PATRIMOINE SIDI AHMED AMOKRANE, LIEU DE RECUEILLEMENT INCONTOURNABLE

JIJEL - Le cimetière aérien qui surplombe la baie de Jijel et qui porte le nom du marabout du 17ème siècle, Sidi Ahmed Amokrane, reste un lieu de recueillement incontournable lors des fêtes religieuses célébrées par les familles de cette région littorale.

Le mausolée du cheikh Sidi Ahmed Amokrane, érigé en ces lieux chargés d’histoire, est encore très visité par la population locale, comme il a pu être constaté depuis le 27ème jour du mois de Ramadan et ce, malgré son état actuel jugé "lamentable" par les citoyens et les descendants du cheikh rencontrés sur les lieux par l’APS à la veille de l’Aïd El Fitr.

Ce mausolée où reposaient le cheikh et d’autres chefs spirituels de la ville, détruit par les bombardements de 1942-1943, a été remplacé, en 1964, par un petit monument en forme de coupole, puis en mosquée.

"Autrefois, la première sortie de la jeune mariée était consacrée à Sidi Ahmed Amokrane", se souvient Mme Habiba Rida qui appartient à la 16ème génération des descendants de ce cheikh venu de la Kalaâ des Beni-Abbas en 1631 pour s’installer à Jijel, d’où, selon des historiens, sa direction spirituelle cimenta l’alliance des tribus de la région contre l’expédition militaire du duc de Beaufort (de juillet à octobre 1664), commanditée par Louis XIV et vaincue par la résistance des Algériens.

Selon les historiens, c’est par le djihad contre l’occupant que l’homme de foi venu rejoindre son oncle le cheikh Fadel Amokrane, fondateur d’une zaouia à l’entrée de la vieille ville (rasée en 1859 ), fils du sultan éponyme tué par les Turcs en 1550, a conquis les cœurs des Jijéliens et cette place qui lui est consacrée sur les hauteurs de Kern El-Djebel.

"Les youyous fusaient, l’on faisait une collation de "tamine" (mélange de semoule, d’huile d’olive et de figues sèches), et du couscous était servi à tous.

La taille de la mariée était ceinte d’un sendjak vert pendant qu’on l’arrosait de figues sèches (karmos). Elle était ensuite escortée à la maison des Amokrane (au-dessous du cimetière) pour boire de l’eau bénéfique de son puits tandis que des prières et des cantiques à la gloire du Prophète (QSSSL) étaient entonnés par tous", se rappelle encore Habiba qui ne cache pas sa nostalgie pour ces rituels nuptiaux qui ont cessé dans les années 1980.

"Notre pari est aujourd’hui de réhabiliter ces lieux et d’en défendre la mémoire", soulignent Mohamed et Haroun Amokrane, descendants de Sidi Ahmed, qui, les bras chargés de documents d’archives, retracent l’histoire des descendants du sultan Nacer de la Kalaâ des Beni-Abbès (mort en 1600), dont les quatre fils sont à l’origine, en Kabylie et dans l’est algérien, de la saga familiale des Mokrani.

"En 1928, l’administration coloniale a tenté de détruire le cimetière pour utiliser la roche sur lequel il est bâti afin de construire les quais du port.

La famille Amokrane, soutenue par l’ensemble des Jijéliens ont fermement refusé cette atteinte à leur mémoire collective et un émissaire a porté l’affaire à Paris’’, narre Haroun Amokrane avec une émotion non feinte.

Les deux frères se souviennent que le cimetière a été longtemps affublé d’une caserne de l’armée française avant que ces terres ne soient, grâce aux protestations des habitants de Jijel, restituées à la famille. APS)

Commentaires   

milano
# milano 12-06-2016 16:15
paix à leur âmes en tous cas ils n'ont rien rater de la vie actuelle .
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'était hier à la sortie EST d'El-Aouana au lieu dit: "Etourna da ballout"...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 17:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628064122866322.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    Igel Igel 28.06.2017 16:59
    La magie de la nature. Elle nous rassemble. Des concombres Bio. C'est un bon départ. A la prochaine idée ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Nettoyage de la plage Zaway.
    Igel Igel 28.06.2017 16:51
    Il m'a toujours semblé que cette plage était interdite à la baignade en raison des dépôts de produits ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    Igel Igel 28.06.2017 16:43
    On peut se poser quelques questions simples. Qu'est-ce une ville? En y répondant objectivement on ...

    Lire la suite...

     
  • Un petit tour en ville...
    Igel Igel 28.06.2017 16:36
    Une vidéo qui dépeint par l'image et le son la profonde morosité couvre de ses ailes cette ville ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    dzira dzira 28.06.2017 15:39
    Y'a pas de justice.le walou fait ce qu il veut avec la complicité de l APW et le désengagement des ...

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    yasmine yasmine 28.06.2017 09:38
    Malheureusement les paltanes de la rue Vivone actuellement 1er Novembre , se meurent dans l'indifférence ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 05:47
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628071128180638.png

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: Quelle horreur...
    Foughali Foughali 27.06.2017 22:51
    Salut igel Serais tu jaloux ? Tu peux te joindre à nous....tu es le bienvenu ! Je suis à Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:11
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511432380.png

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:10
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511197226.png

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:07
    Merci Mohamed pour la publication de cet ancien texte qui nous remonte à l'époque du calme et de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:06
    ls ont fini dans le bois de chauffage des Hammams et les gros tronçons, dans la fabrication des ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:05
    Le chauffeur ne connaissait pas le Levier d'Archimède... C'est pour ça qu'il avait réparti n'importe ...

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251617223.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251261535.png

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    Igel Igel 27.06.2017 14:45
    Le bilan est catastrophique. Un docteur à la vue des résultats de l'analyse du malade Jijel ne saurait ...

    Lire la suite...