:44
    prochain déplacement de la JSD au cercle militaire ( cirque ) et recevra l'équipe d'el faubourg le ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 05.12.2016 07:42
    de Djidelli avec ses coopérants de l'époque ses 400 la piscine la ferme Andreux l'île magique de ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 01:56
    Salut taher Je suis entièrement d'accord pour dire que 50 ans après la fin de la guerre, il faut ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 01:42
    Salut Mohamed Oui, tu as raison ....nous étions nombreux à subir les bombardements des canons de 105 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 23:31
    Oui JJ , c tout à fait ça. un lundi peut être un lendi ,et pas l'inverse.

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 18:59
    Ce petit film couleur a été prix par une caméra portative personnelle 8mm (peut-être Kodak) déjà ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 17:19
    Un film de 8 minutes, vue panoramique sur la ville de Jijel entre 1960 et 1962. le Port, la ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 17:06
    disons que tout le pays est construit aux règles non conformes honnêtement .

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:41
    Oui fly1, exact! mais on les appelait les "lendits" et non "lundis" parce que "lendit" signifie "jour ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:27
    Ya MSouilah, La photo couleur existait depuis la moitié du 19ème siècle et s'est encore plus développée ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:37
    donc on va rester à vivre avec le passé en évoquant nos chouhadas tout le temps ? oui je compatit ...

    Lire la suite...

     
  • Projet des transferts des eaux de Jijel et Bejaia vers Sétif: toutes les entraves levées
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:33
    chez nous c'est déshabiller Paul pour habiller Pierre . nous qui sommes privés d'eau H/24 pour une ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:28
    comment tolérer aux directions administratives implantées sur un terrain agricole au vu et su de tout ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:51
    Il est vrais qu'à cette époque d'autres bambins, vivaient loin de la ville en pleine montagne dans ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:43
    Ce sont des images retouchées y a Christine. Comme celle là: Toujours à: TAHER, maison du Juge en ...

    Lire la suite...