FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

A Monsieur le wali de la wilaya de Jijel

BRUIT

Objet : les camionnettes bâchées et leur concert de bruit produit. « Ce bruit qui rend malade »
Monsieur le wali,
J’ai l’honneur et l’avantage de m’adresser à votre haute bienveillance, en me fiant à votre jugement et à votre sens de l’application des lois de la république, à l’effet de soumettre à votre attention, cette requête citoyenne.
Est-il permis, pour un individu, possédant une simple autorisation de commerçant ambulant, se déplaçant de cité en cité et de quartier en quartier, sillonnant ainsi la sainte journée le moindre recoin où vive une âme, de se permettre de déranger, à lui seul, tous les habitants de toute une cité ou ceux de tout un quartier, en déboulant dans ces endroits sans arrêter de klaxonner de la manière la plus furieuse et en criant de manière démentielle, simplement pour vendre ses légumes ? Cela est-il permis dans un milieu social et citadin ?


Comment est-il permis à ce genre de citoyen désincarné, vivant dans l’ignorance totale de la moindre loi, mieux encore, ignorant tout du moindre civisme et de la moindre règle d’un comportement décent en milieu urbain, dans le déni de tout respect, foulant au pied toute considération dûe aux personnes, n'hésitant pas une seule seconde à déranger tout le monde uniquement pour ses stricts intérêts ?
Ceci fait, dans un total aveuglement, donnant à penser à tout le monde qu'il a affaire à de véritables sauvages, directement sortis de l'âge le plus sombre de l'humanité !
Pourquoi nul responsable, leur ayant délivré cette autorisation, ne prend la peine de leur expliquer son utilisation et les limites à ne pas dépasser au sein d’une ville ou du périmètre urbain ?
Jusqu’à quand le citoyen, excédé et fatigué de tant de nuisances, ne sachant à qui se vouer, doit-il supporter tout ce vacarme et ce tohu-bohu ainsi produit à travers ces concerts permanents et gratuits, devant lesquels même un sauvage hésiterait avant de s'y adonner ?
Il existe bien cette loi de 1993, signé par Monsieur Belaïd Abdeslam, règlementant le bruit produit de jour comme de nuit, qui est toujours en vigueur, mais sans grande ou nulle application.
Pourquoi alors, les autorités chargées de la bonne gouvernance de la ville, supposées veiller à l’application des lois, ne réagissent-elles pas, bien que moult pétitions et requêtes leur soient souvent adressées ?
Pourquoi ce silence observé au détriment et aux dépends entiers du citoyen, auquel il est ainsi enlevé le droit de vivre paisiblement mais, contrairement, lui donner l’impression de vivre et d’évoluer quotidiennement dans un enfer, que Dantes lui-même aurait de la peine à décrire…
Monsieur le wali, je demeure convaincu de la difficulté de votre mission et des lourdes responsabilités que cela implique dans un milieu aussi dénué de bon sens, évoluant en l'absence de tout civisme et de toute considération les uns pour les autres, et chacun d'estimer vivre, en toute conviction, sa propre anarchie, en raison de la pénible et contraignante ignorance dont est victime la majorité des gens vivant en cette ville ou dans son proche environnement.
Conscient de vos nombreuses tâches et des responsabilités induites, dont la majorité n'est pas aisée et, dans certains cas, par la force des choses, obligé de forcer votre attention sur des futilités devant l'inconscience et l'inconsistance des uns, ainsi que les malheureuses incapacité des autres...
C’est en étant convaincu d’une action salutaire de votre part, avec l’espoir de voir bientôt se terminer, de manière définitive, cet affreux calvaire que chacun subit en toute impuissance...
Que j'ai l'honneur de vous adresser mes meilleures salutations, en vous assurant de tout mon respect, ainsi que de toute ma considération.
Noureddine Bousdira,
Citoyen de Jijel,
Correspondant et rédacteur
Journal électronique « jijel.info »

