Cité Lemridja à El Milia (Jijel) : la clochardisation

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est une terrible dégradation du cadre de vie qui se fait de plus en plus sentir à la cité Lemridja, à la périphérie nord de la ville d’El Milia. Du manque d’eau, quasi-rationnée à longueur d’année, en raison d’une crise qui ne trouve jamais de solution, à la prolifération des rats et des dépôts d’ordures, en passant par la défaillance de l’éclairage public et la dégradation du réseau routier, la cité n’est plus qu’un ensemble d’habitations plongées dans la misère et l’insalubrité. Et comble de l’incurie, des jeunes oisifs et sans perspectives, se sont emparés des abribus érigés à l’intérieur de la cité, pour les transformer en boutiques de commerce. «Tout le monde passe et les regarde, mais personne n’ose les interpeller, et dire que des habitants du quartier passent cinq fois par jour devant ces abribus pour aller faire la prière dans la mosquée d’à-côté sans crier gare à cet incivisme, à cette destruction des biens publics», s’indigne un habitant, enseignant de son état.

Avant le squat de ces espaces, des aires de jeu destinées aux enfants ont été saccagées et leur grillage détérioré. «Des jeunes se sont servi des barres de fer volées de cette aire pour ériger une baraque sur le trottoir», déplore encore notre interlocuteur. Non loin de là, un terrain de sport en Mateco a eu le même sort. De ce terrain, il ne reste plus rien.

Tout a été mis à sac. Pour éclairer leurs boutiques de fortune, les jeunes squatteurs des abribus se sont servis d’un fil électrique qu’ils ont branché aux locaux commerciaux, construits dans le cadre du programme présidentiel des 100 locaux par commune. Ces locaux ont été transformés, d’ailleurs, en un lieu de rencontre pour les délinquants de la cité. Dans le sillage de cette anarchie, des engins, des camions poids lourds et des bus ont pris tout l’espace qui reste aux habitants pour circuler. «Regardez, cette cité à l’air d’être un immense parking, pour circuler, il n’y a plus d’espace», fulmine un autre habitant.

Et dire que cette cité était prédestinée à devenir un grand ensemble d’habitations lors de sa réalisation, il y a plus d’une vingtaine d’années. Construite dans le sillage de l’extension de la ville d’El Milia, la cité Lemridja, dont l’appellation est tirée de la nature marécageuse de la zone où elle a pris forme, n’a pas trop tardé à se clochardiser.

A la place d’un ancien camp colonial, des bâtiments ont été construits au début des années 1990, avant que des villas, érigées sur des lots de terrains grignotés sur l’espace foncier d’une ancienne ferme agricole, ne viennent se greffer tout autour. Le tout a donné naissance à une cité où, se sont enchevêtrés des villas d’un certain standing et des blocs d’habitations occupés par une couche de résidents moins favorisés. Privés du moindre confort dans cette cité aux facettes misérables, les habitants se sont résignés à ne plus crier leur ras-le-bol de cette situation. «Notre destin, on le subit dans cette cité où il n’y a plus de confort, et en plus, nous subissons la loi d’une forme de délinquance qui sévit en toute quiétude», peste-t-ils. 

Adam S.

 

 

