DROGUE, SEXE ET VIOLENCE "JE SUIS UN PRINCE, JE FAIS CE QUE JE VEUX"

Les détails des poursuites lancées à l’encontre du prince Majed Abdulaziz al-Saoud ont été dévoilés. Entre cocaïne, soirées alcoolisées et orgies, la vie du prince saoudien était bien loin des préceptes religieux que prêche sa famille.

Que se passait-il réellement derrière les murs de la luxueuse résidence de Beverly Glen ? Un mois après l’arrestation du prince Majed Abdulaziz al-Saoud, le «Los Angeles Times» dévoile les détails des poursuites intentées contre le monarque saoudien. Trois anciennes employées l’accusent de les avoir agressées à l’intérieur de sa demeure, qu’elles n’ont pu fuir qu’en escaladant les hauts murs. «Je suis un prince et je fais ce que je veux ! Vous n’êtes personne !», leur aurait-il hurlé.

 

Selon l’avocat des trois femmes, le prince utilisait «l’humiliation, la honte et la peur pour les réduire au silence». Il les aurait harcelées sexuellement et humiliées, notamment lorsqu’il recevait des invités. «Demain, il y aura une fête et tu feras tout ce que je veux ou je te tuerai», aurait-il menacé à l'une des trois victimes, lesquelles n’ont pas été nommées dans la plainte. Toutes ont porté plainte au civil contre le prince saoudien.

 

Une des dernières agressions en date remonte en 22 septembre dernier, lorsqu’il s’en serait pris à une des trois femmes, lui donnant un coup au genou et l’attrapant par le bras. Sa forte consommation d’alcool et de drogue aurait contribué à ce comportement violent.

 

LE PRINCE EST INTROUVABLE

 

Selon le dossier, qui dévoile les détails graveleux de la vie du suspect, le prince aurait été vu en pleine relation sexuelle avec un autre homme –en Arabie Saoudite, il risquerait la peine de mort pour cela. Il aurait même contraint un employé à lui péter au visage, demandant aux trois accusatrices de rester pour regarder cette scène.

 

Le 19 octobre, le prince saoudien était absent au cours d’une audience. Interpellé le 23 septembre, il avait été libéré dès le lendemain après avoir versé une caution de 300.000 dollars. Depuis, on ignore où se trouve ce citoyen saoudien, qui ne disposait pourtant pas de l’immunité diplomatique. S’il est reparti en Arabie saoudite, il pourrait échapper à toute poursuite, puisque le royaume wahhabite ne dispose pas d’accords d’extradition avec les Etats-Unis. 

 

parismatch.com

Les détails des poursuites lancées à l’encontre du prince Majed Abdulaziz al-Saoud ont été dévoilés. Entre cocaïne, soirées alcoolisées et orgies, la vie du prince saoudien était bien loin des préceptes religieux que prêche sa famille.

Regardez le zapping TV des entrepreneurs avec Bpifrance

Que se passait-il réellement derrière les murs de la luxueuse résidence de Beverly Glen ? Un mois après l’arrestation du prince Majed Abdulaziz al-Saoud, le «Los Angeles Times» dévoile les détails des poursuites intentées contre le monarque saoudien. Trois anciennes employées l’accusent de les avoir agressées à l’intérieur de sa demeure, qu’elles n’ont pu fuir qu’en escaladant les hauts murs. «Je suis un prince et je fais ce que je veux ! Vous n’êtes personne !», leur aurait-il hurlé.

Selon l’avocat des trois femmes, le prince utilisait «l’humiliation, la honte et la peur pour les réduire au silence». Il les aurait harcelées sexuellement et humiliées, notamment lorsqu’il recevait des invités. «Demain, il y aura une fête et tu feras tout ce que je veux ou je te tuerai», aurait-il menacé à l'une des trois victimes, lesquelles n’ont pas été nommées dans la plainte. Toutes ont porté plainte au civil contre le prince saoudien.

Une des dernières agressions en date remonte en 22 septembre dernier, lorsqu’il s’en serait pris à une des trois femmes, lui donnant un coup au genou et l’attrapant par le bras. Sa forte consommation d’alcool et de drogue aurait contribué à ce comportement violent.

LE PRINCE EST INTROUVABLE

Selon le dossier, qui dévoile les détails graveleux de la vie du suspect, le prince aurait été vu en pleine relation sexuelle avec un autre homme –en Arabie Saoudite, il risquerait la peine de mort pour cela. Il aurait même contraint un employé à lui péter au visage, demandant aux trois accusatrices de rester pour regarder cette scène.

