Rush des vacanciers sur Jijel : cap sur la corniche

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Telle une femme séduisante, la corniche jijelienne est décrite comme naturellement splendide. A Jijel, Dame nature a tout donné. Ne laissant rien au hasard, elle a doté la région de tout ce qu’il y a de plus beau.


Les grottes, les plages au sable doré, les criques, les rochers, les sentiers en montagne et… les monts forestiers et leurs singes magot. A Jijel, la nature n’est pas un vain mot. Le couvert végétal s’étend à lui seul sur 80% du territoire de la wilaya pour 115 000 ha de forêt.

D’est en ouest, de Oued Z’hor à l’extrême nord-est, jusqu’au dernier point frontalier avec la wilaya de Béjaïa, 120 km de côte, soit 10% du littoral algérien, séparent le bleu de la mer de la verdure des monts forestiers.

Taillée à flanc de montagne, la corniche est captivante.
Ce tableau magique se complète par d’autres atouts. Œuvre de la nature, il comporte des sites envoûtants à Ziama Mansouriah, El Aouana, aux monts Guerrouche et partout ailleurs en bord de mer et en montagne.

A part ce miracle de la nature, l’homme n’a pas laissé son empreinte sur la corniche. Pour séjourner en bord de mer, il n’y a que la plage et rien de plus.

Les hôtels sont encore loin d’exister, pendant que les campings sont majoritairement fermés.
En ville, les établissements hôteliers, non classés et de modeste standing, sont occupés à longueur de période estivale. Les nuitées doublent de tarif, pendant que le service reste le même.

Et c’est toujours la loi de l’offre et de la demande qu’on balance pour donner plus d’arguments à ces prix de chambre d’hôtel qu’on fait flamber. «C’est la haute saison», souffle-t-on pour justifier cet excès. Depuis quelques années, c’est le logement chez l’habitant, une nouvelle formule de location d’appartement, qui est privilégiée.

En ville, dans ses alentours et dans les autres communes de la wilaya, les numéros de téléphone sont partout inscrits sur les poteaux électriques, sur les murs et les façades, pour proposer des maisons et des appartements à louer. La demande est forte, notamment en ces moments de grand rush estival. Les tarifs oscillent entre 4000 et 5000 DA la journée pour un F2 et F3.

Si une forte demande se fait de plus en plus sentir sur ce mode de location, c’est tout simplement parce qu’il y a un impressionnant afflux des estivants. Les visiteurs viennent de partout, de l’est, du centre et même de l’ouest du pays.

De l’étranger, ils affluent par convois, pendant que les Jijeliens d’ailleurs sont les premiers à mettre le cap sur la corniche pour un séjour de villégiature en bord de mer. En ville et tout au long de la côte et de ses 19 plages officiellement ouvertes à la baignade sur les 50 recensées, c’est la cohue. La foule est tumultueuse.

Les bousculades et l’agitation sont à leur comble. «Tant mieux pour les gens qui viennent dépenser de l’argent à Jijel, c’est bien pour les affaires, économiquement parlant, c’est rentable, en dépit des désagréments causés, je ne suis nullement agacé, bienvenue à nos visiteurs», se réjouit un habitant de la ville de Jijel.

Considérée comme l’une des meilleures destinations touristiques en été, la région, notamment sa corniche, à l’ouest de Jijel, demeure encore loin d’assurer une base d’accueil à ses estivants à la hauteur de cette aura. Sans infrastructures hôtelières, la région risque de rater sa vocation balnéaire au profit d’autres villes qui affichent leur rivalité pour détrôner Jijel de cette réputation. 

Adam S.

Commentaires   

elkawtari
# elkawtari 06-08-2015 01:29
regardez qui gère maintenant des hôtels et restaurants à JIJEL des parvenus de mechtas.
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 117 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Jijel: Le mariage: traditions et coutumes...
    christine hamad christine hamad 17.02.2019 07:15
    Bonjour, Bon, Le première foto est traditionnel, j'ai vu la marié au cheval a Telemcen, Le pick-up??

    Lire la suite...

     
  • Généalogie des Beni Foughal selon la tradition orale
    Foughali Foughali 16.02.2019 18:24
    Bonjour Dzira Je pense que plusieurs hypothèses ont été avancées sur les origines de la tribu de béni ...

    Lire la suite...

     
  • Généalogie des Beni Foughal selon la tradition orale
    dzira dzira 16.02.2019 15:51
    Je n y crois pas à cette histoire.faut voir du côté de Biskra, à Foughala ou Doucen, dans la grande tribu ...

    Lire la suite...

     
  • Une nuit sombre à Sidi Abdelaziz.
    christine hamad christine hamad 16.02.2019 07:13
    C'est incroyable !! Pourquoi on fait ca???

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 14.02.2019 07:45
    Ok Cousin... Bonne journée

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Foughali Foughali 14.02.2019 01:54
    Salut mohamed Merci pour tes éclairages. Pour le reste, voir ma réponse par mail Bonne soirée

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 13.02.2019 18:34
    Salut cousin... Chaque rentrée de formation qu'elle soit, celle de février ou octobre, il y a des ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    CFPA SAA CFPA SAA 13.02.2019 18:24
    بارك الله فيك شيخنا القدير رغم انك في التقاعد إلا أن حنينك للمركز الذي عملت به لسنوات جعلك تسهم و ...

    Lire la suite...

     
  • Pourquoi nos plages disparaissent...?
    Foughali Foughali 13.02.2019 10:58
    Salut Noureddine Content de te lire....tu te fais rare ! Ceci dit, j'ai une proposition pour utiliser ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Foughali Foughali 13.02.2019 10:47
    Salut mohamed C'est vrai que la formation professionnelle est très importante pour la region . Mes ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 12.02.2019 19:07
    C'est dans ce joli établissement au bord de mer, que j'ai passé 16 années, en tant que responsable ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    village tanefdour village tanefdour 12.02.2019 18:33
    Formations qualifiantes et résidentielle très inintéressantes. MERCI pour la publication, et bon ...

    Lire la suite...

     
  • Pourquoi nos plages disparaissent...?
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 12.02.2019 15:51
    S'il y a de l'herbe sur la plage,c'est en raison des détritus et gravats entassé ça et là, en plus ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Benifoughales Selma Benifoughales Selma 12.02.2019 15:17
    يعطيكم الصحة... بالتوفيق إنشاء الله

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 12.02.2019 13:22
    Excellent travail § BRAVO

    Lire la suite...

     
  • El MILIA l’arabo-amazigh...
    fridjali fridjali 11.02.2019 17:39
    d'après les informations que j'ai eues,le gens de Mila allaient vers une région proche pour écouler leurs ...

    Lire la suite...

     
  • Sur la musique du silence
    christine hamad christine hamad 10.02.2019 07:29
    Magnificent endroit!!

    Lire la suite...