La nouvelle peur : le jour où la Chine s’écroulera

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En ce début de semaine, les Bourses de Shanghai et de Hong Kong ont encore dévissé, et beaucoup craignent la contagion.
C’est une sourde angoisse qui court le monde, celui de l’économie et de la finance avant de s’abattre – hypothèse que certains redoutent – sur le monde : la Chine est au bord d’une grave crise économique, et si elle s’écroule, nous nous effondrons tous avec elle.
« Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s’éveillera le monde entier tremblera. » On prête à Napoléon cette prédiction apocalyptique qui, depuis 1816, a traversé les générations. Alain Peyrefitte en reprit l’idée comme titre d’un livre, paru en 1973, et vite devenu un best-seller : Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera ».


La Chine s’est éveillée et le monde a commencé par ricaner. On lui a fourgué tout ce qui nous pesait à produire : ennemis du socialisme, certes, mais pas au point de renoncer aux bénéfices de l’exploitation des masses laborieuses par le grand capital. Quant à nos chères élites maoïstes, malgré leurs dévotions auPetit Livre rouge, elles pensaient n’avoir rien à craindre de ces bouseux communistes. On connaît la suite.
Aujourd’hui, la Chine tient le monde, et si elle tousse on se retrouve au tapis, y compris l’Oncle Sam. C’est ce que redoute le monde de l’économie depuis le début de l’été. Alors, on fait de l’esbroufe avec la météorite grecque histoire de ne pas parler du gigantesque croiseur qui nous arrive dessus.
Incités à boursicoter par leur gouvernement inquiet d’une croissance en train de s’essouffler (7 % tout de même !), des millions de Chinois (±20) ont joué au casino de la finance. Tout le monde s’y est mis, des chauffeurs de taxi aux étudiants en passant par les marchands ambulants. La Bourse de Shanghai a flambé, la valeur boursière faisant plus que doubler entre janvier et juin dernier. Et puis les cours ont basculé. Depuis la mi-juin, ils sont en chute libre. Au 5 juillet, 3.000 milliards de dollars étaient partis en fumée. Grosse inquiétude du pouvoir : « Les investisseurs qui ont acheté des actions à crédit, avec à la clé une possible cascade de faillite déclenchée par la chute des cours », écrivait alors La Tribune. C’est en effet cette pratique dite du « leverage », qui a « entraîné la réaction en chaîne fatale aux États-Unis en 2008″ ».
En ce début de semaine, les Bourses de Shanghai et de Hong Kong ont encore dévissé, et beaucoup craignent la contagion. Dans le « décryptage éco » de France info, on nous disait ce mardi matin que « certains observateurs vont jusqu’à dire que ce que connaît l’Europe en ce moment [avec la Grèce, NDLR] n’est rien, absolument rien à côté de ce qui se prépare dans l’empire du Milieu ».
Le « mal » est profond : « Le pays est confronté à la dégradation de la compétitivité de ses coûts de production. C’est le gros problème. Passée de nation émergente à nation émergée, la Chine connaît les mêmes problèmes que les Occidentaux : le développement de son économie, son urbanisation renchérissent les coûts sociaux, poussent les salaires vers le haut. Les coûts salariaux en Chine augmentent plus vite que les prix depuis 2012. Conséquence directe : la rentabilité du capital recule, ce qui freine l’investissement des entreprises. » Autrement dit, les Chinois gagnent aujourd’hui trop… Salauds de pauvres qui ne veulent pas rester à leur place !
Alors, « pour maintenir l’économie à flot, le gouvernement chinois a lâché beaucoup d’argent en soutenant, entre autres, le secteur du bâtiment, il a fait tourner la planche à billets et, aujourd’hui, la bulle explose ».
Aujourd’hui, demain ou après-demain au plus tard, tout cela va se casser la gueule. Ce n’est pas une hypothèse. Juste une question de temps.

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/nouvelle-peur-jour-chine-secroulera,196500

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • 28ème anniversaire du Club village Moussa.
    MedSouilah MedSouilah 20.07.2017 16:03
    Dans la vidéo ci-dessous de la wilaya postée par Nabil Boubezari... Une bonne nouvelle. 13 milliards ...

    Lire la suite...

     
  • LE COMPLEXE SPORTIF ROUIBAH HOCINE DANS UN ETAT LAMENTABLE. Réédité
    MedSouilah MedSouilah 20.07.2017 15:57
    Enfin nous apprenons à l’instant dans la vidéo ci-dessous de la wilaya, une bonne nouvelle. 13 milliards ...

    Lire la suite...

     
  • PROMU WALI DE JIJEL : Hommage au SG de la wilaya de Mostaganem
    MedSouilah MedSouilah 20.07.2017 13:01
    Tout à fait... Espérons que Reflexion.dz, n'a pas tort. Il est vrais que les brosseurs sont nombreux ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    Foughali Foughali 20.07.2017 08:04
    Quel que soit le no de l'opération, tout le monde devrait être d'accord pour applaudir l'es autorités ...

    Lire la suite...

     
  • PROMU WALI DE JIJEL : Hommage au SG de la wilaya de Mostaganem
    fly1 fly1 20.07.2017 07:13
    Le wali n'est pas encore installé, et on commence deja à lui donner des coups de brosse.ce sont ...

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2017 21:27
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/19/170719105220982331.png

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2017 21:27
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/19/170719105221607471.png

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    Foughali Foughali 19.07.2017 18:01
    Salut khimo Et pourquoi pas....serais tu raciste au point d'attraper des boutons à la vue d'un nom ...

    Lire la suite...

     
  • Un lieu de distraction, de repos et de tourisme fermé.
    khelifabenali khelifabenali 19.07.2017 15:32
    c'est triste de voir et d'entendre chaque jour la dégradation du site touristique de la région ...

    Lire la suite...

     
  • NOTRE QUARTIER DE LA SUISSE…
    Igel Igel 19.07.2017 15:03
    Sans être trouble fête, je souhaite ajouter quelques précisions. Il est vrai que la zone était neutre ...

    Lire la suite...

     
  • Une superbe prise de vue du grand phare...
    Igel Igel 19.07.2017 13:03
    Et à Jijel, c'est toujours lgranfar. Plus à gauche et faisant face au phare, il y avait une décharge ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    Igel Igel 19.07.2017 12:56
    Dauphin, Delphine peut-être ? Notre incompétence jaillit même au choix d'un simple dénominatif. Et ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    khimo khimo 19.07.2017 09:36
    Pourquoi le plan Delphine et non Fatima ou Aïcha

    Lire la suite...

     
  • Le festival des enfants s’est clôturé en apothéose à Jijel.
    yaz18 yaz18 19.07.2017 08:22
    Selem aalikoum Hocine Il est vrai que les absents ont des raisons d’avoir tord, on essaiera d'être ...

    Lire la suite...

     
  • AKHBAR JIJEL du 18.07.17
    abdelah abdelah 18.07.2017 21:50
    franchement l usine de cuir a jijel ville si quil' va acheté le cuir .le top égout est odeur.

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    MedSouilah MedSouilah 18.07.2017 19:07
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/18/170718082832718679.jpg

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    jijel.reveil@gmail.com jijel.reveil@gmail.com 18.07.2017 16:11
    Merci Mr MedSouilah pour vos articles concernant cette ville sacrifiée par les responsables, alors ...

    Lire la suite...