FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

Saison estivale 2015 Les colonies de vacances reprennent des couleurs

Les colonies de vacances au profit des enfants et des jeunes contribuent à leur socialisation, leur apprentissage de l’autonomie et de la mobilité.

Elles offrent l’opportunité de pratiquer des activités de loisirs avec des pairs de leur âge, voire de partir avec eux pour de courts séjours.

Ces mini-séjours constituent une phase de transition entre le centre de loisirs, inscrit dans le cadre de la vie quotidienne, où l’on retrouve les camarades du quartier, et le départ en séjour collectif, de plus longue durée, où l’on peut nouer de nouvelles relations.

C’est d’ailleurs dans cet objectif que les parents font partir leurs enfants en séjour collectif : pour qu’ils apprennent à vivre avec d’autres, qu’ils découvrent d’autres manières de vivre.

C’est aussi une forme de compensation pour ceux qui ne partent pas en vacances dans d’autres pays. Ludiques, éducatives, sportives et culturelles, les colonies de vacances sont conçues pour ne laisser que des bons souvenirs.

Au rythme d’un quotidien festif

Il faut avouer que les séjours, dans leur grande majorité, se concentrent sur le littoral et concernent beaucoup plus les plaisirs de la mer, de la plage essentiellement. Les journées sont rythmées au quotidien par une séance matinale et une autre l’après-midi, entrecoupées par une sieste, ainsi qu’une soirée ou veillée à thème.

Dans ce cadre, 500 enfants, dont 180 filles, issus de toutes les communes d’Alger sont partis pour deux semaines en colonie de vacances à Mostaganem, à l’initiative de la direction de wilaya de la jeunesse, des sports et des loisirs (DJSL).

Accompagnés de 70 encadreurs et animateurs de la DJSL, ces enfants de 8 à 14 ans ont pris le bus à la Place du 1er Mai, dans la commune de Sidi M’hamed et ont parcouru 340 km pour arriver à destination. Les enfants passeront une visite médicale avant de s’installer en colonie dans les communes de Sidi Lakhdar et El Hadjadj. Ils entameront juste après leur programme pédagogique.

Ce programme consiste en des sorties en mer dans la matinée, l’organisation d’ateliers d’animation dans l’après-midi, ainsi que des visites guidées dans les sites représentatifs de Mostaganem, comme le chef-lieu de wilaya et le mausolée de Sidi Lakhdar Benkhlouf, un des saints patrons de la ville.

Pour l’été 2015, la DJSL d’Alger est à sa deuxième et dernière opération d’organisation de colonies de vacances à Mostaganem, selon Mourad Adimi, président de la ligue de wilaya de la promotion des activités de loisirs de l’enfance.

Le programme des colonies de vacances n’a démarré qu’après le Ramadhan. Les 500 enfants devront regagner la capitale demain 27 août, à moins de dix jours de la rentrée scolaire prévue le 6 septembre.

Ces vacances ont bénéficié à toutes les communes de la capitale avec l’application du système des quotas : 250 enfants ont été pris dans les quartiers, notamment Aïn Naâdja, avec une liste établie par la commune et 250 choisis parmi les adhérents des structures dépendant de la DJSL (maison de jeunes, centre culturel). En tout, 1000 enfants algérois de 8 à 14 ans auront passé des vacances de deux semaines à Mostaganem et 650 adolescents et adultes (15-30 ans) à Oran, Tlemcen et Béjaïa.

Une échappatoire pour les couches défavorisées

D’autre part, 450 enfants issus de familles démunies des 12 communes de la wilaya de Constantine ont bénéficié de colonies de vacances à Jijel. Ils sont scindés en 5 sessions de 15 jours et dont chacune regroupe 150 enfants âgés entre 6 et 13 ans.

Initiée par le ministère de tutelle en coordination avec l’Agence nationale des loisirs de la jeunesse (ANALJ), cette opération permettra aux enfants de profiter de leurs vacances scolaires et contribuera au bonheur de cette catégorie en lui permettant de passer les vacances d’été dans des conditions plus ou moins valables.

300 enfants issus de familles démunies ont déjà bénéficié d’un séjour dans les wilayas d’Alger (Sidi Fredj) et de Jijel (plage de Tassoust) durant la période allant du 17 juin au 16 juillet.

C’est une manière aussi de leur faire découvrir les multiples charmes du pays et en faire de futurs touristes.

Une coupure, voire un dépaysement de plus en plus nécessaire à l’équilibre et la santé. Pour le gouvernement, c’est une forme de lutte contre la précarité et l’exclusion par la promotion des loisirs. Cette formule profite surtout aux couches moyennes qui sont généralement employées dans des sociétés nationales.

Kamel Benelkadi

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 18:59
    Ce petit film couleur a été prix par une caméra portative personnelle 8mm (peut-être Kodak) déjà ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 17:19
    Un film de 8 minutes, vue panoramique sur la ville de Jijel entre 1960 et 1962. le Port, la ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    taher taher 04.12.2016 17:06
    disons que tout le pays est construit aux règles non conformes honnêtement .

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:41
    Oui fly1, exact! mais on les appelait les "lendits" et non "lundis" parce que "lendit" signifie "jour ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:27
    Ya MSouilah, La photo couleur existait depuis la moitié du 19ème siècle et s'est encore plus développée ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    taher taher 04.12.2016 14:37
    donc on va rester à vivre avec le passé en évoquant nos chouhadas tout le temps ? oui je compatit ...

    Lire la suite...

     
  • Projet des transferts des eaux de Jijel et Bejaia vers Sétif: toutes les entraves levées
    taher taher 04.12.2016 14:33
    chez nous c'est déshabiller Paul pour habiller Pierre . nous qui sommes privés d'eau H/24 pour une ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    taher taher 04.12.2016 14:28
    comment tolérer aux directions administratives implantées sur un terrain agricole au vu et su de tout ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:51
    Il est vrais qu'à cette époque d'autres bambins, vivaient loin de la ville en pleine montagne dans ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:43
    Ce sont des images retouchées y a Christine. Comme celle là: Toujours à: TAHER, maison du Juge en ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    christine hamad christine hamad 04.12.2016 11:32
    Salut, dites moi, on a eu des photos en couleur 1957?? Je me souvient de mes propres photos quand ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:21
    Oui g envi de pleurer , mais nos chouhadas.

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:20
    Les eleves de Jules Ferry , fin des annees 50 , en plein guerre d'Algerie ,ces indigenes forcés à ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 04.12.2016 01:21
    Salut Yasmine Non, il ne faut pas regretter ni pleurer.... En effet, tu as eu beaucoup de chance ...

    Lire la suite...

     
  • VOL D'UNE AUTRE VOITURE A DJEMAA BENI H'BIBI.
    MedSouilah MedSouilah 03.12.2016 20:16
    Selon un rapport de la Gendarmerie nationale, les réseaux de trafic de véhicules recourent à 9 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    yasmine yasmine 03.12.2016 18:49
    Franchement j'ai envie de pleurer en voyant ces images qui me font penser à mon enfance.Merci monsieur ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    dzira dzira 03.12.2016 15:32
    Les citoyens devraient s'organiser en associations pour faire respecter leurs droits, surtout face à ...

    Lire la suite...