DÉTOURNEMENT DU FONCIER AGRICOLE 19 personnes devant le juge à Jijel

Des terres arables et des forêts luxuriantes ont été détournées de leur vocation purement agricole depuis l’indépendance par des pontes sans scrupule qui ont érigé des villas somptueuses, maisons de maître et ont aussi  loué ces terres aux concessionnaires pour construire des parcs automobiles. En effet, l’assaut du béton armé contre les terres fertiles qui faisaient autrefois la fierté et la richesse des  jijelis  n’a été possible que grâce aux trafics et toutes sortes de passe-droits de la propriété foncière à l’échelle de toute la wilaya de Jijel. Le propriétaire du terrain devient gardien, de jour et de nuit. Les terrains de deux hectares sont recouverts de dalles d’autres  recouvert de tout-venant, sable et cailloux compactés.

Le problème réside dans le coût économique fondamental causé à Jijel par la perte de tous ces riches terrains agricoles de plaine. L’agriculture est condamnée. Les affaires du foncier n’en finissent toujours pas d’éclater au grand jour à travers les communes de la wilaya de jijel. Après l’affaire des terrains agricoles détournés, à Taher  et el Emir abdelkader  où un rapport des services rendu public en 2014 avait tiré la sonnette d’alarme, un nouveau scandale foncier vient d’éclabousser d’autres communes de la wilaya de Jijel. Mais cette fois-ci, le wali de Jijel, M Bederici, qui suit de près l’affaire, est en colère et les incriminés vont se casser les dents. A cet effet La direction de l’agriculture de Jijel  a introduit les dossiers de 19 exploitants de terre agricole devant la justice. Ils sont accusés de mauvaise exploitation et de détournement du foncier agricole, qui relève du domaine privé de l’Etat, vers d’autres utilisations. Le sort de ces exploitants sera décidé après le règlement de leurs affaires”, a précisé une source proche de cette direction. La négligence qui a marqué la cession des terres et a évoqué “les exploitations illégales”. “Cette situation a causé une grande perte pour le pays et a mis en danger la sécurité alimentaire de l’Algérie”, a-t-il dit notre interlocuteur. De source proche des services de la wilaya de Jijel  l’on apprend que des enquêtes ont été déclenchées tout dernièrement au niveau de ces  communes, et ce, sur instruction du wali, Les éléments de la gendarmerie nationale ont ouvert des enquêtes sur le bradage du foncier. Selon une source sure plus de 200  exploitations agricoles de type collectif et privé, ont fait l’objet d’investigations minutieuses confiées à la police judiciaire de la Gendarmerie nationale les éléments des services de sécurité ont, lors de leur sortie sur le terrain, pris des photos de parcelles qui ont été empiétées par les contrevenants”, a- ajouté notre interlocuteur . Il est reproché à ces derniers l’installation de parc automobiles et des points de vente de matériaux de construction sur les terres des EACEAI, en plus d’autres constructions sans l’autorisation des services concernés. Une information judiciaire est ouverte, a-t-on précisé, contre les contrevenants. La procédure de poursuite judiciaire se limite, cependant dans un premier temps, à la convocation par le procureur de la République des différents exploitants mis en cause pour entendre leur version des faits. Les infractions en question ont particulièrement touché les zones Est  de la wilaya de Jijel, entre autres Tassoust, Bazol, Beni Ahmed et El Emir Abdelkader  Ces terres étaient classées à haut rendement agricole, en raison de la qualité de leurs constituants biologiques et organiques, ainsi que de leur situation géographique. L’état  veut mettre fin à cette atteinte à l’agriculture et à l’environnement en général. Il y a lieu de noter que la surface agricole utile algérienne était estimée à 8 millions d’hectares en 1962. Ce qui correspondait à un ratio de 0,75 ha/habitant. Le bilan de 1990 établit un net fléchissement de ce ratio; il descendra à 0,3 ha/habitant. La consommation frénétique des terres agricoles à partir de la fin des années 1990 risque de donner un ratio vertigineusement bas,  Les circulaires sont supposées s’inspirer des lois et, juridiquement, elles sont plus « faibles » que la loi. Le constat de la violation de législation en la matière est manifeste. La circulaire signée par Abdelouhab Nouri signale « des pratiques condamnables de détournement de la vocation agricole des terres », comme elle fait constater « une violation des lois et règlements de la République en recourant par des solutions de facilité et une légèreté sans précédent à la distraction des terres agricoles, souvent parmi les plus fertiles, voire même irriguées ou plantées ». Dorénavant, l’affectation des terres agricoles à des fins d’urbanisation ou d’industrialisation « doit obéir à des règles strictes et ne doit s’opérer, à l’avenir, qu’avec l’aval des services centraux du ministère de l’Agriculture », instruit la circulaire du ministère de l’Agriculture, laquelle est adressée à la Chambre nationale d’agriculture, au directeur général de l’Office national des terres agricoles (ONTA), aux services agricoles et aux conservateurs des forêts pour une «mise en œuvre rigoureuse» de ses dispositions.odejjijel.org

