Jijel : Des pénuries, des prix qui flambent et des excès

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En dépit des instructions d’ouverture des commerces pendant l’Aïd El Fitr, l’activité commerciale est restée quelque peu paralysée à Jijel et dans le reste des communes de la wilaya.

Une forte tension a notamment été constatée sur le pain, le transport et le carburant. Dès lundi dernier, jour de la nuit du doute, avant que l’Aïd ne soit annoncé pour mercredi, il y avait déjà foule et des bousculades devant les boulangeries. Faisant dans l’excès, certains ont fait leur «stock» en pain. «Beaucoup ont acheté plus de pain que d’habitude, certains ont commandé 15 baguettes, voire plus, le lundi, croyant que le lendemain serait une journée de fête», a-t-on remarqué.

Cet excès dans les achats, constaté, par ailleurs, sur les autres produits, dont les viandes et les fruits et légumes, a fait flamber les prix. La viande de poulet a été sans conteste le produit qui a donné le tournis aux consommateurs. «C’est étonnant de voir le prix du poulet passer de 250 DA à 380 DA en deux jours», s’étonne-t-on. «Il n’y a plus de poulet, les poulaillers sont vides, il faut savoir que la production baisse en été», tente d’argumenter un boucher.

Un commerçant de fruits et légumes avance, pour sa part, sa propre explication au prix de la carotte qui est passé à 150 DA le kilo, alors que les fruits sont restés intouchables dans sa boutique. «Le camion est parti s’approvisionner au marché de gros de Chelghoum Laïd, il est revenu vide, le marché était fermé», affirme-t-il. A ces explications, il faut ajouter les caprices de certains commerçants et transporteurs, qui n’ont guerre tenu compte des directives des services concernés. C’est ainsi que pour se déplacer le jour de l’Aïd, il fallait faire appel aux «taxieurs» clandestins, qui n’ont pas raté l’aubaine pour pratiquer un tarif spécial.

Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:58
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/23/170723032331406885.png

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:58
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/07/23/170723032333843409.png

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:47
    Combien de sujets avons-nous postés das ce portail, concernant cette catastrophe écologique, qui était ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Foughali Foughali 23.07.2017 09:40
    Salut JJ Tu as raison ! Mon post adressé à Abdallah était hors sujet. Toutefois, je m'interroge sur les ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 18:57
    Et cliquez aussi sur cet autre lien ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Foughali Foughali 22.07.2017 14:41
    Salut Abdallah Afin de partager avec nous ... Pourrais tu développer un peu plus ton avis ? Merci

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 14:11
    Cliquer sur le lien: http://img15.hostingpics.net/pics/929453PortInond.jpg

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 13:54
    La question ici (dans cet article) n'est pas de dire que "les algériens sont sales" ou "qu'il existe ...

    Lire la suite...

     
  • La belle vie tout simplement...
    Igel Igel 22.07.2017 11:03
    Quelle belle naïveté. Malgré les clichés innocents, un parfum juvénile laisse sa trame entre les vers.

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    abdelah abdelah 22.07.2017 10:59
    les Algériens en majorité sont sales voila pourquoi

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    Foughali Foughali 22.07.2017 09:05
    Où est notre bon sens dites vous ? La réponse que peuvent donner les autorités est très simple... ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    أقموم أدالريشة أقموم أدالريشة 22.07.2017 02:45
    نجد مثل هذه الكوارث البيئية على مستوى كل شواطء جيجل، و أعجب شيء المصطافون الذين وضعوا شمسياتهم بجانب ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    abdelah abdelah 21.07.2017 20:23
    mazel mazel.......

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    Igel Igel 21.07.2017 18:51
    Dans ce foisonnement de commentaires et de louanges, nous oublions que le mal est fait. Il faut traiter ...

    Lire la suite...

     
  • Incendie au grand phare.
    Igel Igel 21.07.2017 18:27
    Nous constatons une fois de plus l'inconscience de nos concitoyens. En vérité, ils n'ont rien de ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 21.07.2017 17:55
    Ce qui est étonnant et scandaleux est que cette situation récurrente depuis plusieurs années semble ne ...

    Lire la suite...

     
  • LE COMPLEXE SPORTIF ROUIBAH HOCINE DANS UN ETAT LAMENTABLE. Réédité
    Foughali Foughali 21.07.2017 17:54
    Salut nostalgie! Tu as beaucoup de chance d'avoir des yeux pour verser des larmes.,, Au bled, les ...

    Lire la suite...