FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

29 mars 1979 Il y a 37 ans disparaissait Cheikh Ferhat Fridja

C’est une époque que beaucoup de nos aînés à Jijel aiment se remémorer tant la musique andalouse ou chaâbie participaient à cimenter le corps social meurtri par les angoisses que faisait subir le colonialisme.

Cheikh Ferhat Fridja est un de ces acteurs sociaux qui ont activé dans le domaine musical. Natif de Jijel en août 1911, Cheikh Ferhat a eu la chance d’avoir un père musicien.

 

 

La transmission ne se limitera pas du père Allaoua à son fils, puisque ce dernier transmettra lui aussi sa passion à sa progéniture. Après avoir intégré l’école primaire, le jeune Ferhat s’est directement tourné vers le métier de coiffeur tout en s’adonnant à la musique andalouse. A la tête d’une troupe musicale comprenant notamment cheikh Tahar Amira dit Rigada, Ahmed Rezzouk, Lakhdar Djamaa et Youcef Nafa. Il a aussi collaboré dans ce domaine avec d’autres musiciens, comme Mohamed et Aïssa Birouk, Saïd Beggah dit Saïd Errouge, Tamim Amira et Hocine Mokrani dit Grosso.

 

Connu pour jouer de plusieurs instruments, le musicien dut interrompre toute activité artistique avec le déclenchement de la Révolution. L’indépendance reconquise, le cheikh reprendra son instrument pour, en même temps transmettre son savoir musical à la jeune génération qui a repris par la suite le flambeau dans l’andalou et le chaâbi et la célébration de soirées et fêtes de mariage. Beaucoup de jeunes musiciens de cette époque ont été ses élèves. On citera Rachid Ouaar, Nouredine et Abdelhalim Touhami, Rachid et Mourad Chemchem, Daoud Boubezari, Amar Benmerzoug, Younès Bouraoui et Khaled Sefir qui a, il y a quelques années, s’est particulièrement distingué avec une composition musicale faisant l’éloge de sa ville et qui a connu un grand succès. Le cheikh était connu pour sa maîtrise des règles de ces genres musicaux et de plusieurs instruments comme le banjo, le violon, le mandole ou encore le piano. D’autres jeunes de l’époque ont intégré sa troupe à l’instar de Hocine Rida, Ahmed Yekhlaf, Moussa Bouadjimi ou encore Nouredine Merizek. Cheikh Ferhat s’est éteint le 29 mars 1979.

Fodil S.

Vidéo archives...

Commentaires   

fridjali
# fridjali 28-03-2016 14:26
une pieuse pensée à Ami Ferhat en priant Dieu Le Tout Puissant de l'intégrer dans son Vaste Paradis et en soulignant que pour les Fridja le 29 mars est un double anniversaire puisque c'est ce jour du 29 mars 1959 que tombait au champ d'honneur le chahid Fridja Slimane rahima hou ALLAAh
Signaler un abus
fly1
# fly1 28-03-2016 12:20
Da Ferhat savait jouer à tous les instruments ,et fut le premier à avoir le seul et unique piano à jijel ,à une certaine époque. il a offert par la suite ce piano à l'un de ses èleves Ahmed BenYkhlef , qui à son tour l'a offert à un mon cousin , ce piano de mes souvenirs est jusqu'aux années 80 chez Moussaoui (le fils ainé à da Mohamed);;après.....
Signaler un abus
fly1
# fly1 28-03-2016 12:08
DA Ferhat , allah irrahmo ,alias CHEIKH AZOLAYE ,notre ancien voisin était un pieux , très sympathique , qui aimait beaucoup rire , et raconter les anecdotes de la soirée qu'il a faite la veille. il n'y a pas que son père (qui fut le premier à avoir introduit et à avoir chanté le chaabi à jijel) qui était musicien , il y a aussi son fils Rachid allah irrahmo (qui réglait ET Réparait aussi le materiel sono des Djins ),et messaoud rabbi yechfih , ainsi que ses neveux Fariz et chouaib;
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 18:59
    Ce petit film couleur a été prix par une caméra portative personnelle 8mm (peut-être Kodak) déjà ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 17:19
    Un film de 8 minutes, vue panoramique sur la ville de Jijel entre 1960 et 1962. le Port, la ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    taher taher 04.12.2016 17:06
    disons que tout le pays est construit aux règles non conformes honnêtement .

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:41
    Oui fly1, exact! mais on les appelait les "lendits" et non "lundis" parce que "lendit" signifie "jour ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:27
    Ya MSouilah, La photo couleur existait depuis la moitié du 19ème siècle et s'est encore plus développée ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    taher taher 04.12.2016 14:37
    donc on va rester à vivre avec le passé en évoquant nos chouhadas tout le temps ? oui je compatit ...

    Lire la suite...

     
  • Projet des transferts des eaux de Jijel et Bejaia vers Sétif: toutes les entraves levées
    taher taher 04.12.2016 14:33
    chez nous c'est déshabiller Paul pour habiller Pierre . nous qui sommes privés d'eau H/24 pour une ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    taher taher 04.12.2016 14:28
    comment tolérer aux directions administratives implantées sur un terrain agricole au vu et su de tout ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:51
    Il est vrais qu'à cette époque d'autres bambins, vivaient loin de la ville en pleine montagne dans ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:43
    Ce sont des images retouchées y a Christine. Comme celle là: Toujours à: TAHER, maison du Juge en ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    christine hamad christine hamad 04.12.2016 11:32
    Salut, dites moi, on a eu des photos en couleur 1957?? Je me souvient de mes propres photos quand ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:21
    Oui g envi de pleurer , mais nos chouhadas.

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:20
    Les eleves de Jules Ferry , fin des annees 50 , en plein guerre d'Algerie ,ces indigenes forcés à ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 04.12.2016 01:21
    Salut Yasmine Non, il ne faut pas regretter ni pleurer.... En effet, tu as eu beaucoup de chance ...

    Lire la suite...

     
  • VOL D'UNE AUTRE VOITURE A DJEMAA BENI H'BIBI.
    MedSouilah MedSouilah 03.12.2016 20:16
    Selon un rapport de la Gendarmerie nationale, les réseaux de trafic de véhicules recourent à 9 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    yasmine yasmine 03.12.2016 18:49
    Franchement j'ai envie de pleurer en voyant ces images qui me font penser à mon enfance.Merci monsieur ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    dzira dzira 03.12.2016 15:32
    Les citoyens devraient s'organiser en associations pour faire respecter leurs droits, surtout face à ...

    Lire la suite...