Commentaires   

youner
# youner 15-06-2015 10:34
bonjour cher ami EL Milia , je suis de votre avis mais ? sachant l'indifférence des autorités locales d'avance . la seule solution serait la mobilisation générale des habitants de cette citée, moi je parierai qu'ils ne connaissent même pas leur P/APC .
Signaler à l’administrateur
Foughali
# Foughali 15-06-2015 00:51
Ce qui est grave, c'est de voir des gens vivre dans une telle porcherie, pire que des animaux sauvages.
J'avoue avoir du mal à comprendre comment des humains arrivent à un tel niveau de saleté ?
Ceux qui ont donné leur vie pour chasser l'occupant, doivent se retourner dans leurs tombes.....
La question qui me taraude, c'est de savoir qui va changer ça et sous quel délai ?
Signaler à l’administrateur
youner
# youner 14-06-2015 10:43
c'est le résultat du manque de civisme des habitants de cette citée . ce n'est pas des habitants d'une autre wilaya qui versent les déchets là. tant que les personnes de cette citée ne se décident pas à passer à l'action eux même de nettoyer et de surtout veiller que ça ne se produira plus rien ne changera .
Signaler à l’administrateur
El Milia
# El Milia 14-06-2015 20:34
Chouf ya si youner, vous pouvez copier cette image et la coller à n’importe quel quartier de n’importe quelle ville d’Algérie ; bon, un peu moins à Tlemcen et surtout pas au club des pins.
J’ai connu cet endroit quand il était propre et vert. Petits, on jouait là-bas, on se roulait dans l’herbe et on ramassait de succulents fruits.
Comment parler de civisme alors que l’Etat est totalement défaillant et absent ? tous les responsables dans ce pays sont occupés par la rapine et le détournement des deniers publiques, et accessoirement, par la poursuite des mécontents qui sont malades de voir ce pays s’écrouler sous leurs yeux. Leur incompétence, leur voracité et leur capacité de nuisance et de destruction sont sidérants, à un point que l’esprit humain ne peut pas assimiler.
Wallah que ce pays avait été confié à des chiens et des chats, ils l’auraient mieux géré.
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 263 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Arrêt sur image de Taher.
    Foughali Foughali 19.02.2019 20:19
    Cette photo me fait penser à un gag, du type caméra cachée !!! J'ai du mal à croire que c'est réel !

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    jitex jitex 19.02.2019 11:30
    Le code de la route est un langage et moyen de communication qui permet aux autochtones et aux étrangers ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    BenAdem BenAdem 19.02.2019 00:36
    Salam pour tous, signalisation erronée. tout un mélange de panneaux qui faussent la donne. circulation ...

    Lire la suite...

     
  • 18 Février: Journée nationale du chahid
    saladin saladin 18.02.2019 17:08
    A voir où nous en sommes, c’est avec une grande tristesse que nous portons un grand hommage à la ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE INSOLITE
    jitex jitex 18.02.2019 16:49
    Dans ce cas la priorité à droite s'impose si le policier toujours présent ne fait pas son travail au ...

    Lire la suite...

     
  • BELLE PHOTO DU JOUR
    jitex jitex 18.02.2019 13:50
    Merci pour la photo et est il possible d'avoir d'autres photos avec des plans un peu plus large ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    jitex jitex 18.02.2019 13:44
    L'insolite est pourquoi deux panneaux de sens interdit pour exprimer la même chose et quelque soit ...

    Lire la suite...

     
  • BILLET MATINAL...
    saladin saladin 18.02.2019 09:30
    Merci Mohamed, pour ce billet matinal. J’ai envie de dire que ce qui fait une société, plus ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Le mariage: traditions et coutumes...
    christine hamad christine hamad 17.02.2019 07:15
    Bonjour, Bon, Le première foto est traditionnel, j'ai vu la marié au cheval a Telemcen, Le pick-up??

    Lire la suite...

     
  • Généalogie des Beni Foughal selon la tradition orale
    Foughali Foughali 16.02.2019 18:24
    Bonjour Dzira Je pense que plusieurs hypothèses ont été avancées sur les origines de la tribu de béni ...

    Lire la suite...

     
  • Généalogie des Beni Foughal selon la tradition orale
    dzira dzira 16.02.2019 15:51
    Je n y crois pas à cette histoire.faut voir du côté de Biskra, à Foughala ou Doucen, dans la grande tribu ...

    Lire la suite...

     
  • Une nuit sombre à Sidi Abdelaziz.
    christine hamad christine hamad 16.02.2019 07:13
    C'est incroyable !! Pourquoi on fait ca???

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 14.02.2019 07:45
    Ok Cousin... Bonne journée

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Foughali Foughali 14.02.2019 01:54
    Salut mohamed Merci pour tes éclairages. Pour le reste, voir ma réponse par mail Bonne soirée

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 13.02.2019 18:34
    Salut cousin... Chaque rentrée de formation qu'elle soit, celle de février ou octobre, il y a des ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    CFPA SAA CFPA SAA 13.02.2019 18:24
    بارك الله فيك شيخنا القدير رغم انك في التقاعد إلا أن حنينك للمركز الذي عملت به لسنوات جعلك تسهم و ...

    Lire la suite...

     
  • Pourquoi nos plages disparaissent...?
    Foughali Foughali 13.02.2019 10:58
    Salut Noureddine Content de te lire....tu te fais rare ! Ceci dit, j'ai une proposition pour utiliser ...

    Lire la suite...