Le 19 octobre, le prince saoudien était absent au cours d’une audience. Interpellé le 23 septembre, il avait été libéré dès le lendemain après avoir versé une caution de 300.000 dollars. Depuis, on ignore où se trouve ce citoyen saoudien, qui ne disposait pourtant pas de l’immunité diplomatique. S’il est reparti en Arabie saoudite, il pourrait échapper à toute poursuite, puisque le royaume wahhabite ne dispose pas d’accords d’extradition avec les Etats-Unis. 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    MedSouilah MedSouilah 22.04.2017 15:24
    Bonsoir Hasene Oui en effet, il existe Bordj Fnar (Cap Bengut) à Dellys dans la région de Boumerdes.

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    Foughali Foughali 22.04.2017 08:33
    Salut Mohamed Je croyais que tu parlais d'un autre lieu qui porte le même nom... En effet, il y a un ...

    Lire la suite...

     
  • Une construction centenaire à valoriser et entretenir...
    Foughali Foughali 22.04.2017 08:30
    Salut Oui, c'est triste de voir que les algériens se foutent complètement de leur patrimoine... Pour ...

    Lire la suite...

     
  • Une construction centenaire à valoriser et entretenir...
    MedSouilah MedSouilah 21.04.2017 14:54
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/21/170421031710702768.png ...

    Lire la suite...

     
  • Une construction centenaire à valoriser et entretenir...
    nostalgie nostalgie 21.04.2017 10:30
    et la destruction de l’église ......pas un sacrilège.....!!!

    Lire la suite...

     
  • Fusillade sur les Champs-Élysées: un policier tué, un autre blessé
    MedSouilah MedSouilah 20.04.2017 22:18
    Les coups de feu ont donné lieu à des mouvements de foule sur les Champs-Elysées.

    Lire la suite...

     
  • LA PERLE OUBLIÉE...
    abdelah abdelah 20.04.2017 16:40
    bienvenus a jijel

    Lire la suite...

     
  • LA PERLE OUBLIÉE...
    abdelah abdelah 20.04.2017 11:19
    hchouma les odeur de jijel

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    MedSouilah MedSouilah 19.04.2017 15:37
    Et bien maintenant vous l'avez appris... Il fallait écrire jamais, je n'ai entendu et non jamais on a ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur 4 images adorables...
    christine hamad christine hamad 19.04.2017 15:07
    Très jolie fotos, 40 shades of green! Magnifique !

    Lire la suite...

     
  • Développement du tourisme : l’annonce russe, le décalage de Nouri
    christine hamad christine hamad 19.04.2017 15:05
    Le gouvernement russe peut se permettre de faciliter l'entrée a Vladivostok, mais comme vous voyez, ca ...

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    fly1 fly1 19.04.2017 15:03
    Jamais on a entendu parler ou lu "Bordj F'nar". Depuis sa construction par Charle Salva , on l'a ...

    Lire la suite...

     
  • Développement du tourisme : l’annonce russe, le décalage de Nouri
    christine hamad christine hamad 19.04.2017 14:56
    Mr. Suilah, SVP, mr. Le ministre du tourisme dit que-ce que lui dit de dire, en réalité le problème de ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Campagne de nettoyage des cités
    jijel.jijel jijel.jijel 18.04.2017 11:42
    C'est bien que les services de l'APC s'impliquent dans l'enlèvement des déchets qui enlaidissent les ...

    Lire la suite...

     
  • Pourquoi notre jeunesse déprime ? Le mal est profond
    MedSouilah MedSouilah 18.04.2017 07:58
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/18/170418082516599994.png

    Lire la suite...

     
  • Site industriel de Bellara à El Milia (Jijel) Le projet prend forme
    jijel.jijel jijel.jijel 17.04.2017 23:54
    Salut Foughali et tout le monde, je suis allé sur le Forum de Jijel Info et j'ai lu l'article ...

    Lire la suite...

     
  • Cité Berkouka (Jijel): Les riverains s’élèvent contre l’insalubrité
    abdelah abdelah 17.04.2017 21:57
    le bire derrière stade de bourmel odeur rien a dir .l eaux noir .le wali il a visite 7 endroits ...

    Lire la suite...