L’Est Républicain 09/04/2015 Par M.Bouchama

 

Commentaires   

BenAdem
# BenAdem 09-04-2015 22:23
ça est une bonne nouvelle, que la machine bureaucratique de chez nous a commencé à fonctionner.
dans le bon sens; le sens max weberien du terme.
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 09-04-2015 13:40
Si vous lisez le journal "L'Est" d'aujourd'hui, il est question de 19 individus présentés devant le juge pour détournement de terres agricoles...
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    El khettabi El khettabi 24.06.2017 19:07
    Bonsoir a tous saha ramdankoum Hmm!!!! PROTEGER dans la lexicologie bureaucratique algérienne veut ...

    Lire la suite...

     
  • Traitement des points noirs sur les routes de Jijel: Des contraintes retardent toujours les travaux
    Igel Igel 24.06.2017 15:55
    Et tous les poids lourds qui traversent Jijel et empruntent la Corniche? La médiocrité des dirigeants ...

    Lire la suite...

     
  • RAMADANESQUE. Encore un drame à Sidi Maarouf.
    Igel Igel 24.06.2017 15:46
    Les semi-remorque et autres camions de carrière font désormais la loi a Jijel. L'acces Est du port ...

    Lire la suite...

     
  • Achouat: Collision entre deux voitures.
    Igel Igel 24.06.2017 15:41
    Il y a de quoi avoir des doutes quand il s'agit de prouver que les concernés de la signalisation ont ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Igel Igel 24.06.2017 15:32
    Merci Yasmine. Et merci Foughali. D'abord Yasmine pour l'objectivisme et la honte qu'elle ressent ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Igel Igel 24.06.2017 15:19
    A qui vous adressez-nous ? Il y a quelques temps, nous avions pris des familles in flagranti, et ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Foughali Foughali 24.06.2017 14:38
    Salut , salam.... Salut nostalgique .... Vous avez raison..,.il en faut des idiots, mais chez nous ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    nostalgie nostalgie 24.06.2017 09:32
    que voulez-vous......il faut des idiots un peu partout....et surtout un grand manque de civisme....enfin ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Foughali Foughali 24.06.2017 08:29
    Salut yasmine Certes, il faudrait probablement aménager et embellir ce coin, mais à défaut de grave ...

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:12
    By the way, qui pay pour la construction de cet mur??, le roi moh6??

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:08
    Saha shourkoum, je crois pas vraiment que une mur va arrêté le trafic de drogue ou autre chose de ...

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:22
    Bonsoir Igel et saha ftourek Oui en effet, nous reviendrons sur ce sujet avec beaucoup de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:20
    Avis de décès de Monsieur BOUCHICHA Boualem à Alger. Le défunt habitant El-Aouana, à coté du CEM ...

    Lire la suite...

     
  • HISTOIRE D’ANTAN…
    Igel Igel 23.06.2017 19:39
    Moralité : on peut raconter des histoires sur Jijel Info.

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    Igel Igel 23.06.2017 19:36
    Quelle bonne décision enfin! Et protégées comment? Et par qui, quand et pour qui? Cette annonce ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    yasmine yasmine 22.06.2017 21:24
    Pauvre de nous , depuis quand un port plein de baraques sans ames et sans charme devient une attraction.On ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.06.2017 19:34
    C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon voisin Cheriet Rabia ...

    Lire la suite...