Commentaires   

taheri
# taheri 06-04-2016 21:16
zawadna jakie ou jena etraki :D
Signaler un abus
taheri
# taheri 06-04-2016 17:55
si Noureddine salam , kounna labass 3alina bekri , dehna douhna 3ala l'istiklal.
Signaler un abus
taheri
# taheri 06-04-2016 17:53
l'époque de DA AHMED YACOUBI RABI YREHMOU l'ancien champêtre qui veillait sur la quiétudes des citadins avec son autorité et fermeté impitoyable.il est parti au bon moment et n'a rien perdu .l'époque de Djidjelli nettoyée matin et soir les fleurs partout dans les placettes aux écoles etc....maintenant admirer une fleur on vous prend pour un fou :-?
Signaler un abus
elmehna
# elmehna 06-04-2016 13:05
moi je croyais Fred Pierre Jean Michel éduqués .venir vous déranger tôt le matin par des klaxons heya batata. :lol:
Signaler un abus
elmehna
# elmehna 06-04-2016 06:47
ya si Noureddine wach bik ?wayen hasseb rouhek ?pour ces gens là on verra de vous un type anormal . car chez eux ça vit avec du bruit de la violence des saletés ( hachak)etc.....la civilisation chez eux ça ne connaît pas :D
Signaler un abus
taheri
# taheri 05-04-2016 20:31
cher ami évoquer le mot civisme chez nous ça va pas vous risquez la prison :lol:
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 18:59
    Ce petit film couleur a été prix par une caméra portative personnelle 8mm (peut-être Kodak) déjà ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 17:19
    Un film de 8 minutes, vue panoramique sur la ville de Jijel entre 1960 et 1962. le Port, la ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    taher taher 04.12.2016 17:06
    disons que tout le pays est construit aux règles non conformes honnêtement .

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:41
    Oui fly1, exact! mais on les appelait les "lendits" et non "lundis" parce que "lendit" signifie "jour ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:27
    Ya MSouilah, La photo couleur existait depuis la moitié du 19ème siècle et s'est encore plus développée ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    taher taher 04.12.2016 14:37
    donc on va rester à vivre avec le passé en évoquant nos chouhadas tout le temps ? oui je compatit ...

    Lire la suite...

     
  • Projet des transferts des eaux de Jijel et Bejaia vers Sétif: toutes les entraves levées
    taher taher 04.12.2016 14:33
    chez nous c'est déshabiller Paul pour habiller Pierre . nous qui sommes privés d'eau H/24 pour une ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    taher taher 04.12.2016 14:28
    comment tolérer aux directions administratives implantées sur un terrain agricole au vu et su de tout ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:51
    Il est vrais qu'à cette époque d'autres bambins, vivaient loin de la ville en pleine montagne dans ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 11:43
    Ce sont des images retouchées y a Christine. Comme celle là: Toujours à: TAHER, maison du Juge en ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    christine hamad christine hamad 04.12.2016 11:32
    Salut, dites moi, on a eu des photos en couleur 1957?? Je me souvient de mes propres photos quand ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:21
    Oui g envi de pleurer , mais nos chouhadas.

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 10:20
    Les eleves de Jules Ferry , fin des annees 50 , en plein guerre d'Algerie ,ces indigenes forcés à ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 04.12.2016 01:21
    Salut Yasmine Non, il ne faut pas regretter ni pleurer.... En effet, tu as eu beaucoup de chance ...

    Lire la suite...

     
  • VOL D'UNE AUTRE VOITURE A DJEMAA BENI H'BIBI.
    MedSouilah MedSouilah 03.12.2016 20:16
    Selon un rapport de la Gendarmerie nationale, les réseaux de trafic de véhicules recourent à 9 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    yasmine yasmine 03.12.2016 18:49
    Franchement j'ai envie de pleurer en voyant ces images qui me font penser à mon enfance.Merci monsieur ...

    Lire la suite...

     
  • Monsieur le Maire: et le secrétaire général de la ville de jijel démolissez en finesse.
    dzira dzira 03.12.2016 15:32
    Les citoyens devraient s'organiser en associations pour faire respecter leurs droits, surtout face à ...

    Lire la suite...